Accueil » Diverses marques » Test du ZTE Blade V8 : la vie en 3D

Test du ZTE Blade V8 : la vie en 3D

zte blade v8 - vue 05

En cette année 2017, les smartphones dotés d’un double capteur photo arrière sont à la mode.
Le constructeur chinois ZTE ne pouvait pas passer à côté et nous propose le V8 Blade, un mobile qui a été présenté au Mobile World Congress 2017 de Barcelone.

Suivant l’endroit où vous l’achetez, ce smartphone typé « milieu de gamme » vous coûtera entre 269 et 319 Euros.

Voyons tout de suite ensemble ce que vous offre pour cette somme ce ZTE Blade V8.

1. Esthétique : un design élégant

zte blade v8 - vue 12

Le Blade V8 affiche un design travaillé avec une coque métallique.

Il est disponible en Gold, en Silver et en Dark Grey, comme c’est le cas pour notre exemplaire de test.

Avec 141 grammes sur la balance, le téléphone paraît plutôt léger et sa prise en main est agréable.

La face avant arbore un écran de 5,2 pouces recouvert d’une vitre 2.5D.
Il est surmonté d’un écouteur protégé par une grille, d’une LED de notifications, des capteurs de luminosité/proximité et d’un capteur photo frontal entouré par un anneau chromé.
Sous l’afficheur, on note la présente d’un bouton Home physique (intégrant un lecteur d’empreintes digitales) bordé de chaque côté des touches sensitives rétroéclairées Multitâche et Retour. La position de ces dernières est interchangeable.

zte blade v8 - vue 07

Le module photo se situe tout en haut de la face arrière du terminal.
Il intègre les deux capteurs et le flash LED.
Plus bas, on trouve le logo ZTE, les certifications et le nom du modèle.

zte blade v8 - vue 08

zte blade v8 - vue 09

Le tiroir SIM/micro SD (2 nano SIM ou 1 nano SIM + 1 micro SD) prend place sur le côté gauche du mobile, tandis que sur le flanc droit on trouve les touches de volume et le bouton d’allumage. Notez que ce dernier est diamanté afin de le reconnaître au toucher.

zte blade v8 - vue 10

La tranche supérieure accueille un port jack 3.5 et une entrée micro secondaire.

zte blade v8 - vue 11

A l’opposé, on retrouve un port micro USB (même si son design ovale pourrait laisser penser qu’il s’agit un port USB-C).
Ce dernier est bordé de chaque côté par une petite vis et par une grille : celle de gauche abrite l’entrée micro primaire alors que celle de droite protège le haut-parleur.

Une impression positive donc concernant le design de ce ZTE Blade V8.

  • Dimensions : 148,4 mm de long x 71,5 mm de large x 7,7 mm d’épaisseur | Poids : 141 grammes

2. Image et son : un écran magnifique

zte blade v8 - vue 13

L’écran qui équipe le Blade V8 est sans aucun doute l’un des bons points de ce smartphone.

On a ici un écran doté d’une diagonale de 5,2 pouces, un peu au-dessus de l’habituel et plus classique 5 pouces.
Un écran présentant une résolution Full HD, ce qui lui permet d’offrir une image nette avec plus de 400 pixels par pouce.

Autre bon point, celui de la luminosité.
Là où des concurrents offrent une luminosité tout juste correcte avec environ 350 nits, ce Blade V8 offre jusqu’à 495 cd/m², ce qui permet de garder une bonne vision de l’écran en plein soleil.

Et pour le son, le haut-parleur offre un son relativement clair et puissant.
J’ai d’ailleurs relevé 100 db à la sortie de celui-ci.
A noter que le Blade V8 est certifié Dolby Audio.

En appel, l’écouteur restitue un son tout à fait correct. On comprend bien son correspondant.
Rien à redire concernant le jack 3.5 si ce n’est que le kit piéton fourni dans la boîte est très basique.

  • Ecran : 5,2 pouces (IPS) avec résolution 1920 x 1080 pixels, soit donc une densité de 424 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : suffisantes

zte blade v8 - vue 17

Avec ce smartphone chinois, on est loin d’être face à une bête de course.
Reste que le Blade V8 propose des performances tout à fait convenables, permettant d’avoir une bonne fluidité d’image en jeu et d’avoir également une bonne fluidité en multitâche.
Et ce, notamment grâce au 3Go de RAM proposés.

Face à nos benchmarks habituels, le Blade V8 a obtenu un peu plus de 44.200 points sur Antutu et un score de 34 FPS sur Epic Citadel en mode « Ultra High Quality ».

Pour ce qui est de l’espace de stockage interne, les 32Go revendiqués par le constructeur se transforment en un bien plus classique 23Go lors du premier démarrage.
Heureusement, il est possible d’ajouter une carte micro SD (+256 Go).

  • Antutu Benchmark (v6.2.7) : 44.237 points | Epic Citadel (High Performance) : 59,7 ips
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 435 64 bits cadencé à 1,4GHz | Mémoire vive : 3Go  | Processeur graphique : Adreno 505
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforme en 23Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète

Le Blade V8 dispose d’une bonne connectivité.
On remarque notamment la présence de la 4G LTE (de catégorie 4 – 150 Mbps) avec les bandes B3, B7 et B20 nécessaires pour une utilisation complète dans l’Hexagone, et plus largement en Europe.
Par contre, à ma connaissance, ce smartphone n’embarque pas la B28, la bande des 700 MHz.

A cela s’ajoutent les indispensables : WiFi (b/g/n), le Bluetooth (4.1 LE), le (A)GPS, un port micro USB 2.0, 2 emplacement SIM, un emplacement micro SD (carte non fournie), la radio FM, un port jack 3.5, etc.

Et côté capteurs, ce terminal ne manque de rien puisqu’on a un accéléromètre, un gyroscope, un capteur d’accélération linéaire, une e-boussole, un vecteur de rotation, un détecteur de mouvements importants, un compteur de pas et un détecteur de pas.
Mais surtout, on dispose d’un capteur d’empreintes digitales placé sous l’écran. Celui-ci est efficace mais la vitesse de déverrouillage n’arrive pas au niveau de ce que propose son principal concurrent chinois.

Pour ceux qui le demanderaient, ce smartphone offre bien la possibilité de faire de la VR et de jouer à Pokemon Go.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont tout à fait bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, En 4G ou en WiFi.
Pour le GPS (seul), dans une cour de copropriété urbaine, il n’aura fallu que 8 secondes à ce ZTE Blade V8 pour obtenir un premier fixe (22 satellites). C’est une vraie prouesse!

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,374 W/kg. C’est un très bon score pour un mobile sorti en 2017.

5. Système d’exploitation : un Android à jour et customisé

zte blade v8 - vue 19

Comme la plupart du temps, ZTE a ajouté sa surcouche MiFavor UI, ici dans sa version 4.2.
Cette dernière est plaquée sur un système d’exploitation à jour qui n’est autre qu’Android Nougat 7.0.

zte blade v8 - vue 18

Un système efficace, performant, agréable à utiliser et que la marque a souhaité modifier dans son ergonomie.
Ainsi, exit la profondeur de navigation et donc tout est posé à plat sur des panneaux d’accueil qui se suivent les uns les autres.
A noter toutefois que la version vendue en Allemagne dispose quand même d’un tiroir des applications, mais ce c’est pas le cas sur le mobile ici testé.

zte blade v8 - vue 14

Le look a lui aussi fait l’objet de modifications, avec des fonds d’écran et des icônes retravaillés.

Enfin, côté fonctionnalités et applications nouvelles, ou du moins originales, on retrouve notamment :
- Service ZTE
- Appareil photo miroir
- Mi-Sports
- Mi-Pop : un bouton de raccourcis flottant et paramétrable
- Geste et Mouvement : permet le double tape, de secouer le téléphone pour lancer la lampe torche, etc.
- Gestionnaire d’alimentation
- Thèmes et fonds d’écran
- Mode Familial
- Etc.

zte blade v8 - vue 16

Mais on a également des applications liées à des partenariats, telles que :
- Go VR : permet d’obtenir du contenu VR
- Antivirus
- Facebook
- Messenger
- Instragram
- UC Browser

zte blade v8 - vue 15

Et des jeux comme Spiderman et Real Football.

zte blade v8 - vue 20

  • Système d’exploitation : Android Nougat 7.0 | Surcouche : MiFavor UI 4.2

6. Usage : des photos de qualité

zte blade v8 - vue 22

Inutile de nous appesantir sur les usages de base proposés par tous les smartphones.
Focalisons-nous plutôt sur les 2 aspects qui permettent encore de distinguer les smartphones entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

Avec son Blade V8, ZTE a mis l’accent sur la photo.
Au menu, on a un double capteur dorsal de 13 mégapixels pour l’un et de 2MP pour l’autre.
L’objectif est de pouvoir jouer sur la profondeur de champ afin de réaliser des photos présentant des effets Bokeh.
Le Blade V8 peut combiner les informations des deux capteurs pour créer des photos 3D.
Mais trève de blabla, voyons ce que cela donne.

Avec le capteur de 13 mégapixels seul, les résultats sont très bons.

zte blade v8 - vue 01

En mode « dual », une fois la photo prise on s’amusera à modifier la profondeur de champ et à gérer l’effet Bokeh (le flou artistique).

zte blade v8 - vue 03

Par contre, toujours en mode « dual », la fonction 3D me laisse dubitatif.

zte blade v8 - vue 02

Cette dernière permet, à l’aide de la boîte du smartphone faisant « cardboard », de pouvoir regarder vos photos en 3D…

zte blade v8 - vue 06

Pour moi, c’est juste un argument commercial.

Pour les selfies, un capteur de 13 mégapixels est de la partie.
Là aussi, les résultats sont très corrects.

zte blade v8 - vue 04

Noter qu’aussi bien à l’arrière qu’à l’avant, les capteurs de 13 mégapixels sont capables de filmer en 1080p.

Pour ce qui est de l’autonomie, elle est tout à fait satisfaisante.
Dans le cadre d’un usage mixte « raisonnable », vous parviendrez à tenir une journée complète avant de devoir recharger.

zte blade v8 - vue 23

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 21% de l’énergie contenue dans la batterie du smartphone. On est donc dans la moyenne.

A noter que malgré la présence d’un chargeur en prise EU de 1,5A dans la boîte, le Blade V8 n’est pas donné par le constructeur pour de la recharge rapide.

  • Appareil photo dorsal :  13 + 2 mégapixels avec autofocus et flash LED.
  • Batterie : Fixe de 2730 mAh.

En conclusion : un bon smartphone mais un peu cher

zte blade v8 - vue 21

Difficile de trouver un réel défaut à ce ZTE Blade V8.

On est ici en présence d’un appareil doté d’un beau design en aluminium, d’un très bel écran Full HD, d’un son tout à fait satisfaisant, de performances correctes et fournissant de beaux clichés.

Cependant, je trouve que le prix de 269 Euros demandé est un peu élevé.
Pour ce prix, il est possible de trouver d’autres smartphones de milieu de gamme à la finition premium mais offrant de meilleurs performances.

Si on enlève le prix, tous les indicateurs sont au vert.

  • Les plus : Bel écran Full HD, belles photos, design
  • Les moins : Prix

Galerie photos :

Autres :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>