Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Xiaomi Redmi 1S : du très bon pas cher

Test du Xiaomi Redmi 1S : du très bon pas cher

Xiaomi Redmi 1S - vue 03Xiaomi, une marque chinoise qui, depuis plus de 2 ans déjà, fait du bruit.
Et pour cause, le constructeur 100% chinois a adopté une stratégie qui marche : vendre des mobiles dotés de belles performances, et ce à des prix bas, très bas même.

Xiaomi avait initialement basé sa stratégie sur des smartphones haut de gamme vendus à moins de 300€ tels que les Xiaomi Mi2 et Xiaomi Mi3, avant d’élargir sa gamme et de pointer également vers l’entrée de gamme, ce avec le Xiaomi Redmi (autrement connu sous le nom de Hongmi).

Et ce Redmi devenu best-seller a donc été, tout naturellement, mis à jour avec cette version 1S.
Le Xiaomi Redmi 1S est donc la version bodybuildée quant à ses performances, mais dont le look ne change pas d’un iota.

Un mobile qui d’ailleurs, fait important devant être souligné, n’est pas officiellement distribué en Europe par la marque…
Il vous faudra donc jouer la carte de l’import, et à ce titre, nous souhaitons remercier Lenteen pour nous avoir fourni ce mobile.

Un mobile qui est vendu à un prix bas (120€ environ), et qui peut être livré plus que rapidement (DHL : 20€).
Voir la fiche du Xiaomi Redmi 1S sur la boutique Lenteen.

1. Esthétique : pure style Xiaomi

Xiaomi Redmi 1S - vue 01Pour qui connaît un tant soit peu le design des modèles Xiaomi, rien de bien nouveau ici.
Non, ça n’est pas une remarque négative, au contraire. Car comme tout constructeur qui se respecte, le géant chinois a trouvé son style, et le répète de modèle en modèle, afin de créer un ADN spécifique.

  • Face/avant :
    On retrouve un écran de 4.7 pouces surmonté d’un écouteur, d’un capteur photo frontal ainsi que d’un capteur de luminosité et de proximité.
    En dessous, 3 touches sensitives constamment affichées (non, pas de rétroéclairage, juste un marquage rouge).
    Enfin, une très discrète LED de notification (allumée en rouge/blanc lors de la charge par exemple) trouve sa place en dessous de la touche sensitive centrale.
  • Dos/arrière :
    Le capteur photo accompagné de son flash LED trône en bonne place. Il forme d’ailleurs une légère excroissance au dos de l’appareil. On retrouve également un haut-parleur, une entrée micro et le marquage Mi.
    A noter que le dos de l’appareil (lequel inclus également tout le pourtour) peut être retiré et permet d’accès à la batterie amovible, ainsi qu’aux deux emplacements pour cartes sim et l’emplacement de la micro SD.
  • Côté supérieur :
    Le jack 3.5 et c’est tout.
  • Côté inférieur :
    L’entrée micro usb ainsi que l’entrée micro primaire.
  • Côté gauche :
    Rien.
  • Côté droit :
    Les boutons contrôle de volume +/- et le bouton on/off.

Un mobile qui se prend parfaitement en main et s’utilise même à une seule main.
On peut parler de dimensions raisonnables, avec ses 13,7 cm de long x 6,9 cm de large x 1,0 cm d’épaisseur.

Et la construction en plastique lui permet d’avoir un poids acceptable de 158 grammes (tout de même 10-20 grammes plus lourd que certains mobiles de la catégorie).

  • Flexion :
    Un légère souplesse au niveau du cache-batterie, en raison d’une construction totalement en plastique. Mais rien de bien grave, et absolument indécelable en utilisation normale.
  • Pression :
    La vitre utilisée, étant une Corning Gorilla 2, est plutôt rigide. Un bon point donc.

Un mobile au design agréable, bien pensé.
Disponible en plusieurs couleurs, donc du noir, jaune, rouge, blanc, etc.

2. Image et son : tout à fait convenable

Xiaomi Redmi 1S - vue 02Certes, pas de Full HD (1080p), mais bien de la HD Ready (720p).
Et ça, c’est déjà pas mal sur un téléphone vendu à ce tout petit prix.

  • Écran :
    Un écran IPS LCD de 4.7 pouces, avec une résolution HD Ready de 1280×720 pixels, cela nous donne une très belle densité de 312ppp (Pixels Par Pouce ou encore PPI : Pixels Per Inch). L’image est donc nette.
    Une image de belle qualité, contrastée et lumineuse. Je regrette cependant des angles de vision un peu faible.
  • Dalle tactile :
    Rien à redire. Elle est réactive et fonctionne parfaitement (s’agissant d’une dalle capacitive).
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Le haut-parleur fourni un son de bonne qualité, plus clair, mais qui pourrait (au goût de certains) manquer d’un peu de puissance.
    Le jack 3.5 (format OMTP) fourni quant à lui également un son neutre, conforme à l’attente.
    Et rien à redire sur l’écouteur, qui ne grésille pas lors des appels… ce qui est un peu normal sur un smartphone en 2014.

On a donc plaisir à regarder des vidéos sur ce mobile, sans pour autant être bluffé (on est sur un HD Ready raisonnable).
Et côté son, c’est du tout fait convenable.

3. Performances : digne d’un bon moyen de gamme

Xiaomi Redmi 1S - vue 13Si les mobiles chinois, et notamment ceux de la marque Xiaomi, se distinguent des modèles proposés officiellement en Europe, c’est en partie en raison des performances.

Des performances généralement bien plus élevées que ce que les prix de ces smartphones pourraient laisser penser.

  • Antutu :
    (+) 20.900 points. Un score de (début de) haut de gamme en 2014 (oui, je sais, pendant le test vidéo, je n’ai obtenu que 18.600).
  • Quadrant :
    (-) 11.000 points. Un score, là aussi, de moyen de gamme en 2014.
  • Epic Citadel :
    (+) 58 images par seconde. Une image fluide, très fluide… parfaitement fluide.

Ces scores sont liés à de bons composants, tels que : un processeur quatre-coeurs 1.6GHz (Qualcomm Snapdragon MSM8228), 1Go de mémoire vive et un processeur graphique Adreno 305.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, les 8Go initiaux revendiqués par le constructeur se transforment en 6Go disponibles pour l’utilisateur lors du premier démarrage. Mais comme toujours sur ce type de mobile, un emplacement micro SD vous permettra d’ajouter quelques Go bienvenus…

4. Connectivité : satisfaisante

Xiaomi Redmi 1S - vue 15Comme tout téléphone conçu et fabriqué au pays du soleil levant, ce mobile est un double sim.
Il dispose donc de 2 emplacements de cartes sim (format « mini », autrement appelé « classique »). S’agissant d’un dual-sim stand-by.

A cela s’ajoute une connexion internet mobile 3G (WCDMA pour être précis) qui utilise les 2 fréquences disponibles en France, à savoir la 900MHz et la 2100MHz.
Du très bon donc, là où des concurrents chinois ne proposent que la 2100MHz (ainsi qu’une autre fréquence inexploitable en France).

Et bien évidemment, s’agissant d’un smartphone, on retrouve du WiFi, du blueotooth, du GPS, un port jack 3.5, un port micro USB, un emplacement micro SD, etc.

Quant au DAS, il est inconnu.
En effet, les constructeurs qui ne commercialisent pas les mobiles en Europe ne sont pas tenus de passer cette certification… ce qui est le cas donc du Xiaomi Redmi 1S. Impossible de savoir où l’on se situe, même si bien évidemment, on peut espérer être en dessous des 2W/kg.

5. Système d’exploitation : du Android… non, du MiUi

Xiaomi Redmi 1S - vue 14Bon, ok, on est bien en présence d’un mobile fonctionnant sous Android.
Mais Xiaomi (qui est connue pour ça d’ailleurs) a créée une surcouche si particulière qu’on pourrait presque parler d’un OS « à part ».

D’autant qu’il est mis à jour bien plus régulièrement que ne le ferai Google même… et ce grâce à l’énergie d’une communauté forte et soudée autour de ce système (je veux bien évidemment parler de MiUi France que je vous invite à consulter).

  • Système d’exploitation :
    Android, certes, mais dont on ne reconnaîtra que quelques applications, dont Google Play.
    Proposé ici en version 4.3 ‘Jelly Bean ».
  • Surcouche constructeur :
    Un style à part, basée notamment sur une absence de profondeur de menu. Une surcouche qui a son nom : MiUi, en V5.
    C’est typiquement chinois, mais tout est « à plat », et tout est organisé autour des quelques panneaux du menu principal, et de fait, unique.
    En outre, on trouve de bonnes idées, judicieusement mises en place, telles que :
    - Thèmes : vous pouvez télécharger sur le store officiel de nouveaux thèmes et personnaliser votre mobile.
    - Sécurité : vérifie le contenu de votre mobile et vous aide même à libérer de l’espace.
    - MiCloud : un espace de stockage « dans les nuages » proposé par la marque.
    - et tout un tas d’applications chinoises, telles qu’une sorte de Google Maps, etc. totalement inexploitables, sauf si vous savez lire ces idéogrammes…

Un système agréable à utiliser et original.
Design, rappelons qu’il est régulièrement mis à jour (presque une fois par semaine !) par la communauté MiUi

6. Usage : pour les geeks passionnés

Xiaomi Redmi 1S - vue 11Ce mobile se destine à une cible très particulière, dont je fais également parti de façon ponctuelle, à savoir celle des geeks, mais surtout des geeks passionnés.

Car pour l’obtenir il faut jouer la carte de l’import.
Et bien que ça ne soit pas difficile (on peut acheter sur les boutiques spécialisées chinoise comme on pourrait le faire sur une grande boutique française), il faut « le voir ».

Par conséquent, il s’agit d’un mobile qui, bien qu’il soit double-sim, ne sera probablement pas utilisé par les professionnels (du moins, pas en mobile principal).

Pourtant, c’est un mobile capable de convenir à tous les besoins.
Car il peut parfaitement convenir pour faire du mail, mais aussi surfer sur Internet, jouer à des jeux 3D, lire un mp3, etc.

  • Appareil photo :
    Un capteur photo dorsal de 8MP doté d’un flash LED et d’un autofocus.
    Ce dernier est plutôt intelligent et se place bien, sans avoir ensuite à papillonner lors des micro-mouvements de la main de l’utilisateur. Les photos sont donc d’une qualité tout à fait acceptable.
    Échantillon photo : figurine de motard.
  • Autonomie :
    Une batterie de 2.000 mAh. Ce qui est acceptable en théorie pour un mobile tel que celui-ci.
    Un test en conditions réelles (toutes les connexions ouvertes, 90% de luminosité, 50% de son) aura consommé un peu moins de 3% de batterie en un peu plus de 5mn. On peut donc extrapoler qu’une heure de vidéo en 720p aurait consommé près de 30% de batterie.
    Et donc, dans les faits, l’autonomie de ce mobile est sans doute l’un de ses points faibles… car il y a fort à parier qu’un film de 2 heures et plus ne puisse pas être vu en entier…

Un mobile qui répond globalement à (presque) tous les besoins et sur lequel seule l’autonomie « un peu juste » sera à regretter.

Conclusion : excellent rapport performances/prix

Un bon mobile, oui. Pour un entrée de gamme, il s’en sort très bien.
Encore une fois de plus, nous sommes en présence d’un Xiaomi qui en donne pour son argent.

Capable de faire fonctionner des jeux 3D, capable de lire les mp3 avec un lecteur bien retravaillé, de même pour les vidéos, etc.
Capable de lire des emails, SMS, allez sur un site web, etc.

Au final, le principal point négatif vient de l’autonomie un peu faible pourrait en faire rager certains… mais pour cela, la solution consiste notamment en l’achat d’une batterie supplémentaire (moins de 20€).

Un mobile que l’on recommande, mais qui nécessite de passer par une boutique spécialisée telle que Lenteen, que nous tenons à remercier une nouvelle fois pour nous avoir fourni ce sympathique smartphone.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Xiaomi Hongmi 1S.
Voir la vidéo de test du Xiaomi Redmi 1S.

Xiaomi, une marque chinoise qui, depuis plus de 2 ans déjà, fait du bruit. Et pour cause, le constructeur 100% chinois a adopté une stratégie qui marche : vendre des mobiles dotés de belles performances, et ce à des prix bas, très bas même. Xiaomi avait initialement basé sa stratégie sur des smartphones haut de ...

Vue d'ensemble des tests

Esthétique - 70%
Image & Son - 60%
Performances - 70%
Connectivité - 60%
Système d'exploitation - 80%
Usage - 70%

68%

Sympa et pas cher

Résumé : Un mobile sympathique, original par son design et par sa surcouche MiUi. Commercialisé à petit prix, il n'est disponible qu'en import ce qui pourra en freiner plus d'un. Dommage, car ce mobile en donne vraiment pour son argent...

User Rating: 3.36 ( 28 votes)
68

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

27 commentaires

  1. SALU MARCO UNE QUESTION QUI A RIEN A VOIR C4EST POUR LE MEIZU MX3 il a la frequence 900MHZ 3G ou non.
    J HESITE A ME PRENDRE UN DES DEUX

  2. Salut marco j’ai juste envie de dire gros fail de ta part ce telephone est 900 et 2100mghz lenteen le revendique ainsi que ibuygou et sciphone

  3. Et ses aussi marquer sur la boite du mobile

  4. Le Mx3 n’est pas 900mhz non plus ;)

    Très bon test comme toujours, impatient, comme l’équipe de TopForPhone je suppose, de voir arriver le Mi3S ou le Mi4 !

  5. Il semble aussi qu’il y ait des problèmes en cas d’utilisation des 2 ports sim avec des sim orange, car le 1S n’a qu’un IMEI au lieu de 2. As-tu des retours là dessus?

  6. Pour l’OMTP est-ce bien sûr car Xiaomi vend son fameux casque intra auriculaires pistons et il est CTIA car les autres xiaomi sont CTIA ?

  7. Toujours pas de tests en vue des Alcatel One Touch Idol 2S et Idol Mini 2S ?

    Ces téléphones ou cette marque serait elle boycottée car aucun site n’en a encore fait des tests malgré qu’ils soient disponibles depuis un mois environ.

  8. Fail de Marco, écran gorilla glass 2 fréquence GSM wcdma 900/2100MHz et pas 850/2100Mhz, antutu sa donne 21500 environ (faut rentrer dans application sécurité, puissance, et mode game ou créer son propre mode avec puissance cpu en performance et non économie), etc etc…..Etienne reviens!!!!!! et refais nous un vrai test de ce merveilleux redmi 1s.

    • Merci.
      J’ai corrigé la notion de fréquence et de Corning Gorilla.
      Concernant le test Antutu, je prends le même mode pour tous les mobiles, je ne vais donc pas, en fonction du téléphone tester, changer les réglages afin d’avantager tel ou tel.
      Concernant Etienne, il n’est pas loin, je te rassures.

  9. Salut Marco,

    Je pense acheter un nouveau smartphone sans la 4g qui ne me semble pas impérative pour le moment, j’ai donc réduit mon choix au Redmi ou Redmi note car tout ce que je lis sur Xiaomi est plutôt positif.

    En mettant de coté la puissance du téléphone, j’aimerais avoir ton avis sur l’encombrement du téléphone au quotidien, tenu à une ou deux mains, rangement dans une poche…
    A quel téléphone peut-on les comparer en magasin pour avoir une idée plus précise ?

    Merci

  10. Camembert Electrique

    Ce smartphone est étonnamment proche en termes de specs du Wiko Rainbow qui est en ce moment à 129 € chez D###y avec une garantie de 2 ans (cf test d’Etienne –> http://www.top-for-phone.fr/test-du-wiko-rainbow-un-darkmoon-moderne-et-bien-moins-cher#prettyPhoto).
    Seules différences :
    En moins : un quad core 1.3 GHz pour le Wiko Rainbow (quad core 1.6 GHz pour le Redmi 1s) et 4 Go de ROM au ieu de 8 pour le Redmi.
    EN plus : jack 3.5 CTIA, couvercle arrière en matière non glissante, DAS de 0.4 W/Kg, APN frontal de 2 Mpx, pas de surcouche constructeur, écran de 5  » (4.7″ pour le Redmi), pas de frais de livraison (20 € mini pour le Redmi).

  11. J’adore Xiaomiiiiiiiiiiiii !!! *______*
    je vais m’acheter le redmi 1s :)

  12. Vous me conseillez quel site ?
    Lenteen ? ibuygou ? sciphone ? …

  13. bonjour,
    j’ai eu ce téléphone 3 mois et franchement pour le prix c’est le top,le comparer avec un wiko…..De plus l’autonomie est pour moi un de ses points fort mais c’est vrai qu’en faisant des calculs sur 5mn….Je l’ai donné a mon fils pour m’acheter un MI3,la rom miui au top super intuitive et très optimisée,c’est pas pour rien que le redmi est le smartphone le plus vendu au monde en terme de quantité c’est justement parce qu’il en donne beaucoup plus que pour son prix.

  14. Merci Marco !pour l’exposé très utile, même qi je l’ai déjà commandé suis contente de voir que je n’ai
    pas si mal choisi :-)

  15. Bonjour,

    Je souhaite acheter un téléphone double SIM, j’hésite entre le Redmi 1S et le Wiko Cink Peax 2.
    Je penche plutôt pour le Redmi 1S, mais j’ai entendu parlé de problèmes de compatibilité avec les cartes SIM Orange.
    Qu’en-est-t-il ? Sachant que mon besoin de coupler ma carte SIM Orange professionnelle (utilisation en téléphonie uniquement) et ma carte SIM Free perso (utilisation étendue : 3G etc…)
    Cdlt

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>