Accueil » Diverses marques » Test du Sharp Aquos S3 : pour 120 balles, t’es bien servi

Test du Sharp Aquos S3 : pour 120 balles, t’es bien servi

Successeur de l’Aquos S2, le Sharp Aquos S3 n’est pas vraiment ce que l’on peut appeler un nouveau modèle puisqu’il a été officiellement présenté au mois de mai 2018.

La version globale ici testée est quant à elle sortie au mois de mars 2019.

A sa sortie, cet Aquos S3 coûtait la modique somme 350 euros.
Ce qui rend ce smartphone aujourd’hui intéressant, c’est qu’en cette fin du mois de juillet 2019, on peut le trouver aux alentours de 120 euros sur certains sites d’import en ligne.

Côté bundle, le fabricant n’a pas été radin du tout puisque, outre le téléphone, on y trouve un cable USB-C vers USB plat, un chargeur en prise EU, une paire d’écouteurs intra-auriculaires, un adaptateur mini-jack vers USB-C, un extracteur SIM, ainsi qu’une coque de protection en plastique rigide.

Mais après une semaine de test, quel est mon avis sur ce smartphone japonais?
La réponse se trouve ci-dessous.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un design réussi

L’Aquos S3 est doté d’une esthétique réussie, avec des contours en métal anodisé et un dos en verre traité Corning Gorilla.
Or, assez étonnamment, ce mobile n’est pas glissant alors que la surface est tout de même très lisse.

A remarquer que le dos prend d’ailleurs extrêmement bien les traces de doigts, surtout sur la version noire de test qui semble la seule couleur désormais disponible.

La qualité de fabrication est exceptionnelle et la prise en main est très agréable, notamment en raison de ses dimensions raisonnables.
“Raisonnables” en 2018-2019 face à une armada de smartphones qui s’approchent des 16 cm de long, ce qui n’est pas le cas ici.

La face avant arbore un écran à encoche de type “médium”, occupant 84,76% de la face avant.
Cette dernière est protégée par une vitre Corning Gorilla au profil 3.0D.

L’afficheur est surmonté d’un écouteur, d’une caméra frontale, des capteurs de luminosité/proximité et d’une LED de notifications.
Ici pas de touches sensitives Android. Ces dernières étant intégrées à l’écran, elles sont donc tactiles.
Sous l’écran, on remarque la présence de la marque Sharp en lettres argentées.

Retournons l’appareil pour découvrir dans le coin supérieur gauche un module photo à 2 objectifs placé à la verticale et accompagné d’un flash LED dual-tone.
Au-dessus du module photo, on retrouve un micro d’ambiance.
Plus bas et plus au centre, on note la présence d’un lecteur d’empreintes digitales de forme circulaire entouré d’un liseré doré.
La marque Sharp apparaît tout en bas de la face arrière.

Le côté gauche est occupé par le tiroir SIM/micro SD (1 nano SIM + 1 micro SD), alors que sur le flanc droit on retrouve la touche de volume et le bouton d’allumage. Ces deux derniers sont entourés d’un fin liseré or.

Si la tranche supérieure est vierge de tout orifice, à l’opposé on remarque un port USB-C, une entrée micro primaire, ainsi que la grille du haut-parleur.

  • Dimensions : 148,2 mm de long x 74,2 mm de large x 7,98 mm d’épaisseur | Poids : 165,4 grammes

2. Image et son : un écran magnifique

Un des points forts de ce smartphone nippon, c’est son superbe écran IGZO Full HD+ de 5,99 pouces.
Ce dernier suit la tendance actuelle puisqu’il adopte un ratio 18:9.

Les couleurs sont très belles, les contrastes sont bons et les angles de vue sont largement ouverts.
La température des couleurs pourra être réglée via le menu des Paramètres.

Avec 550 cd/m², l’écran offre une luminosité digne d’un ultra haut de gamme, et ce mobile pourra donc être utilisé sans problème en extérieur.

Il ne fait aucun doute que l’on prendra plaisir à regarder des vidéos sur un tel afficheur.

Sur ce terminal, le son est véhiculé de 3 manières : via le haut-parleur principal, via l’écouteur et via le port USB-C.
Oui vous avez bien lu “via le port USB-C”, puisqu’il n’y a pas de port mini-jack. Il faudra donc utiliser l’adaptateur mini-jack/USB-C fourni dans le packaging pour y brancher votre casque filaire préféré.

D’ailleurs, l’écoute au casque est plutôt agréable mais le son m’a paru un peu trop plat, sans relief.

Le son délivré par le haut-parleur principal est correct pour un smartphone d’entrée de gamme (de par son prix de vente), mais malgré les 106 db mesurés à la sortie, il m’a paru manquer un peu de puissance.

En appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 5,99 pouces (IGZO) avec une résolution de 1080 x 2160 pixels, soit donc une densité de 402 ppp.
  • Son : USB-C et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : tout à fait suffisantes

Si l’Aquos S3 ne peut revendiquer d’avoir le niveau de performances d’un mobile haut de gamme, il n’en a pas non plus le prix.
Et lorsqu’on prend en considération ce même prix (environ 120 euros en cette fin du mois de juillet 2019), on peut se dire que le résultat est tout à fait correct.

En effet, avec un score de près de 90.000 points sur Antutu et un score maximum sur 3D Mark (Ice Storm Extreme), ce smartphone pourra faire tourner sans soucis la majorité des grosses applications et des gros jeux 3D du moment présents sur le Play Store.
Ainsi, il est parfaitement possible de jouer à PUBG Mobile de manière fluide, cependant en mode qualité basse.

En ce qui concerne le stockage, sur les 64Go revendiqués par le constructeur, seuls 51Go seront réellement disponibles pour l’utilisateur.
Cette mémoire pourra toutefois être facilement augmentée par l’ajout d’une carte micro SD (+256Go).

  • Antutu Benchmark (v7.2.2): 89.935 points | 3D Mark (Ice Storm Extreme): Max
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 630 (4 x 2,2GHz + 4 x 1,8GHz) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Adreno 508
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 51Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : une version globale avec le Français

Lors du premier allumage, le téléphone vous demandera de sélectionner une langue… sauf que le Français n’est pas proposé.
Dès lors, il faudra procéder en 2 étapes : sélectionner l’Anglais à l’allumage, et ensuite aller dans le menu des Paramètres pour ajouter le Français dans le pack des langues.

L’Aquos S3 est doté d’une connexion 4G LTE VoLTE (Cat.6 : 300 Mbps en download et 50 Mbps en upload) exploitant les fréquences B1, B3, B7 et B28.
Et oui, la marque annonce une édition globale mais sans la B20, la bande des 800 MHz.
Et là, tu te dis que si t’as Free, t’as tout compris!

Ceci dit, habitant en ville et n’étant pas client chez ce dernier opérateur, je me suis retrouvé en permanence avec de la 4G, même dans des endroits où d’habitude je ne capte que la 3G.

Bien évidemment, si votre opérateur n’offre pas une couverture 4G là où vous vous situez, vous avez alors une alternative 3G/3G+.

A côté de cela, on retrouve bien évidemment l’ensemble des autres connectivités attendues sur un smartphone, telles que : le WiFi (a/b/g/n/ac), le Bluetooth (5.0), le (A)GPS/Glonass, un emplacement nano SIM, un slot micro SD, un port USB-C (OTG), et même une puce NFC.
La présence de cette dernière est désormais appréciée, notamment pour le paiement sans contact.
Par contre, ici pas de port mini-jack et pas de radio FM.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 16 secondes à l’Aquos S3 avant d’obtenir un premier fixe (12 satellites).

Au niveau des sensors, on a droit à un accéléromètre, à une boussole, à un gyroscope et aux habituels capteurs de luminosité et de proximité. De quoi faire de la réalité virtuelle/augmentée.

Mais le petit bonus, c’est la présence d’un lecteur d’empreintes digitales et du face-unlock.
Ces deux manières de déverrouiller le smartphone se sont montrées très rapides et très efficaces lors du test.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : Pas communiqué par le fabricant.

5. Système d’exploitation : un Android customisé

Cet Aquos S3 ne tourne pas sur la dernière version de l’OS de Google, Android 9 Pie.
Il est animé par la version précédente, à savoir Android Oreo 8.0.

Sur ce dernier, Sharp a appliqué sa surcouche maison nommée Smile UX.
Nous sommes donc sur une interface sans profondeur de navigation où tous les écrans sont des bureaux.
Les adeptes du tiroir des applications devront passer leur chemin.

Cependant, l’ensemble reste très agréable à utiliser.

Nous sommes en présence d’un système ultra paramétrable, ne fut-ce que par le nombre de thèmes et de fonds d’écran (gratuits) proposés.

Smile UX propose son lot d’applications personnelles :
– Thèmes : une boutique de thèmes (bien souvent gratuits)
– Calculatrice
– Mémo vocal
– Musique
– Smart RoboS : un assistant personnel
– Etc.
Mais également des applications liées à des partenaires (Note, LiTV, etc.), mais heureusement ces dernières peuvent être désinstallées.

On notera également la présence de fonctions sympa, comme le double-tape ou le lancement de l’application photo par un double appui sur le bouton d’allumage.

On remarquera que les trois touches tactiles Android habituelles ne pourront pas ici être remplacées par un système de gestures. Par contre, elles peuvent être interverties.

  • Système d’exploitation : Android Oreo 8.0 | Surcouche : Smile UX

6. Usage : une qualité photo intéressante

En toute logique, et comme tout smartphone de la production 2018-2019, cet Aquos S3 répond à tous les usages.
Et il est donc parfaitement possible de faire fonctionner les grosses applications, de même que du gros jeu 3D (en qualité graphique basse).

A cela s’ajoutent bien évidemment 2 usages qui permettent à ce smartphone de se distinguer face à la concurrence.
Il s’agit d’une part de la qualité photo, et d’autre part de l’autonomie.

La partie photo est assurée par un double capteur arrière : un capteur principal de 12 mégapixels ouvrant à f/1.75 et un capteur téléphoto de 13 mégapixels.

Lorsque la lumière est présente en suffisance, la qualité des clichés est vraiment très bonne.
Bien entendu, lorsque la luminosité baisse, le résultat se dégrade, mais cela reste tout à fait acceptable.

Notez que le capteur photo principal est capable de filmer en 1080p à 30 FPS, mais également en 4K.

Quant à la qualité des égoportraits offerte par le capteur frontal de 16 mégapixels (ouvrant à f/2.0), elle est tout à fait satisfaisante.

Pour ce qui est de l’autonomie, vous pourrez tabler sur 1 journée et demie dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable.

La batterie de cet Aquos S3 est compatible avec la technologie de charge rapide Quick Charge 3.0 de 18 W, mais le chargeur fourni dans la boîte est un 5V-2A.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 15% de l’énergie contenue dans la batterie, ce qui est beaucoup mieux que les 20% habituellement constatés.

  • Double appareil photo dorsal :  12 + 13 mégapixels avec autofocus et flash double LED.
  • Batterie : Fixe de 3200 mAh.

En conclusion : un coup de coeur

Comment ne pas craquer devant ce Sharp Aquos S3 vendu aux alentours de 120 euros?

Il présente un design élégant, une qualité de fabrication sans faille, un superbe écran, une très bonne qualité photo et une bonne autonomie. On peut ajouter à cela la présence d’une puce NFC et d’un port USB-C.

Bien sûr, il n’est pas parfait. Il ne possède pas de port mini-jack (mais combien de smartphones ultra haut de gamme l’ont encore?) et surtout il fait l’impasse sur la bande des 800 MHz en 4G LTE, la B20.
Mais comme je l’ai déjà écrit plus haut, si vous habitez en ville, vous n’aurez aucune difficulté à accrocher la 4G.
Si vous vous trouvez en milieu rural ou en montagne, au pire vous retomberez sur de la 3G/3G+.

Mais si l’absence de la B20 et du port mini-jack ne sont pas rédhibitoires à vos yeux, A-CHE-TEZ ce Sharp Aquos S3.

  • Les plus : Qualité de fabrication, très bel écran, NFC
  • Les moins : Pas de B20 en 4G LTE, pas de port mini-jack.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *