Accueil » Tests - Samsung » Test du Samsung Galaxy A02s : ticket d’entrée

Test du Samsung Galaxy A02s : ticket d’entrée

Aujourd’hui, les smartphones d’entrée de gamme ne sont plus l’apanage d’obscures marques chinoises ou de constructeurs spécialistes de ce segment.

Si vous êtes insensibles aux yeux doux que vous font les terminaux haut de gamme, car tout simplement le sujet ne vous passionne pas, il est possible de trouver maintenant des smartphones à moins de 150 euros.

Deux options s’offrent alors à vous : vous tourner vers des marques chinoises qui sont capables de vous proposer des mobiles relativement performants ou vous orienter vers des marques au nom plus prestigieux qui, à prix égal, vous en offriront un peu moins si vous vous arrêtez au seul chapitre des spécifications techniques.

Chez Samsung, le premier prix de la gamme des smartphones 2021 se nomme Galaxy A02s, un appareil dont le prix public conseillé est de 159 euros, mais que l’on retrouve déjà à 145 euros en ce milieu du mois de mars 2021.

Forcément à ce tarif, il faudra faire quelques concessions.

Mais pour savoir si ce smartphone d’entrée de gamme répond à vos critères d’achat, je vous invite à lire attentivement cet article de test.

PrixtelPrixtel est le seul opérateur mobile à proposer des forfaits qui s’adaptent, chaque mois, à votre consommation.
Et, service unique en France, c’est vous qui choisissez le réseau, entre Orange ou SFR, qui sera utilisé sur votre ligne mobile.
Les forfaits sont sans engagement et disponibles à partir de 2€/mois.
Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.

1. Esthétique : un design classique mais élégant

Le design du Galaxy A02s reste classique mais élégant. Il reprend les codes stylistisques de la gamme A de 2020, avec un boîtier aux dessins prismatiques.

Malgré des dimensions plutôt généreuses, la prise en main est très agréable.

En toute logique, vous ne trouverez pas trace de matériaux dits nobles.
Le polycarbonate mat au toucher doux est omniprésent, mais il affiche une bonne qualité et se montre plutôt résistant aux traces de doigts.
L’assemblage est rigoureux et le tout dégage une impression de robustesse.

Le Samsung Galaxy A02s est disponible en deux couleurs : Noir ou Blanc.
C’est ce dernier coloris qui habille notre exemplaire de test.

L’écran Infinity-V de 6,4 pouces occupe la face avant du terminal à hauteur de 81,8%.
Il est protégé par une vitre au profil 2.5D et est surmonté d’un écouteur, d’une caméra frontale et des capteurs de luminosité et de proximité.
Par contre, aucune trace d’une LED de notifications.

Le côté gauche accueille le tiroir SIM/micro SD (2 nano SIM + 1 micro SD), tandis que sur le flanc droit on note la présence de la touche de volume et du bouton d’allumage.

La tranche supérieure fait place à un micro d’ambiance.
La tranche intérieure est plus densément occupée par une prise mini-jack, par l’entrée micro primaire, par un port USB-C et par la grille du haut-parleur.

Si on retourne le téléphone, on remarque dans le coin supérieur gauche un module photo de forme rectangulaire intégrant 3 capteurs ainsi qu’un flash LED.
Plus bas, la marque Samsung, le logo de certification CE et le logo poubelle.

  • Dimensions : 166,5 mm de long x 75,9 mm de large x 9,2 mm d’épaisseur | Poids : 198 grammes

2. Image et son : un écran correct

Plus grand que celui du Galaxy A01, 6,5 pouces contre 5,7 pouces, l’écran Infinity-V du Galaxy A02s s’appuie sur la technologie PLS LCD. Il offre un taux de rafraîchissement de 60 Hz.

Si sa résolution HD+ demeure presque identique, la dalle du Galaxy A02s se montre se montre plutôt colorée mais son taux de contraste est plutôt faible.
A noter que la température des couleurs ne peut pas être réglée.

Les angles de vue sont plutôt bien ouverts.

Capable de grimper jusqu’à 470 nits, l’écran de ce smartphone d’entrée de gamme se montre assez lumineux pour pouvoir être consulté en extérieur.
Cependant, en plein soleil il faudra pousser la luminosité à fond.

Doté d’un format 20:9, l’afficheur du Galaxy A02s fournit un effet cinéma lorsque vous regardez des vidéos ou des films.

Situé sur la tranche inférieure, le haut-parleur principal diffuse un son puissant (110 db constatés à la sortie) mais écrasé.

La prise mini-jack vous permettra de brancher votre casque filaire favori.
Le son est plutôt bon, mais il manque de spatialisation.

En communication, l’écouteur restitue un son tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,5 pouces (PLS) avec une résolution de 720 x 1600 pixels, soit donc une densité de 270 ppp.
  • Son : Mini-jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : modestes

La cible visée par le Galaxy A02s se contentera la plupart du temps d’une utilisation basique.

Ce smartphone signé Samsung offre une réactivité convenable au quotidien.
Certes, il peut arriver que le Galaxy A02s ralentisse l’allure au fil de la journée avec à la clé quelques ralentissements, mais cela est certainement dû à la présence de seulement 3Go de mémoire vive.
Il faudra donc veiller à ne pas ouvrir plus de 3 applications à la fois.

Pour animer ce mobile, on retrouve un processeur Qualcomm Snapdragon 450.

Pour autant, si le Galaxy A02s peut constituer un compagnon agréable au quotidien, il ne faut pas compter sur lui pour affoler les compteurs, c’est-à-dire nos incontournables benchmarks.
J’ai ainsi obtenu des scores de 97.026 points sur Antutu et de 437 points sur 3D Mark (Sling Shot Extreme).

Ces scores nous indiquent que pour le jeu, il sera préférable de s’en tenir à des jeux 2D ou à des titres 3D pas trop gourmands.

Les 32Go de mémoire de stockage interne annoncés se transforment en 20,6Go réellement disponibles lors du premier démarrage.
Heureusement, cette mémoire pourra facilement être élargie par l’ajout d’une carte micro SD (+1To), et cela sans devoir sacrifier l’un des deux emplacements nano SIM.

  • Antutu Benchmark (v8.5.7) : 97.026 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 437 points
  • Processeur : 8 coeurs Qualcomm Snapdragon 450 cadencé à 1,8GHz | Mémoire vive : 3Go  | Processeur graphique : Adreno 506
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforment en 20,6Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : du bon et du moins bon

Si la présence d’une puce NFC peut agréablement surprendre dans cette gamme de prix, celle d’une compatibilité 4G LTE de catégorie 4 (150 Mbps en DL/50 Mbps en UL) ne surprend plus en 2021. De plus, on dispose ici de toutes les bandes nécessaires à une utilisation complète en France, et plus largement en Europe.

Bien entendu, on a aussi de la 2G et de la 3G+.

La référence SM-A025G/DSN indique que notre exemplaire de test est dual-SIM.

Comme tout smartphone digne de ce nom, le Galaxy A02s propse aussi la panoplie de toutes les autres connexions que sont : le Wi-Fi (b/g/n), le Bluetooth (4.2), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo, un port USB-C (OTG), une prise mini-jack, 2 emplacements nano SIM, un slot micro SD, etc.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 4 secondes à notre mobile de test avant d’obtenir un premier fixe (6 satellites).

En ce qui concerne les sensors, on devra se contenter d’un accéléromètre et des capteurs de luminosité et de proximité.
L’absence de la boussole et du gyroscope sont regrettables.

Concernant la sécurité, il ne faudra pas compter sur un lecteur d’empreintes digitales. Il n’y en a pas.
Le déverrouillage devra donc se faire via le face-unlock (reconnaissance faciale) ou à l’ancienne, via un schéma ou un code PIN.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,4 W/kg à la tête. C’est un très bon score pour un mobile d’entrée de gamme sorti en 2021.

5. Système d’exploitation : une interface plaisante

Ce Galaxy A02s est animé par Android 10, le système d’exploitation de Google sur lequel Samsung a ajouté sa propre surcouche One UI 2.5.

L’interface maison s’est simplifiée et épurée au fil du temps, ce qui la rend plaisante à utiliser au quotodien.

Les inconditionnels du tiroir des applications seront heureux d’apprendre qu’il est ici bien présent.

En plus des fonds d’écran ajoutés et des icônes relookées, on a droit à un mode sombre et à la possibilité de remplacer les 3 touches Android habituelles par un système de gestures.

Au niveau applicatif, on dispose du pack des G-apps (Chrome, Gmail, Maps, Google Drive, YouTube, etc.), des applications Microsoft (Office, OneDrive, Outlook, LinkedIn, etc.), des applications Samsung et de quelques applications liées à des partenaires (Netflix, Facebook).

  • Système d’exploitation : Android 10 | Surcouche : One UI 2.5

6. Usage : des photos juste correctes

Si vous en doutiez encore, sachez que ce le Galaxy A02s est tout à fait capable de passer des appels, d’envoyer des SMS et des emails, de lire des vidéos et des MP3, de jouer à des jeux 2D et à de petits jeux 3D, etc.

Cependant, il y a encore aujourd’hui deux aspects qui permettent de distinguer les smartphobes entre eux : la qualité photo et l’autonomie.
Si le ce mobile convainc sur l’automie, nous verrons que pour la photo, ce sera un peu plus compliqué.

Le bloc photo arrière du Galaxy A02s comprend 3 capteurs : un objectif principal grand angle de 13 mégapixels ouvrant à f/2.2, un objectif macro de 2 MP ouvrant à f/2.4 et un capteur de profondeur de 2 MP ouvrant à f/2.4.

De jour, l’objectif principal offre des chichés tout juste corrects.
Les photos manquent de détails et souffrent d’un traitement logiciel qui exagère le lissage.

De nuit, le lissage gâche tout simplement la scène.
A noter que l’appli photo ne propose pas de mode Nuit.

L’objectif macro est anecdotique. il ne présente aucun intérêt.

Le mode Portrait est juste satisfaisant. Le détourage logiciel n’est pas parfait, mais ça passe!

Notez que ce Galaxy A02s est capable de filmer en 1080p à 30 FPS. Le résultat est plutôt satisfaisant.

C’est un capteur de 5 MP ouvrant à f/2.2 qui officie à l’avant.

Les résultats restent corrects tant que la lumière est présente en suffisance.

La batterie affiche une capacité de 5000 mAh.
Elle aura face à elle une mécanique peu gourmande.
En pratique, dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, vous pourrez vous passer de recharge durant un peu plus de 2 jours, ce qui constitue une performance plutôt bonne dans cette gamme de prix.

Si la batterie du Galaxy A02s est compatible avec la charge rapide de 15 W, c’est un chargeur de 7,8 W qui est présent dans la boîte.
Avec ce dernier, il faudra environ 3 heures pour obtenir une charge complète.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 9% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est beaucoup mieux que les 15% habituellement constatés depuis 2019.

  • Triple appareil photo dorsal :  13 MP + 2 MP + 2 MP
  • Batterie : Fixe de 5000 mAh.

En conclusion : il remplit son contrat

Un design élégant, une bonne qualité de frabrication, une bonne autonomie et des performances modestes mais correctes, voilà le bilan de ce terminal qui remplit son contrat sans zèle particulier.

A un peu moins de 150 euros, ce Galaxy A02s conviendra aux habitués de la marque Samsung qui ne veulent pas investir beaucoup d’argent dans leur smartphone.

Pour les autres consommateurs qui ne visent pas une marque en particulier, mieux vaudra se tourner vers un Redmi 9T(NFC) ou vers un POCO M3 qui en donnent plus pour le même prix.

Galerie photos :

Autres :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Voir aussi...

Test de l’Asus Zenfone 8 : le retour du compact

Les smartphones ont des écrans de plus en plus grands. La frontière entre les tablettes …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *