Accueil » Diverses marques » Test du Honor 20 Lite : une concurrence énervée

Test du Honor 20 Lite : une concurrence énervée

Le Honor 20 Lite qui nous intéresse aujourd’hui a été lancé un mois avant le Honor 20 (tout court), c’est-à-dire au mois d’avril de cette année 2019.

En ce début du mois d’août, il est en général proposé au prix de 249 euros, aussi bien en boutiques physiques que sur les sites de vente en ligne européens.

Ce Honor 20 Lite joue dans la cour des mobiles de milieu de gamme, et doit donc faire face à une concurrence particulièrement rude en cette année 2019.

Sur papier, notre smartphone chinois semble proposer certains arguments qui pourraient jouer en sa faveur.
Mais cela lui suffira t’il pour sortir du lot? C’est ce que nous allons voir ensemble tout au long de cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un design agréable

D’emblée, le Honor 20 Lite est un mobile qui plaît. On n’aura pas honte de le sortir de sa poche en société.

La couleur Phantom Blue de notre exemplaire de test lui sied à merveille, mais si vous préférez un coloris plus sobre, vous pourrez toujours opter pour du Magic Night Black.

Quelle que soit la couleur choisie, le dos légèrement courbé en polycarbonate vitrifié prendra rapidement les traces de doigts.
Afin de parer à ce petit inconvénient, la marque a eu la bonne idée d’intégrer une coque arrière de protection en silicone transparent au packaging.

La face avant est occupée à hauteur de 90% (donnée constructeur) par un écran “Dewdrop” de 6,21 pouces.
Ce dernier est protégé par un film posé en usine et est surmonté d’un écouteur, d’une caméra frontale et des habituels capteurs de proximité et de luminosité.
Ici, pas de LED de notifications et pas de touches sensitives Android. Ces dernières étant intégrées à l’écran, elles sont donc tactiles.

Si le flanc gauche est dénué de toute touche, le côté droit fait quant à lui place à la touche de volume et au bouton d’allumage.

La tranche supérieure du mobile accueille le tiroir SIM/micro SD (2 nano SIM + 1 micro SD) ainsi qu’un micro d’ambiance, alors que la tranche basse sert de terre d’asile à un port mini-jack, à l’entrée micro primaire, à un port micro USB et à la grille du haut-parleur.

Retournons le téléphone pour découvrir dans le coin supérieur gauche un module photo comptant 3 capteurs placés à la verticale. Celui-ci est accompagné d’un flash LED et de la mention “AI CAMERA”.
Plus au centre, on trouve un lecteur d’empreintes digitales de forme circulaire.
Plus bas, la marque Honor et le logo de certification CE.

  • Dimensions : 154,8 mm de long x 73,6 mm de large x 8,0 mm d’épaisseur | Poids : 164 grammes

2. Image et son : un bel écran

L’écran LTPS à encoche de ce Honor 20 Lite s’inscrit dans l’air du temps puisqu’il adopte un ratio 19.5:9.

Il propose une définition Full HD+ qui permet d’obtenir une très belle image.
Les couleurs sont belles (elles peuvent être réglées via le menu des Paramètres), les contrastes sont bons et les angles de vue sont largement ouverts.

Question luminosité, les 430 cd/m² constatés par nos soins permettront de consulter son mobile en extérieur.
Ceci dit, la vitre 2.5D qui recouvre l’écran étant très sensibles aux reflets, on n’obtiendra pas un résultat optimal en plein soleil.

Au final, on prendra plaisir à regarder des vidéos avec un effet cinéma sur l’écran de ce Honor 20 Lite.

Sur ce mobile venu de l’Empire du Milieu, le son est véhiculé de 3 manières : via le haut-parleur principal, via le port mini-jack et enfin, via l’écouteur.

Le haut-parleur principal présent sur la tranche inférieure fournit un son correct pour un smartphone de milieu de gamme. Il est plutôt clair et relativement puissant (105 db constatés à la sortie).

L’écoute au casque est agréable (à condition de virer le kit mains-libres fourni dans la boîte) et on peut même adapter le profil du casque au mobile via la fonction Huawei Histen.

En appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,21 pouces (LTPS) avec une résolution de 1080 x 2340 pixels, soit donc une densité de 415 ppp.
  • Son : mini-jack et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : tout à fait satisfaisantes

Le Honor 20 Lite utilise un SoC maison HiSilicon Kirin 710F, un processeur que l’on rencontre sur plusieurs smartphones “milieu de gamme” du groupe Huawei.

Celui-ci, accompagné d’un GPU Mali-G51 MP4, offre des performances intéressantes permettant de faire tourner sans problème toutes les grosses applications et les gros jeux 3D du moment que l’on peut trouver sur le Play Store.
PUBG Mobile se lance ainsi en qualité graphique moyenne.

Afin de mesurer ces performances, nous utilisons notamment chez TFP deux applications : Antutu Benchmark et 3D Mark (ici dans sa version Sling Shot Extreme).
Face à ces deux benchmarks, notre exemplaire de test a respectivement obtenu des scores de 138.628 et 868 points.

Les adeptes du multitâche seront ravis d’apprendre que la mémoire vive est fournie en suffisance, puisque nous avons ici 4Go de RAM.
Cette dernière est accompagnée d’une “grosse” quantité de mémoire de stockage : 128Go sur lesquels 110Go seront réellement disponibles pour l’utilisateur.
Cette mémoire interne pourra encore facilement être élargie par l’ajout d’une carte micro SD (+512Go).

  • Antutu Benchmark (v7.2.2) : 138.628 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 868 points
  • Processeur : octa-core Kirin 710F (4 x 2,2GHz + 4 x 1,7GHz) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Mali-G51 MP4
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 110Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : très complète

Le Honor 20 Lite offre une connexion 4G LTE VoLTE de catégorie 12 (téléchargement à 600 Mbps et envoi à 100 Mbps) dotée des fréquences B1, B3, B7 et B20, mais pas de la B28, la bande des 700 MHz.

Ce smartphone dispose également de 2 emplacements pour cartes SIM (au format nano).
Notez qu’un emplacement pour carte micro SD est également proposé, mais pour en profiter, il faudra sacrifier le port de la seconde carte SIM.

A cela s’ajoutent les connexions habituelles que sont : le WiFi (a/b/g/n/ac), le Bluetooth (4.2), le (A)GPS/Glonass/BDS, un port micro USB (OTG), la radio FM, un port mini-jack et même une puce NFC.
Cette dernière fonction est désormais devenue intéressante puisqu’elle permet notamment le paiement sans contact.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura seulement fallu 2 secondes à ce Honor 20 Lite pour obtenir un premier fixe (16 satellites).

Au niveau des sensors, on a ici droit à un accéléromètre, à une boussole, à un gyroscope, aux habituels capteurs de luminosité/proximité et à un compteur de pas.
On retrouve également un capteur d’empreintes digitales, lequel s’est révélé rapide et efficace pour le déverrouillage du smartphone.
A cela s’ajoute encore la fonction Face-Unlock qui permet de déverrouiller l’appareil via la technologie de reconnaissance faciale. Et là aussi, les résultats se sont montrés concluants, sauf dans le noir.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,61 W/kg. C’est un score tout à fait correct pour un mobile lancé en 2019.

5. Système d’exploitation : un Android revisité

Pour ce smartphone, Honor a opté pour la dernière version en date du système d’exploitation de Google, à savoir Android 9 Pie.

Comme à son habitude, la marque y a ajouté la surcouche EMUI, ici dans sa déclinaison 9.0.1.

On se retrouve donc face à un système “à la chinoise”, complet et performant.

Par défaut, on n’a pas de tiroir des applications. Tous les écrans sont des bureaux.
Cependant, un petit tour dans le menu des paramètres vous permettra d’ajouter facilement celui-ci.

Les fonds d’écran, les icônes, l’ergonomie, tout a ici été customisé.

On retrouve donc l’ensemble des applications Google proposées dans le pack G Apps, ainsi que quelques applications partenaires telles que Facebook, Amazon ou Booking.

Lors du premier allumage du mobile, il vous sera proposé d’installer certaines applications liées à des partenaires de Huawei/Honor, mais sans obligation.

Parmi les fonctions intéressantes, on notera la possibilité de remplacer les 3 touches habituelles Android par un système de gestures.

  • Système d’exploitation : Android 9 Pie | Surcouche : EMUI 9.0.1

6. Usage : bon pour tout

Avec son niveau de performances, il est évident que ce mobile chinois est tout à fait capable de répondre à tous les usages, allant des plus basiques (appels, SMS, navigation Web, etc.), aux plus gourmands (gros jeux 3D), en passant par le multimédia (lecture de MP3 et de vidéos).

Ce n’est donc pas sur ces aspects que ce smartphone se distinguera de la concurrence, à l’inverse de la qualité photo et de l’autonomie.

Pour ce qui est de la photo, on remarque la présence d’un triple capteur au dos du terminal : un capteur principal de 24 mégapixels ouvrant à f/1.8, un capteur ultra grand angle (120°) de 8 mégapixels ouvrant à f/2.2, et un capteur de 2 mégapixels ouvrant à f/2.4 servant à mesurer la profondeur de champ.

Par défaut, les photos prises avec le capteur photo principal sortiront en 12 mégapixels. Il faudra passer par les réglages présents dans l’application photo pour les obtenir en 24 MP.
En plein jour, les résultats sont tout à fait satisfaisants. Le niveau de détail obtenu est tout à fait bon.
En revanche, une fois sorties de l’écran du smartphone les images paraissent vraiment pâles.

Lorsque la lumière vient à manquer, les choses se compliquent. On perd en détails et l’image est beaucoup trop lissée.

Les capteurs ultra grand angle sont désormais devenus un incontournable de la photo sur smartphone.
Ceux-ci permettent de capturer des scènes plus larges (un bâtiment, un paysage ou un groupe de personnes, par exemple).
Ici, les résultats sont corrects mais les photos sont toujours trop pâles.
Par contre, l’effet “fish-eye” n’est pas trop prononcé.

Notez que le capteur photo principal est capable de filmer en 1080p à 30 et 60 FPS.

La partie photo frontale s’appuie sur un capteur de 32 mégapixels ouvrant à f/2.0.
Ce dernier produira des égoportraits tout à fait corrects, tant que la luminosité sera suffisante.

Pour ce qui est de l’autonomie, elle est tout à fait bonne!
En effet, avec sa batterie de 3400 mAh et une bonne gestion énergétique, ce mobile offrira une journée et demie d’autonomie, et ce dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable.

On notera également la présence de la charge rapide 10 W permettant de passer de 0 à 100% de batterie en l’espace d’1h45 environ.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 13% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est un peu mieux que les 15% habituellement constatés en cette année 2019.

  • Triple appareil photo dorsal :  24 + 8 + 2 mégapixels avec autofocus et flash LED.
  • Batterie : Fixe de 3400 mAh.

En conclusion : une concurrence très présente

Le Honor 20 Lite est globalement un bon smartphone.

Pour moins de 250 euros, il propose un beau design, une très bonne qualité de fabrication, un bel écran, de belles performances et une bonne autonomie.

L’expérience utilisateur est satisfaisante et la proposition faite par la marque chinoise est homogène.
On apprécie en outre la présence d’une capacité de stockage élevée.

Malheureusement du côté photo, ce smartphone nous laisse un peu sur notre faim.
On regrettera également l’absence de port USB-C, car même à ce niveau de prix, un port micro USB en 2019 ça fait tâche!

Mais le gros problème de ce Honor 20 Lite, c’est la concurrence. Cette dernière est de plus en plus agressive et la multiplication des mobiles de milieu de gamme au sein du groupe Huawei n’arrange pas les choses.

Mais dans l’absolu, ce smartphone reste quand même un bon choix.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

1 commentaire

  1. Le Honor 20 Lite n’a rien à voir avec la gamme Honor 20.
    Il fait plus penser à un P30 Lite ”Lite” à la sauce Honor.
    (Parfois on se demande comment ces génies du marketing nomme un produit)
    Et dans ce point de vue il est légitime si on veut un bon phone Huawei/Honor sans trop dépenser (le P30 Lite est vendu bien plus cher mais il ne vaut ne serait ce que pour la partie photo)

    PS : À voir si le Honor 9X ou 9X Pro ne fait pas mieux quand et s’il sortira chez nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *