Accueil » Tests - Samsung » Test du Samsung Galaxy S20 5G : Samsung tape dans le mille

Test du Samsung Galaxy S20 5G : Samsung tape dans le mille

La famille des Samsung Galaxy S20 se compose de 3 modèles : le Galaxy S20 (standard), le Galaxy S20+ et le Galaxy S20 Ultra.

Le Galaxy S20 est proposé en version 4G et en version 5G.

Cette dernière est affichée au prix public officiel de 1009 euros TTC.
Certes c’est un budget conséquent, mais c’est un tarif qui ne nous surprend plus en 2020.

Comme vous le savez peut être, le Samsung Galaxy S20 5G destiné au marché européen est équipé d’un processeur maison Exynos 990.

Si j’en crois mes petits camarades testeurs, ce dernier est relativement énergivore et offre des performances inférieures à celles du Qualcomm Snapdragon 855+ de l’année dernière.
C’est pourquoi j’ai choisis d’opter pour le Galaxy S20 5G animé par un SoC Qualcomm Snapdragon 865 (SM-G9810), ce dernier étant destiné à la base aux marchés américain et chinois.

Nous allons donc voir ensemble de quoi est capable ce Samsung Galaxy S20 5G, mais je peux déjà vous dire que je n’ai pas été déçu.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : des dimensions raisonnables

Par rapport à plusieurs de ses concurrents, on ne peut pas dire que le Galaxy S20 soit un grand smartphone.
Il mesure 15,17 cm de haut sur 6,91 cm de large et propose un écran de 6,2 pouces.

Avec de telles dimensions, l’appareil offre une excellente prise en main.

Le Galaxy S20 allie un dos en verre traité Corning Gorilla 6 à des contours en métal chromé.

L’écran légèrement incurvé sur les bords est également protégé par une vitre Corning Gorilla 6 sur laquelle est posé un film anti-reflets.

L’afficheur est surmonté d’une caméra frontale et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.
L’écouteur n’est pas visible car il se cache derrière l’écran.
Les 3 touches Android sont intégrées à l’écran et sont donc tactiles.
Pas de LED de notifications donc.

Comme presque tous les Samsung Galaxy de l’année 2020, la face arrière du S20 comporte dans son coin supérieur gauche un large module photo.
Ce dernier intègre ici 3 capteurs ainsi qu’un flash LED.
Plus bas, on trouve la marque Samsung.

La tranche supérieure fait place au tiroir SIM/micro SD (2 nano SIM ou 1 nano SIM + 1 micro SD) et à un micro d’ambiance.

A l’opposé, on trouve une entrée micro primaire, un port USB-C et la grille du haut-parleur.

Le côté gauche est vierge de toute touche, alors que le flanc droit accueille la touche de volume et le bouton d’allumage.

Le Galaxy S20 existe en 4 couleurs : Cloud Blue, Cloud Pink, Cosmic Black et Cosmic Grey, comme c’est le cas pour notre mobile de test.

Pour terminer ce chapitre avec une bonne nouvelle, sachez que ce flagship sud-coréen est certifié IP68, c’est-à-dire qu’il est résistant contre la poussière et contre une immersion dans 1,5 mètre d’eau pendant 30 minutes.

  • Dimensions : 151,7 mm de long x 69,1 mm de large x 7,9 mm d’épaisseur | Poids : 163 grammes

2. Image et son : un écran 120 Hz

Le Galaxy S20 est équipé d’un écran Infinity O-Display de 6,2 pouces occupant la face avant à hauteur de 89,5%.

Cet afficheur s’appuie sur la technologie Dynamic AMOLED et présente une résolution WQHD+. Toutefois, afin de consommer moins d’énergie vous pourrez régler s’affichage sur FHD+ via le menu des Paramètres.

La particularité de cet écran est qu’il possède un taux de rafraîchissement de 120 Hz offrant une excellente fluidité que l’on remarquera particulièrement lors de sessions de jeu.

Là aussi, dans un souci d’économiser de l’énergie, il sera possible de régler l’affichage sur 60 Hz dans le menu des Paramètres.
A savoir que le mode 120 Hz n’est disponible qu’en FHD+.
On regrettera seulement l’absence d’un mode “automatique”. Il faudra chaque fois vous rendre dans les paramètres pour sélectionner le taux de rafraîchissement que vous préférez.

L’écran AMOLED HDR10+ du Galaxy S20 présente un format de 20:9, ce qui associé à de magnifiques couleurs et à des contrastes infinis permettra de regarder des vidéos comme si vous étiez au cinéma.

Avec une luminosité mesurée à 1030 nits (1200 annoncée par le constructeur), on pourra sans peine consulter l’écran de son Galaxy S20 en plein soleil.

Notre smartphone de test propose deux haut-parleurs stéréo offrant un son clair et puissant (99 db sur celui du haut et 106 db sur celui du bas).

Etant donné qu’aucun port mini-jack n’est présent sur le téléphone, il vous faudra soit faire l’acquisition d’écouteurs ou d’un casque Bluetooth, soit utiliser les très bons écouteurs filaires AKG en USB-C fournis dans la boîte.
Notez que Samsung n’intègre pas d’adaptateur USB-C vers mini-jack dans le packaging.

Le son restitué par l’écouteur est tout à fait bon. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,2 pouces (Dynamic AMOLED) avec une résolution de 1440 x 3200 pixels, soit donc une densité de 563 ppp.
  • Son : Haut-parleurs stéréo.

3. Performances : du haut niveau

En choisissant la version Qualcomm Snapdragon 865 du Galaxy S20, on est certain d’avoir dans les mains un appareil plus puissant qu’avec l’Exynos 990.

Si face à Antutu Benchmark (v8.3) le S20 Exynos obtient environ 510.000 points, son frère jumeau animé par le Snapdragon 865 obtient lui près de 556.200 points.
Les chiffres parlent d’eux mêmes!
Bien entendu, ce ne sont que des chiffres et il ne faut pas en déduire que le Galaxy S20 européen est à la ramasse. Au quotidien, seuls les plus experts verront la différence.

Tout ça pour vous dire que le Samsung Galaxy S20 est bien sûr capable de faire tourner toutes les plus grosses applications et tous les gros jeux 3D du moment, tels que Fortnite, PUBG Mobile ou Call of Duty Mobile.

Dans cette version du Galaxy S20 5G, le SoC Qualcomm Snapdragon 865 est accompagné de 12Go de RAM.

Pour le stockage, sur les 128Go annoncés par le constructeur, seuls 102,5Go seront réellement disponibles pour l’utilisateur.
Cependant, il sera possible d’étendre cette mémoire par l’ajout d’une carte micro SD (+1 To) en sacrifiant alors l’un des deux emplacements nano SIM.

  • Antutu Benchmark (v8.3.6) : 556.199 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 7142 points
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 865 (1 x 2,84GHz + 3 x 2,42GHz + 4 x 1,8GHz) | Mémoire vive : 12Go  | Processeur graphique : Adreno 650
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 102,5Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : une smartphone future-proof

Comme son appellation l’indique, le Samsung Galaxy S20 5G est compatible avec les réseaux… 5G.
Il intègre les bandes N28, N5, N8, N3, N1 et N7.

A côté de cela, nous avons également de la 4G VoLTE de catégorie 20 avec les bandes B1 (2100 MHz), B3 (1800 MHz), B7 (2600 MHz), B8 (900 MHz), B20 (800 MHz) et B28 (700 MHz).

Les réseaux 2G et 3G/3G+ sont bien sûr aussi de la partie.

Le Galaxy S20 propose bien entendu le pack des autres connexions que sont : le Wi-Fi (a/b/g/n/ac/ax), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo, le Bluetooth 5.0, un port USB-C (OTG), 2 emplacements nano SIM, un slot micro SD, de la radio FM, une puce NFC, etc.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
Les accroches en 5G n’ont pu être vérifiées.
Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 10 secondes à ce smartphone sud-coréen pour obtenir un premier fixe (17 satellites).

Au niveau des sensors, on a un accéléromètre, une boussole, un gyroscope, un baromètre, ainsi que les habituels capteurs de luminosité et de proximité.

Au chapitre de la sécurité, sachez que le Galaxy S20 peut être déverrouillé via le lecteur d’empreintes digitales ultrasonic placé sous la dalle.
Si la reconnaisse du doigt se fait correctement, on a déjà vu mieux question rapidité.
L’appareil peut également être déverrouillé par le face-unlock (reconnaissance faciale), et là c’est rapide et efficace!

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,636 W/kg (0,279 W/kg pour le S20 5G Exynos). C’est un score correct pour un mobile sorti en 2020.

5. Système d’exploitation : un binôme qui fonctionne

Le Galaxy S20 est animé par Android 10 sur lequel Samsung a appliqué sa surcouche One UI 2.1.

L’ensemble est très agréable à utiliser. L’interface est sobre et fluide.

Les icônes ont été relookées et de nouveaux fonds d’écran ont fait leur apparition.

Notre binôme apporte un tiroir des applications, mais également un mode sombre qui se répercute sur le Google Play Store.

Parmi les autres fonctions sympa, on dispose de l’Always On Display et de la possibilité de remplacer les 3 touches Android habituelles par un système de gestures.

A cela il faut ajouter une barre latérale de raccourcis donnant accès à plusieurs applications.

Si vous l’avez configuré en tant que tel, Bixby pourra directement être lancé par un appui long sur le bouton d’allumage.
Dans ce cas, il faudra utiliser le bouton virtuel présent sur le volet des raccourcis pour éteindre le téléphone.

Enfin, on aura la possibilité d’installer un flux d’actualités sur l’écran le plus à gauche de l’écran d’accueil.

Du côté applicatif, nous avons :
– des applications Google telles que Gmail, Maps, YouTube, etc.
– des applications Microsoft (si vous les avez installées au premier démarrage) telles que Office Mobile, OneDrive, etc.

– des applications Samsung telles que Game Launcher, Thèmes, S-Health, etc.
– des applications propriétaires telles que Facebook, etc.

  • Système d’exploitation : Android 10 | Surcouche : One UI 2.1

6. Usage : une bonne autonomie et des photos au top

Le Galaxy S20 est bien sûr capable de passer des appels, d’envoyer des SMS, de lire des vidéos et des MP3, de naviguer sur le Web, de jouer à des jeux 2D et 3D, etc.

Mais même en 2020, il y a toujours deux points qui permettent de distinguer les smartphones entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

A l’arrière, la partie photo est confiée à 3 capteurs : un objectif ultra grand angle de 12 mégapixels ouvrant à f/2.2, un objectif principal de 12 mégapixels ouvrant à f/1.8 et un objectif téléphoto de 64 mégapixels (équivalent 28 mm) ouvrant à f/2.0.

Ce dernier s’occupe des clichés en zoom.
On a ici directement un zoom dans l’image, à la manière d’un simple zoom numérique.
En fait, en ne capturant qu’un quart de l’image de 64 MP pour faire un zoom x2, on se retrouve avec l’équivalent d’une photo de 16 MP prise avec un zoom optique.
Malheureusement, lorsqu’on pousse davantage le zoom, on arrive rapidement à des clichés à la qualité dégradée.

Sur le papier, l’intérêt de proposer un objectif de 64 MP est également de permettre de capturer des clichés de bien plus haute définition.
Outre cette meilleure définition, on apprécie le fait que ce capteur soit stabilisé optiquement.

Le capteur ultra grand angle s’adapte parfaitement au capteur principal et, malgré une légère distorsion optique, réussit à offrir des photos aux tons riches.

En plein jour, l’objectif principal de 12 mégapixels se comporte particulièrement bien.
Comme à son habitude, Samsung propose des clichés à la colorimétrie plutôt chaude et des couleurs saturées.
Reste que les photos sont bien détaillées, avec une bonne gestion de la profondeur de champ.

De nuit, le Galaxy S20 propose un mode dédié pour la capture de photos en basse lumière.

Notre porte-étendard sud-coréen propose un mode portrait permettant de choisir entre deux types de portraits : un capturé avec l’objectif principal, et un autre avec le capteur de 64 MP. De quoi permettre d’opérer un zoom numérique x2 dans l’image.

Malgré l’absence d’un capteur ToF, le Galaxy S20 standard parvient à bien gérer le flou d’arrière-plan.

A l’avant, la caméra selfie grand angle (Dual Pixel) de 10 MP ouvrant à f/2.2 fait son petit effet.
Le mode HDR est bien présent et les couleurs sont bien respectées.

Dans l’application photo du Samsung Galaxy S20, on notera la présence de la fonction Single Take.
Cette dernière, largement mise en avant par le constructeur, permet d’enregistrer une séquence vidéo pendant une dizaine de secondes.
A la fin de l’enregistrement, la smartphone va vous proposer de choisir parmi plusieurs clichés et vidéos qui auront été automatiquement mis de côté.
Si cette idée est bonne sur le papier, on peine quand même à imaginer un cas d’usage concret.

Le Galaxy S20 se démarque de ses concurrents en étant l’un des tout premiers smartphones du marché à être capable d’enregistrer des séquences vidéo en 8K à 25 IPS.
Celles-ci utilisent le capteur de 64 MP, et non le capteur principal de 12 MP.
Cependant, pour la 4K à 60 FPS, le Galaxy S20 utilise bien l’objectif principal de 12 MP.

On notera également que le capteur photo frontal de 10 MP permet de capturer des vidéos en 4K à 60 IPS.

Comme de nombreux testeurs l’ont déjà fait remarqué, le processeur Exynos 990 qui équipe la série des Galaxy S20 destinés au marché européen est relativement énergivore.
Il en va tout autrement avec le Qualcomm Snapdragon 865.

Dans le cadre d’un usage mixte raisonnable, notre Galaxy S20 5G de test a tenu deux jours avant de demander à être rechargé.

De plus, la batterie de 4000 mAh est compatible avec la charge rapide 25 W, mais également avec la charge sans fil 15 W et avec la charge sans fil inversée 9 W.

Avec le bloc chargeur en USB-C présent dans le packaging, il aura fallu 1h05 pour passer de 0 à 100% de batterie.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé de 9 à 10% de l’énergie contenue dans la batterie.
C’est beaucoup mieux que les 15% habituellement constatés depuis 2019.

  • Triple appareil photo dorsal :  12 MP + 64 MP + 12 MP avec autofocus et flash dual-LED
  • Batterie : Fixe de 4000 mAh.

En conclusion : un bilan très positif

Le Samsung Galaxy S20 5G prendra tout son intérêt dans les prochains mois et devrait permettre une compatibilité 5G sur le long terme. C’est donc un smartphone future-proof.

A côté de cela, nous sommes sur un appareil ultra haut de gamme doté d’une excellente qualité de fabrication et d’une bonne prise en main.

Ce smartphone offre une image magnifique, un très bon son stéréo, des performances de haut niveau et une connectivité complète.

L’écran au taux de rafraîchissement de 120 Hz, associé au duo Android 10 + One UI 2.1 offre une fluidité sans pareil dans les gros jeux 3D, et même au quotidien.

La qualité photo est très bonne et l’autonomie de cette version dotée du Snapdragon 865 est plus que satisfaisante.

Si on veut pinailler, on regrettera l’absence de port mini-jack et le fait de ne pas pouvoir régler le taux de rafraîchissement de l’écran en mode automatique.

Pour le reste, tous les indicateurs sont au vert.

Aujourd’hui, en cette fin du mois de mai 2020, on peut trouver le Samsung Galaxy S20 5G sous la barre des 800 euros.

Reste l’épineuse question de choisir entre la déclinaison européenne équipée de l’Exynos 990 ou la version Qualcomm Snapdragon 865 destinée à l’origine aux marché américain et chinois.
Pour cette dernière, il faudra forcément passer par la case import et accepter une garantie ne dépassant pas 1 an.
Chacun verra donc midi à sa porte.

  • Les plus : Qualité de fabrication, écran AMOLED 120 Hz, son stéréo, performances, qualité photo, autonomie. (sur la version testée)
  • Les moins : Pas de port mini-jack.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *