Accueil » Tests - Samsung » Test du Samsung Galaxy A13 : un beau smartphone en quête de performances

Test du Samsung Galaxy A13 : un beau smartphone en quête de performances

Lancé au mois de mars 2022, le Samsung Galaxy A13 a la lourde tâche de succéder au Galaxy A12 qui n’est ni plus ni moins que le smartphone Android le plus vendu en 2021.

Commercialisé à ses débuts au prix de 199 euros pour la version de 4Go de RAM + 64Go de ROM, on peut l’acquérir en ce milieu du mois de juillet 2022 au prix de 159 euros.
Pour la déclinaison de 4Go de ROM + 128Go de ROM, il faudra débourser 182 euros.

Rejoindre le secteur des meilleurs smartphones à moins de 200 euros n’est pas une mince affaire, tant la concurrence est rude.

Le Samsung Galaxy A13 arrivera t’il à tirer son épingle du jeu face à cette concurrence?

Pour le savoir, je vous invite à lire attentivement l’article de test qui suit.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un design comme on l’aime

Le design du Galaxy A13 rappelle celui adopté par le Galaxy A32 5G de 2021, mais avec des contours plus arrondis.

Le dos du smartphone fait appel à un polycarbonate à la finition brillante.
Les quatre capteurs photo et le flash LED sont directement implantés dans la coque.

Au bas de la face arrière, on note la présence de la marque SAMSUNG ainsi que celle des logos poubelle et de certification CE.

Le Galaxy A13 est proposé en 3 coloris : Noir, Blanc, Pêche et Bleu clair, comme c’est le cas pour notre smartphone de test.

La face avant est occupée à hauteur de 83,2% par un grand écran de 6,6 pouces protégé par une vitre Corning Gorilla 5 au profil 2.5D.

La caméra frontale est intégrée dans une encoche en forme de goutte d’eau (Infinity-V display).

L’afficheur est surmonté d’un écouteur et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.
Par contre, on notera l’absence d’une LED de notifications.

Sur le flanc gauche, on trouve le tiroir SIM/micro SD (2 nano SIM + 1 micro SD), alors le côté droit sert de terre d’asile à la touche de volume et au bouton d’alimentation, lequel intègre un lecteur d’empreintes digitales.

La tranche supérieure fait place à un micro d’ambiance, tandis qu’à l’opposé on note la présence d’une prise mini-jack, d’une entrée micro primaire, d’un port USB-C et de la grille du haut-parleur.

Malgré des dimensions imposantes, la prise en main est agréable mais l’appareil est relativement glissant dans la main.

La qualité de fabrication est très bonne et le téléphone paraît solide.

  • Dimensions : 165,1 mm de long x 76,4 mm de large x 8,8 mm d’épaisseur | Poids : 195 grammes

2. Image et son : un grand écran Full HD+

Malgré son positionnement de début d’entrée de gamme, le Galaxy A13 s’octroie les services d’un écran de résolution Full HD+.
Cependant, on reste sur une technologie PLS LCD et sur un taux de rafraîchissement de 60 Hz.

Les couleurs sont belles, les angles de vue sont bien ouverts, mais les contrastes manquent un peu de profondeur. Ceci dit, le confort visuel reste tout à fait satisfaisant.

On regretta que les paramètres de colorimétrie présents par défaut ne peuvent pas être modifiés.
On a ici un delta E de 3,3, traduisant quelques dérives chromatiques.

Avec une luminosité mesurée à 506 nits, on pourra sans problème consulter l’écran de son mobile en extérieur. Par contre, en plein soleil ce sera un peu juste.

Grâce notamment à son ratio 20:9, on prendra quand même plaisir à consulter du contenu multimédia sur l’écran de ce smartphone.

L’unique haut-parleur situé sur la tranche basse du terminal diffuse un son correct et plutôt puissant (121 db constatés à la sortie) mais manquant de basses.

Le constructeur a eu la bonne idée d’équiper son Galaxy A13 d’une prise mini-jack.
Une fois votre casque filaire branché, il est possible d’activer les effets sonores Dolby Atmos et le convertisseur UHQ.
Un mode « Adapt Sound » est également proposé pour ajuster le profil audio à vos oreilles.

En appel, l’écouteur restitue un son satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,6 pouces (PLS LCD) avec une résolution de 1080 x 2408 pixels, soit donc une densité de 400 ppp.
  • Son : mini-jack et haut-parleur sur la tranche inférieure.

3. Performances : modestes

Samsung a équipé son Galaxy A13 du nouveau processeur maison Exynos 850, ici accompagné de 4Go RAM et d’un GPU Mali-G52 MP1.

Le multitâche fonctionne bien, notamment grâce à la fonction « RAM Plus » qui permet d’ajouter jusqu’à 2Go de RAM virtuelle à la RAM physique.

Face à nos benchmarks habituels, notre appareil de test a obtenu 116.551 points sur Antutu, 155 points sur Geekbench 5 en single-core et 575 points sur Geekbench 5 en multi-core.

En ce qui concerne les jeux 3D, Call of Duty Mobile est bien optimisé et fonctionne parfaitement sur le Galaxy A13, à condition de dégrader la qualité graphique.

Pour le stockage, sur la mémoire totale de 64Go, seuls 48Go seront réellement disponibles pour l’utilisateur.
Cependant, cette mémoire pourra facilement être étendue par l’ajout d’une carte micro SD (+1To), et cela sans devoir sacrifier une des deux cartes nano SIM.

  • Antutu Benchmark (v9.4.1) : 116.551 points | Geekench 5 : 115 points (single-core), 155 points (multi-core)
  • Processeur : 8 coeurs Exynos 850 gravé en 8 nm cadencé à 2,0GHz | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Mali-G52 MP1.
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 48Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : exhaustive

A moins de 160 euros, inutile d’attendre de la 5G
On a donc ici une compatibilité avec les réseaux 4G (Vo)LTE comportant toutes les bandes nécessaires à une utilisation complète en France, et plus largement en Europe.

Evidemment, on a également de la 2G et de la 3G+.

Comme tout smartphone digne de ce nom, le Galaxy A13 propose la panoplie de toutes les autres connexions telles que : le Bluetooth (5.0), le Wi-Fi (a/b/g/n/ac), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo, un port USB-C (OTG), une prise mini-jack, deux emplacements nano SIM, un slot micro SD, mais également une puce NFC.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 4 secondes à notre mobile de test avant d’obtenir un premier fixe (18 satellites).

Au niveau des sensors, le Samsung Galaxy A13 dispose d’un accéléromètre, d’une boussole, d’un gyroscope et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.

La sécurité n’a pas été oubliée, puisque ce smartphone peut être déverrouillé de deux manières : via le face-unlock (reconnaissance faciale) et par le biais du lecteur d’empreintes digitales intégré au bouton d’allumage.

Dans les deux cas, c’est rapide et efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,37 W/kg à la tête. C’est un très bon score pour un smartphone lancé en 2022.

5. Système d’exploitation : un OS à jour

One UI est une des interfaces préférées de nombreux utilisateurs de smartphones.

Présente ici dans sa dernière version 4.1, elle est basée sur Android 12.
Ce binome est très agréable à utiliser au quotidien.

One UI 4.1 vient apporter une meilleure cohérence visuelle au niveau des couleurs.
Les widgets sont maintenant disponibles en plusieurs tailles et le mode « picture-in-picture » peut être déplacé plus facilement sur l’écran.

Au niveau applicatif, en plus du pack des G-Apps et des applications Samsung, on retrouve quatre applications Microsoft, ainsi que Spotify et Netflix.
Notez que les applications Microsoft ne peuvent pas être désinstallées.

En plus d’un mode sombre et d’un tiroir des applications, on peut également remplacer les 3 touches Android habituelles par un système de gestes.

  • Système d’exploitation : Android 12 | Surcouche : One UI 4.1

6. Usage : un smartphone qui tient la distance

Le Galaxy A13 permet notamment de passer des appels, de consulter ses emails, d’envoyer des SMS, de faire de la navigation GPS, de lire des vidéos et des MP3, de jouer à des jeux 2D et à des jeux 3D pas trops gourmands, etc.

Cependant, il y toujours deux aspects sur lesquels les smartphones peuvent se distinguer : la qualité photo et l’autonomie.

La partie photo arrière du Galaxy A13 est confiée à 4 capteurs : un objectif principal grand angle de 50 mégapixels ouvrant à f/1.8, un objectif ultra grand angle (123°) de 5 MP ouvrant à f/2.2, un objectif macro de 2 MP ouvrant à f/2.4 et un capteur de profondeur de 2 MP ouvrant à f/2.4.

Faisant appel à la technologie du pixel-binning, l’objectif principal de 50 MP prend des photos par défaut de 12.5 pixels.

En plein jour, les clichés capturés sont de bonne qualité et présentent des couleurs naturelles.

En ce qui concerne les photos réalisées avec l’objectif ultra grand angle, les images manquent de détails et la distorsion dans les angles est importantes.

Le Galaxy A13 fait l’impasse sur le téléobjectif, ce qui ne surprend pas sur un smartphone d’entrée de gamme. Il faudra donc se contenter d’un zoom numérique.
Le zoom x2 reste ici tout à fait exploitable.

Le mode Macro est à oublier. Les deux mégapixels ne sont pas suffisants pour apporter un bon niveau de détails.

Les clichés nocturnes ne sont pas le point fort du Samsung Galaxy A13. Le bruit numérique et le flou s’invitent un peu partout.
Hélas, aucun mode Nuit ne permet de rectifier le tir.

Les photos capturées en mode Portrait offrent un détourage correct mais parfois imprécis.

Les photos réalisées avec le capteur frontal grand angle de 8 MP restituent bien les couleurs mais manquent de piqué.

Pour la vidéo, le Galaxy A13 est capable de filmer jusqu’en 1080p à 30 FPS.

Ce smartphone de début d’entrée de gamme est équipé d’une batterie de 5000 mAh qui permettra de tenir 2 jours avant de devoir recharger, et cela dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable.
Pour l’autonomie, le contrat est donc rempli!

La batterie du Galaxy A13 est compatible avec la charge rapide de 15 W, mais malheureusement la marque sud-coréenne ne fourni plus de bloc chargeur dans la boîte.

Avec un chargeur compatible, il aura fallu 2 heures 20 à notre smartphone de test pour passer de 1 à 100% de batterie.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, luminosité à 50%, son à 50%) aura consommé 11% de l’énergie contenue dans la batterie.

  • Appareil photo dorsal : 50 MP + 5 MP + 2 MP + 2 MP.
  • Appareil photo frontal : 8 MP.
  • Batterie : 5000 mAh.

En conclusion : pour les adeptes de Samsung

Le Samsung Galaxy A13 présente un design sympathique et soigné, avec une très bonne qualité de fabrication.

On appréciera son grand écran offrant une résolution Full HD+, là où d’autres smartphones dans ce segment de prix doivent se contenter d’une résolution HD+.

Le Galaxy A13 offre des performances modestes mais suffisantes pour jouer occasionnellement à des titres 3D pas trop gourmands.

Malgré une concurrence féroce sur ce segment de prix, ce smartphone sud-coréen de début d’entrée de gamme garde pour lui une excellente autonomie et une interface One UI 4.1 toujours aussi soignée.

Je conseillerai ce Samsung Galaxy A13 aux personnes à petit budget qui cherchent un smartphone endurant et qui apprécient le design des appareils Samsung ainsi que l’interface One UI de la marque.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.