Accueil » Tests - realme » Test du realme 8 : moins cher que le « Pro », mais tout aussi bon

Test du realme 8 : moins cher que le « Pro », mais tout aussi bon

Comme pour chaque nouvelle génération de ses smartphones, realme lance plusieurs versions du même concept.
Outre les déclinaisons de couleurs et de RAM/ROM, il est parfois question de processeurs, connectivité, etc.

Or, le realme 8 « tout court » dont il est question ici ressemble très fortement au realme 8 Pro (voir le test du realme 8 Pro).
Un mobile commercialisé près de 50€ de plus, mais qui au final ne surclasse pas de beaucoup son « petit » frère.

PrixtelPrixtel est le seul opérateur mobile à proposer des forfaits qui s’adaptent, chaque mois, à votre consommation.
Et, service unique en France, c’est vous qui choisissez le réseau, entre Orange ou SFR, qui sera utilisé sur votre ligne mobile.
Les forfaits sont sans engagement et disponibles à partir de 4,99€/mois.
Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.

Esthétiquement, le realme 8 ressemble énormément à son grand frère.
Et seul le « style « du dos (avec son effet miroir en partie) permet de faire la différence.

Le mobile est doté d’une bonne prise en main, bien que glissant.
D’où le fait que on vous recommande d’utiliser la coque fournie avec ce mobile (voir la vidéo de déballage).

Le design est donc selon moi un vrai plus pour de ce téléphone.
Lequel est disponible en 2 coloris : Cyber Silver, Cyber Black

Pour ce qui est de l’écran, l’image offerte procure un réel sentiment cinéma.
En raison notamment de la diagonale, de la netteté, et de l’intensité des couleurs.

Un écran Super AMOLED qui offre un beau contraste et des couleurs vives.
Ainsi qu’une luminosité élevée (jusqu’à 700+ nits).

Le son n’est pas en reste… et est de bonne qualité.
On peut d’ailleurs remarquer l’excellent rendu (ndlr : tout est relatif) du haut-parleur.

Ce dernier offre un son puissant (130+ décibels).
Et clair, avec une bonne distinction des aigus – moyens – graves.

Côté performances, le realme 8 est tout à fait adapté (près de 360 000 points Antutu).
Ce qui lui permet de faire fonctionner les grosses applications et les gros jeux 3D sans souci.

A noter que ce 8 « tout court » est disponible en 3 versions : 4Go/128Go, 6Go/128Go, 8Go/128Go.
La version testée ici étant la version 6Go de RAM et 128Go de ROM.

Côté connectivité, on apprécie notamment la présence de la 4G et du double sim (format nano).
2 emplacements pour sim complété, ce qui est rare, d’un 3ème emplacement pour micro SD.

A cela s’ajoute un bon capteur d’empreintes sous l’écran.
Lequel fonctionne très bien en règle générale (quelques refus de déverrouillages de rares fois).

Mais on regrettera cependant l’absence de NFC.
C’est bien dommage, alors que cette connectivité est disponible sur le realme 8 Pro

Le système d’exploitation est l’excellent Android 11.
Lequel a été agréablement (car « discrètement ») surcouché par realme (realme UI 2.0).

On a donc ici un système complet et personnalisable via le PlayStore.
Et qui offre quelques fonctionnelles et options d’ergonomies supplémentaires.

Côté photo, il faut avouer que le mode 64MP fait son effet.
La qualité photo est excellente (pour ce niveau de prix).

On remarque un vrai effort de l’appareil au niveau de l’effet bokeh.
Notamment avec un piqué et détourage fort sur la zone de focus.

Quant à la gestion des couleurs, elle est bonne.
Que ce soit avec les capteurs dorsaux mais aussi frontal.

Quant à l’autonomie, elle est satisfaisante, avec près de 2 jours avant la recharge.
Une recharge qui sera rapide grâce à sa capacité max. de 30W (65mn pour 0 à 100%).

Le realme 8 est donc un très bon mobile, plus légèrement abordable que le 8 Pro.
Les différences étant relativement minimes (à l’exception de la qualité photo) on en reviendrait même à conseiller de choisir ce modèle qui offre un rapport spécifications/prix encore plus intéressant à notre avis.

  • Dimensions : 16,1 cm de long x 7,4 cm de large x 0,8 cm d’épaisseur | Poids : 177 grammes.
  • Ecran : 6,4 pouces (Super AMOLED) au format 20:9 et avec résolution FHD+ (2400 x 1080 pixels), soit donc une densité de 411ppp.
  • Son : mini-jack et haut-parleur sur la tranche inférieure. Écouteur classique.
  • Antutu (v9.0) : 359 300 points.
  • Processeur : Huit-cœurs (Mediatek Helio G95) | Mémoire vive : 6Go | Processeur graphique : Mali-G76 MC4.
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 109Go lors du premier démarrage.
  • Connectivité : double sim (au format nano), 4G LTE-A, micro SD, aGPS/GLONASS/BDS/GALILEO, WiFi (a/b/g/n/ac), Bluetooth (5.1), mini-jack, USB-C, etc.
  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : Information inconnue au moment de la rédaction du test.
  • Système d’exploitation : Android 11 | Surcouche : realme UI 2.0.
  • Appareil photo dorsal :  64MP (grand angle) + 8MP (ultra grand angle) + 2MP (macro) + 2MP (bokeh). Voir un échantillon photo.
  • Appareil photo frontal : 16MP (grand angle – Sony IMX471) . Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Non-extractible de 5 000 mAh. 1 heure de vidéo consommera 10% d’énergie.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de test du realme 8.
Voir la vidéo de déballage du realme 8.

Au sujet de : Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo.

Voir aussi...

Test du Wiko Power U20 : grosse batterie et petit prix

Wiko est décidemment une marque pleine de ressources, et on aime ça ! Et si …

2 commentaires

  1. Le gros point fort de ce Realme 8 (ainsi que le Redmi Note 10/10s) c’est de proposer un écran OLED sur un phone à 200/250€.

    Très (trop) flashy cette couleur en tout cas pour moi.

    L’inscription « Dare to leap » aurait dû être sur la coque. Au moins on aurait le choix de l’avoir ou pas.
    Pour la version Pro il faut prendre la couleur Infinite Black pour ne pas avoir l’inscription. Sur ce Realme « tout court » il ne semble pas avoir une version sans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *