Accueil » Diverses marques » Test du realme X50 Pro 5G : un smartphone taillé pour le futur

Test du realme X50 Pro 5G : un smartphone taillé pour le futur

Ce 5 mai 2020, realme lance officiellement en France le nouveau realme x50 Pro 5G qui, comme son nom l’indique, est compatible avec les réseaux 5G.

Si on ajoute à cela des composants techniques dernier cri haute performance, on obtient un smartphone permettant de tenir dans le temps, un mobile future-proof.

Trois déclinaisons mémoire sont proposées en Europe : 8Go de RAM + 128Go de ROM à 599 euros, 8Go de RAM + 256Go de ROM à 669 euros, et 12Go de RAM + 256Go de ROM à 749 euros.

C’est la version d’accès que j’ai eu l’occasion de tester et je vous donne mon avis.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un mobile zen

Lorsque l’on sort le realme x50 Pro hors de sa boîte, ce qui attire d’emblée le regard c’est son dos en verre dépoli à la finition mate.
C’est doux au toucher, et pour arriver à un tel résultat, le constructeur a utilisé 6 couches de protection ainsi qu’un traitement Corning Gorilla 5.

L’ensemble est associé à des contours en aluminium anodisé.

Deux coloris sont disponibles pour ce realme X50 Pro : Rust Red (Rouge Rouille) et Moss Green (Vert Mousse), comme c’est le cas pour notre exemplaire de test.

Le fabricant a opté pour des tons à très faible saturation, des couleurs qui inspirent une certaine “zenitude”, un sentiment d’apaisement.

La prise en main est bonne, et même si l’appareil est peu glissant en main, le fabricant fournit une coque de protection en silicone transparent.

La face avant est occupée à hauteur de 92% par un écran poinçonné de 6,44 pouces, protégé par une vitre Corning Gorilla 5 au profil 2.5D.

Cet écran est surmonté d’un écouteur et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.

Pas de LED de notifications donc, mais celle-ci peut être remplacée par des effets lumineux autour de l’écran.
Dans le coin supérieur gauche de l’afficheur, on remarque une caméra selfie dotée de 2 capteurs.
Les 3 touches Android habituelles sont intégrées à l’écran et sont donc tactiles.

Le flanc gauche accueille les touches de volume, alors que sur le côté droit on note que le bouton d’allumage est souligné d’un trait doré.

La tranche supérieure est uniquement occupée par un micro d’ambiance, alors qu’à l’opposé on note la présence du tiroir SIM (2 nano SIM), de l’entrée micro primaire, d’un port USB-C et de la grille du haut-parleur.

L’arrière du téléphone fait notamment place à un module photo placé verticalement dans le coin supérieur gauche. Celui-ci intègre 4 capteurs et est accompagné d’un flash LED et de la mention “AI Quad Camera”.
Plus bas, la marque realme.

  • Dimensions : 158,96 mm de long x 74,24 mm de large x 8,9 mm d’épaisseur | Poids : 205 grammes

2. Image et son : une image soignée et un son stéréo

Le realme X50 Pro est équipé d’un écran Super AMOLED de 6,44 pouces fabriqué par Samsung.

Son format de 20:9 est dans l’air du temps et sa résolution Full HD+ offre une image magnifique, avec de belles couleurs, un contraste infini, des noirs profonds et des angles de vue largement ouverts.
De plus, l’écran bénéficie d’un taux de rafraîchissement de 90 Hz et d’une certification HDR10+.

Avec une luminosité maximale de 1000 nits, l’écran de ce smartphone haut de gamme pourra être consulté sans problème en plein soleil.

On prendra donc plaisir à regarder des vidéos sur un tel écran.

La partie son n’est pas en reste, puisque le realme X50 Pro offre un son stéréo procuré par deux haut-parleurs : celui du haut partage son emplacement avec l’écouteur, alors que celui du bas se trouve sur la tranche inférieure du mobile.

Le son diffusé par ces deux haut-parleurs est clair et relativement puissant (106 db constatés à la sortie).

A noter que le X50 Pro est certifié Dolby Atmos et Hi-Res audio.

Comme bon nombre de constructeurs, realme a malheureusement fait l’impasse sur le port mini-jack, et aucun adapteur USB-C vers mini-jack n’est présent dans le packaging.
Il faudra donc faire l’acquisition d’un casque ou d’écouteurs Bluetooth.

En appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,44 pouces (Super AMOLED) avec une résolution de 2400 x 1080 pixels, soit donc une densité de 408 ppp.
  • Son : Pas de port mini-jack et haut-parleurs stéréo. Écouteur classique

3. Performances : démentielles

Le realme x50 Pro intègre ce qui se fait de mieux aujourd’hui en matière de processeur : un Qualcomm Snapdragon 865, accompagné d’un GPU Adreno 650 et de 8Go de RAM (sur la version de test).

Aucune grosse application et aucun gros jeu 3D ne résistera à ce smartphone.
Fortnite, PUBG Mobile et Call of Duty Mobile ne seront que des formalités.

Nos benchmarks habituels en témoignent : près de 594.200 points sur Antutu et un peu plus de 7000 points sur 3D Mark (Sling Shot Extreme).

Pour le stockage, sur les 128Go annoncés par le constructeur, seuls 106Go seront réellement disponibles pour l’utilisateur.
Vu l’absence de slot micro SD, cette mémoire ne pourra malheureusement pas être étendue.

  • Antutu Benchmark (v8.3.3) : 594.190 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 7002 points
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 865 (1 x 2,84GHz + 3 x 2,42GHz + 4 x 1,8GHz) | Mémoire vive : 8Go  | Processeur graphique : Adreno 650
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 106Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : tournée vers le futur

Le realme X50 Pro est bien évidemment compatible avec les réseaux 4G VoLTE (de Cat. 20) intégrant les bandes B20 (800 MHz) et B28 (700 MHz).

Mais ce smartphone va encore plus loin en proposant une connexion 5G d’une vitesse théorique de transfert de 3,45 Gbps en download et de 900 Mbps en upload.
Cette 5G NSA/SA supporte les bandes n1, n41, n78 et n79.

Notez que ce smartphone signé realme bascule automatiquement de la 4G à la 5G, suivant la zone dans laquelle il se trouve.

Attention que pour pouvoir bénéficier d’une connexion 5G, vous devrez souscrire un nouveau forfait auprès de votre opérateur.

A côté de cela, on peut également compter sur la panoplie de toutes les autres connexions que sont : le WiFi (a/b/g/n/ac) dual-band + WiFi 6, le Bluetooth (5.1), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo, 2 emplacements nano SIM, un port USB-C, une puce NFC, etc.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Les connexions en 5G n’ont pu être testées.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 6 secondes à ce X50 Pro avant d’obtenir un premier fixe (8 satellites).

Au niveau des sensors, on a un accéléromètre, une boussole, un gyroscope, ainsi que les habituels capteurs de luminosité et de proximité.

Afin d’assurer une bonne sécurité, le X50 Pro peut être déverrouillé de 2 manières : via le lecteur d’empreintes digitales situé sous la dalle ou à l’aide du face-unlock (reconnaissance faciale).
Dans les deux cas, c’est rapide et efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 1,113 W/kg. C’est un score relativement élevé pour un mobile sorti en 2020.

5. Système d’exploitation : un Android customisé

Le realme X50 Pro tourne sous realme UI, le nouveau système d’exploitation de la marque basé sur Android 10.

Cette nouvelle interface est plutôt intéressante et agréable à utiliser au quotidien.
Elle permet également de personnaliser votre smartphone à outrance.

On a ainsi le choix entre une présentation sans profondeur de navigation où tous les écrans sont des bureaux et une présentation intégrant un tiroir des applications.

realme UI apporte son lot de modifications, avec de nouveaux fonds d’écran et des applications propriétaires telles que :

– Musique : un lecteur MP3

– Gestionnaire de téléphone : une application fourre-tout permettant notamment de manager la mémoire du smartphone ou d’économiser de l’énergie
– Game Center : une boutique de jeux
– Espace de jeu : un mode jeu
– App Market : le store d’applications de realme
– Météo

– Enregistreur : un dictaphone
– Thèmes : une boutique de thèmes, etc.

Parmi les fonctions sympa, on dispose d’un mode sombre vraiment intéressant car il s’applique à tous les menus et à toutes les applications.

A cela il faut ajouter l’Always On Display et la possibilité de remplacer les 3 touches Android habituelles par un système de gestures.

Pour les couleurs affichées à l’écran, on a le choix entre Vif ou Naturelles.

  • Système d’exploitation : Android 10 | Fork : realme UI

6. Usage : belles photos et charge ultra rapide

Il est évident que le realme X50 Pro est capable d’effectuer des appels, d’envoyer des SMS, de lire des MP3 et des vidéos, de faire du jeu 2D et 3D, etc.

Mais il est encore deux points sur lesquels les mobiles parviennent à se distinguer : la qualité photo et l’autonomie.
Et nous allons voir que sur ces deux éléments, tous les indicateurs sont au vert.

Grâce à ses 4 capteurs dorsaux, ce smartphone offre une réelle polyvalence en photo.
On dispose ainsi d’un objectif principal Samsung GW1 de 64 mégapixels (grand angle) ouvrant à f/1.8, un objectif ultra grand angle de 8 MP ouvrant à f/2.3 proposant un mode macro, un téléobjectif de 12 MP ouvrant à f/2.5 proposant un zoom hybride 20x, et enfin un capteur ToF de 2 MP ouvrant à f/2.4 servant à mesurer la profondeur de champ pour le mode portrait.

Dans de bonnes conditions d’éclairage, le capteur principal offre un bon niveau de netteté, et c’est notamment une de ses forces.
Les clichés sont très agréables à regarder. Les couleurs sont belles sans être trop saturées.

En faible luminosité, les résultats se dégradent quelque peu sans toutefois être catastrophiques.

Les photos capturées avec l’objectif ultra grand angle sont un peu moins riches en détails que celles prises avec le capteur principal, mais l’ultra grand angle reste néanmoins très agréable à utiliser.
La qualité des clichés reste très appréciable, avec des couleurs pas trop saturées et un effet de distorsion sur les bords assez ténu.

L’objectif téléphoto permet notamment de profiter d’un zoom optique x2.
Ce dernier est plutôt efficace, mais préférez quand même son utilisation en pleine journée.

Le mode Portrait offre de bons résultats.

A noter que l’objectif photo principal est capable de filmer en 4K à 30 FPS, mais également en 1080p à 30 et à 60 FPS.

Le module photo frontal d’une hauteur de 4,41 mm est doté de 2 capteurs : un objectif principal grand angle de 32 MP ouvrant à f/2.5 et un objectif ultra grand angle (105°) de 8 MP.

Cet ensemble vous permet de réaliser de beaux selfies, mais également des groufies tout à fait satisfaisants.

Le realme X50 Pro est équipé d’une batterie de 4200 mAh comportant 2 cellules.
Dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, vous pourrez envisager une autonomie de 2 jours avant de devoir recharger.

Et puisque l’on parle de recharge, parlons de la charge rapide SuperDart Flash Charge maison de 65 W qui permettra de passer de 1 à 100% de batterie en 35 minutes. Et ça, c’est super!

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 9% de l’énergie contenue dans la batterie.
C’est beaucoup mieux que les 15% habituellement constatés depuis 2019.

  • Quadruple appareil photo dorsal :  64 MP + 8 MP + 12 MP + 2 MP avec autofocus et flash dual-LED.
  • Batterie : Fixe de 4200 mAh.

En conclusion : un bon choix

Proposé au prix de 599 euros TTC, ce realme X50 Pro est probablement le haut de gamme 5G le moins cher du marché.

Cet excellent smartphone affiche un non moins excellent rapport qualité-prix-performance, mais également une très bonne finition, un très bel écran Super AMOLED, un très bon son, une fiche technique de haut niveau, une très bonne autonomie et est capable de prendre de belles photos.

Les esprits les plus chagrins pourront lui reprocher l’absence de port mini-jack, mais également celle d’un slot micro SD.
Malheureusement, c’est désormais le sort de nombreux appareils haut de gamme et ultra haut de gamme.

D’autres reprocheront l’absence d’une véritable étanchéité, mais à moins de 600 euros on ne peut pas demander la lune.
Sachez quand même que ce realme X50 Pro est certifié P2i et qu’il résiste donc aux éclaboussures.

Personnellement, j’ai été séduit par ce realme X50 Pro et je vous le recommande donc à l’achat.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Voir aussi...

Test du Xiaomi Mi 10 Lite 5G : un vrai bon plan

Le Xiaomi Mi 10 Lite n’est pas vraiment un nouveau smartphone, puisqu’il a été lancé …

2 commentaires

  1. Bel article, mais j’aimerais savoir quel modem est installé sur le x50 pro modem x52?

Répondre à Alex pour Top For Phone Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *