Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Retro-Test du Lumia 800 : le premier Nokia Windows Phone

Retro-Test du Lumia 800 : le premier Nokia Windows Phone

lumia-800-vue-13

Nous sommes en novembre 2011. Le premier Nokia sous Windows Phone est enfin né et il se nomme Lumia 800.

Ce Lumia 800 sera-t-il le mobile de la reconquête?
En 2011, Nokia ne vend plus que 15% des smartphones mondiaux contre 40% en 2008.
Le fabricant finlandais est, avec son Lumia, en position d’outsider face à Samsung et à Apple. Il doit donc frapper fort!

En 2014, il est encore possible de trouver des Nokia Lumia 800 neufs.
J’en ai donc déniché un au prix de 299 Euros dans une boutique telecom.

Nous allons voir dans ce test si, trois ans après sa sortie, si le Lumia 800 tient toujours la route.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : très réussie

Le premier coup d’oeil sur le terminal produit son effet! Le Lumia 800 arbore une ligne fluide.
Par certains côtés, elle rappelle une goutte d’eau. Son dessin s’épaissit dans un subtil dégradé : fin aux extrémités, il prend chair au centre.

Le smartphone est disponible en quatre couleurs : noir, blanc, cyan et magenta (la couleur de l’exemplaire de test).
Notez que le terminal est livré avec un étui en silicone de couleur identique à celle du mobile.

La qualité de fabrication est excellente. Les ajustements sont parfaits.
Les plastiques « polycarbonate », teintés dans la masse, sont moulés à la perfection. Ils prennent les griffes sans perdre leur couleur.

  • Face/avant :
    Un écran de 3,7 pouces surmonté d’un écouteur, des capteurs de luminosité/proximité et de la marque Nokia.
    En dessous, les 3 touches sensitives : retour, accueil et recherche.
    lumia-800-vue-03
  • Dos/arrière :
    Un capteur photo accompagné de son flash double-LED et, gravés sur une plaque métallique, les marquages « Nokia » et « Carl Zeiss Tessar ».
    lumia-800-vue-04
  • Côté supérieur :
    Le port jack 3.5 entouré d’un anneau chromé et les deux trappes masquant le port micro USB et l’emplacement pour la micro SIM.
    lumia-800-vue-06
  • Côté inférieur :
    La grille du haut-parleur intégrant l’entrée micro.lumia-800-vue-05
  • Côté gauche :
    Rien.
    lumia-800-vue-07
  • Côté droit :
    Les trois boutons chromés : volume +/-, power et déclencheur photo.lumia-800-vue-08

Le Lumia 800 est agréable en main, les tranches arrondies offrent un contact très doux.
Guère très large, l’écran de 3,7 pouces est juste assez étroit pour pouvoir être piloté par un seul pouce.

L’appareil possède des dimensions de 116,5 x 61,2 x 12,1 mm pour un poids de 142 grammes.

  • Flexion :
    Le Lumia 800 est un roc. Il ne réagit pas au test de la flexion.
  • Pression :
    Une dalle tactile qui utilise une vitre Corning Gorilla qui résiste très bien à une forte pression.

Un résultat tout à fait satisfaisant, au niveau de finition élevé et au design très sympathique.

2. Image et son : très corrects

L’écran utilise la technologie Amoled, mais est-il au top?

lumia-800-vue-11

  • Écran :
    Un écran Amoled Clear Black de 3,7 pouces, capable d’afficher 16 millions de couleurs et doté d’une résolution de 480 x 800 pixels. Cela nous donne une densité de 252ppp (Pixels Par Pouce ou encore PPI : Pixels Per Inch).
    L’écran parait convexe, mais c’est un trompe-l’oeil. L’afficheur est plat mais son revêtement est bombé.
    La luminosité est très bonne, les couleurs et les contrastes sont irréprochables, mais la finesse des images laisse un peu à désirer.
    Avec 252ppp, la densité est pourtant très correcte, mais la matrice Pentile pose problème. L’effet « grillagé » nuit à la finesse des textes.
  • Dalle tactile :
    Réactive et résistante, rien à redire.
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Le haut-parleur fournit un son de qualité très convenable. On appréciera sa position sur la tranche inférieure du mobile, ce qui évitera d’avoir un son étouffé lorsque l’appareil sera posé sur une table.
    L’écouteur donne, quant à lui, un son tout à fait cohérent et de bonne qualité.
    Et enfin, le jack 3.5 donne un son cohérent, sans déformation notable du titre MP3 écouté.

Une qualité d’image très correcte et un bon son, ce qui permettra, par exemple de regarder une vidéo avec plaisir.

3. Performances : encore satisfaisantes

Il m’a été impossible de mesurer réellement les performances de ce Lumia 800.
J’ai bien tenté d’installer Antutu Benchmark, mais celui-ci n’a révélé aucun score.

Néanmoins, je peux quand même vous dire que le terminal est équipé d’un processeur single-core Qualcomm Snapdragon MSM8255 cadencé à 1,4GHz, d’un processeur graphique Adreno 205 et de 512Mo de mémoire vive.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, on retrouve un 16Go (qui se transforment en environ 13Go de mémoire disponible pour l’utilisateur). Et malheureusement, aucun emplacement micro SD n’a été prévu par le constructeur pour augmenter cette mémoire.

Même si le Lumia 800 est doté d’une petite configuration, son utilisation est agréable et il ne rame pas.

4. Connectivité : très satisfaisante

Nokia fait partie de ces fabricants qui ne lésinent pas sur les composants liés à la connectivité.

On a naturellement un mobile quadribande GSM (que vous pourrez emmener avec vous partout dans le monde sans craindre de ne pas capter le réseau local).
A cela s’ajoute une connexion Web mobile 3G/HSDPA (14,4 Mbps).

On retrouve également du WiFi b/g/n, du Bluetooth 2.1, du GPS/AGPS, un jack 3.5, du micro USB 2.0 (pas OTG) et de la radio FM.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Il s’agit d’une « norme » qui permet de valoriser la quantité d’ondes émises par un téléphone lors de son fonctionnement (notamment en appels). Plus cette valeur est élevée, plus le risque potentiel pour la santé (en cas d’utilisation longue et répétée) est élevé.
    L’Union Européenne impose donc que tous les constructeurs désireux de commercialiser leurs produits dans la zone UE ne dépassent pas le « score » de 2W/kg.
    Le DAS du Lumia 800 est de 0,94W/kg, un score qui peut paraître élevé en 2014 mais qui se situe quand même sous notre barre psychologique de 1W/Kg.

Tout est là, sauf le NFC.

5. Système d’exploitation : du Microsoft

Le Lumia 800 était le premier smartphone Nokia tournant sous Windows Phone.

  • Système d’exploitation :
    Windows Phone dans sa version 7.5 Mango dans lequel le multitâche et le « copier/coller » sont disponibles.
    Un OS simple à utiliser, coloré, et basé sur un système de « tuiles dynamiques ».
    Un système qui s’appuie sur deux panneaux : l’un personnalisable, listant les raccourcis de votre choix et l’autre étendu, qui liste à son tour toutes les applications et fonctions de votre smartphone.lumia-800-vue-09
  • Surcouche constructeur :
    A noter que , même si le système Microsoft ne peut pas être « surcouché » par les constructeurs (à l’inverse d’Android), Nokia a tout de même placé ses applications maison.
    On retrouve donc les applications musicales (comme Nokia Musique), de navigation (comme Nokia Drive et Nokia Cartes) et de photo (comme Nokia studio), etc.lumia-800-vue-10

Enfin, on retrouve les applications du géant de Redmont : Office, One Note, Internet Explorer, etc..

6. Usage : pro ou perso

Le Nokia Lumia 800 conviendra aux besoins de tous, que vous soyez un particulier ou un professionnel… sauf si vous aimez prendre de belles photos.

On a ici un formidable GPS (Nokia Drive), un bon navigateur Internet, un lecteur vidéo efficace et un gestionnaire d’emails complet, etc…

  • Appareil photo :
    Un capteur photo dorsal de 8MP AF, doté d’une optique Carl Zeiss et accompagné de son flash double-LED.
    Cet APN déçoit. Les images affichent une dominante verte assez désagréable. Sous l’éclairage d’une ampoule, un grain disgracieux fait son apparition.
    Quant au flash, il accentue la coloration verdâtre des clichés.
    Néanmoins, le Lumia 800 se rattrape en vidéo. Les vidéos HD 720p sont plus détaillées que les vidéos 1080p de beaucoup d’autres mobiles. De plus, le stabilisateur d’images est très efficace.
    Échantillon photo : voiture miniature, ci-dessous.lumia-800-vue-01
  • Autonomie :
    Une batterie de 1450 mAh qui n’est bien entendu pas extractible étant donné que l’appareil est unibody.
    Une vidéo YouTube HQ de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 24% de l’énergie contenue dans la batterie. Ce n’est pas exceptionnel, mais cela reste très convenable.
    Plus concrètement, votre Lumia 800 tiendra une journée complète (en utilisation « normale ») avant de devoir être rechargé.
    lumia-800-vue-12

Le Nokia Lumia 800 est donc, globalement, un mobile bon à tout faire.
Seul le capteur photo peut porter à critique.

Conclusion : encore utilisable en 2014 mais…

lumia-800-vue-02

A sa sortie en novembre 2011, le Nokia Lumia 800 pouvait être qualifié de smartphone « haut de gamme ».
En novembre 2014, il peut tout au plus être qualifié de « début de milieu de gamme ».

Certes, il est fluide, il fait bien le boulot mais son appareil photo n’est pas de très bonne qualité et la caméra frontale est absente.

Pour 299 Euros, je vous conseille plutôt le Lumia 735 qui est doté d’une compatibilité avec les réseaux 4G et qui possède un écran de plus grande taille.

Et, puisque ce sont les femmes qui en parlent le mieux, je laisse le dernier mot à celles-ci.

L’avis de Marco (enfin, celui de son épouse) :

Mon épouse, Audrey, possède désormais un Nokia Lumia 800 depuis près de 2 ans.
Un mobile qui lui convient parfaitement, en raison de son système d’exploitation simple et efficace… mais même si elle n’est pas une gameuse, elle avoue elle aussi que le Store plus que vide est déceptif, alors qu’un Android regorge de jeux de Tower Defense et autre Free-to-play sympathiques.

Un mobile dont l’atout était la compacité. Etait car désormais, un petit écran 3.7 pouces semble vraiment… petit.
Et oui, le temps passe, les standards évoluent.

Et non seulement l’écran est trop petit (subjectivement bien évidemment) mais le système d’exploitation a été délaissé et oublié dans sa version 7, ce qui fait qu’à l’heure de la version 8.1, certaines applications ne peuvent être installées sur ce Lumia 800 (exemple : Uber).

Un bon mobile donc, mais dont le revêtement noir mat s’est usé avec le temps, malgré un étui Noreve en cuir !
Donc, globalement, le sentiment est positif, et 2 ans après, le bilan laisse dire qu’il s’agissait d’un bon mobile.

Mais on remarquera notamment que l’OS n’a pas été mis à jour, ce qui laisse imaginer l’attention qu’accordera la marque aux modèles actuels et leurs futures mises à jour.

Autre point : oui, ce mobile est solide, et la réputation de Nokia n’est pas usurpée.
Les chutes ont été nombreuses (avec et sans étui) et le mobile est toujours fonctionnel, l’écran en parfait état.

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

2 commentaires

  1. Ton compte en banque doit pleurer 299€ O_O Il faut être……..je ne dirais pas se que j’en pense……

    99€ http://www.internity.fr/telephones-mobiles/lumia-800-cyan-tout-operateur.html

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>