Accueil » Tests - Samsung » Test du Samsung Galaxy A42 5G : une belle proposition

Test du Samsung Galaxy A42 5G : une belle proposition

Au mois de décembre 2020, Samsung a commercialisé son nouveau Galaxy A42 5G, qui est jusqu’ici le smartphone 5G le moins cher du constructeur sud-coréen.

Annoncé à sa sortie au prix de 379 euros, en ce milieu du mois de janvier 2021 il est possible de trouver ce Samsung Galaxy A42 5G au tarif de 319 euros.
Mais pour être certain d’acquérir ce mobile au meilleur prix, je vous invite à consulter notre très bon comparateur de prix.

Il me reste à vous préciser que la version européenne ici testée porte la référence SM-A426B/DS.

Que vaut réellement ce Galaxy A42 5G et pourrai-je vous le recommander à l’achat?
Pour le savoir, il vous faudra lire attentivement cet article de test.

PrixtelPrixtel est le seul opérateur mobile à proposer des forfaits qui s’adaptent, chaque mois, à votre consommation.
Et, service unique en France, c’est vous qui choisissez le réseau, entre Orange ou SFR, qui sera utilisé sur votre ligne mobile.
Les forfaits sont sans engagement et disponibles à partir de 2€/mois.
Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.

1. Esthétique : un design simple et efficace

Prendre position sur le design d’un appareil est chose ingrate et tout à fait subjective. Certains aimeront, d’autres non.

Pour ma part, je trouve le design du Galaxy A42 réussi. Sa prise en main est idéale et le téléphone ne glisse pas hors de la main.

J’aime beaucoup la couleur Gris Prismatique de l’exemplaire de test.
Si vous n’adhérez pas à cette couleur, sachez que le Galaxy A42 est également disponible en Blanc Prismatique et en Noir Prismatique.

L’appareil allie des contours en plastique à un dos de type Glasstic imitant le verre à la perfection.

L’écran waterdrop de 6,6 pouces recouvert d’une vitre Corning Gorilla au profil 2.5D occupe la face avant à hauteur de 84,62%.
Il est surmonté d’un écouteur, des capteurs de luminosité et de proximité, ainsi que de la caméra frontale.
Pas de LED de notifications donc.

Le côté gauche fait place au tiroir SIM/micro SD (2 nano SIM ou 1 nano SIM + 1 micro SD), alors que sur le flanc droit on trouve la touche de volume et le bouton d’allumage.
La touche de volume étant placée un peu trop haut, elle demandera une gymnastique du pouce pour les droitiers.

La tranche supérieure accueille un micro d’ambiance, tandis qu’à l’opposé on note la présence d’une prise mini-jack, d’un port USB-C, d’une entrée micro primaire et de la grille du haut-parleur.

Si on retourne le téléphone, on remarquera dans le coin supérieur gauche le bloc photo de forme rectangulaire accompagné d’un flash LED.
Plus bas, la marque SAMSUNG et le logo de certification CE.

  • Dimensions : 164,4 mm de long x 75,9 mm de large x 8,6 mm d’épaisseur | Poids : 193 grammes

2. Image et son : une très belle image en HD+

Le Galaxy A42 5G profite d’un grand écran Infinity-U de 6,6 pouces s’appuyant sur la technologie Super AMOLED chère au constructeur.

Cependant, on devra se contenter ici d’une résolution HD+. C’est d’autant moins compréhensible que son prédécesseur, le Galaxy A41, a lui droit à un écran en Full HD+.

Ceci dit, les images restent de bonne qualité, avec de belles couleurs (vives ou naturelles, au choix), des contrastes infinis et des noirs profonds.
Seul un oeil très exercé pourra faire la différence sur du texte.

Les angles de vision sont largement ouverts, et avec une luminosité mesurée à 580 nits on pourra sans aucun problème consulter l’écran de son téléphone en plein soleil.

Grâce à son format 20:9 et à sa certification HDR10, l’écran du Galaxy A42 sera idéal pour regarder des vidéos et des films.

Bien que l’écran soit cantonné à un taux de rafraîchissement de 60 Hz, la navigation dans l’interface, sur les sites Web et dans les jeux reste très fluide.

Le son est ici véhiculé de 3 manières différentes : via le haut-parleur principal situé sur la partie basse du mobile, via la prise mini-jack et via l’écouteur.

Le haut-parleur principal fournit un son clair et plutôt puissant (107 db constatés à la sortie), mais a tendance à saturer lorsque le volume est poussé au maximum.

Samsung a ici choisi de garder la prise mini-jack, et cela ravira les amateurs du casque filaire. L’écoute au casque est d’ailleurs très agréable.

En appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,6 pouces (Super AMOLED) avec une résolution de 720 x 1600 pixels, soit donc une densité de 266 ppp.
  • Son : Mini-jack et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : tout à fait honnêtes

Contrairement à bon nombre de smartphones du géant sud-coréen, ce Galaxy A42 5G n’est pas équipé d’un processeur Exynos, mais bien d’une puce signée Qualcomm. Il s’agit du récent Snapdragon 750G.

Ce SoC est ici épaulé par 4Go de RAM et par le GPU Adreno 619.

Nos benchmarks habituels affichent des résultats plus que convaincants : presque 302.600 points sur Antutu et un peu plus de 2800 points sur 3D Mark (Sling Shot Extreme).

Cela signifie que le Galaxy A42 pourra faire tourner sans aucun problème les grosses applications et les jeux 3D les plus gourmands, tels que PUBG Mobile et Call of Duty.

Pour le stockage, sur les 128Go annoncés seuls 108,6Go seront réellement disponibles pour l’utilisateur.
Cependant cette mémoire pourra facilement être étendue par l’ajout d’une carte micro SD (+1To), tout en acceptant de sacrifier le second emplacement nano SIM.

  • Antutu Benchmark (v8.5.0) : 302.588 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 2824 points
  • Processeur : 8 coeurs Qualcomm Snapdragon 750G (2 x 2,2GHz + 6 x 1,8GHz) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Adreno 619
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 108,6Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : exhaustive

S’il y a bien un poste sur lequel Samsung n’a pas ici mégoté, c’est bien sur celui de la connectivité.

En plus d’être compatible avec la 4G (Vo)LTE (Cat.24 en DL et Cat.22 en UL) intégrant toutes les bandes nécessaires à une utilisation complète en France, et plus largement en Europe (B1, B3, B7, B8, B20 et B28), le Galaxy A42 propose la 5G SA/NSA avec les bandes N40, N41 et N78.

Et bien évidemment, on a aussi de la 2G et de la 3G+.

De plus, comme tout smartphone digne de ce nom notre appareil de test offre le pack de toutes les autres connexions que sont : le Bluetooth (5.0), le Wi-Fi (a/b/g/n/ac), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo, une prise mini-jack, un port USB-C (OTG), 2 emplacements nano SIM, un slot micro SD, la radio FM, mais également une puce NFC utile pour les paiements sans contact.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 11 secondes à notre smartphone de test avant d’obtenir un premier fixe (17 satellites).

Au niveau des sensors, on peut compter sur un accéléromètre, sur une boussole, sur un gyroscope et sur les habituels capteurs de luminosité et de proximité.

En ce qui concerne la sécurité, sachez que ce Galaxy A42 peut être déverrouillé de 2 manières : à l’aide du lecteur d’empreintes digitales placé sous la dalle ou via le face-unlock (reconnaissance faciale).
Dans les deux cas, c’est rapide et efficace.

Samsung nous a habitués à proposer des smartphones dotés d’un DAS (Débit d’Absorption Spécifique) relativement bas (entre 0,2 et 0,6 W/Kg à la tête).
Malheureusement, le Galaxy A42 5G déroge à la règle puisque son DAS à la tête est de 1,154 W/Kg, un score beaucoup trop élevé pour un mobile sorti à la fin de l’année 2020.

5. Système d’exploitation : une interface plaisante

Ce Galaxy A42 5G est animé par Android 10, le système d’exploitation de Google sur lequel Samsung a ajouté sa propre surcouche One UI 2.5.

L’interface maison s’est simplifiée et épurée au fil du temps, ce qui la rend plaisante à utiliser au quotidien.

Les inconditionnels du tiroir des applications seront heureux d’apprendre qu’il est ici bien présent.

En plus des fonds d’écran ajoutés et des icônes relookées, on a droit à un mode sombre et à la possibilité de remplacer les 3 touches Android habituelles par un système de gestures.

Malgré la présence d’un écran Super AMOLED on déplorera le fait que ce Galaxy A42 ne propose pas l’Always On Display.

Au niveau applicatif, on dispose du pack G-apps (Chrome, Gmail, YouTube, Maps, Google Drive, etc.), des applications Microsoft (Office, OneDrive, Outlook, LinkedIn), des Applications Samsung (Enregistreur vocal, Galaxy Shop, Smart Things, Samsung Health, etc.), et d’applications liées à des partenaires (Netfkix, Facebook), mais également à des petits jeux 2D inutiles (Solitaire, Candy Crush Sega, Coin Master).
Heureusement, ces dernières peuvent facilement être désinstallées.

  • Système d’exploitation : Android 10 | Surcouche : One UI 2.5

6. Usage : une qualité photo très respectable

Pour celles et ceux qui en douteraient encore, il est évident que ce Galaxy A42 est capable de passer des appels, d’envoyer des SMS et des emails, de lire des vidéos et des MP3, de jouer à des gros jeux 3D, etc.

Mais même en 2021, il y a encore deux points sur lesquels les smartphones peuvent se distinguer : la qualité photo et l’autonomie.

Le module photo arrière de ce Galaxy A42 intègre 4 capteurs : un objectif principal grand angle (80°) de 48 MP ouvrant à f/1.8, un objectif ultra grand angle (123°) de 8 MP ouvrant à f/2.2, un objectif macro de 5 MP ouvrant à f/2.4 et un capteur de profondeur de 5 MP ouvrant à f/2.4.

Dans des conditions de bonne luminosité, l’objectif principal produit de belles photos.
Les résultats sont bons, avec des photos nettes et précises et d’excellents contrastes.
On pourra juste regretter un traitement logiciel un peu trop présent.

Le mode Portrait est également convaincant, avec des clichés propres et correctement détourés.

Avec l’ultra grand angle, les photos présentent une qualité très correcte.
On constate quand même une perte de détail et des zones un peu floues sur les bords.
Les images ont cependant tendance à être lissées par la partie logicielle.

Le capteur macro de 5 MP ne m’a pas permis de réaliser des clichés corrects.

Mieux vaudra donc utiliser l’objectif principal pour faire de la macro.

Enfin, le mode Nuit ne s’en tire pas trop mal. Les photos capturées restent correctes.

L’objectif principal permettra de filmer en 4K à 30 FPS.
La stabilisation est numérique et s’en sort relativement bien pour couvrir les faibles mouvements.

La caméra selfie grand angle de 20 MP ouvrant à f/2.2 permet de réaliser de beaux autoportraits.
Mieux vaudra quand même ne pas activer les filtres « beauté » qui ont la fâcheuse tendance à dénaturer les photos en lissant la peau.

En ce qui concerne l’autonomie, dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, la batterie de 5000 mAh vous permettra d’approcher les 2 jours avant de demander à être rechargée.

Avec le chargeur rapide de 15 W fourni dans la boîte, il faudra 1 heure pour passer de 1 à 50% de batterie. Une charge complète prendra environ 2 heures.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 12% de l’énergie contenue dans la batterie.
C’est mieux que les 15% habituellement constatés depuis 2019.

  • Quadruple appareil photo dorsal :  48 MP + 8 MP + 5 MP + 5 MP
  • Batterie : Fixe de 5000 mAh.

En conclusion : un bon choix

Le Samsung Galaxy A42 5G est globalement un bon smartphone.

A un peu moins de 320 euros, il n’hésite pas à venir affronter certains smartphones chinois sur leur propre terrain en proposant une bonne qualité de fabrication alliée à de belles performances, et cela pour un prix raisonnable.

L’appareil propose un grand écran Super AMOLED, une connectivité complète avec de la 5G, une interface fluide et agréable, une partie photo convaincante et une bonne autonomie.

Si vous cherchez un smartphone de milieu de gamme dans une fourchette de prix entre 300 et 350 euros, ce Samsung Galaxy A42 5G peut faire partie de vos choix.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Voir aussi...

Test de l’Asus Zenfone 8 : le retour du compact

Les smartphones ont des écrans de plus en plus grands. La frontière entre les tablettes …

2 commentaires

  1. Bonjour, je ne trouve pas l’application de la boussole s le a42, pourriez vous m’indiquer la manip à faire, merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *