Accueil » Actualités » HUAWEI HarmonyOS : c’est pour bientôt

HUAWEI HarmonyOS : c’est pour bientôt

HongmengOS ou HarmonyOS fait les gros titres depuis un certain temps, depuis que HUAWEI a perdu sa licence pour Android et l’accès à Google Mobile Services (GMS). Il a réussi à atténuer le problème en utilisant la version AOSP d’Android pour ses modèles de smartphones récents, et en investissant du temps, de l’argent et des efforts dans la construction de son propre écosystème sous l’égide de Huawei Mobile Services (HMS).

L’objectif final, selon divers rapports, est pour HUAWEI d’utiliser son propre système d’exploitation interne qui a été détaillé lors de la HUAWEI Developer Conference de 2019.

Selon un rapport récent, HUAWEI dévoilera probablement une nouvelle version d’HarmonyOS lors de la prochaine Conférence des développeurs le jeudi 10 septembre prochain.
Il serait appelé HongmengOS (HarmonyOS) 2.0, et une flopée de produits basés sur le nouveau système d’exploitation sera annoncée dans la foulée.

Le rapport cite le PDG Richard Yu en disant qu’un smartphone fonctionnant sous HarmonyOS existe déjà, et que les clients devraient s’attendre à ce qu’un nouveau terminal soit disponible dans le commerce l’année prochaine.

Cependant, HUAWEI vise à utiliser ce système d’exploitation sur plus de produits, pas seulement sur les smartphones, mais aussi sur les ordinateurs portables, ainsi que sur des produits liés à l’automobile.

Le rapport cite également Richard Yu en disant que ” les smartwatches Huawei de cette année 2020 seront également
équipées de Hongmeng OS”.

À l’avenir, tous les produits IoT de Huawei, y compris les PC, les tablettes et même les téléphones mobiles, pourront utiliser Hongmeng OS.

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

1 commentaire

  1. Juste pour nous avoir enmerdé la vie en nous retirant une bonne marque, Trump mérite de perdre l’élection.
    Qu’en à Huawei j’espère qu’ils pourront retomber sur leurs pattes et revenir sur le marché international (sauf les US).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *