NEWS
Accueil » Tests - realme » Test realme C35 : hausse des prix sur l’entrée de gamme

Test realme C35 : hausse des prix sur l’entrée de gamme

Chez realme, la série « C » regroupe les smartphones d’entrée de gamme de la marque.

Le realme C35 (RMX3511) lancé en Europe au mois de juin 2022 en fait partie.

Lors de son lancement, ce smartphone était annoncé au prix officiel de 149,99 euros pour la version de 4Go de RAM + 64Go de ROM. La déclinaison de 4Go de RAM + 128Go de ROM était proposée au prix de 179,99 euros.

Mais volà, en cette fin du mois d’août 2022, crise économique aidant, les tarifs ont été revus à la hausse. Hors promotion, il faut maintenant compter sur 179,99 euros pour la version de 64Go et sur 199,99 euros pour la déclinaison de 128Go, ce qui rend ce téléphone un peu moins intéressant.
Toutefois, on peut trouver la première au tarif de 167 euros et la seconde au prix de 188 euros.

Après avoir testé ce realme C35 pendant une semaine, je vous donne mes impression sur ce smartphone abordable.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un design réussi

Le realme C35 est certainement le smartphone d’entrée de gamme du fabricant basé à Shenzhen le plus élégant de 2022.

On est en face d’un appareil au design rectiligne, avec des contours en polycarnonate ton caisse aux tranches plates.
L’arrière fait appel à un polycarbonate transparent imitant le verre à la perfection.

Dans le coin supérieur gauche on note la présence d’un module photo de forme rectangulaire doté de 3 capteurs ainsi que d’un flash LED.
Plus bas, la marque realme ainsi que les logos poubelle et de certification CE.

La tranche supérieure du mobile est dénuée de toute touche et de tout orifice, alors qu’a l’opposé on trouve une prise mini-jack, une entrée micro (la seule), un port USB-C et la grille du haut-parleur.

Le flanc gauche accueille le tiroir SIM/micro SD (2 nano SIM + 1 micro SD) ainsi que les touches de volume.

Le côté droit du téléphone fait place au bouton d’alimentation, lequel intègre un lecteur d’empreintes digitales.

L’écran est occupé à hauteur de 84,7% par un écran de 6,6 pouces protégé par une vitre Panda Glass, laquelle reçoit un film de protection posé en usine.

Le capteur selfie est intégré à l’écran sous forme de goutte d’eau.

L’afficheur est surmonté des habituels capteurs de luminosité et de proximité.
Par contre, ici pas de LED de notifications.

Le realme C35 est disponible en deux couleurs : Noir Lumineux et Vert Lumineux.
C’est ce dernier coloris qui habille notre smartphone de test.

  • Dimensions : 164,4 mm de long x 75,6 mm de large x 8,1 mm d’épaisseur | Poids : 189 grammes

2. Image et son : un bel écran Full HD+

Comme la plupart des concurrents de sa catégorie, le realme C35 doit se satisfaire d’une dalle IPS LCD au taux de rafraîchissement de 60 Hz.
La bonne nouvelle, c’est qu’on bénéficie ici d’une résolution Full HD+ et d’une luminosité de 556 nits, suffisante pour pouvoir consulter sans problème l’écran de son mobile en plein soleil.

Les couleurs sont belles et les angles de vue sont bien ouverts.
La température des couleurs peut être réglée dans le menu des Paramètres. On a le choix entre des couleurs Standard, Chaudes ou Cool.

Pour le contraste, on peut choisir entre un mode Vif ou un mode Doux.
Avec ce dernier, on obtient un Delta E de 1,8, ce qui est plus que satisfaisant.

Grâce notamment à son format 20:9, on prendra plaisir à regarder des vidéos sur l’écran de ce realme C35.

Concernant la partie audio, le haut-parleur principal diffuse un son tout à fait correct pour un appareil dans cette gamme de prix.

On regrettera cependant l’absence d’un micro d’ambiance.

Le constructeur a eu la bonne idée d’équiper son realme C35 d’une prise mini-jack.

En appel, l’écouteur restitue un son tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,6 pouces (IPS LCD) avec une résolution de 2408 x 1080 pixels, soit donc une densité de 400 pixels par pouce.
  • Son : Prise mini-jack et haut-parleur mono. Écouteur classique.

3. Performances : suffisantes

Pour faire fonctionner ce smartphone, realme l’a équipé d’un processeur 8 coeurs Unisoc Tiger T616 gravé en 12 nm, associé à 4Go de RAM et à un GPU Mali-G57 MP1.

Face à nos benchmarks habituels, notre mobile de test a obtenu 204.500 points sur Antutu, 256 points sur Geekbench 5 en single-core et 1149 points en multi-core.

Ces différents scores révèlent que ce realme C35 n’est pas taillé pour le jeu vidéo.
Cependant, l’appareil parviendra à faire tourner correctement PUBG Mobile, à condition de réduire la qualité graphique.

Par contre en utilisation courante, ce smartphone s’en sort bien.
Il permet de passer de manière assez fluide d’une application à l’autre.

Pour le stockage, sur les 128Go revendiqués ici par le fabricant, seuls 112,6Go seront réellement disponibles pour l’utilisateur.
Cependant, cette mémoire pourra facilement être étendue par l’ajout d’une carte micro SD, et ce sans devoir sacrifier un des deux emplacements nano SIM.

  • Antutu Benchmark (v9.4.1) : 204.499 points |
  • Processeur : 8 coeurs Unisoc Tiger T616 (2 x 2,0GHz + 6 x 1,8GHz) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Mali-G57 MP1
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 112,6Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : exhaustive, sans la 5G

Comme la plupart des concurrents boxant dans la même catégorie, le realme C35 doit se passer de la 5G.
On a donc ici de la 4G (Vo)LTE comportant toutes les fréquences nécessaires à une utilisation complète en France, et plus largement en Europe.

Evidemment, on a également de la 2G et de la 3G+.

Comme tout smartphone digne de ce nom, le realme C35 propose la panoplie de toutes les autres connexions telles que : le Bluetooth (5.0), le Wi-Fi (a/b/g/n/ac), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo, 2 emplacements nano SIM, un slot micro SD, une prise mini-jack, un port USB-C (OTG) et une puce NFC.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 13 secondes à notre smartphone de test pour obtenir un premier fixe (11 satellites).

Au niveau des sensors, le realme C35 dispose d’un accéléromètre, d’une boussole, d’un gyroscope, d’un podomètre et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.

La sécurité n’a pas été oubliée, puisque ce mobile peut être déverrouillé de deux façons : à l’aide du face-unlock (reconnaissance faciale) ou par le biais du lecteur d’empreintes digitales situé sur la tranche droite du terminal.
Dans les deux cas, c’est plutôt rapide et efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,849 W/kg à la tête. C’est un score relativement élevé pour un mobile sorti en 2022.

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : une interface simplifiée

Le realme C35 est animé par Android 11 sur lequel le constructeur chinois a jouté sa surcouche realme UI R Edition, une interface assez minimaliste.

Par exemple, ce smartphone ne propose pas de personnaliser l’écran d’accueil en applicant un thème ou bien un style d’icônes différent. Il permet uniquement de modifier le fond d’écran.

Malgré tout, on a droit à un mode sombre.

A côté du pack des G-Apps, le constructeur a installé quelques applications liées à des partenaires comme Amazon, Facebook, Amazon Prime Video, Amazon Music, Booking et TikTok.

En comparaison, on trouve assez peu d’applications realme.

  • Système d’exploitation : Android 11 | Surcouche : realme UI R Edition

6. Usage : clichés plaisants et très bonne autonomie

Même en 2022, il y a encore deux aspects qui permettent de différencier les smartphones entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

A l’arrière du realme C35, on trouve un module photo doté de trois capteurs : un objectif principal grand angle de 50 mégapixels ouvrant à f/1.8, un objectif macro de 2 MP ouvrant à f/2.4 et un capteur de profondeur de 0,3 MP ouvrant à f/2.8.

De jour, lorsque la luminosité est suffisante, le capteur principal prend des photos plaisantes, et cela même si on reste en mode Automatique à 9 mégapixels.

Malgré un niveau de détails satisfaisant, on ne peut toutefois pas qualifier les clichés de parfaits.

Il est très difficile de forcer le focus sur un objet particulier : le smartphone fait un peu ce qu’il veut sur ce point.

Lorsque la luminosité baisse, on constate un niveau de détail visiblement réduit. La qualité des photos n’est pas à la hauteur.

Le zoom numérique, uniquement disponible en mode Automatique, est une bonne surprise.
Le niveau de détails proposé jusqu’en x4 est assez bluffant pour un smartphone à moins de 200 euros qui ne dispose d’aucune stabilisation.

Comme bien souvent à ce niveau de prix, le mode Macro est anecdotique.
Les clichés manquent de netteté.

Avec le mode Nuit, le realme C35 semble se contenter d’ajouter du bruit à l’image et de blanchir le tout.

Le mode Portrait offre un rendu satisfaisant avec un rendu de détail très appréciable.
Le détourage est bon, même s’il est parfois difficile de cibler précisément le sujet sur lequel on souhaite mettre le focus.

La vidéo n’est clairement pas le point fort de ce smartphone.
Avec l’objectif principal arrière, vous n’aurez pas mieux que des vidéos tournées en 1080p à 30 images par seconde.

A l’avant, le capteur de 8 mégapixels grand angle ouvrant à f/2.0 offre des selfies assez corrects.

L’autonomie est un des points forts de ce smartphone signé realme.

Pour ce faire, l’appareil est équipé d’une batterie de 5000 mAh supportant la charge rapide de 18 W.

Dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, notre smartphone de test a tenu 2 jours avant de demander à être rechargé.
Il lui aura fallu 2 heures 20 pour passer de 1 à 100% de batterie.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 12% de l’énergie contenue dans la batterie.

  • Triple appareil photo dorsal :  50 MP + 2 MP + 0,3 MP.
  • Appareil photo frontal : 8 mégapixels.
  • Batterie : Fixe de 5000 mAh.

En conclusion : il fait le taf

Lancé il y a quelques mois au prix officiel de 149,99 euros, il est dommage que ce smartphone s’affiche aujourd’hui au prix de base de 179,99 euros, ce qui le rend du coup moins intéressant.
Heureusement, des promotions sont régulèrement proposées.

Avec l’autonomie, le design est un point fort de ce realme C35. Il lui donne un côté premium.
La qualité de fabrication est très bonne.

L’écran Full HD+ au format 20:9 permettra de regarder des vidéos dans de bonnes conditions.

Les performances offertes par ce smartphone sont suffisantes pour obtenir une expérience fluide au quotidien. Par contre, le realme C35 n’est pas taillé pour le jeu.

Hormis l’absence de la 5G, la connectivité est vraiment très complète.

L’objectif photo principal produit des clichés tout à fait satisfaisants.

Au final, ce realme C35 conviendra aux utilisateurs qui n’en demandent pas trop à leur smartphone et qui ne veulent pas trop dépenser dans un téléphone.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.