Accueil » Diverses marques » Test de la Xiaomi Mi Pad 4 : qualité et célérité pour 150 Euros

Test de la Xiaomi Mi Pad 4 : qualité et célérité pour 150 Euros

???

Même si le marché des tablettes est désormais en perte de vitesse, Xiaomi continue sa saga Mi Pad.
Après les Mi Pad, Mi Pad 2 et Mi Pad 3, voici donc la Mi Pad 4.

Cette dernière est disponible en 3 déclinaisons : 3Go de RAM + 32Go de ROM WiFi, 4Go de RAM + 64Go de ROM WiFi et 4Go de RAM + 64Go de ROM WiFi + 4G LTE.

???

C’est la version 3Go/32Go qui m’a été envoyée et c’est donc elle que j’ai testée pour vous.
C’est la plus intéressante financièrement puisqu’en ce mois d’août 2018 elle est affichée à un prix avoisinant les 150 Euros TTC.

Mais que nous propose pour ce prix la Mi Pad 4? La réponse est dans cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un assemblage de qualité

???

Question qualité de fabrication, Xiaomi ne nous a jamais déçu et c’est encore le cas ici.

La tablette est dotée d’un boîtier entièrement en aluminium.

La version noire présente une face avant de couleur noire, alors que sur la déclinaison Gold (Rose Gold) utilisée pour ce test, la façade est de couleur blanche.

L’écran de 8 pouces au format 16:10 permet d’obtenir une ardoise aux dimensions raisonnables qui peut être saisie d’une seule main.
Celui-ci est surmonté d’une caméra frontale, d’une LED de notifications et du capteur de luminosité.
Pas de touches Android au bas de l’écran. Ces touches étant intégrées à l’afficheur, elles sont donc tactiles.

???

La Mi Pad 4 WiFi utilisant le même boîtier que la version 4G LTE, on retrouve en haut de la face arrière une bande en plastique ton caisse servant à dissimuler les antennes.
Plus bas, on note la présence du logo Xiaomi (mi) et de la mention « Designed by Xiaomi ».
Le capteur photo est rejeté dans le coin supérieur gauche.

???

???

Le côté gauche accueille le tiroir micro SD, tandis que le flanc droit fait place à la touche de volume et au bouton d’allumage.

???

La tranche supérieure fait place à un port mini jack et à l’entrée micro secondaire.

???

La partie inférieure est plus densément occupée par les deux grilles des haut-parleurs, l’entrée micro primaire et le port USB-C. Ce dernier est bordé de chaque côté d’une petite vis.

  • Dimensions : 200,2 mm de long x 120,3 mm de large x 7,9 mm d’épaisseur | Poids : 342,5 grammes

2. Image et son : un son stéréo

???

Comme cité plus haut, nous sommes ici sur un écran de 8 pouces au format 16:10 occupant 77,3% de la face avant.
Le constructeur a choisi une résolution WUXGA, ce qui nous donne une densité de 283 pixels par pouce.

Certes, nous sommes sous les 300 ppp nécessaires pour ne plus distinguer les pixels à l’oeil nu, mais rares sont les tablettes à 150 Euros à offrir une telle densité.

Les couleurs sont belles, de même que les contrastes.
Les angles de vue sont largement ouverts et la luminosité est suffisante pour pouvoir utiliser la tablette en extérieur.
Sur l’exemplaire utilisé pour ce test, la température des couleurs et les contrastes ne peuvent être réglés, mais nous verrons pourquoi plus tard.

Quoiqu’il en soit, on prendra plaisir à regarder des vidéos sur l’écran de cette Mi Pad 4.

Cette ardoise venue de l’Empire du Milieu a le mérite de proposer 2 haut-parleurs stéréo.
Le son est clair et puissant (115 db constatés à la sortie des HP), mais les transducteurs situés sur la tranche inférieure étant trop proches l’un de l’autre, l’effet stéréo ne se ressent pas vraiment.

La Mi Pad 4 est équipée de 2 entrées micro qui serviront en mode vidéo, mais également en mode visio.

Le constructeur chinois a eu la bonne idée de doter sa tablette d’un port mini jack qui permettra de brancher votre casque préféré.
Dans ce cas, l’écoute sera très agréable.

  • Ecran : 8,0 pouces (IPS) avec résolution de 1920 x 1200 pixels, soit donc une densité de 283 ppp.
  • Son : mini jack et haut-parleurs stéréo.

3. Performances : un processeur à la page

???

Xiaomi a choisi d’équiper sa Mi Pad 4 d’un processeur Qualcomm Snapdragon 660 AIE, c’est à dire doté de l’Intelligence Artificielle.

Accompagné ici de 3Go de RAM, il procure une excellente fluidité à cette tablette, mais également de bonnes performances.

Face à nos benchmarks habituels, ce terminal a obtenu un score flirtant avec les 141.000 points sur Antutu et avec les 1360 points sur 3D Mark (Sling Shot Extreme).
La Mi Pad 4 est donc capable de faire tourner toutes les grosses applications et tous les gros jeux 3D présents sur le Play Store.

???

PUBG Mobile se lance en qualité graphique moyenne et reste tout à fait jouable.

Concernant le stockage, on a ici un classique 32Go mais qui, heureusement est extensible par le biais d’une carte micro SD (+256Go).

???

  • Antutu Benchmark (v7.1.0) : 140.913 points | 3D Mark (Sling Short Extreme) : 1358 points
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 660 AIE (4 x 2,2GHz + 4 x 1,8GHz) | Mémoire vive : 3Go  | Processeur graphique : Adreno 512
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforme en 21Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète

???

Nous sommes ici sur une déclinaison WiFi (seul) de la Mi Pad 4, mais comme je l’ai déjà cité au début de cet article, il existe également une version 4G LTE dénuée des bandes B20 et B28.

Dans note cas, on dispose donc du Bluetooth (5.0), du WiFi (a/b/g/n/ac), d’un slot micro SD, d’un port USB-C (OTG) et d’un port mini jack.
Pas de GPS, pas d’infrarouge, pas de radio FM et pas de NFC.

Notons que l’accroche du réseau WiFi est très bonne.

Au niveau des sensors, on a droit à un accéléromètre, à un gyroscope, à un capteur de luminosité, à un capteur de gravité et à un compteur de pas.
Pas de boussole donc.

5. Système d’exploitation : un OS à jour

???

Lorsque vous vous décidez à acheter une Mi Pad 4 vous avez le choix entre une version originale Anglais/Chinois sur laquelle vous devrez installer vous même le Google Play Store ou une version multilingue avec le Play Store déjà installé.

???

Personnellement j’ai opté pour la deuxième solution.
L’exemplaire qui m’a été envoyé ne tourne pas sous MIUI 9, mais bien sur Android Oreo 8.1 accompagné du launcher Google Now.

On est donc sur un Android presque stock, ou plutôt se rapprochant d’OxygenOS.

???

Les inconditionnels seront heureux d’apprendre la présence du tiroir des applications.

???

Pour la couleur d’arrière-plan des menus, on a le choix entre le noir et le blanc.
On a également le choix entre différentes couleurs d’accentuation.

L’écran d’accueil peut être personnalisé par différents fonds d’écran, mais pas de thèmes.

Au niveau des gestes, on a uniquement la possibilité de lancer rapidement l’application photo en appuyant 2 fois brièvement sur le bouton d’allumage.
Pas de fonction pour pouvoir utiliser la tablette d’une main.

En se rendant dans le menu des paramètres, il est possible d’activer la fonction « double tape ».
Même activée, cela ne fonctionne pas!
Pour la petite histoire, j’ai noté que d’autres collègues testeurs on rencontré le même cas sur la Mi Pad 4 en version originale Anglais/Chinois.

On dispose également ici de la fonction Always On Display.

???

Un appui prolongé sur le bouton Home virtuel permet de lancer Google Assistant.

???

Au niveau applicatif, la surcouche ajoute quelques applications supplémentaires telles que :

- Magnétophone : un dictaphone
- Calculatrice
- Audio FX : un équaliseur
- Leafpic : une application mêlant album et montage photo
- Phonograph : une application permettant de gérer vos playlists musicales
- Etc.

???

Ici, pas d’applications indésirables en Chinois ni de malwares.

  • Système d’exploitation : Android Oreo 8.1 | Surcouche : Google Now

6. Usage : des photos tout à fait satisfaisantes

Je ne vais pas m’attarder ici sur les usages de base d’une tablette. Je vais plutôt me focaliser sur les deux points qui permettent de distinguer les différentes tablettes entre elles : la qualité photo et l’autonomie.

Même si la photo n’est pas la fonction première d’une tablette, je peux vous affirmer que la Mi Pad 4 s’en sort plutôt bien.

Dans un environnement lumineux, le capteur arrière de 13 mégapixels (sans flash) ouvrant à f/2.0 donne des résultats tout à fait satisfaisants, que ce soit au format 4:3 ou 16:9.

xiaomi mi pad 4 - vue 02

L’application photo est ici plus complète que celle présente sur la version originale tournant sous MIUI.

Notez que le capteur photo principal de la Mi Pad 4 est capable de filmer en 1080p à 30 FPS.

Le capteur photo frontal de 5 mégapixels (f/2.0) est plutôt destiné à faire du Skype, mais les autoportraits réalisés sont quand même plutôt convaincants.

xiaomi mi pad 4 - vue 01

Cette ardoise est équipée d’une batterie de 6000 mAh compatible avec la technologie de recharge rapide 10 W.
En utilisant le chargeur de 5 V/2 A fourni dans la boîte, une charge complète prendra un peu plus de 3 heures.

???

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 12% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est vraiment très bien.

  • Appareil photo dorsal :  13 mégapixels
  • Batterie : Fixe de 6000 mAh.

En conclusion : un bon rapport qualité-prix-performances

???

A 150 Euros, difficile de trouver une tablette sous Android offrant les mêmes performances que cette Xiaomi Mi Pad 4.

On dispose d’un terminal doté d’une excellente qualité de fabrication, d’un bel écran, d’une qualité photo satisfaisante et d’une bonne autonomie.

Si vous choisissez d’opter pour la version 4Go + 64Go, il vous en coûtera environ 75 Euros de plus, ce qui portera le prix à 225 Euros.

Mais à 150 Euros TTC en version 3Go + 32Go, la Mi Pad 4 reste une très bonne affaire.

  • Les plus : Qualité de fabrication, port USB-C, slot micro SD.
  • Les moins : Pas de reconnaissance faciale, double tape ne fonctionne pas.

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>