Accueil » Tests - OPPO » Test du OPPO Reno6 5G : le séducteur

Test du OPPO Reno6 5G : le séducteur

Alors qu’en Chine l’OPPO Reno7 a déjà été présenté, en Europe c’est toujours le Reno6 qui officie et qui fait même figure de nouveauté, puisqu’il a été dévoilé chez nous le 9 septembre 2021.

L’OPPO Reno6 5G intègre le segment des smartphones de milieu de gamme premium.

En ce début du mois de décembre 2021, on peut acquérir un Reno6 neuf pour une somme proche des 450 euros, dans une unique mouture de 8Go de RAM + 128Go de ROM.

Mais que vaut réellement cet OPPO Reno6 5G et qu’est-ce j’en pense?
Pour le découvrir, je vous invite à vous plonger dans cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un beau gosse

Au sortir de la boîte, on a immédiatement le sentiment d’avoir affaire à un appareil qualitatif.

Contours plats en aluminium anodisé, grand écran plat et face arrière plate revêtue d’une vitre « Glow » constituent les éléments phares de ce smartphone.
L’ensemble offre une prise en main agréable.

L’écran de 6,43 pouces, occupant 91,7% de la face avant, est protégé par une vitre traitée Corning Gorilla 5, recevant à son tour un film de protection posé en usine.
Un poinçon apparaît dans le coin supérieur gauche de l’écran. Il intègre l’objectif photo frontal.

L’afficheur est surmonté d’un écouteur et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.
Pas de LED de notifications donc.

Sur le côté gauche, on trouve les touches de volume, alors que le flanc droit accueille le bouton d’allumage, lequel est souligné d’un liseré vert.

La tranche supérieure fait place à un micro d’ambiance, alors qu’à l’opposé on note la présence du tiroir SIM (2 nano SIM), d’une entrée micro primaire, d’un port USB-C et de la grille du haut-parleur.

Retournons le téléphone pour découvrir dans le coin supérieur gauche un module photo de forme rectangulaire intégrant 3 capteurs et un double flash LED, sans oublier la mention « 64 MP AI Camera ».
Plus bas, la marque OPPO et les logos poubelle et de certification CE.

L’OPPO Reno6 5G est disponible en deux coloris : Noir Stellaire et Bleu Arctique.
C’est cette dernière couleur qui habille notre exemplaire de test.

N’oublions pas de mentionner que ce smartphone est certifié IP54 et qu’il résiste donc aux éclaboussures et à la poussière.

  • Dimensions : 156,8 mm de long x 72,1 mm de large x 7,59 mm d’épaisseur | Poids : 182,9 grammes

2. Image et son : un écran sublime

Avec son écran OLED de 6,43 pouces, le Reno6 fait mouche sur le terrain de l’affichage.

La dalle présente une une résolution Full HD+ et bénéficie d’un taux de rafraîchissement maximum de 90 Hz, ce qui lui octroie une excellente fluidité en phase de jeu, mais également au quotidien.

Les couleurs sont belles, les noirs sont profonds, les contrastes sont infinis et les angles de vision sont largement ouverts.
Moyennant un petit passage par le menu des Paramètres, on pourra régler la température des couleurs sur un mode « Doux » ou « Vif ».
Le mode « Doux » permettra d’obtenir un Delta E de 1,4, ce qui est vraiment un bon score.

Avec une luminosité mesurée à 570 nits, on n’éprouvera aucune difficulté à consulter l’écran de son smartphone en plein soleil.

Notamment grâce au format d’écran de 20:9, regarder des vidéos sur cet OPPO Reno6 5G sera un réel plaisir.

La partie audio est notamment assurée par un haut-parleur principal mono situé sur la tranche basse de l’appareil.
Il délivre un son clair et puissant (123 db mesurés à la sortie), mais comme c’est souvent le cas sur un smartphone de milieu de gamme, les basses sont presque totalement absentes.

En l’absence de prise mini-jack, il faudra investir dans un casque ou dans des écouteurs Bluetooth.

En appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,43 pouces (OLED) avec une résolution de 2400 x 1080 pixels, soit donc une densité de 411 ppp.
  • Son : Pas de prise mini-jack et haut-parleur mono. Écouteur classique.

3. Performances : intéressantes

L’OPPO Reno6 5G est un des rares appareils à être équipé d’un processeur MediaTek Dimensity 900. Ce dernier est accompagné de 8Go de RAM (+3Go de mémoire virtuelle) et d’un GPU Mali-G68 MC4.

Si les scores obtenus sur nos benchmarks habituels ne sont pas vraiment impressionnants, il n’en reste pas moins que ce smartphone chinois est tout à fait capable de faire fonctionner toutes les grosses applications et tous les gros jeux 3D du moment.

Pour le stockage, sur les 128Go revendiqués par le constructeur, il restera réellement 107,5Go dédiés à l’utilisateur.
Cette mémoire ne pourra malheureusement pas être étendue puisqu’on ne dispose pas ici de slot micro SD.

  • Antutu Benchmark (v9.2.3) : 461.960 points | 3D Mark (Wild Life) : 2037 points
  • Processeur : 8 coeurs MediaTek Dimensity 900 gravé en 6 nm | Mémoire vive : 8Go (+3Go de mémoire virtuelle)  | Processeur graphique : Mali-G68 MC4
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 107,5Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : il sort le grand jeu

Du côté de la connectivité, l’OPPO Reno6 sort le grand jeu.

Non content de proposer une connexion 4G (Vo)LTE de catégorie 18 avec toutes les fréquences nécessaires à une utilisation complète en Europe, le Reno6 supporte la 5G SA/NSA.
Il est donc paré pour affronter sereinement l’avenir.

A côté de cela, on a bien évidemment de la 2G et de la 3G+.

Comme tout smartphone digne de ce nom, le Reno6 propose toute une panoplie d’autres connexions, telles que : le Bluetooth (5.2), le Wi-Fi (a/b/g/n/ac/6), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo/QZSS, 2 emplacement nano SIM, un port USB-C (OTG), mais également une puce NFC, notamment utile pour les paiements sans contact.
La prise mini-jack et le slot micro SD sont absents, mais cela a tendance à devenir une constante sur les smartphone de milieu et de haut de gamme.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
La 5G n’a pas pu être testée.

Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 8 secondes à notre mobile de test avant d’obtenir un premier fixe (11 satellites).

Au niveau des sensors, l’OPPO Reno6 dispose d’un accéléromètre, d’une boussole, d’un gyroscope et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.

La sécurité n’a pas été oubliée, puisque ce smartphone peut être déverrouillé de deux manières : via le face-unlock (reconnaissance faciale) ou par le biais du lecteur d’empreintes digitales placé sous la dalle.
Dans les deux cas, c’est rapide et efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,957 W/kg. C’est un score élevé pour un smartphone sorti en 2021.

5. Système d’exploitation : une interface réussie

Notre Reno6 de test est animé par ColorOS 11.3, le système d’exploitation maison basé sur Android 11.
Une mise à jour vers ColorOS 12 devrait être disponible prochainement.

ColorOS 11 fait la part belle à la personnalisation.
Parmi les incontournables du moment, on retrouve donc un mode sombre et l’Always On Display, dont le motif peut ici être créé à partie d’une photographie.
On a également la possibilité de remplacer les trois touches Android habituelles par un système de gestes.
On notera aussi la présence d’une barre latérale de raccourcis donnant rapidement accès à quelques applications au choix.

Les inconditionnels du tiroir d’applications ne seront pas dépaysés, puisqu’il est ici bien présent.

En plus du pack d’applications Google, on relève la présence de plusieurs applications liées à des partenaires, telles que Facebook, Netflix, Amazon, Amazon Prime Video, Amazon Music, Twitter, LinkedIn, PUBG Mobile, Tik Tok, etc.

  • Système d’exploitation : Android 11 | Surcouche : ColorOS 11.3

6. Usage : belles photos, bonne autonomie

Mettons de côté les usages de base offerts par un smartphone moderne (appels, envoi de SMS et d’emails, navigation GPS, lecture de MP3 et de vidéos, gros jeux 3D, etc.) pour nous concentrer sur les deux aspects qui peuvent encore distinguer les différents smartphones : la qualité photo et l’autonomie.

La partie photo arrière est ici assurée par 3 capteurs : un objectif grand angle Omnivision OV64B de 64 mégapixels ouvrant à f/1.7, un objectif ultra grand angle de 8 MP ouvrant à f/2.2 et un objectif macro de 2 MP ouvrant à f/2.4.

L’objectif principal de 64 MP fait appel au pixel-binning et sort donc des clichés en 16 MP.
Pour un smartphone de milieu de gamme, le Reno6 fait quasiment un sans faute.

Les photos réalisées de jour avec l’objectif principal présentent une bonne qualité, tout comme celles capturées avec l’objectif ultra grand angle.

Le Reno6 propose également un mode 64 MP permettant de capturer des images en pleine définition.
Son intérêt n’est toutefois pas flagrant, les détails de la scène ayant tendance à s’estomper lorsque l’on regarde les photos de plus près.

Le capteur macro doit se contenter de 2 mégapixels, ce qui est trop peu pour être réellement utile.

De nuit, le Reno6 s’en sort vraiment bien, là où d’autres smartphones proposés au même tarif se montrent généralement juste corrects.
Son mode Nuit est également très propre.

Le capteur principal est en charge des portraits, exercice dans lequel il s’en sort plutôt bien.
Le détourage des sujets est tout à fait correct et le flou d’arrière-plan est suffisamment prononcé.

Le capteur photo principal est capable de filmer jusqu’en 4K à 30 FPS, mais également en 1080p à 30 et 60 FPS.
L’application photo OPPO présente désormais de nouveaux modes vidéo qui lui seront temporairement exclusifs, notamment le mode vidéo couleur AI qui permet de créer des vidéos en noir et blanc avec une couleur qui ressort.

A l’avant, on trouve un objectif de 32 mégapixels ouvrant à f/2.4.
Ce capteur selfie est une vraie bonne surprise. Les clichés sont nets, précis, détaillés et contrastés, et ce même dans des situations de lumière complexes.

Ce Reno6 embarque une batterie à 2 cellules offrant une capacité totale de 4300 mAh (2 x 2150 mAh) permettant, dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, de tenir 1 journée et demie avant de demander à être rechargée.

La force de cet accumulateur consiste dans le fait qu’il est compatible avec la charge ultra rapide Super VOOC 2.0 de 65 W.
Avec le chargeur et le câble compatibles présents dans le packaging, il ne faudra que 37 minutes pour passer de 1 à 100% de batterie.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%, taux de rafraîchissement d’écran à 90 Hz) aura consommé 14% de l’énergie contenue dans la batterie.
C’est dans la moyenne constatée depuis 2019.

  • Triple appareil photo dorsal :  64 MP + 8 MP + 2 MP
  • Batterie : Fixe de 4300 mAh (2 x 2150 mAh).

En conclusion : une réussite

La première chose que l’on retiendra de cet OPPO Reno6, c’est son design sublime mêlant des contours plats en aluminium anodisé et un dos en verre à l’effet pailleté.

Mais ce n’est pas tout, puisque ce smartphone chinois bénéficie d’un magnifique écran OLED, d’une qualité de fabrication au top, d’une connexion 5G et d’une recharge ultra rapide.

Avec son Reno6, OPPO ne vise pas à offrir des performances d’exception, mais bien un appareil équilibré.

Concernant les petits points négatifs, je citerai l’absence de son stéréo, l’absence de prise mini-jack et celle d’un slot micro SD.

Cependant, cet OPPO Reno6 5G possède ce petit supplément d’âme qui fait que je ne peux que vous le recommander à l’achat.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

3 commentaires

  1. Merci pour ce test !
    Oppo devient une marque intéressante, la qualité de leurs téléphones à l’air vraiment bonne.
    J’espère qu’ils continueront de proposer des smartphones avec un gabarit raisonnable. Ce ne sont peut être pas les champions du rapport qualité/prix mais l’expérience globale semble efficace.
    Savez-vous si le suivi logiciel de ColorOS s’est amélioré ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *