Accueil » Tests - Xiaomi » Test du Redmi Note 11 : un futur best-seller?

Test du Redmi Note 11 : un futur best-seller?

A la mi-février 2022, Xiaomi a présenté en Europe la version globale de son nouveau Redmi Note 11.

En France, ce smartphone est disponible en deux configurations mémoire : 4Go de RAM + 64Go de ROM à 199,99 euros et 4Go de RAM + 128Go de ROM à 249,99 euros.

Il s’agit ici des tarifs officiels, mais il est possible de trouver ce Redmi Note 11 à des prix inférieurs.
Pour ce faire, je vous conseille de consulter notre très bon comparateur de prix.

Son prédécesseur, le Redmi Note 10, est un best-seller. Qu’en sera t’il pour ce Redmi Note 11?
Pour le savoir, je vous invite à lire attentivement cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un design classique et moderne à la fois

Le Redmi Note 11 reprend dans les grandes lignes le design de son prédécesseur, avec des contours et un dos en polycarbonate.

Cependant les flancs sont plats, ce qui donne une touche de modernité à l’ensemble.
Le module photo arrière perd également sa partie chromée.

Le Redmi Note 11 existe en trois couleurs : Azur Céleste au rendu glossy, Navy Blue au toucher mat et râpeux et Graphite Grey au toucher satiné.
C’est cette dernière déclinaison qui est ici testée.

L’écran AMOLED de 6,43 pouces occupe la face avant à hauteur de 84,5%.
Il est protégé par une vitre traitée Corning Gorilla 3 au profil 2.5D qui reçoit à son tour un film de protection posé en usine.

L’afficheur est surmonté d’un écouteur et des capteurs de luminosité et de proximité.
La caméra frontale prend place en haut, au centre de l’écran.
Pas de LED de notifications donc.

La tranche supérieure de l’appareil accueille une prise mini-jack, un haut-parleur secondaire, un port infrarouge et un micro d’ambiance.
A l’opposé, on trouve une entrée micro primaire, un port USB-C et la grille du haut-parleur principal.

Sur le flanc gauche, on note la présence du tiroir SIM/micro SD (2 nano SIM + 1 micro SD).
Le côté droit fait quant à lui place à la touche de volume et au bouton d’allumage. Ce dernier intègre également un lecteur d’empreintes digitales.

Retournons le téléphone pour découvrir dans le coin supérieur gauche un bloc photo de forme rectangulaire. Ce dernier comprend 4 capteurs, un flash LED et la mention « 50MP AI Camera ».
Plus bas, la marque Redmi et en face les logos poubelle et de certification CE.

Le smartphone est plutôt léger et offre une prise en main agréable.

Il est également intéressant de mentionner que ce Redmi Note 11 est certifié IP53, et qu’il résiste donc aux éclaboussures et à la poussière.

  • Dimensions : 159,87 mm de long x 73,87 mm de large x 8,09 mm d’épaisseur | Poids : 179 grammes

2. Image et son : de l’AMOLED au programme

Il y a encore peu de temps, les écrans AMOLED étaient réservés aux smartphones haut de gamme. Aujourd’hui, les choses ont changé et on trouve des afficheurs AMOLED sur des appareils à moins de 200 euros.
C’est d’ailleurs le cas pour notre Redmi Note 11.

Notre mobile de test embarque un écran Dot Display Full HD+ de 6,43 pouces au ratio 20:9.
L’afficheur adopte un taux de rafraîchissement de 90 Hz, ce qui permet d’obtenir une meilleur fluidité en jeu, mais également au quotidien.

Les couleurs sont belles, les noirs sont profonds, les contrastes sont infinis et les angles de vision sont largement ouverts.
On a le choix entre des couleurs naturelles ou saturées.

Avec une luminosité mesurée à 650 nits (pics à 1000 nits), on n’éprouvera aucun problème à consulter l’écran de son smartphone en plein soleil.

Suite à des problèmes d’optimisation liés à MIUI 13, j’ai quand même vu parfois baisser drastiquement la luminosité de l’écran en plein soleil, à tel point que l’afficheur devenait illisible.
Heureusement, cela ne m’est arrivé qu’une seule fois lors de mon test qui a duré une semaine et demie.

In fine, on prendra plaisir à regarder des vidéos et des films sur l’écran du Redmi Note 11.

Du côté audio, la bonne nouvelle c’est que ce smartphone signé Xiaomi dispose de deux haut-parleurs stéréo diffusant un son clair et puissant (104 db en haut et 125 db en bas).

L’autre bonne nouvelle, c’est que la prise mini-jack est ici bien présente.
L’écoute au casque est agréable.

Notez que le Redmi Note 11 est certifié Hi-Res Audio.

En appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,43 pouces (AMOLED) avec une résolution de 2400 x 1080 pixels, soit donc une densité de 409 ppp.
  • Son : Prise mini-jack et haut-parleurs stéréo. Écouteur classique.

3. Performances : une puissance suffisante

Si le Redmi Note 10 est équipé d’un SoC Qualcomm Snapdragon 678, Xiaomi l’a ici remplacé par un processeur plus moderne : le Snapdragon 680 gravé en 6 nm.

Ce dernier est accompagné de 4Go de RAM et d’un GPU Adreno 610.

Comme le prouve le score de près de 250.000 points sur Antutu, notre appareil de test est tout à fait capable de faire tourner la plupart des grosses applications et des jeux 3D du moment.
N’espérez cependant pas faire fonctionner Genshin Impact ou Fortnite.
Pour jouer aux autres gros jeux 3D dans de bonnes conditions, il faudra la plupart du temps réduire la qualité graphique.

Pour le stockage, sur les 64Go revendiqués par le constructeur, seuls 32,5Go seront réellement disponibles pour l’utilisateur.
Cependant, cette mémoire pourra facilement être élargie par l’ajout d’une carte micro SD, et ce sans devoir sacrifier l’un des deux emplacements nano SIM.

Il faut signaler qu’1Go de mémoire virtuelle peut être ajouté à la RAM de 4Go.

  • Antutu Benchmark (v9.3.1) : 249.815 points | 3D Mark (Wild Life) : 441 points
  • Processeur : 8 coeurs Qualcomm Snapdragon 680 (4 x 2,4GHz + 4 x 1,9 GHz) | Mémoire vive : 4Go (+ 1Go)  | Processeur graphique : Adreno 610
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 32,5Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : exhaustive… ou presque

Le Redmi Note 11 doit malheureusement se passer d’une connexion 5G. Pour cela, il faudra plutôt se tourner vers un Redmi Note 10 5G de l’année dernière ou vers le POCO X4 Pro 5G de 2022.

On a donc ici de la 4G (Vo)LTE de catégorie 13 comportant toutes les bandes nécessaires à une utilisation complète en France, et plus largement en Europe.

Evidemment, on a également de la 2G et de la 3G+.

Comme tout smartphone digne de ce nom, le Redmi Note 11 propose le pack de toutes les autres connexions telles que : le Bluetooth (5.0), le Wi-Fi (a/b/g/n/ac), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo, un port USB-C (OTG), une prise mini-jack, 2 emplacements nano SIM, un slot micro SD, un port infrarouge, mais également une puce NFC, notamment utile pour les paiements sans contact.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 47 secondes à notre mobile de test avant d’obtenir un premier fixe (12 satellites).

Au niveau des sensors, le Redmi Note 11 dispose d’un accéléromètre, d’une boussole, d’un gyroscope, d’un podomètre et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.

La sécurité n’a pas été mise de côté, puisque ce smartphone peut être déverrouillé de deux manières : via le face-unlock (reconnaissance faciale) ou par le biais du lecteur d’empreintes digitales intégré au bouton d’alimentation.
Dans les deux cas, c’est rapide et efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,596 W/kg à la tête. C’est un score tout à fait satisfaisant pour un smartphone sorti en 2022.

5. Système d’exploitation : surcouche d’aujourd’hui sur OS d’hier

Le Redmi Note 11 est un des premiers modèles de la marque à bénéficier de la nouvelle surcouche maison MIUI 13.
Alors qu’on s’attendait à avoir un smartphone animé par Android 12, on devra ici se contenter d’Android 11.

Hormis le fait que Xiomi inonde comme à son habitude son interface d’applications liées à des partenaires (qui peuvent heureusement être désinstallées), on constate à l’utilisation que MIUI 13 est victime de petits bugs agaçants.
Si certains ont disparu suite à des mises à jour, d’autres restent présents.

Ainsi, l’Always On Display ne reste affiché que pendant 10 secondes avant de disparaître.

Rassurez-vous, MIUI 13 reste une bonne interface pour personnaliser à souhait son smartphone.

On trouve notamment des fonctions sympa comme un tiroir des applications, un mode sombre, un mode à une main, un mode jeu nommé Game Turbo et une fonction Maison Intelligente permettant de contrôler les appareils connectés.

  • Système d’exploitation : Android 11 | Surcouche : MIUI 13.0.5

6. Usage : des photos correctes et une bonne autonomie

La partie photo arrière du Redmi Note 11 est assurée par quatre capteurs : un objectif principal de 50 mégapixels ouvrant à f/1.8, un objectif ultra grand angle (118°) de 8 MP ouvrant à f/2.2, un objectif macro de 2 MP ouvrant à f/2.4 et un capteur de profondeur de 2 MP ouvrant à f/2.4.

En plein jour, l’objectif photo principal offre des clichés corrects, avec un niveau de piqué honnête pour un smartphone vendu à moins de 200 euros.
La colorimétrie est globalement bonne, bien que certaines photos paraissent parfois un peu ternes.

Comparé à d’autres appareils vendus dans la même gamme de prix, l’objectif ultra grand angle s’en tire étonnamment bien.

De nuit le bruit numérique se fait ressentir mais les photos restent exploitables.

L’application photo du Redmi Note 11 propose un mode 50 MP qui n’offre pas beaucoup d’intérêt. Le niveau de détails reste presque le même avec ou sans.

Le capteur macro de 2 MP reste anecdotique.

Le mode portrait ne produit pas les meilleurs effets Bokeh qui soient. Le découpage autour du sujet est parfois peu précis.
Il faut cependant garder à l’esprit que nous sommes sur un smartphone à moins de 200 euros.

Le capteur selfie de 13 MP ouvrant à f/2.4 a tendance à lisser un peu trop la peau et à rendre parfois votre teint pâle.
Notez que le mode HDR n’est pas activé par défaut.

Sachez que le capteur photo principal de ce Redmi Note 11 est capable de filmer en 1080p à 30 FPS.

L’autonomie est l’un des points forts de ce mobile chinois.
Dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, la batterie de 5000 mAh de notre appareil de test a tenu environ 2 jours avant de demander à être rechargée.

De plus, le constructeur fournit dans la boîte un chargeur de 33 W qui permet de charger complètement la batterie en 1 heure 15.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%, taux de rafraîchissement d’écran réglé sur 60 Hz) aura consommé 10% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est beaucoup mieux que les 15% habituellement constatés depuis 2019.

  • Quadruple appareil photo dorsal :  50 MP + 8 MP + 2 MP + 2 MP.
  • Batterie : Fixe de 5000 mAh.

En conclusion : un diamant brut qui doit être retaillé

Le Redmi Note 11 est globalement un bon smartphone pour son prix.

Ses points forts sont son écran AMOLED au taux de rafraîchissement non adaptatif de 90 Hz, son automomie de 2 jours, son chargeur de 33 W, ses haut-parleurs stéréo et la présence d’une puce NFC.

Du côté photo, l’objectif principal ne fait pas de miracles mais reste correct pour le prix.

Le point négatif vient principalement de la nouvelle interface maison MIUI 13, qui vient ici se plaquer sur Android 11.
MIUI 13 manque d’optimisation et provoque des bugs agaçants. Certains ont déjà disparu suite à des mises à jour, mais d’autres subsistent encore.

Galerie photos :

Autres :

Lire l’article de test du Redmi Note 10s.

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.