Accueil » Diverses marques » Test du HONOR View 30 Pro : celui qu’on attend toujours

Test du HONOR View 30 Pro : celui qu’on attend toujours

Dalida chantait “J’attendrai”. Sauf qu’elle a toujours attendu et n’a jamais rien vu venir.
C’est pareil pour le HONOR View 30 Pro en Europe.

Le HONOR V30 Pro a été annoncé en Chine à la fin du mois d’avril 2019, pour finalement être lancé au mois de décembre de la même année.
C’est le premier modèle de la marque à faire l’objet de l’embargo américain sur le groupe Huawei.

Le HONOR View 30 Pro, la version européenne du V30 Pro, devait être elle présentée officiellement lors du MWC 2020 de Barcelone.
Malheureusement, suite à la crise du Covid19, cet événement important a finalement été annulé.

HONOR avait alors annoncé une possible arrivée du View 30 Pro en Europe pour le mois de mars, puis retardée au mois de mai.
Mais depuis, plus aucune nouvelle!
Sauf que récemment, la marque chinoise a annoncé qu’elle n’investirait pas d’argent pour mettre le HONOR View 30 Pro aux normes européennes.

C’est donc une version chinoise dotée d’une ROM multilingue (avec le Français) qui a servi à réaliser ce test.

Le HONOR V30 Pro existe en 2 configurations mémoire : 8Go de RAM + 128Go de ROM et 8Go de RAM + 256Go de ROM.
C’est cette dernière qui fait l’objet de ce test, une version affichée au prix de 457 euros (hors frais de port) sur certains sites d’import en ligne.

Mais que vaut le Honor View 30 Pro? Avons nous manqué quelque chose?
C’est ce que vous allez découvrir en lisant cet article de test détaillé.

PrixtelPrixtel est le seul opérateur mobile à proposer des forfaits qui s’adaptent, chaque mois, à votre consommation.
Et, service unique en France, c’est vous qui choisissez le réseau, entre Orange ou SFR, qui sera utilisé sur votre ligne mobile.
Les forfaits sont sans engagement et disponibles à partir de 2€/mois.
Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.

1. Esthétique : un design sympa

Sans être révolutionnaire, le design du V30 Pro est tout à fait sympathique et la qualité de fabrication de l’appareil est excellente.

Le dos en verre légèrement bombé tombe naturellement dans le creux de la main, ce qui confère une excellente prise en main et empêche au terminal de glisser.
Le seul petit reproche que l’on pourra faire à notre exemplaire de test de couleur Icelandic Frost, c’est de rapidement prendre les traces de doigt.
Afin de pallier à cela, le constructeur a eu la bonne idée d’intégrer une coque en silicone transparent au packaging.

Le V30 Pro existe également en Ocean Blue, Galaxy Black et Sunrise Orange.

Les contours en métal chromé sont associés à un écran de 6,57 pouces protégé par une vitre anti-rayures au profil 2.5D. Cette dernière est à son tour recouverte par un film protecteur posé en usine.

Dans le coin supérieur gauche de l’afficheur, on remarque la présence d’une double caméra.

L’écran est surmonté d’un écouteur et des capteurs de luminosité et de proximité.
Ici, pas de LED de notifications.
Les 3 touches Android habituelles sont intégrées à l’écran et sont donc tactiles.

Si le côté gauche est libre de toute touche, le flanc droit accueille quant à lui les touches de volume et le bouton d’allumage. Ce dernier intègre également le lecteur d’empreintes digitales.

Sur la tranche supérieure, on remarque un micro d’ambiance ainsi qu’un port IR.

A l’opposé, on retrouve le tiroir SIM (2 nano SIM), l’entrée micro primaire, un port USB-C et la grille du haut-parleur.

Retournons le smartphone pour découvrir dans le coin supérieur gauche un module photo intégrant 3 capteurs ainsi qu’un flash LED.
On note également la présence des inscriptions “Matrix Camera” et “Dual OIS/Cine Lens”.
Plus bas, on remarque la présence de la marque HONOR.

  • Dimensions : 162,7 mm de long x 75,8 mm de large x 8,9 mm d’épaisseur | Poids : 206 grammes

2. Image et son : un bel écran LCD

Derrière sa vitre 2.5D qui lui offre un toucher particulièrement confortable (surtout si on enlève la protection d’écran), l’écran s’appuie sur la technologie IPS que la marque maîtrise plutôt bien.

Cet écran occupant la face avant à hauteur de 84,78% affiche une résolution Full HD+.
Sa densité de 401 pixels par pouce suffit pour offrir une finesse d’affichage très agréable.

L’écran se montre très réussi : lumineux (535 nits) et contrasté, il offre en prime de belles couleurs (vives ou naturelles, au choix).
Par défaut, elles ont tendance à tirer vers le bleu, mais cela peut facilement se régler via le menu des paramètres.
Les angles de vision sont largement ouverts.

On notera en outre, que contrairement à certains de ses concurrents, HONOR n’a pas trouvé bon de doter son V30 Pro d’un écran au taux de rafraîchissement de 90 ou de 120 Hz. On devra donc se contenter du 60 Hz.

Regarder des vidéos sur l’écran au format 20:9 de ce smartphone signé HONOR sera un réel plaisir.

Le son est ici véhiculé de 3 manières : via le haut-parleur principal situé sur la tranche basse du mobile, via l’écouteur et via le port USB-C.
En l’absence de port mini-jack, un adaptateur USB-C vers mini-jack est fourni dans la boîte.

Le haut-parleur principal diffuse un son clair et puissant (105 db constatés à la sortie).
Quant à l’écoute au casque filaire, après avoir opéré vos réglages préférés via la fonction Huawei Histen, vous obtiendrez un très bon son.

En appel, l’écouteur restitue un son tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,57 pouces (IPS) avec une résolution de 1080 x 2400 pixels, soit donc une densité de 401 ppp.
  • Son : Mini-jack et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : du haut niveau

Le HONOR V30 Pro est animé par un processeur 8 coeurs Kirin 990, celui-là même qui équipe le Huawei Mate 30 Pro.

Associé à 8Go de RAM, il offre à ce smartphone des performances de haut niveau.

Avec des scores de près de 493.000 points sur Antutu et d’un peu plus de 5600 points sur 3D Mark (Sling Shot Extreme), le V30 Pro est capable de résister à toutes les grosses applications et à tous les gros jeux 3D du moment, y compris Fortnite, Call of Duty et PUBG Mobile.

Pour le stockage, sur les 256Go revendiqués par le constructeur, seul 233Go seront réellement disponibles pour l’utilisateur.
Cette quantité de mémoire ne pourra cependant pas être élargie, étant donné qu’il n’y a ni slot micro SD, ni emplacement nano SD (NM Card).

  • Antutu Benchmark (v8.4.5) : 492.960 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 5640 points
  • Processeur : Octa-core Kirin 990 (2 x 2,86GHz + 2 x 2,09GHz + 4 x 1,86GHz) | Mémoire vive : 8Go  | Processeur graphique : Mali-G76 MP16
  • Mémoire de stockage : 256Go de mémoire qui se transforme en 233Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : prêt pour le futur

En plus d’être compatible avec les réseaux 2G et 3G/3G+, le HONOR V30 Pro est bien évidemment également compatible avec les réseaux 4G VoLTE (ici de catégorie 21).
Cependant, étant donné que nous sommes face à un modèle chinois, on ne disposera pas des bandes B20 (800 MHz) et B28 (700 MHz).

Personnellement, étant donné que j’habite en ville, j’ai toujours pu avoir accès à la 4G.

Si la 5G est déjà une réalité dans certains pays d’Europe, pour la France et la Belgique il faudra encore patienter quelques mois avant d’y avoir accès.
Le HONOR V30 Pro est lui déjà prêt. Il est compatible avec les réseaux 5G SA/NSA (bandes N1, N41, N78, N77, N79 et N3).

A côté de cela, nous avons bien sûr droit au pack de toutes les autres connexions que sont : le BT 5.1, le Wi-Fi (a/b/g/n/ac), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo/QZSS, un port infrarouge, 2 emplacements nano SIM, un port USB-C (OTG), mais également à une puce NFC utile pour les paiements sans contact.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 5 secondes au V30 Pro avant d’obtenir un premier fixe (37 satellites).

Au niveau des sensors, on a un accéléromètre, une boussole, un gyroscope, ainsi que les habituels capteurs de luminosité et de proximité.

Question sécurité, ce smartphone chinois peut être déverrouillé de deux manières : via le lecteur d’empreintes digitales situé sur le côté droit du téléphone ou via le face-unlock (reconnaissance faciale).
Dans les deux cas, c’est rapide et efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : Pas communiqué par le fabricant.

5. Système d’exploitation : une interface agréable

Côté logiciel, le HONOR V30 Pro est livré avec Magic UI 3.0.1, l’interface maison basée sur Android 10.
Elle intègre désormais le patch de sécurité du 1er septembre 2020.

On aura le choix entre une présentation “à la chinoise” où tous les écrans sont des bureaux, ou une présentation incluant le tiroir d’applications cher à certains utilisateurs.

Parmi les applications sympa, on aura notamment un mode sombre, mais pas d’Always On Display. Pour ce dernier, c’est compréhensible étant donné que nous ne sommes pas en présence d’un écran AMOLED.

Comme annoncé au début de cet article, le V30 Pro ne propose pas les GMS (Google Mobile Services).
Il faudra donc faire avec les HMS (Huawei Mobile Services).
En combinant des applications provenant de l’App Gallery, de l’application “Petal Search” et de l’Aurora Store, il sera possible de trouver son bonheur.
Votre compte Gmail pourra être intégré à l’application Email présente sur le smartphone.

De base, l’interface comprend des applications liées à des partenaires dont certaines sont en Chinois. Il vous suffira de faire le ménage et de les désinstaller.

A côté de cela, on a des applications propriétaires, de nombreux thèmes, des icônes relookées et de nouveaux fonds d’écran.

  • Système d’exploitation : Android 10 | Fork : Magic UI 3.0.1

6. Usage : belles photos, bonne autonomie

Il ne fait aucun doute que le HONOR V30 Pro est tout à fait capable de passer des appels, d’envoyer des SMS, de naviguer sur la toile, de lire des vidéos et des MP3, de jouer à des gros jeux 3D, etc.

Mais même en 2020, il y a encore deux aspects qui permettent de différencier les smartphones entre eux : la qualité photo et l’autonomie.
Et on peut affirmer que sur ces deux points, notre mobile de test s’en sort avec les honneurs.

A l’arrière du V30 Pro, on trouve un module photo intégrant 3 capteurs : un objectif ultra grand angle de 12 MP ouvrant à f/2.2, un objectif principal grand angle de 40 mégapixels ouvrant à f/1.6 et un téléobjectif de 8 MP ouvrant à f/2.4.
Ce dernier offre un zoom optique X3, un zoom hybride X5 et un zoom numérique X30.

L’objectif principal arrière du HONOR V30 Pro a obtenu un score de 122 sur DXO Mark, ce qui est vraiment très bien. Mais voyons ce qu’il en est réellement.

Concernant l’objectif ultra grand angle, les photos sont curieusement capturées en 16:9, et non pas au format 4:3.
Si en plein jour ce capteur s’en sort plutôt bien, les résultats de nuit sont beaucoup moins bons.
Cependant, la déformation de l’image sur les bords (effet fish-eye) est bien maîtrisée.

De jour, l’objectif principal de 40 MP s’en sort très bien.
Il parvient bien à capturer les détails des images.
On notera une tendance de l’appareil à contraster les images, mais cela reste finalement une question de préférence.

En intérieur, le capteur principal donne également de très bons résultats.

Le HONOR V30 Pro propose aussi un mode cliché nocturne, comme la plupart des smartphones du groupe Huawei.
A noter que ce mode fonctionne également sur les différents objectifs, y compris l’ultra grand angle et le zoom X3, et même avec le zoom X5 hybride.

Le V30 Pro est également doté d’une fonction de mode Portrait.
Malheureusement, comme bien souvent sur les smartphones du groupe Huawei, ce mode ne fonctionne qu’avec des personnes, mais pas sur des objets.

A l’avant, notre smartphone de test est équipé de deux appareils photo dans le coin supérieur gauche de l’écran : un objectif grand angle de 32 MP ouvrant à f/2.0 et un objectif ultra grand angle de 8 MP ouvrant à f/2.2.

Le capteur ultra grand angle peine à gérer les basses lumières, avec des clichés assez sombres et un sujet qui n’est pas mis en avant.
Le capteur grand angle s’en sort beaucoup mieux et délivre de beaux autoportraits.

En ce qui concerne la vidéo, le V30 Pro utilise par défaut l’appareil ultra grand angle dorsal. C’est ce qui explique le format 16:9 du capteur associé.
On notera que ce smartphone signé HONOR est capable de filmer en 4K à 60 FPS, avec une stabilisation et une qualité d’image plus que satisfaisante.

Au niveau de l’autonomie, dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, la batterie de 4100 mAh permettra d’atteindre les 2 jours avant de demander à être rechargée.

Avec le chargeur HONOR Super Charge de 40W présent dans la boîte, il faudra 1 heure pour passer de 0 à 100% de batterie (de 10 à 90% en 30 minutes).

Notez que le V30 Pro est compatible avec la charge sans fil 27W, mais également avec la recharge sans fil inversée.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 12% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est mieux que les 15% habituellement constatés depuis 2019.

  • Triple appareil photo dorsal :  12 MP + 40 MP + 8 MP
  • Batterie : Fixe de 4100 mAh.

En conclusion : un très bon smartphone… mais pas pour tous

Le Honor V30 Pro est globalement un très bon smartphone.
Il présente une excellente qualité de fabrication, un très bel écran, il offre de belles performances, il est compatible avec les réseaux 5G, il fait de belles photos et offre une bonne autonomie.

Malheureusement, étant donné l’absence des bandes B20 et B28 en 4G LTE et celle des Google Mobile Services, ce smartphone chinois rebutera certains consommateurs.

Galerie photos :

Autres :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Voir aussi...

Test du Black Shark 3S : le jeu c’est son dada

Black Shark est la marque gaming du groupe Xiaomi. Au début du mois de mars …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *