Accueil » Tests - Asus » Test de l’Asus ROG Phone 2 : une machine de guerre

Test de l’Asus ROG Phone 2 : une machine de guerre

Avec son ROG Phone, Asus s’est attaqué à un nouveau segment encore trop mal pourvu : celui des smartphones gaming.

Dans son test, Marco avait déjà trouvé le ROG Phone premier du nom excellent.

Aujourd’hui je vous propose le test de son successeur, l’Asus ROG Phone 2 (ZS660KL) dans sa déclinaison Strix Edition.
Cette dernière est affichée sur le site officiel de la marque au prix de 699,99 euros en ce début du mois de janvier 2020, mais il est possible de la retrouver sous la barre des 500 euros sur certains sites d’import en ligne.

Alors, cet Asus ROG Phone 2 fera t’il encore mieux que son prédécesseur?
C’est ce que vous allez découvrir dans cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un look d’enfer

Le design du ROG Phone 2 mêle le fun à la sobriété. Il adopte un look de terminal gaming mais sans donner pour autant dans l’excentricité. On est ici sur un juste milieu.

Les contours sont en aluminium anodisé alors que le dos allie le verre (traité Corning Gorilla 3) à l’aluminium anodisé.

Même si le téléphone est imposant (17 cm de long) et lourd (240 grammes), la prise en main est excellente et le poids se fait vite oublier.
De plus, le terminal n’est pas trop glissant et la prise de traces de doigts est limitée.

La face avant est occupée à hauteur de 80,3% par un écran sans encoche de 6,59 pouces.
Ce dernier est protégé par une vitre Corning Gorilla 6 au profil 2.5D.

L’afficheur est surmonté par un écouteur, par une LED de notifications, par les habituels capteurs de luminosité et de proximité et par une caméra frontale.
Les 3 touches Android sont intégrées à l’écran. Elles sont donc tactiles.
Sous l’écran on retrouve un second haut-parleur, le premier partageant son emplacement avec l’écouteur.

Sur le côté gauche du mobile on trouve un double port (un port propriétaire servant à connecter certains accessoires et un port USB-C) ainsi que le tiroir SIM (2 nano SIM).

Le côté droit du téléphone est quant à lui occupé par la touche de volume et par le bouton d’allumage.

La tranche supérieure accueille un micro d’ambiance, alors qu’à l’opposé on note la présence d’un entrée micro primaire, d’un second port USB-C, d’un port mini jack et d’une entrée micro secondaire.

A l’arrière, dans le coin supérieur droit on découvre un double capteur photo (placé à l’horizontale) accompagné d’un double flash LED.

Plus bas, on trouve le logo ROG qui est en fait doté d’un éclairage RVB (Rouge-Vert-Bleu).

Plus bas, dans le coin supérieur gauche on remarque l’inscription Tescent Games.

Une plaque en aluminium anodisé est présente sur le côté droit de la face arrière.
Elle comprend l’inscription ROG Strix ainsi que la grille du ventilateur (teintée en orange).

L’Asus ROG Phone 2 est livré dans sa couleur Glossy Black (appelé également Black Glare sur certains marchés).

  • Dimensions : 170,99 mm de long x 77,6 mm de large x 9,48 mm d’épaisseur | Poids : 240 grammes

2. Image et son : du tout bon

Ce smartphone taïwanais embarque un grand écran HDR 10 de 6,59 pouces au format 19.5:9 offrant une image magnifique.

Cela est notamment dû à la technologie AMOLED ici employée, permettant d’obtenir un contraste infini, des noirs profonds et une excellente puissance lumineuse.

Mesurée par mes soins, la luminosité a ainsi atteint les 703 cd/m², de quoi permettre une bonne lecture, y compris en plein soleil.

Le ROG Phone 2 offre également une image nette grâce à sa résolution Full HD+ présentant une densité de 391 pixels par pouce, largement au-dessus des 300 ppp nécessaires pour ne pas pouvoir distinguer les pixels à l’oeil nu.

Afin de répondre aux exigences des joueurs, le ROG Phone 2 est le tout premier smartphone à intégrer un écran doté d’une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz avec un temps de réponse de 1 ms.
Les ingénieurs ont également travaillé sur la latence tactile qui surclasse la concurrence.

En ce qui concerne le son, on dispose ici de deux haut-parleurs stéréo en façade.
Le son procuré est d’excellente qualité et le positionnement est parfait lorsqu’on saisit le terminal en position horizontale pour jouer ou pour regarder des vidéos.

Ces deux haut-parleurs fournissent un son puissant (jusqu’à 111 db à la sortie) et sont secondés par un port mini-jack qui ne souffre d’aucune critique.

A noter également que ce ROG Phone 2 est certifié DTS-X Ultra.

En appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait bon. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,59 pouces (AMOLED) avec une résolution de 2340 x 1080 pixels, soit donc une densité de 391 ppp.
  • Son : Mini-jack et haut-parleurs stéréo. Écouteur classique

3. Performances : démentielles

L’Asus ROG Phone 2 fait partie des smartphones les plus puissants du marché.

Afin de pouvoir offrir des performances de haut niveau, le constructeur taïwanais a donc intégré ce qui se fait de mieux aujourd’hui en terme de composants, à savoir un processeur Qualcomm Snapdragon 855 Plus et 8Go de RAM.

Avec des scores de respectivement 467.000 points et 6270 points sur Antutu et sur 3D Mark (Sling Shot Extreme), il parait évident que ce smartphone destiné aux gamers pourra faire tourner sans aucun problème toutes les grosses applications et tous les gros jeux 3D du moment (Fortnite, PUBG Mobile, Call of Duty Mobile, etc.) présents sur le Play Store.

A noter que notre exemple de test dispose d’une confortable mémoire de stockage de 128Go, dont 104Go seront réellement disponibles pour l’utilisateur.
Cette mémoire ne pourra malheureusement pas être étendue par le biais d’une carte micro SD.

Il faut également ajouter que l’Asus ROG Phone 2 est équipé du ROG Thermal Design, un système de refroidissement interne à chambre à vapeur.

  • Antutu Benchmark (v8.1.9) : 467.095 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 6273 points
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 855 Plus (1 x 2,96GHz + 3 x 2,42GHz + 4 x 1,78GHz) | Mémoire vive : 8Go  | Processeur graphique : Adreno 640
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 104Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : exhaustive

Tout simplement parfait sur le chapitre de la connectivité, ce gaming-phone embarque tout ce qu’il vous faut.

Bien évidemment, nous avons ici affaire à un appareil compatible 4G LTE VoLTE (Cat. 18, soit 1,2 Gbps en download et 220 Mbps en upload) et disposant des fréquences B1, B3, B7, B20 et B28.

A côté de cela, on a bien sûr de la 2G et de la 3G+.

Nous retrouvons également d’autres connexions indispensables telles que : le WiFi (a/b/g/n/ac/ad), le Bluetooth (5.0), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo/QZSS, la radio FM, 2 emplacements nano SIM, 2 ports USB-C (OTG), un port propriétaire, un port mini jack, une puce NFC, etc.
Par contre, pas de slot micro SD.

Au niveau des sensors, on a un accéléromètre, une boussole, un gyroscope ainsi que les habituels capteurs de luminosité et de proximité.

L’écran intègre un lecteur d’empreintes digitales, lequel fonctionne bien mais qui ne pourra pas prétendre à être le plus rapide du marché.
Le smartphone peut également être déverrouillé par la technologie de reconnaissance faciale (face-unlock), laquelle se montre très réactive et réellement efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,391 W/kg. C’est un très bon score pour un mobile sorti en 2019.

5. Système d’exploitation : une surcouche exclusive

Ce smartphone taïwanais est doté d’un système d’exploitation connu puisqu’il s’agit d’Android 9 Pie.

Sur ce dernier, le constructeur a plaqué une surcouche spécifique portant le nom de ROG Gaming X Mode UI.

En fait au premier démarrage, le terminal vous demande de choisir entre l’interface ROG ou l’interface Classique (ZEN UI).
Logiquement j’ai personnellement choisi la première plus en phase avec l’univers du gaming.

Outre le look clairement affirmé (le rouge domine) avec des fonds d’écran et des icônes spécifiques, on retrouve une ergonomie modifiée ainsi que des applications et des fonctions supplémentaires.

En ce qui concerne les applications, on a notamment Facebook, Instagram, Messenger et Asphalt 9.
A cela s’ajoute Armory Crate, un centre de jeu permettant de gérer les ressources du mobile et de les maximiser pour du gaming.

Pour ce qui est des fonctions sympa, on dispose d’un Mode X boostant les performances, d’un enregistreur d’écran et de l’Always On Display.

A cela s’ajoute Air Trigger II permettant de lancer une application ou une fonction en exerçant une pression sur les côtés du téléphone.
Cette fonction sert également à obtenir des gâchettes sensitives en mode jeu.

  • Système d’exploitation : Android 9 Pie | Surcouche : ROG Gaming X Mode UI

6. Usage : que du bonheur

Le ROG Phone 2 est un smartphone prêt à tout, et ce de la meilleure manière qui soit.

Que ce soit des usages basiques (appels, SMS, emails, etc.) ou très gourmands (très gros jeux 3D), ce smartphone offre un plaisir d’utilisation rarement atteint par certains concurrents.

Un terminal qui se paye en outre le luxe d’être doué en photo (il reprend les capteurs photo du Zenfone 6) et ce, notamment grâce à un double objectif arrière qui permet de gérer correctement la profondeur de champ.

De jour, l’objectif principal Sony IMX 586 de 48 mégapixels ouvrant à f/1.79 produit de très bons clichés.
De nuit, le terminal montre ses limites, même avec le mode Super Night activé.

Le capteur photo principal est secondé dans sa tâche par un objectif ultra grand angle (125°) de 13 MP avec correction de la distorsion.

Notez que le capteur photo principal est capable de filmer en 4K en 30 et en 60 FPS.

A l’avant, Asus a opté pour un objectif de 24 MP ouvrant à f/2.4.
Ce n’est pas par hasard si le fabricant a placé ce capteur à droite du haut-parleur supérieur.
Cette disposition permet de faciliter la diffusion de sessions de jeu en streaming sans que le joueur n’obstrue le capteur photo avec sa main.

La qualité des autoportraits générés par la caméra frontale est tout à fait bonne, surtout pour un smartphone axé sur le gaming.

L’autonomie n’est pas en reste et on dispose ici d’une excellente endurance.
En effet, l’écran AMOLED conjugué à un processeur big-little et à une grosse batterie de 6000 mAh permet à ce mobile d’atteindre les 2 jours dans le cadre d’une utilisation intensive. On pourra même espérer approcher les 3 jours dans le cadre d’une utilisation plus modérée.

La batterie du ROG Phone 2 est compatible avec la technologie de charge rapide Quick Charge 4.0 de 30 W et la Power Reverse de 10 W.
Une recharge de 40 minutes permettra ainsi de regagner 40% d’autonomie, alors que pour une charge complète il faudra compter 1 heure 25.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 11% de l’énergie contenue dans la batterie.
C’est beaucoup mieux que les 15% habituellement constatés sur les smartphones sortis en 2019.

  • Double appareil photo dorsal :  48 MP + 13 MP avec autofocus à détection de phase et flash dual-LED.
  • Batterie : Fixe de 6000 mAh.

En conclusion : il m’épate, il m’épate, il m’épate

L’Asus ROG Phone 2 est sans doute l’un des meilleurs smartphones que j’ai eu l’occasion de tester en 2019 et en ce début d’année 2020.
Non seulement il est puissant, hyper complet, mais surtout il parvient pour moi à surclasser ses concurrents (Black Shark 2, Nubia Red Magic 3S), lesquels sont déjà très bons.
Avec tout un ensemble d’accessoires dédiés, Asus a vraiment créé un écosystème autour de ses ROG Phone/ROG Phone 2. Mais ce dernier s’impose désormais comme Président de la République des Gamers.

Il est extrêmement difficile de trouver quelque chose à redire sur cet Asus ROG Phone 2.
Tout au plus, pourrait on lui reprocher l’absence de slot micro SD.

Comme vous l’aurez certainement compris, il est clair que je recommande sans l’ombre d’un doute ce smartphone.

  • Les plus : globalement, tout ce qu’il propose!
  • Les moins : Poids conséquent, pas de slot micro SD

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

3 commentaires

  1. Tout a fait d’accord avec le test.
    C’est LE phone gaming du moment. La concurrence est bien mais ils ont des defauts récurrents qui viennent gacher le tableau.
    C’est le mieux fini et celui qui va au bout des choses.
    Il est cher mais comparer aux autres c’est relatif.
    Les accessoires ne sont pas indispensables et sont parfois redondant.

    J’espère qu’Asus va s’inspirer des derniers Zephyrus pour le design du prochain ROG Phone… notament leur livrée Bleu Glacier.

  2. tres interessée par ce rog phone 2
    un peut deçu qu’il n’y est eu de video de 40mins comme sur le premier modele
    sur votre chaine youtube . du coup je suis passé voir sur le site si il y avais un test du coup je pense sauté le pas !
    bonne journée a vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *