Accueil » Tests - OPPO » Test du OPPO Reno7 : premium et abordable à la fois

Test du OPPO Reno7 : premium et abordable à la fois

Au mois d’avril 2022, OPPO lançait en Europe le Reno7 (CPH2363), un smartphone de milieu de gamme abordable que l’on peut se procurer à la fin de ce mois de juillet 2022 au prix de 299 euros dans sa version de 8Go de RAM + 128Go de ROM.

Il faut distinguer l’OPPO Reno7 européen de son homologue chinois lancé quelques mois plus tôt. Il s’agit en fait d’appareils différents.

La gamme Reno intègre habituellement des smartphones vendus à un prix supérieur à 300 euros. Que vaut donc ce Reno7 à 299 euros?

Pour le savoir, je vous invite à lire attentivement cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un design réussi

L’OPPO Reno7 est disponible en deux coloris : Orange Crépuscule et Noir Cosmique.
Le modèle orange possède un dos habillé d’un cuir à base de fibre de verre, alors que sur la version noire on a une face arrière en polycarbonate antirayures possédant un effet OPPO Glow.

Même si les contours font appel au polycarbonate, l’OPPO Reno7 présente un design très élégant s’inspirant de l’iPhone 13 et du Reno6.

La face avant est occupée à hauteur de 85,3% par un écran de 6,43 pouces perforé dans son coin supérieur gauche.
Il est entouré de de fines bordures de 2mm. Seul le menton se montre plus épais.

L’afficheur est protégé par une vitre traitée Corning Gorilla 5, laquelle reçoit à son tour un film de protection posé en usine.

L’écran est surmonté d’un écouteur et des capteurs de luminosité et de proximité.

Le flanc gauche est occupé par le tiroir SIM (2 nano SIM ou 1 nano SIM + 1 micro SDXC) et par les touches de volume.
Le côté droit accueille quant à lui le bouton d’alimentation.

Sur la tranche supérieure, on trouve un micro d’ambiance, alors qu’à l’opposé on note la présence d’une prise mini-jack, d’une entrée micro primaire, d’un port USB-C et de la grille du haut-parleur.

Le véritable atout au niveau du design se situe à l’arrière du téléphone, et plus exactement dans son module photo de forme rectangulaire qui se fait remarquer par son look rétro qui s’inspire des anciens appareils argentiques.

L’optique inférieure est entourée d’un anneau de couleur blanche qui s’illumine en couleur et en rythme en fonction du type de notification que vous recevez.
L’idée est à la fois esthétique et pratique.

Au bas, à droite de la face arrière, on note la présence de la marque OPPO ainsi que celle des logos poubelle et de certification CE.

Grâce aux dimensions contenues de l’appareil, à ses flancs plats et à son poids de seulement 175 grammes, la prise en main est très bonne.
De plus, la qualité de fabrication est exemplaire.

A noter que l’OPPO Reno7 est certifié IPX4 et qu’il résiste donc aux éclaboussures.

  • Dimensions : 159,9 mm de long x 73,2 mm de large x 7,49 mm d’épaisseur | Poids : 175 grammes

2. Image et son : un affichage soigné

La partie affichage est assurée par un écran AMOLED Full HD+ HDR10+ de 6,43 pouces proposant un taux de rafraîchissement de 60 ou de 90 Hz et un taux d’échantillonnage de 180 Hz.

Les couleurs sont belles, les noirs sont profonds, les contrastes sont infinis et les angles de vision largement ouverts.

Pour la température des couleurs, on a ici le choix entre un mode Normal ou Vif.
Avec un Delta E de 2,7, c’est le mode Normal qui affiche le meilleur score.

Avec une luminosité mesurée à 570 nits, on pourra sans problème consulter l’écran de son mobile en extérieur, et même en plein soleil.
Malheureusement, les reflets sur l’écran sont très présents.

Notamment grâce à son format 20:9, il sera agréable de regarder des vidéos sur l’écran du Reno7.

Le son est confié à un seul haut-parleur mono situé sur la tranche inférieure du terminal.
Avec 118 db mesurés à la sortie, on a un son relativement puissant et clair à la fois.

Le constructeur a eu la bonne idée d’équiper son smartphone d’une prise mini-jack.
L’écoute au casque est agréable.

En appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,43 pouces (AMOLED) avec une résolution de 1080 x 2400 pixels, soit donc une densité de 409 ppp.
  • Son : mini-jack et haut-parleur sur la tranche inférieure.

3. Performances : honorables

Ce Reno7 est équipé d’un processeur 8 cœurs Qualcomm Snapdragon 680 gravé en 6 nm, accompagné ici de 8Go de RAM et de 128Go de mémoire de stockage.

Comme le prouve le score de 288.430 points obtenu sur Antutu Benchmark, ce smartphone offre des performances honorables à l’usage.
Nous sommes en présence d’un appareil offrant une belle fluidité au quotidien.

L’OPPO Reno7 est capable de faire fonctionner la plupart des grosses applications et des gros jeux 3D du moment.

Les joueurs occasionnels et les amateurs de jeux plus légers seront amplement satisfaits, mais les joueurs les plus exigeants devront passer leur chemin.

Pour le stockage, sur les 128Go revendiqués par le fabricant, seuls 103Go seront réellement dédiés à l’utilisateur.
Cependant, cette mémoire sera facilement extensible par l’ajout d’une carte micro SD, à condition d’accepter de sacrifier un des deux emplacements nano SIM.

Il est également intéressant de signaler que 3Go de mémoire virtuelle peuvent être ajoutés à la mémoire vive de 8Go.

  • Antutu Benchmark (v9.4.2) : 288.430 points | Geekench 5 : 379 points en single-core et 1520 points en multi-core |
  • Processeur : 8 cœurs Qualcomm Snapdragon 680 (4 x 2,4GHz + 4 x 1,9GHz) | Mémoire vive : 8Go + 3Go | Processeur graphique : Adreno 610
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 103Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : exhaustive… sans la 5G

En ayant choisi d’équiper son smartphone du processeur Snapdragon 680 de Qualcomm, OPPO le prive d’une connexion 5G.

Ceci dit, tout le monde n’a pas vraiment besoin de la 5G, et on a donc ici de la 4G (Vo)LTE de catégorie 13 comportant toutes les bandes nécessaires à une utilisation complète en France, et plus largement en Europe.

A côté de cela, on a bien évidemment de la 2G et de la 3G+.

Comme tout smartphone moderne, l’OPPO Reno7 propose la panoplie de toutes les autres connexions telles que : le Bluetooth (5.1), le Wi-Fi (a/b/g/n/ac), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo/QZSS, un port USB-C (OTG), une prise mini-jack, 2 emplacements nano SIM, un slot micro SD, mais également une puce NFC, notamment utile pour effectuer des paiements sans contact.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 5 secondes à notre smartphone de test pour obtenir un premier fixe (20 satellites).

Au niveau des sensors, l’OPPO Reno7 dispose d’un accéléromètre, d’une boussole, d’un gyroscope, d’un podomètre et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.

La sécurité n’a pas été mise de côté, puisque ce smartphone chinois peut être déverrouillé via le face-unlock (reconnaissance faciale) ou à l’aide du lecteur d’empreintes digitales placé sous la dalle.

Dans les deux cas, c’est rapide et efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,8 W/kg à la tête. C’est un score tout à fait correct pour un mobile sorti en 2022.

5. Système d’exploitation : un duo qui fonctionne bien

Le Reno7 est animé d’origine par le duo Android 12 associé à ColorOS 12.1.

Ce dernier présente une interface colorée offrant une utilisation très simple.
L’ensemble est fluide et l’ergonomie est bien pensée avec de nombreuses options de personnalisation.

Parmi celles-ci, on a notamment la possibilité de personnaliser la police de caractères, la taille des icônes et la gestuelles.

Parmi les fonctions sympa, on a un mode sombre, l’Always On, une barre latérale de raccourcis et la présence d’un tiroir des applications.

A côté des G-Apps et des applis constructeur, on note la présence de quelques bloatwares comme : Amazon, Netflix, Facebook, Booking et TikTok.

Sur ce modèle, OPPO promet trois ans de mises à jour majeures.

  • Système d’exploitation : Android 12 | Surcouche : ColorOS 12.1

6. Usage : belles photos, bonne autonomie

Même en 2022, il y a encore deux points qui permettent de différencier les smartphones en eux : la qualité photo et l’autonomie.

Au dos du Reno7, on trouve un module photo doté de 3 capteurs : un objectif principal grand angle de 64 mégapixels ouvrant à f/1.9, un microscope de 2 MP ouvrant à f/3.3 et un capteur de profondeur ouvrant à f/2.4.

Dans des conditions de bonne luminosité, l’objectif principal produit des clichés très réussis, avec de jolis détails et une image assez précise.
Le mode HDR permet d’obtenir des contrastes assez saisissants.

Le zoom numérique x2 réussit à maintenir un niveau de détail satisfaisant.
Au delà, le lissage numérique et le bruit numérique sont trop prononcés.

De nuit, il faudra impérativement utiliser le mode Nuit sous peine d’obtenir des photos ratées.

Par contre, le mode Portrait est une véritable réussite, avec un bon détourage des personnes ou des objets.

Comme c’était le cas sur l’OPPO Find X3 Pro, on dispose ici d’un mode microscope qui équivaut à un zoom x30.
Le résultat obtenu est plutôt bon, mais il faudra souvent s’y reprendre à plusieurs reprises pour obtenir des clichés pas trop flous.
Pour moi, cette fonction est plus ludique que toute autre chose.

Le capteur frontal de 32 mégapixels ouvrant à f/2.4 donne de très bons résultats, mais les couleurs sont un peu plus pâles que sur les photos capturées avec l’objectif dorsal principal.

Le Reno7 intègre une batterie de 4500 mAh qui, dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, permettra de tenir un peu plus d’une journée et demie avant de demander à être rechargée.

L’accumulateur est compatible avec la charge filaire rapide de 33 W.
Avec le bloc chargeur et le câble compatibles présents dans la boîte, il aura fallu 1 heure 05 à notre mobile de test pour passer de 1 à 100% de batterie.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%, taux de rafraîchissement réglé sur 90 Hz) aura consommé 12% de l’énergie contenue dans la batterie.
C’est beaucoup mieux que les 15% généralement observés depuis 2019.

  • Appareil photo dorsal :  64 MP + 2 MP + 2 MP.
  • Appareil photo frontal : 32 MP.
  • Batterie :4500 mAh.

En conclusion : un appareil équilibré

Un des points forts de ce Reno7, c’est son design stylé, voire premium.

L’écran AMOLED au taux de rafraîchissement de 90 Hz est de bonne facture et le niveau de performance devrait satisfaire la majorité des utilisateurs.

Les qualités photographiques de ce smartphone sont de bon niveau pour cette gamme de prix.

L’absence de la 5G pourra rebuter certaines personnes, mais par contre tout le monde n’a pas besoin d’une connexion 5G.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.