Accueil » Diverses marques » Test du Nubia Red Magic 3 : il sort le grand jeu

Test du Nubia Red Magic 3 : il sort le grand jeu

Le nombre de smartphones dédiés aux gamers commence à se multiplier et Nubia a été l’un des pionniers en la matière en mettant sur le marché son Red Magic.

Après le Red Magic Mars, le constructeur chinois a récemment mis sur le marché le Red Magic 3, une véritable console de jeu mobile qui comporte quelques innovations.
Parmi celles-ci, on notera un écran avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz ainsi qu’un ventilateur intégré à l’appareil.

Avec un prix de base d’un peu moins de 430 euros TTC en ce début du mois de septembre 2019, le Red Magic 3 est moins cher que ses concurrents directs.

Pour arriver à tirer les prix vers le bas, Nubia a peut être du faire quelques concessions.
Voyons ensemble si tel a été le cas.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un design typé, mais pas trop

Le Red Magic 3 est disponible en 4 coloris : Red, Red Blue, Camouflage et Black, comme c’est le cas pour notre exemplaire de test.

C’est principalement à l’arrière que le terminal affiche son appartenance au monde des gamers, sans donner dans le “too much” de certains de ses concurrents.

On retrouve donc au dos du mobile un capteur photo en forme de diamant, surmonté d’un flash à double LED.
Plus bas, la grille du ventilateur, le lecteur d’empreintes digitales, une barre lumineuse (RGB Light Panel) ainsi que le logo Red Magic qui peut s’illuminer et servir de LED de notifications.
On notera également la présence de 4 flèches rouges disposées aux 4 coins du smartphone.
Un micro d’ambiance vient également se loger dans le coin supérieur droit, à l’arrière du mobile.

La face avant est quant à elle occupée à hauteur de 80,5% par un écran sans encoche de 6,65 pouces, protégé lui-même par une vitre Corning Gorilla au profil 2.5D.
Cet afficheur est surmonté par un écouteur (partageant son emplacement avec un premier haut-parleur), par un capteur photo frontal, par les habituels capteurs de luminosité et de proximité, et par une LED de notifications.
Sous l’écran, on remarquera la présence d’un second haut-parleur.

Les 3 touches Android sont intégrées à l’écran et sont donc tactiles.

Le flanc gauche est occupé par un bouton rouge strié permettant de lancer le mode jeu, par le tiroir SIM (2 nano SIM) et par une série de connecteurs permettant le contact avec le dock E-Sports Box.

Sur le côté droit, on note la présence des 2 touches sensitives “Game Touch Buttons”, d’une première grille d’aération, de la touche de volume et du bouton d’allumage.

Sur la tranche supérieure, on trouve un port mini-jack, alors que la tranche inférieure accueille une entrée micro primaire, un port USB-C bordé de 2 vis, et une seconde grille de ventilation.

Avec une hauteur (ou une longueur si vous préférez) de 17,17 cm, le Red Magic 3 est un grand smartphone.
De plus, il est lourd (215 grammes) et son boîtier en aluminium anodisé s’avère relativement glissant.
Afin que l’appareil soit plus aisé à manipuler, je vous conseille d’investir dans une coque de protection puisque le constructeur n’en fournit pas dans la boîte.

Le poids se fait vite oublier au fil des heures et ne constitue dès lors pas un réel inconvénient.

  • Dimensions : 171,7 mm de long x 78,5 mm de large x 9,7 cm d’épaisseur | Poids : 215 grammes

2. Image et son : le jeu sur grand écran

Le Red Magic 3 est doté d’un grand écran de 6,65 pouces sans encoche au ratio 19.5:9.

Sa résolution Full HD+ et sa technologie Amoled associées au son stéréo 3D Surround procuré par les deux haut-parleurs situés en façade offrent vraiment un effet cinéma lors des parties de jeu, ou encore lorsque l’on regarde des vidéos ou des films.

Les couleurs sont belles, les contrastes infinis, les noirs profonds et les angles de vue largement ouverts.
Dans le menu des Paramètres, vous pouvez choisir entre le mode d’affichage à large gamut de couleurs ou le mode sRGB.

Avec une luminosité mesurée à 490 cd/m², l’écran du mobile pourra sans problème être consulté en extérieur.

Comme déjà signalé au début de cet article, le taux de rafraîchissement de l’écran est ici de 90 Hz.

Le son diffusé par les deux haut-parleurs stéréo placés en façade (DTS XUltra Sound) est clair et puissant (109 db mesurés à la sortie sur celui du haut, et 96 db sur celui du bas).

L’écoute au casque via le port mini-jack est très agréable, et en conversation on comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,65 pouces (Amoled) HDR 10 avec une résolution de 1080 x 2340 pixels, soit donc une densité de 388 ppp.
  • Son : Mini-jack et haut-parleurs stéréo. Écouteur classique

3. Performances : il envoie du pâté

Quoi de mieux que l’ultra performant Qualcomm Snapdragon 855 pour équiper ce smartphone destinés aux gamers.

Accouplé ici à 6Go de RAM il fournit à ce Red Magic 3 des performances lui permettant de faire fonctionner sans exception toutes les grosses applications et tous les gros jeux 3D du moment présents sur le Play Store.
Fortnite et PUBG Mobile en mode graphique maximum ne seront que de simples formalités.

Cela se confirme par les résultats obtenus avec nos deux applications de benchmark que sont Antutu et 3D Mark (Sling Shot Extreme) : un peu plus de 370.000 points dans le premier cas et près de 5250 points dans le second.

Afin d’éviter la chauffe en mode jeu, notre Red Magic 3 est non seulement équipé d’un caloduc pour le refroidissement liquide, mais également d’un ventilateur intégré pouvant tourner à 14.000 tr/min.
Ce dernier peut être réglé en automatique ou en mode permanent (Cooling Fan).

Pour le stockage, sur les 128Go revendiqués par le constructeur, seuls 112Go seront réellement dédiés à l’utilisateur.
Cette mémoire ne pourra pas être étendue par une carte micro SD, vu qu’aucun emplacement n’est prévu à cet effet.

Si le mobile ici testé est une version de 6Go de RAM + 128Go de ROM, sachez qu’il existe d’autres configurations mémoire : 8Go de RAM + 128Go de ROM et 12Go de RAM + 256Go de ROM.

  • Antutu Benchmark (v7.2.3) : 370.065 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 5245 points
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 855 (1 x 2,84GHz + 3 x 2,42GHz + 4 x 1,78GHz) | Mémoire vive : 6Go  | Processeur graphique : Adreno 640
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 112Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète

Naturellement, le Red Magic 3 est un smartphone doté d’une connexion 4G LTE VoLTE, ici de catégorie 18 (1,2 Gbps en download et 220 Mbps en upload et disposant des fréquences B1, B3, B7 et B20, mais pas de la B28, la bande des 700 MHz.

Et bien entendu, on a également de la 2G et de la 3G+.

Bien évidemment, on retrouve aussi d’autres connexions indispensables telles que : le WiFi (a/b/g/n/ac), le Bluetooth (5.0), le (A)GPS/Glonass/BDS, Galileo, un port USB-C (OTG), un port mini jack, 2 emplacements SIM, la radio FM, etc.
Par contre, pas de slot micro SD et pas de NFC.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS (seul), dans une cour de copropriété urbaine, il aura 20 secondes au Red Magic 3 avant d’obtenir un premier fixe (13 satellites).

Au niveau des sensors, on a un accéléromètre, une boussole, un gyroscope, un compteur de pas, et les habituels capteurs de luminosité et de proximité. De quoi faire de la réalité virtuelle/augmentée.

On retrouve également un lecteur d’empreintes digitales situé au dos du mobile, lequel fonctionne parfaitement bien.
Le smartphone peut également être déverrouillé via la technologie de reconnaissance faciale (face-unlock), et là aussi ça fonctionne parfaitement bien.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,661 W/kg. C’est un score tout à fait satisfaisant pour un mobile sorti en 2019.

5. Système d’exploitation : une surcouche exclusive

Ce smartphone est doté d’un système d’exploitation connu et très agréable à utiliser, à savoir Android 9 Pie.

La marque chinoise a plaqué sur ce dernier une surcouche spécifique nommée Redmagic 2.0.
Cette dernière adopte un look clairement affirmé où le rouge domine, avec des fonds d’écrans spécifiques, mais également avec des fonctions supplémentaires telles qu’un mode gaming réservé à ce Red Magic 3.

En mode “standard”, on est finalement très proche d’un Android stock avec son tiroir d’applications que l’on peut dérouler d’un geste du doigt du bas de l’écran d’accueil vers le haut.

On n’a malheureusement pas la possibilité de remplacer les 3 touches habituelles Android par des gestures.
En échange, on pourra modifier la forme des icônes et modifier le thème du tiroir d’applications : clair ou foncé.

On pourra regretter l’absence de double tape ou celle de l’Always On Display.
La présence de quelques textes en Anglais dans le menu des Paramètres pourra énerver certains utilisateurs, même si cela n’est pas vraiment grave.

Mais tout peut changer en poussant vers le haut le petit interrupteur rouge placé sur la tranche gauche du mobile : bienvenue alors dans l’enfer du jeu.
Comme vous l’aurez compris, on bascule alors sur le mode gaming.

Attention aucun jeu n’est installé par défaut, et c’est tant mieux!
Il faudra télécharger les jeux au départ du Play Store ou les installer en APK.

Dès lors, on a d’emblée accès à un catalogue de jeux présenté sous forme de carrousel, une ludothèque virtuelle en quelque sorte.

Une fois un jeu lancé, on a accès sur la droite à un tiroir déroulant présenté sous forme de panel.
Ce dernier donne accès à plusieurs fonctions spécifiques telles que la possibilité d’activer le ventilateur (Cooling Fan), d’activer le 4D Smart Shock qui provoque des vibrations sur certains jeux, la possibilité de revenir au Game Center ou de mettre le jeu en pause.

  • Système d’exploitation : Android 9 Pie | Surcouche : Redmagic 2.0

6. Usage : un appareil polyvalent

Soyons clairs, le Red Magic 3 est un smartphone qui sait tout faire (mais pas le café).
Et ce qu’il fait, il le fait bien.

Que ce soit des usages basiques (appels, SMS, emails, navigation GPS, etc.) ou très gourmands (très gros jeux 3D), ce mobile offre un plaisir d’utilisation rarement atteint par d’autres smartphones.

Mais malgré tout, il y a encore aujourd’hui deux aspects qui permettent de distinguer les différents smartphones entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

Pour ce qui est de la photo, le Red Magic 3 ne fait pas dans la surenchère.
En effet, là où la plupart des concurrents multiplie le nombre d’objectifs photo arrière, notre compère se contente lui d’un seul APN.
Un seul capteur photo, oui mais pas n’importe lequel puisqu’il s’agit d’un Sony IMX586 grand angle (80,32°) de 48 mégapixels ouvrant à f/1.7.

En plein jour les résultats sont bons, avec des couleurs vives mais naturelles et un excellent piqué.

En basse luminosité les couleurs restent bonne, mais la netteté de l’image l’est un peu moins.

La surprise vient en fait de la vidéo puisque le Red Magic 3 est non seulement capable de filmer en 4K à 30 et à 60 FPS, mais également en 8K à 15 FPS. Et là, je crois que c’est une première.
De même, on droit à du Slow Motion en 480 FPS, mais également en 1960 FPS.

A l’avant, on retrouve un objectif de 16 MP ouvrant à f/2.0 qui sera capable de prendre de beaux autoportraits.

Notre smartphone pour gamers est équipé d’une large batterie de 5000 mAh qui permettra de tenir 2 jours sans problème avant de demander à être rechargée, et ce dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable.

L’accumulateur est compatible avec la technologie de charge rapide Quick Charge 4+ de 27W.
Avec le chargeur 18W présent dans le packaging, le Red Magic 3 pourra retrouver 38% de batterie en 30 minutes.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 12% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est donc mieux que les 15% habituellement constatés en 2019.

  • Appareil photo dorsal :  48 mégapixels avec autofocus et double flash LED
  • Batterie : Fixe de 5000 mAh.

En conclusion : réservé à certains utilisateurs

Le Red Magic 3 est un excellent smartphone. Il est ultra puissant, il offre une image magnifique par le biais de son grand écran Amoled, il offre un excellent son grâce à ses deux haut-parleurs stéréo en façade, il fait de belles photos et présente une excellente autonomie.

Son design typé gaming est très agréable visuellement, et de plus la qualité de fabrication est très bonne.

Les gros joueurs apprécieront son mode gaming dédié avec le ventilateur intégré.

Et si jamais cette expérience n’est pas suffisante, il existe plusieurs accessoires plus sympathiques les uns que les autres, mais que l’on a difficile à se procurer en Europe.

Reste que l’utilisateur lambda aura difficile à manipuler ce grand smartphone.

Mais pour le serial gamer que vous êtes, le Nubia Red Magic 3 reste un bon plan car il est proposé à un prix inférieur à ses concurrents directs.

  • Les plus : Qualité de fabrication, grand écran Amoled, autonomie, USB-C + mini jack.
  • Les moins : Pas de NFC, pas de double tape, pas d’Always On Display, un peu d’Anglais dans le menu des Paramètres.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *