Accueil » Tests - Samsung » Test du Samsung Galaxy J6+ (2018) : satisfaisant… mais est-ce suffisant ?

Test du Samsung Galaxy J6+ (2018) : satisfaisant… mais est-ce suffisant ?

Samsung est un constructeur prolifique qui a à cœur de renouveler, d’année en année, ses gammes.
C’est donc en toute logique que le constructeur a renouvelé les mobiles de la gamme “J” (les entrée de gamme).

Après avoir commercialisé le J6 2018 (voir le test du Samsung Galaxy J6 2018), la marque sud-coréenne a commercialisé le Samsung Galaxy J6+ 2018 (référence SM-J610FN/DS).
Un mobile lancé pour la première fois en Octobre 2018 au prix maximum conseillé de 229€.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : design élégant et réussi

Samsung Galaxy J6 Plus - vue 02Il est désormais habituel pour certaines marques de proposer des versions “plus” de leurs mobiles.
Des versions généralement plus grandes, car dotées d’écrans également plus grands, et sans que cela ne change grand chose d’autre (ndrl : qui a parlé d’iPhone Xs et Xs Max ?).

Cette fois-ci, on retrouve une version plus dont non seulement l’écran grandit, mais dont le look évolue.
Et autant le dire clairement : oui, ce J6+ est un très beau mobile, et c’est certainement l’un de ses principaux atouts.

Un mobile qui présente très bien, notamment avec l’effet vitré du dos (bien qu’il s’agisse certainement de plastique).
Et la prise en main reste tout à fait bonne, malgré des dimensions généreuses.

A noter que ce mobile est disponible en coloris distincts : noir (la version testée) et rouge.
Autre point à remarquer : l’absence de LED de notification (et de témoin lumineux de charge).

  • Dimensions : 16,1 cm de long x 7,7 cm de large x 0,8 cm d’épaisseur | Poids : 178 grammes.

2. Image et son : choix surprenant

Samsung Galaxy J6 Plus - vue 12Environ 74% de la face avant du mobile est occupé par l’image fournie par l’écran IPS.
Un écran de grande taille, dont on se rend compte qu’il impose à ce mobile certaines dimensions, d’autant que les bordures haute et basse ne sont pas optimisées.

Un écran que Samsung aime appelé le “Infinity Display”… un jolie terme marketing prétentieux en soit.
Car en effet, si l’écran offre une qualité décente, il n’y pas non plus de quoi s’émerveiller.

Car oui, Samsung a mis ici un écran entrée de gamme. De fait, exit la technologie AMOLED pour rester sur une moins coûteuse (mais tout à fait correcte) IPS.
Mais surtout, exit l’écran Full HD+… ici, on reste en HD+ (soit donc du 720p) ce qui à une forte incidence sur la netteté d’image (valorisée ici par le score de 274 pixels par pouce).

Et ça n’est pas l’appellation “True HD+” (comme si on pouvait avoir une “False HD+”) qui va changer grand chose.
Idem pour le son, qui bien que le téléphone soit doté de la norme Dolby Atmos, ne changera rien pour l’essentiel des utilisateurs.

Le son est en donc dans la plus part des cas correcte, sans autre émerveillement.
Quant à celui procuré par le haut-parleur est relativement puissant et clair.

  • Ecran : 6,0 pouces (IPS) au format 18.5:9 avec résolution HD+ (1480 x 720 pixels), soit donc une densité de 274ppp.
  • Son : mini-jack et haut-parleur mono sur la tranche droite. Écouteur classique.

3. Performances : loin d’être une bête de course

Samsung Galaxy J6 Plus - vue 09Aïe ! Ouille !
Sans que l’on arrive à un niveau catastrophique, il faut bien reconnaître que pour ce qui est des performances, c’est loin d’être la fête.

2018 a vu l’arrivée, en France notamment, de nouveaux constructeurs.
Notamment Xiaomi…

Or, ces concurrents chinois proposent des mobiles généralement moins chers (moins de 200€) et clairement plus performants.
Et là on parle d’une performance qui va du simple au double, voire au triple !

Donc oui, je trouve aberrant qu’un mobile construit par une grande marque, et vendu plus de 200€ dispose à la fin de 2018 de telles performances.
Et même s’il est encore possible de jouer à de gros jeux 3D (exemple : PUBG Mobile), ce téléphone est sous-dimensionné.

A noter que le J6+ existe en 2 versions : 3Go RAM / 32Go ROM (la version testée) et 4Go RAM / 64Go ROM.
Mais concrètement, cela ne changera rien à votre usage.

  • Antutu : 42 100 points | 3D Mark (Ice Storm Extreme) : 3 614 points.
  • Processeur : Quatre coeurs 1,4GHz (Qualcomm Snapdragon 425 – MSM8917) | Mémoire vive : 3Go  | Processeur graphique : Adreno 308.
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforme en 21Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète mais petite 4G

Samsung Galaxy J6 Plus - vue 11Là aussi, ce Samsung Galaxy J6+ dispose d’une connectivité complète, adaptée à l’usage moderne.
Il y a en toute logique une connexion 4G LTE (catégorie 4 : 150 mbps en téléchargement et 50 mbps en envoi) fréquences B1/B3/B7/B20 mais pas de B28.

Cependant, vous l’avez compris, cette 4G LTE est dotée d’une vitesse maximale là aussi en dessous de ce que peuvent proposer les concurrents.
La faute à la plateforme technique qui ne dispose pas uniquement de performances modestes, mais aussi d’une connexion tout juste correcte.

Bien évidemment, si vous vous trouvez dans une zone mal desservie en 4G, le J6+ vous offre une connexion interne mobile complèmentaire.
Et plus précisément une connexion 3G+(HSPA).

A remarquer que ce mobile est ici testé dans sa version “Duos”, qui semble d’ailleurs être la seule vendue officiellement dans l’hexagone.
Duos signifiant que ce téléphone accepte donc 2 cartes sim (format “nano” – en savoir plus sur les formats de cartes sim).

Les plus gourmands d’entre vous seront ravis d’apprendre ce mobile smartphone dispose d’un emplacement micro SD (jusqu’à +512Mo).
Qui bonne nouvelle, ne nécessite pas de sacrifier un emplacement micro SD. On peut donc avoir ici 2 cartes sim + 1 micro SD.

On retrouve également d’autres connexions telles que  : WiFi (b/g/n), Bluetooth (4.2), mini-jack, aGPS/GLONASS/BDS, radio FM, micro USB (pas de fonction OTG), NFC, etc.

Et du côté de la sécurité, ce téléphone permet (comme beaucoup d’autres désormais) de bénéficier d’un capteur d’empreintes.
L’originalité vient du fait que le bouton on/off est situé sur le côté droit (ndlr : ce qui n’est pas sans rappeler certains mobiles de chez Sony).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,308 w/kg à la tête (et 1,334 w/kg au corps). C’est un score tout à fait appréciable pour un mobile commercialisé en 2018 et 2019).

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : Android surcouche, mais pas trop

Samsung Galaxy J6 Plus - vue 10Samsung possède clairement l’une des meilleurs surcouches à l’heure actuelle qu’il soit possible de trouver sur un système d’exploitation Android.
Un système qui est déjà en lui-même tout à fait complet, mais qui grâce à Samsung, gagne en style et en intuitivité.

En outre, nous sommes avec la surcouche Samsung Experience à des années lumières du “too much” que le constructeur sud-coréen avait l’habitude d’offre avec TouchWiz.
De fait, on ne retrouve plus les dizaines d’applications inutiles que l’on avait précédemment.

On a donc, du côté des applications :
– des applications Microsoft, avec Word, Excel, PowerPoint, OneDrive et Linkedin.
– des applications Google, avec Chrome, Gmail, Maps, Duo, etc.
– des applications Samsung, telles que Email, MesFichiers, Health, Galaxy Apps, etc.

On appréciera cependant, quelques nouveautés telles que la possibilité de dupliquer des applications à l’instar de la boîte email, et ainsi pouvoir gérer votre messagerie pro et votre messagerie perso séparément.
On retrouve également Bixbi, l’assistant vocal interactif de Samsung.

  • Système d’exploitation : Android 8.1 “Oreo” | Surcouche : Samsung Experience 9.5.

6. Usage : acceptable en tous points

Samsung Galaxy J6 Plus - vue 04Le J6+ est un mobile offrant tous les usages d’un smartphone moderne.
Que ce soit en appels, SMS/MMS, consultation de pages web, lecture de mp3 et de vidéos, etc.

En outre, c’est un téléphone qui permet de jouer à des jeux 2D et 3D.
Cependant, pour ce qui est des gros jeux 3D récents (PUBG, Fortine), on sent que ce téléphone n’est pas des plus à l’aise…

Côté photo, la qualité offerte par le 13MP dorsal est tout à fait correcte.
Les couleurs sont cohérentes, la gestion de la luminosité tout à fait bonne.

Pour ce qui est du capteur frontal, c’est une autre histoire.
Car sans offrir un mauvais résultat, il est clair que l’on distingue un grain particulièrement élevé et de fait, les photos semblent manquer de netteté.

Côté autonomie ce téléphone est clairement l’un des meilleurs entrée de gamme du moment.
En effet, la batterie de 3300 mAh (une capacité tout à fait normale) est consommée de manière raisonnable par les composants de ce mobile (le seul intérêt d’avoir un téléphone peu ou pas trop performant).

  • Appareils photo dorsaux :  13MP avec ouverture f/1.9 et 5MP avec ouverture f/2.2. Voir un échantillon photo. Enregistrement vidéo en 1080p@30fps.
  • Appareil photo frontal : 8MP avec ouverture f/1.9. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Non-extractible de 3 300 mAh. 1 heure de vidéo consommera 12-14% d’énergie.

En conclusion : agréable à l’usage, mais tout n’y est pas

Le Samsung Galax J6+ est globalement un bon mobile.
Un mobile sympathique, agréable à l’usage, et qui offre ce que l’on attend de lui… sans plus.

Et c’est bien là le problème.
Si le J6+ est un mobile que l’on a plaisir à utiliser, il est en deçà (notamment pour ce qui est des performances) de ce que propose la concurrence.

Car si le look est réussi et la surcouche agréable, la concurrence elle, propose mieux.
Et ce, alors que l’écran lui aussi possède une meilleure qualité d’image que celle proposée par certains concurrents.

C’est donc un sentiment de “peut mieux faire” que l’on a avec ce téléphone.
On sent que Samsung se repose sur ses lauriers, et que des économies ont été réalisées sur le choix des composants.

Ce qui se ressent d’ailleurs fortement sur le choix du processeur et processeur graphique trop limités de nos jours.
Cela devant pénalisant pour des jeux tels que PUBG Mobile ou encore Fortine.

Concrètement, le J6+ est donc un bon mobile, agréable oui…
Mais la concurrence fait mieux, pour un prix similaire.

  • Les plus : le look élégant et la finition parfaite, la connectivité complète, le système d’exploitation agréable.
  • Les moins : performances faibles face à la concurrence, résolution HD+ et pas FHD+.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de test du Samsung Galaxy J6+ (2018).
Voir la vidéo de déballage du Samsung Galaxy J6+ (2018).

Au sujet de : Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo.

2 commentaire

  1. “Les plus : le look élégant et la finition parfaite, la connectivité complète, le système d’exploitation agréable, écran Super AMOLED.”

    Petite erreur l’écran est un LCD et non Amoled (comme écrit plus haut dans l’article)
    Et je le mettrais dans les moins pas parce que l’écran LCD est mauvais mais parce que Samsung nous prive pour ce phone de l’écran Amoled (un des gros points forts des phones de la marque)
    Je ne pense pas que c’est pour faire des économies mais parce qu’avec la popularisation des écrans Oled donc sous une forte demande Samsung privatise ses chaîne de production d’écrans Oled pour la fabrication de phones plus rentables (pour leurs phones et leurs clients/concurrents)

    J’espère que Samsung toujours leader pour le moment va réagir à la concurrence chinoise et nous présenter de meilleures offres en 2019 et ce dès le MWC (fin Février)

Répondre à Marco pour Top For Phone Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *