Accueil » Diverses marques » Test du Huawei Nova 7 Pro 5G : un haut de gamme réussi mais torpillé

Test du Huawei Nova 7 Pro 5G : un haut de gamme réussi mais torpillé

Le Huawei P40 Pro vous fait envie mais vous le trouvez beaucoup trop cher.
Pour la moitié du prix, vous allez aimer le Huawei Nova 7 Pro 5G.

Pour 447 euros (hors frais) en version 8Go de RAM + 128Go de ROM, ce smartphone chinois est tout aussi beau et affiche de belles performances.

La variante 8Go de RAM + 256Go de ROM est elle proposée au tarif de 507 euros (hors frais).

Le Huawei Nova 7 Pro n’étant pas importé officiellement en Europe, il faudra donc passer par un site d’import pour l’acquérir et s’acquitter d’une petite cinquantaine d’euros pour les différents frais.

Sans plus tarder voyons ensemble ce que nous offre le Huawei Nova 7 Pro (JER-AN10) et s’il est susceptible de faire partie de votre liste d’achats.

PrixtelPrixtel est le seul opérateur mobile à proposer des forfaits qui s’adaptent, chaque mois, à votre consommation.
Et, service unique en France, c’est vous qui choisissez le réseau, entre Orange ou SFR, qui sera utilisé sur votre ligne mobile.
Les forfaits sont sans engagement et disponibles à partir de 2€/mois.
Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.

1. Esthétique : un design premium

Pour son nouveau Nova 7 Pro, Huawei a choisi de reprendre en grande partie le design du P40 Pro.

Le boîtier mixe donc le métal pour les côtés, et le verre pour la face arrière.
Tout comme l’écran, cette dernière est traitée anti-rayures.

La déclinaison “Color 7” utilisée pour notre test offre un comportement unique face à la lumière, avec des reflets argentés pour le dos et violet pour les contours.
Ce mobile existe également dans d’autres couleurs : Midsummer Purple, Honey Red, Wonderland Forest et Bright Black.

La prise en mains est agréable et l’appareil paraît fin et léger.
La face arrière attire les traces de doigts, mais le constructeur a eu la bonne idée d’intégrer une coque de protection en silicone transparente dans le packaging.

L’écran de 6,57 pouces au bords incurvés couvre 89,6% de la face avant.
Il est recouvert d’un film de protection de type flexigel et intègre une double caméra selfie dans son coin supérieur gauche.

L’afficheur est surmonté de la grille de l’écouteur (placé sur le bord inférieur de la tranche supérieure du terminal) et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.
Pas de LED de notifications donc.
Les 3 touches Android sont intégrées à l’écran et sont donc tactiles.

Si le flanc gauche ne présente aucun bouton, sur le côté droit on retrouve la touche de volume et le bouton d’allumage.

La tranche supérieure fait place à un micro d’ambiance, tandis qu’à l’opposé on note la présence du tiroir SIM (2 nano SIM), de l’entrée micro primaire, d’un port USB-C et de la grille du haut-parleur.

A l’arrière du téléphone, dans le coin supérieur gauche, vous ne manquerez pas de remarquer l’imposant module photo.
Celui du Nova 7 Pro est composé de 4 capteurs et d’un flash dual LED.
La marque Huawei apparaît plus bas.

  • Dimensions : 160,36 mm de long x 73,74 mm de large x 7,98 mm d’épaisseur | Poids : 178 grammes

2. Image et son : plein la vue

Le Nova 7 Pro fait appel à un écran Full HD+ utilisant la technologie OLED.
Ramené à une diagonale de 6,57 pouces, cela nous donne une densité de 392 pixels par pouce.

Lumineux (600 nits) et contrasté, l’écran au format 19.5:9 de notre smartphone offre un beau spectacle.

Par défaut les couleurs tiraient trop vers le jaune à mon goût. Je me suis donc rendu dans le menu des Paramètres afin de les régler.
A savoir que l’on a également le choix entre des couleurs naturelles ou des couleurs vives.
Les angles de vision sont largement ouverts.

Notez que le taux de rafraîchissement de l’écran reste figé à 60 Hz, ce qui n’empêche cependant pas une bonne fluidité.

Pas de son stéréo sur ce Nova 7 Pro, mais bien un son mono de qualité diffusé par le haut-parleur situé sur la tranche basse du mobile.

En l’absence de port mini-jack, il faudra utiliser l’adapteur USB-C vers mini-jack présent dans la boîte pour écouter sa musique préférée avec un un casque filaire.
Mais vous pourrez bien évidemment utiliser un casque ou des écouteurs Bluetooth.

En appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,57 pouces (OLED) avec une résolution de 2340 x 1080 pixels, soit donc une densité de 392 ppp.
  • Son : Mini-jack et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : une mécanique en pleine forme

Dans la série “on est jamais mieux servi que par soi-même”, le Nova 7 Pro s’appuie sur un processeur développé par Huawei. Il s’agit du HiSilicon Kirin 985, un SoC 5G gravé en 7 nm venant se positionner entre le Kirin 980 et le Kirin 990.

Cette puce bien aidée par l’intégration de 8Go de RAM et d’un processeur Mali-G77 MP8, offre à ce smartphone une excellente réactivé et de très bonnes performances.
Toutes les applications se lancent avec une immédiateté franchement agréable.

Comme le prouvent nos benchmarks habituels, le Nova 7 Pro n’éprouvera aucune difficulté à faire tourner toutes les grosses applications et tous les gros jeux 3D du moment, tels que PUBG Mobile, Fortnite ou Call of Duty.

Notre smartphone de test a ainsi obtenu des scores de 411.570 points sur Antutu et de 5220 points sur 3D Mark (Sling Shot Extreme).

Pour le stockage, sur les 128Go annoncés par le constructeur, 107,5Go seront réellement disponibles pour l’utilisateur, sans possibilité d’extension.

  • Antutu Benchmark (v8.4.1) : 411.570 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 5220 points
  • Processeur :8 coeurs Kirin 985 (1 x 2,58GHz + 3 x 2,46GHz + 4 x 1,84GHz) | Mémoire vive : 8Go  | Processeur graphique : Mali-G77 MP8
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 107,5Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : prêt pour le futur

Pour certains pays, le futur c’est déjà aujourd’hui. C’est pourquoi Huawei a équipé son Nova 7 Pro d’un module radio 5G SA/NSA intégrant les bandes N1 (Belgique), N3, N41, N77, N78 (France, Suisse) et N79.

A côté de cela, on a bien sûr de la 4G VoLTE (ici de catégorie 21).
Il existe cependant un flou concernant les bandes intégrées par cette dernière : certains sites d’information indiquent une prise en charge des bandes B20 (800 MHz) et B28 (700 Hz), alors que d’autres s’en tiennent aux bandes B1, B3, B7 et B8.
Le manuel d’utilisation de notre mobile de test ainsi que le site officiel de Huawei China ne nous renseignent en rien sur les bandes de fréquences en 4G, alors que Huawei Hong Kong indique la présence des bandes B20 et B28.
C’est un véritable imbroglio, et même les différents sites d’import en perdent leur Latin (ou plutôt leu Chinois).

Personnellement, même si je n’ai relevé aucun problème de réseau (j’habite en ville) durant mon test, j’ai l’intime conviction que la version chinoise du Nova 7 Pro ici utilisée n’intègre pas les bandes 4G LTE B20 et B28.

Comme tout smartphone digne de ce nom, le Huawei Nova 7 Pro propose le pack de toutes les autres connexions que sont : le Bluetooth (5.1), le Wi-Fi (a/b/g/n/ac), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo/QZSS, 2 emplacements nano SIM, un port USB-C (OTG), mais également une puce NFC utile pour les paiements sans contact.

Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 9 secondes à notre mobile de test avant d’obtenir un premier fixe (21 satellites).

Au niveau des sensors, on peut compter sur une boussole, un gyroscope, un compteur de pas, un accéléromètre, et sur les habituels capteurs de luminosité et de proximité.

Afin d’assurer une bonne sécurité, sachez que ce smartphone haut de gamme peut être déverrouillé de deux manières : à l’aide du face-unlock (reconnaissance faciale) et via le lecteur d’empreintes digitales placé sous la dalle.
Dans les deux cas, c’est très rapide et efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : Pas communiqué par le fabricant mais < à 2,0 W/Kg à la tête (c’est inscrit sur le manuel d’utilisation).

5. Système d’exploitation : HMS for ever

Le Nova 7 Pro est animé par EMUI 10.0.1, le système d’exploitation maison basé sur Android 10.

On a ici le choix entre une présentation “à la chinoise” où tous les écrans sont des bureaux ou une présentation incluant le tiroir d’applications cher à certains utilisateurs.

Parmi les fonctions sympa proposées par ce smartphone, on a notamment l’Always On Display ainsi qu’un mode sombre.

Outre de nombreux thèmes, des icônes relookées et de nouveaux fonds d’écran, le constructeur propose plusieurs applications propriétaires ainsi que des applications liées à des partenaires.

Certaines applis sont en chinois, mais elles peuvent toutes être désinstallées.

Nous en avons déjà parlé à plusieurs reprises, mais l’un des gros points faibles de ce Nova 7 Pro ce sera l’absence des GMS (Google Mobile Services).
L’Administration Trump ayant littéralement torpillé le vaisseau-amiral Huawei, on devra utiliser les HMS (Huawei Mobile Services).

Fort heureusement, l’App Gallery associée à l’application Petal Search suppléera en grande partie à l’absence des services Google, sans toutefois les remplacer totalement.

Pour mon utilisation personnelle, j’ai toujours réussi à trouver des alternatives aux applications Google.
Mais bien sûr, mon utilisation n’est pas la vôtre, ni celle d’autres utilisateurs.
Sachez quand même que Netflix ne fonctionnera pas sur le Huawei Nova 7 Pro.

Si mettre les mains dans le cambouis ne vous rebute pas, il sera quand même possible d’installer les services Google, mais de manière non sécurisée.
De nombreux tutos existent sur YouTube.

  • Système d’exploitation : Android 10 | Fork : EMUI 10.0.1

6. Usage : belles photos, bonne autonomie

Il est évident que le Nova 7 Pro est tout à fait capable de passer des appels, d’envoyer des SMS et des emails, de naviguer sur la toile, de lire des MP3 et des vidéos, de faire du jeu 2D et 3D, etc.

Cependant, il y a encore en 2020 deux aspects qui permettent de différencier les smartphones entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

Pour la photo, nous retrouvons à l’arrière de notre smartphone un module intégrant 4 capteurs : un objectif principal Sony IMX586 grand angle de 64 MP ouvrant à f/1.8, un objectif ultra grand angle de 8 MP ouvrant à f/2.4, un téléobjectif de 8 MP ouvrant à f/3.4 et un objectif macro de 2 MP ouvrant à f/2.4.

De jour, l’objectif principal s’en sort très bien. Il parvient bien à capturer les détails des images.

Il est également possible de capturer des clichés en HD (64 MP) afin de profiter de plus de détails, mais personnellement je vous ne le conseille pas car je trouve que les photos manquent de lumière.

En intérieur, l’APN principal s’en tire aussi très convenablement.

En plein jour, le mode ultra grand angle offre une bonne qualité d’image.
Cependant, quand la lumière faiblit, la qualité d’image faiblit également.

Pour sa part, le téléobjectif offre un zoom optique 5x de bonne facture.
Notez que vous pourrez monter jusqu’à un zoom hybride x10 et jusqu’à un zoom numérique x50.

Un mode Macro est également proposé.

Le Nova 7 Pro intègre un mode Cliché Nocturne fonctionnant sur les différents objectifs, y compris sur l’ultra grand angle.

Notre mobile de test est doté d’une fonction de mode Portrait.
Malheureusement, cette dernière ne fonctionne qu’avec des êtres humains, pas avec les objets.

A l’avant, le Nova 7 Pro est équipé de deux appareils photo dans l’écran percé : un objectif grand angle de 32 MP ouvrant à f/2.2 et un objectif ultra grand angle de 8 MP ouvrant à f/2.2.

Lorsque la lumière est présente en suffisance, l’objectif de 32 MP produit de très beaux autoportraits. J’avoue que j’ai été bluffé.

En ce qui concerne la vidéo, sachez que l’objectif principal est capable de filmer en 4K à 60 FPS.
Une fonction Dual View permet également de filmer à la fois avec la caméra frontale et avec l’APN dorsal.

Le Huawei Nova 7 Pro est équipé d’une batterie de 4000 mAh, laquelle vous permettra de tenir environ 1 journée et demie avant de devoir recharger, et ce dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable.

Si ce smartphone chinois n’est pas compatible avec la recharge sans fil, sachez qu’avec le chargeur Super Charge de 40 W présent dans le packaging, il aura fallu 30 minutes pour passer de 0 à 75% de batterie.
La recharge inversée de 5W est également disponible (câble non présent dans la boîte).

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 11% de l’énergie contenue dans la batterie.
C’est mieux que les 15% habituellement constatés depuis 2019.

  • Quadruple appareil photo dorsal :  64 MP + 8 MP + 8 MP + 2 MP
  • Batterie : Fixe de 4000 mAh.

En conclusion : un bon appareil mais…

Le Huawei Nova 7 Pro est un smartphone haut de gamme globalement réussi.

Il possède un physique de rêve, une excellente qualité de fabrication, un bel écran OLED, un bon son, une bonne autonomie, et surtout il est compatible avec les réseaux 5G.
De plus, il offre de très belles performances et fait de belles photos.

Mais il y a un gros point qui pourra rebuter les acheteurs potentiels : l’absence des services Google.
Sans compter que la présence des bandes B20 et B28 en 4G LTE n’est pas confirmée.

Dans une moindre mesure, certains d’entre vous regretteront l’absence de slot micro SD (ou nano SD) et celle du port mini-jack.

Si tous ces points ne sont pas rédhibitoires pour vous, vous pouvez sans problème franchir le pas de l’achat car ce Huawei Nova 7 Pro 5G reste un très bon smartphone.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Voir aussi...

Test du Xiaomi Mi 10 Lite 5G : un vrai bon plan

Le Xiaomi Mi 10 Lite n’est pas vraiment un nouveau smartphone, puisqu’il a été lancé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *