Accueil » Tests - Wiko » Test du Wiko Y80 : quelques euros en plus, et bien meilleur

Test du Wiko Y80 : quelques euros en plus, et bien meilleur

Wiko est une marque qui, il faut bien le reconnaître, est douée pour ce qui est des mobiles entrée et moyen de gamme.
Et par entrée de gamme (mobile à moins de 200€), on peut également entendre “low-cost” (mobile à moins de 100€).

Or, “low-cost” n’est pas forcément un mauvais terme. Il est même possible que cela désigne un bon mobile au rapport prix/spécifications intéressant.
Et c’est exactement le cas de ce Wiko Y80, un mobile commercialisé en juin 2019 au prix maximum conseillé de 99,99€.

Un Wiko Y80 qui surpasse aisément son petit frère (voir le test du Wiko Y60), en ne demandant pour cela que quelques 20€ de plus.
Une bonne affaire à priori…

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : sobre et malgré tout dans le coup

Le Wiko Y80 n’est peut-être pas le plus “à la mode” des mobiles, il reste malgré tout dans le coup.
En effet, son look arrondis lui confère un style intemporel, ainsi qu’une bonne prise en main (bien qu’il soit nécessaire d’utiliser ses 2 dextres afin de saisir un message).

En outre, ce téléphone a beau être construit en plastique (châssis et carrosserie) il reste malgré tout doté d’une bonne rigidité.
Ce qui est appréciable, et confère un sentiment de solidité et de qualité.

On remarquera que le cache-batterie peut-être retiré, permettant ainsi d’accéder aux 2 emplacements pour cartes sim, ainsi qu’à l’emplacement de carte micro SD.
Cependant, la batterie, bien que visible, est quant à elle non-extractible.

Pour ce qui est des coloris, le Y80 est disponible en 3 déclinaisons : Anthracite Blue (la version testée), Bleen (avec un effet dégradé de foncé à clair) et Gold.

  • Dimensions : 16,0 cm de long x 7,7 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 185 grammes.

2. Image et son : grand écran, rare à ce prix

L’un des principaux atouts du Wiko Y80 porte sur son écran.
Un écran de près de 6 pouces, doté d’un ratio très tendance (18:9) à l’effet cinéma.

On apprécie également le fait que ce même écran est doté d’une résolution HD+.
Ce qui offre une image dont la netteté est acceptable (269 pixels par pouce, contre 300ppp jugés minium nécessaire pour ne pas les distinguer à l’œil nu).

Un écran qui offre en outre une luminosité élevée.
Car avec 450-500 nits, on est ici en présence d’un mobile qui peut rivaliser avec des concurrents vendus plusieurs centaines d’euros plus chers.

Pour ce qui est du son, l’écouteur et le mini-jack 3.5 offre un son tout à fait décent.
Et le haut-parleur offre un son puissant (proche des 105 décibels) et qui reste de bonne qualité.

  • Ecran : 5,99 pouces (IPS) au format 18:9 et avec une résolution HD+ (1440 x 720 pixels), soit donc une densité de 269ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : bien meilleur, grâce à Unisoc

Je ne pensais jamais pouvoir dire cela, mais force est de constater que ce Y80 est de loin bien plus performant que son petit frère, et ce grâce à son processeur Unisoc.

Unisoc, qui est le nouveau nom de Spreadtrum, une marque célèbre pour ses processeurs low-cost que Samsung même avait eu l’occasion d’expérimenter.
Et étonnamment, on constate que ce même processeur fonctionne parfaitement et offre un niveau de puissance convenable.

D’autant plus convenable que l’on est en présence d’un mobile commercialisé à moins de 100€, et qui dispose 2Go de mémoire vive (RAM).
Quant à la mémoire de stockage interne (ROM), cette dernière est proposée en quantité convenable.

Malgré tout, les plus gourmands d’entre nous, ceux qui aiment installer de nombreux jeux et applications, pourront remarquer qu’il est possible d’ajouter une carte micro SD dont la capacité viendra nativement s’ajouter au 7,5Go proposés par ce téléphone.

  • Antutu : 72 200 points.
  • Processeur : Quatre coeurs à 1,6GHz + Quatre coeurs à 1,2GHz (Unisoc SC9863A) | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : PowerVR GE8322.
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 7,5Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : relativement complète

Le Wiko Y80 est la confirmation même d’une tendance lourde : tout smartphone en 2019, y compris les low-cost, se doit de proposer une connexion 4G.
Et ici, il s’agit d’une connexion 4G LTE (catégorie 4 : 150 mbps DL / 50 mbps UL) dotée des fréquence B1/B3/B7/B20 mais pas de B28.

L’absence de fréquence B28 qui gênera principalement les fanboys et/ou power-users de l’opérateur Free Mobile.
Car pour les autres opérations, aucun réel souci (en savoir plus sur la fréquence 4G – B28).

A cela s’ajoutent 2 emplacements pour cartes sim (1 carte “nano” et 1 carte “micro”  – en savoir plus sur les formats de cartes sim).
Il est donc mobile d’ajouter 1 carte, ou bien encore 2 cartes sim… voire 0 (ce qui en soit me semble manquer d’intérêt).

Il est également possible d’ajouter, dans un emplacement spécifique (et donc, sans avoir à sacrifier l’un des 2 emplacements pour carte sim) une micro SD.
Cette micro SD dont la mémoire (jusqu’à +128Go) viendra s’ajouter automatiquement à la mémoire interne de stockage du mobile.

A cela s’ajoutent les classiques connexions WiFi (b/g/n), Bluetooth (4.2), aGPS, micro USB (avec OTG), mini-jack, aGPS…

Cependant, on regrettera l’absence de gyroscope.
Existe donc la réalité augmentée et la réalité virtuelle (ce qui n’est pas une perte en soit, ce mobile n’étant pas destiné à cet usage).

On regrettera potentiellement l’absence de lecteur d’empreintes digitales (ndlr : on a tout de même ici la reconnaissance faciale).
Pas de NFC également, ce qui malgré un usage en peu fréquent, pourra s’avérer embêtant dans les quelques années à venir.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,490w/kg à la tête (et 1,350w/kg au corps). C’est un score dans la bonne moyenne en 2019.

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : de l’Android “pur” de chez Google

Le système d’exploitation retenu par Wiko est sans surprise un système Android.
Ce qui est plus surprenant cependant, c’est qu’il s’agit de la dernière version à date (“9.0 Pie”) et qu’il est en outre proposé dans sa version la plus légère (“Go Edition”).

De fait, on a ici un système efficace et complet, sans oublier qu’il est totalement arrivé à maturité.
Et sur ce dernier, si on excepte quelques icônes et fonds d’écran, on est pas loin du “0 customisation” de la part du constructeur marseillais.

On notera cependant la présence de quelques applications natives, telles que :
– Smart Assist : une sorte de fourre-tout dans lequel on retrouve un nettoyeur de ROM ainsi que de RAM, et antivirus.
– Simple Mode : permet de disposer d’un “launcher” à la présentation ultra-simplifié. Idéale pour les primo-accédant de smartphone.

A cela s’ajoute également des suggestions d’applications lors du premier démarrage du téléphone.
Des suggestions liés aux partenariat entre le constructeur et les éditeurs de ces applications. Charge à vous d’accepter de les installer, ou de les refuser (personnellement, je les refuse systématiquement, préférant faire mon choix dans le PlayStore lui-même).

  • Système d’exploitation : Android 9.0 “Pie” – Go Edition | Surcouche : Aucune.

6. Usage : tout à fait correct pour tout

Oui, le Y80 n’est pas une bête de course, il faut donc être raisonnable quand on lui demande d’exécuté une grosse application ou jeu.
Cependant, tout est possible, de l’application de navigation GPS gourmande, au dernier jeu 3D ultra-sollicitant.

On peut donc parfaitement lire ses SMS/MMS/Emails, mais aussi écouter ses mp3 et lire ses vidéos, etc.
Il est également possible de jouer à de gros jeux 3D tels que PUBG Mobile.

Il existe également 2 autres usages qui permettent de distinguer les mobiles entre eux.
D’une part la qualité photo, et d’autre part l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, le double capteur photo dorsal offre un résultat tout à fait convaincant, au delà de mes attentes.
L’effet bokeh est tout à fait maîtrisé, et la gestion de la lumière et des couleurs est bonne.

Le capteur photo frontal est quant à lui à la peine.
S’agissant d’un modeste 5MP, la qualité offerte n’est pas des plus bluffante et les selfies obtenus ne seront certainement pas ceux que vous publierez dans votre book.

Pour ce qui est de l’autonomie, elle toute bonnement excellente, bien loin de ce que nous avions pu remarquer sur les mobiles Wiko de la gamme Y 2017.
En effet, ce smartphone est capable de dépasser aisément le 1 jour avant la recharge.

  • Appareils photo dorsaux :  13MP (Sony IMX135) + 2MP avec flash LED et autofocus. Voir un échantillon photo. Enregistre les vidéos en 1080p@30fps.
  • Appareil photo frontal : 5MP avec flash LED. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Non-extractible de 4 000 mAh. 1 heure de vidéo consommera 12-14% d’énergie.

En conclusion : excellent pour son prix

Le Wiko Y80 est clairement un excellent mobile pour son prix.
Certes, il ne s’agit pas du dernier mobile à la mode (vendu forcément au prix d’un SMIC) mais d’un smartphone malin vendu à bon prix.

Pour moins de 100€, on dispose ici d’un mobile qui offre une très bonne expérience à son utilisateur.
Un expérience clairement au-dessus de celle proposée par son petit frère, le Wiko Y60.

Du coup, aucun doute ! Si vous cherchez un mobile pas cher, et malgré tout agréable, n’hésitez plus, foncez sur ce Y80.
Il y aura bien quelques petites concessions à faire, mais rien de bien choquant ou anormal, comme vous l’avez compris.

  • Les plus : excellent pour son prix, expérience utilisateur agréable.
  • Les moins : l’absence de NFC ainsi que de capteur d’empreintes, l’absence de 4G B28 (pour les inconditionnels de Free Mobile).

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de test du Wiko Y80.
Voir la vidéo de déballage du Wiko Y80.

Au sujet de : Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo.

30 commentaires

  1. Bonjour, bon petit smartphone pour éventuellement remplacer mon buggé redmi 5a qui rame à mort et se déconnecte du wifi même en veille (pas encore soufflé sa première bougie). Il y a un truc qui m’échappe : ce smartphone serait sous Android go, or si je ne dit pas de bêtises, cette version go d’Android est réservée aux smartphones d’un giga de RAM voire moins, là nous avons 2 gigas… Pouvez vous me confirmer que ce smartphone est bien sous go ?
    Bonne journée

  2. Marco : peux-tu me dire ce qu’est cette nouvelle barre de navigation? Il me semble qu’il n’y a pas la possibilité d’afficher les pages précédemment ouvertes.
    Cordialement
    Jean-François

    • C’est la barre Android 9.0 “de base”. Celle sans la surcouche ou tout autre “tuning” constructeur.
      Et il y a un geste à faire qui te permet, à partir de cette même barre, d’accéder au multitâches, et donc les applis/jeux ouverts précédemment (tant qu’ils sont en RAM).

  3. Déjà en possession, que du bonheur, pour un prix maudique!!¡

    • Merci pour ton avis :)
      N’hésite pas à nous en dire plus à l’occasion :)

      • Insatisfaite dommage communication hachée difficile de entretenir une conversation !!!! Pourquoi quel serait l’intérêt d une 2eme carte ?? Que faire?????

      • Certaines professions nécessitent d’avoir un téléphone professionnel.
        Par exemple un paysagiste devra prendre des photos, les retoucher, envoyer, correspondre avec des fournisseurs, des clients, son patron, etc. L’intérêt des 2 cartes sim, c’est d’avoir les contacts, messageries, etc de deux téléphones dans un seul.
        Ou bien autre possibilité, une personne qui voyage peut mettre une carte sim avec son abonnement France, et une autre pour un abonnement pour l’étranger. Dans un seul téléphone.

  4. il ne devait pas tres bien fonctionner avec la carte Micro SD à la place de la carte SIM… lol

    • #fail
      Zut, vous avez l’oeil sur la photo et la vidéo :D
      Bon, pour l’histoire, quand j’ai testé le phone, j’avais mis 2 cartes sim + 1 micro SD.
      Puis, pour la vidéo et les photos, j’ai enlevé le tout, pour remettre uniquement la micro SD… et voilà… #fail

  5. Wiko a fait un très gros effort sur les finitions.

    j’ai la lourde tâche d’équiper ma petite fille pour son premier portable, qu’en pensez vous pour ce portable?

  6. Merci Marco pour ton conseil. En âge, oui, elle rentre au collège en septembre.
    Nous l’avons acheté cet après-midi, quelle progrès, Wiko est devenu bluffant.

  7. Non, ma petite fille!

  8. J’ai acheté le Y80 et j’avoue que pour son prix, il m’a surpris le con :D

    La qualité de l’écran est bonne, la qualité de l’appareil photo est très satisfaisant.
    La qualité de l’audio est cependant moyenne voire pas ouf mais l’autonomie est un vrai plus.

    Ayant acheté auparavant un Wiko Sunny, je vois bien que Wiko a fait un effort dans l’entrée de gamme. Je suis bien content de mon achat :)

    Franchement, si vous cherchez un smartphone à 100 €, foncez pour celui-ci ! L’absence de fonctionnalités comme le gyroscope,

    Petite précision, le Y80 n’est pas équipé d’Android 9 Go Edition, mais bien de Android 9 : je n’ai vu aucune application avec le mot “Go” (c’est d’ailleurs indiqué sur le site officiel de Wiko). Le Y60 lui par contre est bien équipé d’Android Go Edition.

  9. C’est un excellent rapport qualité/prix qui fait bien mieux que tout les autres, même les Xiaomi Redmi Go ou 7A.

    Par contre, je confirme aussi, il est sous Android 9.0 full, pas la version Go Edition ;)

    Le Go Edition est réservé au Sunny 3 et Y60 cette année.

  10. Bonjour monsieur Marco

    N étant pas un expert je reviens sur le problème de l absence de la captation de fréquence B28,chère à Free mobile,où je suis abonné,sur le wiko Y80,appareil ,qui m intéresse.
    Cela signifie t il que l abonné Free ne pourra pas naviguer sur la Toile ou téléphoner avec cet appareil,,du fait de cette carence?Je pensais pour ma part qu’un smartphone pouvait malgré cela se régler sur d’autres fréquences lorsqu’une était absente,du fait que les antennes-relais sont pourvues, généralement du moins ,de plusieurs fréquences et en raison d accords entre opérateurs,notamment sur les zones blanches.
    Si ce wiko Y80 se trouve incompatible avec free mobile j ai du mal à comprendre la carence du fabriquant à ce sujet,d autant que j ai déjà un wiko(pulp fab 4G) d une série précédente et jamais eu de souci avec la captation qui soit lié à une question de fréquence,habitant dans une grande ville.
    Cet oubli de fréquence me parait bizarre,sauf à vouloir compliquer les choses lorsque l on peut faire simple?

    Cordialement à vous

    André

  11. Merci de m’avoir conforter dans l’achat de ce téléphone

  12. bonjours, j’aimerais savoir pourquoi, si je souhaite enregistrer un contact, on me propose un gmail et non ma carte sim

  13. Bonsoir, j’aimerais savoir comment retirer des application de mon wiko, et pourquoi, mes contacts s’enregistre sur gmail et non sur ma carte sim. merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *