NEWS
Accueil » Tests - Vivo » Test du Vivo V23 5G : un selfie phone au pays de l’or bleu

Test du Vivo V23 5G : un selfie phone au pays de l’or bleu

Au mois d’avril 2022 le constructeur chinois Vivo a officiellement mis sur le marché le Vivo V23 5G (V2130).
Par rapport à son prédécesseur, le Vivo V21 5G, le nouveau smartphone opère une montée en gamme mais voit aussi son tarif revu à la hausse.

Vendu à sa sortie au prix de 529 euros, en ce début du mois de septembre 2022, il est possible de se procurer ce Vivo V23 5G au prix de 469 euros.

Pour se démarquer de la concurrence, le Vivo V23 mise sur une face arrière qui change de couleur en fonction de son exposition à la lumière, mais également sur de nombreuses fonctions créatives, notamment sur la partie selfie.

Après cinq jours de test, je vous donne ici toutes mes impressions sur ce Vivo V23 5G.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un écrin magnifique

Le Vivo V23 flatte la rétine. Il fait appel à des matériaux nobles comme le verre et le métal.

On a ici un désign soigné, avec des contours en aluminium aux tranches plates et un dos en verre au rendu satiné.

Ce smartphone est proposé en deux coloris : Noir Etoilé et Or Etincelant.
C’est cette dernière version qu’il faut choisir si vous voulez avoir un appareil à couleur changeante, et c’est également celle que nous avons testé.

Pour ce faire, Vivo a posé sur le verre résistant un film photochromatique qui change de couleur lorsqu’il est exposé aux rayons UV.
On passe ainsi d’une couleur Or à un joli Bleu turquoise. En plein soleil, cela peut prendre entre 1 et 5 minutes.

A l’arrière du terminal, dans le coin supérieur gauche, on note la présence d’un grand module photo de forme rectangulaire intégrant 3 capteurs, un flash à 4 LEDS ainsi que la mention « 64 MP Triple Cam ».

Plus bas, les logos poubelle et de certification CE ainsi que la marque Vivo.

L’écran de 6,44 pouces, occupant 88% de la face avant, comporte une large encoche façon iPhone 13 Pro. Celle-ci intègre deux capteurs photo.
L’afficheur est protégé par une vitre traitée Schott Xensation Up. Cette dernière reçoit à son tour un film de protection posé en usine.

L’écran est surmonté d’un écouteur, de deux flashes LED frontaux et des capteurs de luminosité et de proximité.
Par contre, ici pas de LED de notifications.

La touche de volume et le bouton d’alimentation sont regroupés sur le côté droit du téléphone.

La tranche supérieure accueille un micro d’ambiance.
La tranche inférieure est plus densément occupée par le tiroir SIM (2 nano SIM), par l’entrée micro primaire, par un port USB-C et par la grille du haut-parleur.

La prise en main est bonne mais l’appareil est assez glissant. Heureusement, le constructeur a eu la bonne idée de fournir une coque de protection en silicone transparent dans le packaging.

La qualité de fabrication se veut quant à elle exemplaire.

  • Dimensions : 157,2 mm de long x 72,4 mm de large x 7,6 mm d’épaisseur | Poids : 181 grammes
  • Indice de réparabilité : 7,6/10

2. Image et son : un écran qui assure

Le Vivo V23 5G embarque un écran AMOLED Full HD+ de 6,44 pouces affichant un taux de rafraîchissement variable de 60 Hz à 90 Hz.

On a une très belle image, avec de belles couleurs, des noirs profonds et des contrastes infinis.

Le smartphone propose 3 modes d’affichage : Standard (par défaut), Professionnel et Lumineux.
Le mode Lumineux est le plus adapté puisqu’il affiche un Delta E de 3,6.

La température des couleurs peut également être réglée dans le menu des paramètres.

La luminosité mesurée à 686 nits est correcte et suffit pour offrir un consultation confortable de l’écran en plein soleil.

Grâce notamment à son format 20:9 et à sa certification HDR10+, il sera très plaisant de regarder des vidéos sur l’écran de ce Vivo V23.

Ce dernier ne propose qu’un son mono. L’unique haut-parleur situé sur la tranche basse du terminal délivre un son clair et puissant (124 db constatés à la sortie) mais manquant de basses. C’est souvent le cas sur les smartphones d’entrée et de milieu de gamme.

Le fabricant a ici fait l’impasse sur la prise mini-jack mais fournit par contre dans la boîte un adaptateur USB-C vers mini-jack.

L’écouteur restitue un son tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,44 pouces (AMOLED) avec une résolution de 1080 x 2400 pixels, soit donc une densité de 409 pixels par pouce.
  • Son : Pas de prise mini-jack et haut-parleur mono. Écouteur classique.

3. Performances : très honorables

Pour faire tourner son nouveau smartphone, Vivo a fait confiance à MediaTek et à son Dimensity 920, accompagné ici de 12Go de RAM.

Comme le prouvent les scores récoltés sur nos benchmarks habituels, ce procecceur est loin de démériter.
Notre smartphone de test a ainsi obtenu des scores de 464.800 points sur Antutu, de 721 points en single-core sur Geekbench 5 et de 2159 points en multi-core.

Le SoC offre une belle fluidité à l’interface et à toutes les applications que vous utilisez au quotidien.

Le Vivo V23 parviendra à faire fonctionner sans problème toutes les grosses applications et tous les gros jeux 3D du moment. Cependant, sur certains très gros jeux 3D il faudra légèrement dégrader la qualité graphique pour obtenir une meilleure fluidité.

Pour le stockage, sur les 256Go revendiqués par le constructeur, seuls 227Go seront réellement disponibles pour l’utilisateur.
Malheureusement, étant donné l’absence de slot micro SD, cette quantité de mémoire ne pourra pas être étendue.

A noter que 4Go de mémoire virtuelle peuvent être ajoutés aux 12Go déjà présents par défaut.

  • Antutu Benchmark (v9.4.5) : 464.811 points |
  • Processeur : 8 coeurs MediaTek Dimensity 920 gravé en 6 nm (2 x 2,5GHz + 6 x 2GHz) | Mémoire vive : 12Go  | Processeur graphique : Mali G68 MC4
  • Mémoire de stockage : 256Go de mémoire qui se transforme en 227Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète… ou presque

Non content de proposer une connexion 4G (Vo)LTE de catégorie 18 avec toutes les fréquences nécessaires à une utilisation complète en France, et plus largement en Europe, le Vivo V23 supporte les réseaux 5G NR et Sub6.
Il est donc paré pour affronter sereinement l’avenir.

A côté de cela, on a évidemment de la 2G et de la 3G+.

Comme tout smartphone digne de ce nom, le Vivo V23 propose toute une panoplie d’autres connexions telles que : le Bluetooth (5.2), le Wi-Fi (a/b/g/n/ac), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo/QZSS, NaviC, 2 emplacement nano SIM, un port USB-C (OTG), mais également une puce NFC.
Le constructeur a par contre fait l’impasse sur le slot micro SD.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
La 5G n’a pas pu être testée.

Pour le GPS, dans la cour d’un copropriété urbaine, il aura fallu 4 secondes à notre smartphone de test avant d’obtenir un premier fixe (19 satellites).

Au niveau des sensors, le Vivo V23 dispose d’une boussole, d’un gyroscope et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.

La sécurité n’a pas été oubliée, puisque ce smartphone peut être déverrouillé de deux manières : via le face-unlock (reconnaissance faciale) ou par le biais du lecteur d’empreintes digitales placé sous la dalle.
Dans les deux cas, c’est rapide et efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,82 W/kg à la tête. C’est un score un peu élevé pour un mobile lancé en 2022.

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : une interface épurée et conviviale

Le Vivo V23 5G est animé par la version européenne de Funtouch OS 12. Elle est basée sur Android 12 et se rapproche assez fort d’Android stock.

On est ici sur une interface épurée et plaisante à utiliser au quotidien.

En plus d’un mode sombre, d’un tiroir des applications et de l’Always On, on a droit à plusieurs raccourcis gestuels et à des animations dynamiques.

La bonne nouvelle, c’est l’absence d’applications indésirables liées à des partenaires. Seule l’appli Facebook est présente.

  • Système d’exploitation : Android 12 | Surcouche : Funtouch OS 12

6. Usage : le roi des selfies

Pour son V23, Vivo a mis l’accent sur la photo, et plus particulièrement sur les vlogs et les selfies.

A l’arrière du mobile on trouve un bloc photo se composant de 3 capteurs : un objectif principal grand angle de 64 mégapixels ouvrant à f/1.9, un objectif ultra grand angle de 8 MP ouvrant à f/2.2 et un objectif macro de 2 MP ouvrant à f/2.4.

De jour, les clichés proposés par le capteur principal sont plutôt de bonne qualité, avec de belles couleurs naturelles et un bon piqué.
Le mode HDR est activé par défaut et n’est pas forcé. L’autofocus est précis.
Les contre-jours sont plutôt bien gérés.

Le soir, l’intelligence artificielle active le mode nuit en mode automatique mais il peut être désactivé manuellement.
A noter que le manque de luminosité ambiante tant à lisser les textures. Il sera donc préférable de passer directement en mode nuit pour faire ressortir les détails.

Le capteur de 64 MP est également en charge des portraits et du zoom.
Les portraits sont bien gérés, avec un élégant bokeh par défaut et un détourage précis des sujets.
Une fois la photo prise, il sera possible de changer, de renforcer ou d’adoucir le bokeh.

Le Vivo V23 dispose d’un zoom numérique qui monte jusqu’au 10x. De jour, la qualité du zoom est bonne sur le rapport 2x.

L’ultra grand angle offre des clichés équilibrés. Le redressement des distorsions est plutôt bien géré, mais il occasionne aussi beaucoup de flous dans les coins.

Le mode macro s’en sort comme bon nombre de celui des concurrents, c’est-à-dire moyennement.

La partie photo avant est confiée à 2 capteurs : un capteur principal grand angle de 50 mégapixels ouvrant à f/2.0 et un capteur ultra grand angle (105°) de 8 MP ouvrant à f/2.3.

Première constation : la qualité des autoportraits est au rendez-vous.
De jour, les photos sont très lumineuses, très naturelles et très nettes.
La mise au point est précise, et cela même si elle s’appuie sur un autofocus à mesure de contraste. Les résultats sont élégants, même sans le mode portrait.
Je vous conseille cependant de désactiver les outils d’embellissement qui lissent trop le visage.

Le mode portrait n’est pas activé par défaut. Il faut l’activer manuellement dans l’interface.
Le détourage du sujet est presque parfait.

De nuit, le capteur selfie principal produit de bons résultats, mais les clichés sont moins précis.
Vous pourrez également opter pour un mode nuit compatible avec les capteurs selfies.
Ce mode offre plus de détails mais augmente aussi le bruit.

En ce qui concerne l’éclairage, le Vivo V23 propose deux modes : Spot ou Aura.
Le premier allume les deux LEDs frontales dont vous pouvez choisir la teinte : plutôt chaude ou plutôt froide.
Le second mode active l’éclairage de l’écran.

Le capteur photo frontal secondaire n’est pas mauvais, mais pas aussi bon que l’objectif principal.
Les autoportraits offrent aussi moins de piqué, parce qu’il n’y a pas d’autofocus.
Heureusement, le capteur selfie secondaire est compatible avec le mode nuit et l’éclairage d’appoint.

A l’arrière, l’objectif photo principal de 64 MP est capable de filmer en 4K et en Full HD à 30 FPS. Les résultats sont plutôt bons et profitent d’un rendu naturel.
La stabilisation électronique est assez efficace.

L’objectif principal avant est également capable de filmer en 4K et en 1080p à 30 FPS.

Alors que de nombreux smartphones sont aujourd’hui équipés d’une batterie de 5000 mAh, ce Vivo V23 doit se contenter d’un accumulateur de 4200 mAh… mais les apparences sont parfois trompeuses.

Dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, notre smartphone de test a tenu près de 2 jours avant de demander à être rechargé.

Le Vivo V23 supporte la FlashCharge rapide filaire de 44 W.
Avec le câble et le bloc chargeur compatibles présents dans le packaging, il aura fallu 60 minutes à notre mobile pour passer de 1 à 100% de batterie.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%, taux de rafraîchissement d’écran en mode Variable) aura consommé 12% de l’énergie contenue dans la batterie.

  • Triple appareil photo dorsal :  64 MP + 8 MP + 2 MP.
  • Double appareil photo frontal : 50 MP + 8 MP.
  • Batterie : Fixe de 4200 mAh.

En conclusion : un smartphone polyvalent

Ce Vivo V23 présente un magnifique design accentué par des matériaux premium, comme des contours en aluminium et un dos en verre.
La qualité de fabrication est irréprochable.

La face arrière du smartphone qui change de couleur est sympa, mais cela reste pour moi un gadget.

Un des points forts du Vivo V23, c’est sa partie selfie qui offre de bons résultats, ainsi qu’une multitude d’options créatives pour les portraits.

Malgré une batterie de « seulement » 4200 mAh, l’autonomie moyenne de presque 2 jours est très bonne.

Le Vivo V23 5G affiche des performances plus qu’honorables et est plaisant à utiliser au quotidien.

Ce smartphone a de beaux atouts pour lui, mais son prix de 469 euros pourrait rebuter certains consommateurs.

Malgré tout, je vous recommade ce Vivo V23 5G à l’achat.

Galerie photos :

Autres :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.