NEWS
Accueil » Diverses marques » Test du Xiaomi Redmi 6A : son premier smartphone

Test du Xiaomi Redmi 6A : son premier smartphone

???

Le Xiaomi Redmi 6A est une version allégée du Redmi 6 déjà testé chez TFP.

En cette fin du mois d’octobre 2018, on peut le trouver sur le Net à un peu moins de 100 Euros TTC, dans sa version de 2Go + 16Go. C’est d’ailleurs cette dernière déclinaison que j’ai testée pour vous.
Sachez quand même que le terminal existe également dans une version de 32Go.

Mais que peut-on espérer chez Xiaomi à moins de 100 Euros? A qui se destine ce smartphone?
Tant de questions auxquelles vous trouverez les réponses dans cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : agréable à l’oeil

???

Le Redmi 6A est un appareil qui présente bien et qui dispose d’une très bonne qualité de fabrication.
De plus, sa prise en main est excellente.

???

La coque arrière en polycarbonate recouvre le dos et les tanches du terminal.
On peut y trouver un module photo placé à l’horizontale (intégrant l’APN et son flash LED), le logo Xiaomi (mi), le logo de certification CE ainsi que la grille du haut-parleur.

L’avant est occupé à hauteur de 72,7% par un écran panoramique sans encoche de 5,45 pouces.
L’écouteur, la LED de notifications, les capteurs de luminosité et de proximité ainsi que la caméra frontale sont situés sur la bordure supérieure.
En bas, pas de touches sensitives Android. Ces dernières étant intégrées à l’écran, elles sont donc tactiles.

???

Sur le côté gauche, on retrouve 2 tiroirs : le premier sert à accueillir la nano SIM 1 et une carte micro SD, le second étant dédié à la nano SIM 2.

???

Le flanc droit est occupé par la touche de volume et par le bouton d’allumage.

???

???

La tranche supérieure fait place à un port mini jack et à un micro réducteur de bruit, tandis qu’à l’opposé un note la présence d’un port micro USB et de l’entrée micro primaire.

Le Redmi 6A est disponible en de nombreux coloris comme le noir, le gris, le gold, le rose gold et le bleu.
C’est cette dernière déclinaison qui est ici testée.

  • Dimensions : 147,5 mm de long x 71,5 mm de large x 8,3 mm d’épaisseur | Poids : 145 grammes

2. Image et son : une belle image HD+

???

L’écran IPS de ce smartphone signé Xiaomi possède une diagonale de 5,45 pouces.

Il est dans l’ai du temps puisqu’il adopte un ratio 18:9.

A moins de 100 Euros, inutile de s’attendre à un écran Full HD+.
Malgré tout, ce Redmi 6A offre une belle image d’une résolution de 720 x 1440 pixels.

Les couleurs sont belles, les contrastes sont très satisfaisants pour un mobile de ce prix, et les angles de vision sont largement ouverts.
La luminosité de 376 cd/m² permettra de consulter son smartphone en extérieur.

Le tactile répond bien et, même à ce niveau de prix, nous avons droit à une dalle multitouch 10 points.

Comme sur la plupart des smartphones, le son est véhiculé de 3 manières : via le haut-parleur principal, via le port mini jack et via l’écouteur.

Le son diffusé par le haut-parleur est plutôt clair et relativement puissant (109 db relevés à la sortie).
Malheureusement, étant placé à l’arrière, le son sera étouffé lorsque le téléphone sera posé à plat dos à une table.

L’écoute au casque reste agréable sans être au niveau des meilleurs.

En appel, on comprend bien son correspondant mais le son restitué par l’écouteur sature un peu s’il est poussé au maximum.

  • Ecran : 5,45 pouces (IPS) avec résolution HD+, soit donc une densité de 295 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique

3. Performances : plutôt correctes

???

Les entrailles du Redmi 6A cachent non pas un chipset signé Qualcomm, mais bien un SoC 4 cœurs en provenance de chez Mediatek.
Il est ici accompagné de 2Go de RAM et d’un GPU PowerVR GE8300.

???

Face aux benchmarks habituellement utilisés par TFP pour mesurer les performances, ce smartphone premier prix a obtenu un peu plus de 61.800 points sur Antutu et a dépassé de peu les 5450 points sur 3D Mark (Ice Storm Extreme).

Si sur papier cela semble être très correct, on constate malheureusement que les plus grosses applications et même l’affichage des icônes sur le bureau mettent un certain temps à se lancer.

PUBG Mobile se lance en qualité graphique basse. Cela reste jouable mais il faut s’attendre à de nombreux ralentissements.
Mieux vaut rester sur des jeux pas trop gourmands du style Real Racing 3.

En ce qui concerne la capacité de stockage, on est ici sur 16Go, dont 9,6Go seront réellement destinés à l’utilisateur.
Fort heureusement, cette dernière pourra facilement être élargie par l’ajout d’une carte micro SD (+256Go), et cela sans devoir sacrifier une des 2 cartes SIM.

  • Antutu Benchmark (v7.1.0) : 61.875 points | 3D Mark (Ice Storm Extreme) : 5456 points
  • Processeur : Quad-core Mediatek Helio A22 cadencé à 2,0GHz | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : PowerVR GE8300
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 9,6Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : assez complète

???

Le Xiaomi Redmi 6A est bien compatible avec les réseaux 4G LTE de catégorie 4 (150 Mbps en download).
Sur la version globale ici testée, nous disposons bien de la B20, la bande des 800 MHz, mais pas de la B28.
C’est grave docteur? Non, absolument pas puisque cette dernière est encore très peu répandue.

Et bien sûr, nous avons de la 2G et de la 3G+.

A côté de cela, comme sur tout smartphone digne de ce nom, nous disposons de la panoplie de toutes les autres connexions que sont : le Bluetooth (4.2), le WiFi (b/g/n), le (A)GPS/Glonass/BDS, un port micro USB 2.0 (OTG), un port mini jack, la radio FM, 2 emplacements nano SIM, un slot micro SD, etc.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 13 secondes au Redmi 6A avant d’obtenir un premier fixe (7 satellites).

Au niveau des sensors, nous avons bien un accéléromètre, une boussole, ainsi que les habituels capteurs de luminosité/proximité.
Pas de gyroscope ni de lecteur d’empreintes digitales donc.

Mais le vrai plus, c’est le fait de pouvoir déverrouiller ce smartphone chinois grâce à la technologie de reconnaissance faciale.
Cela fonctionne très bien, mais pas dans le noir.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,656 W/kg. C’est un score tout à fait correct pour un mobile sorti en 2018.

5. Système d’exploitation : un OS à jour

???

Le Redmi 6A ici testé tourne sous MIUI 10 basé sur Android Oreo dans sa version 8.1.
Nous pouvons donc dire que nous sommes sur un système d’exploitation à jour.

???

MIUI modifie l’interface de base d’Android. Nous sommes donc ici sur une présentation à la chinoise : tous les écrans d’accueil sont des bureaux et on n’a plus de tiroir des applications.

???

De nouvelles fonctions font leur apparition. Il est ainsi possible de créer un second bureau.
Cela permet ainsi de bénéficier à la fois d’un environnement perso et d’un environnement pro.

???

Comme à son habitude, MIUI ajoute son lot d’applications préinstallées dont certaines sont liées à des partenaires (Microsoft, Facebook, etc.).

???

On notera également le fait que les 3 touches habituelles Android peuvent être remplacées par un système de gestures.

???

  • Système d’exploitation : Android Oreo 8.1 | Fork : MIUI 10

6. Usage : tout à fait satisfaisant pour le prix

???

Je zapperai ici les usages de base d’un smartphone pour plutôt me concentrer sur les deux aspects qui permettent encore en 2018 de distinguer les différents mobiles entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

Côté photo, on peut dire que ce Redmi 6A s’en sort plutôt bien, surtout pour un smartphone vendu à moins de 100 Euros.

Sur la face arrière, le terminal possède un unique capteur de 13 mégapixels ouvrant à f/2.2.
Sur les photos prises en plein jour, le rendu est tout à fait satisfaisant. L’image est parfaitement lisible et les détails sont bien présents.
Le seul petit bémol réside dans le fait que le traitement logiciel est plutôt long et qu’il sera donc difficile de prendre des clichés en rafale.

xiaomi redmi 6a - vue 25

xiaomi redmi 6a - vue 24

Notez que ce capteur photo dorsal est capable de filmer en 1080p à 30 FPS.

A l’avant, le Redmi 6A est équipé d’un capteur de 5 mégapixels ouvrant à f/2.2.
Il permettra de réaliser des autoportraits de qualité satisfaisante.

xiaomi redmi 6a - vue 23

Doté d’une batterie de 3000 mAh, notre appareil de test a tenu un peu plus d’une journée et demie avant de demander à être rechargé et ce, dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable.

Notez que le Redmi 6A n’est pas compatible avec la technologie de recharge rapide.
Un chargeur de 5V/1A est fourni dans le packaging.

???

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 13% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est beaucoup mieux que les 20% habituellement constatés.

  • Appareil photo dorsal :  13 mégapixels avec autofocus et flash LED
  • Batterie : Fixe de 3000 mAh.

En conclusion : pour les primo accédants

???

Il présente un très bonne qualité de fabrication, une belle image HD+, des performances et une qualité photo correctes, et une bonne autonomie.
De plus, il peut être déverrouillé via la technologie de reconnaissance faciale.

Pourtant, il ne conviendra pas à tout le monde.
En effet, certaines applications mettent du temps à se charger et le passage rapide d’une à l’autre n’est pas fluide.
Cela finira par agacer les utilisateurs habitués à des smartphones plus performants et plus rapides.

Ce smartphone Xiaomi premier prix se destinera plutôt aux primo accédants.
Ainsi, je le vois bien dans les mains d’un ado, ou plutôt dans celles d’un pré-adolescent (Attention : l’utilisation d’un téléphone portable est déconseillée pour les enfants de moins de 8 ans).

Les fêtes de fin d’année approchant, ce Xiaomi Redmi 6A pourra faire un cadeau idéal pour vos enfants.

  • Les plus : Bonne qualité de fabrication, belle image, bonne autonomie, déverrouillage par reconnaissance faciale
  • Les moins : Ralentissements, pas de lecteur d’empreintes digitales, haut-parleur placé à l’arrière du terminal

Galerie photos :

Autres :

Un indice concernant mon prochain test s’est caché dans cet article.
A vous de le découvrir!

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Un commentaire

  1. Avec la baisse des prix mieux vaut prendre le 6 « tout court » qui n’est plus beaucoup plus cher que cette version Allégée.

     » Attention : l’utilisation d’un téléphone portable est déconseillée pour les enfants de moins de 8 ans  »
    C’est bien le rappeler.
    Car je vois beaucoup trop de personne mettre entre les mains de leurs enfants un phone sans mesurer les risques.
    En général c’est au moment où l’enfant monte au collège qu’on lui offre son 1er phone (plus pour rassurer les parents).

    Autres :
    Enfin le test du Mi Max 3 :D

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>