Accueil » Diverses marques » Test du Xiaomi Mi4C : une mise à jour du Mi4i

Test du Xiaomi Mi4C : une mise à jour du Mi4i

xiaomi mi4c - vue 20

Il y a quelques semaines j’ai eu le plaisir de tester pour vous le Xiaomi Mi4i.
Voici le test du Xiaomi Mi4C, une version « boostée » de ce dernier qui m’a gentiment été envoyée par GearBest*.

En ce mois de novembre 2015, le Xiaomi Mi4C est commercialisé sur leur boutique en ligne au prix de 204,58 Euros HT.

Le téléphone ici testé est une version 2Go de RAM, mais le Mi4C existe également en version 3Go.

Voyons ensemble ce qu’a dans le ventre ce Xiaomi Mi4C et si je vous le recommande ou non à l’achat.

1. Esthétique : un design sobre mais réussi

xiaomi mi4c - vue 04

Le Mi4C présente un design sobre mais plutôt réussi.

Ses dimensions raisonnables permettent encore de l’utiliser à une seule main.
Avec 130 grammes sur la balance, le mobile paraît plutôt léger.

Le terminal de type unibody est doté d’une coque en polycarbonate de très bonne qualité.
La finition satinée prend difficilement les traces de doigts et les assemblages sont rigoureux.

Notre exemplaire de test est de couleur blanche, mais le Mi4C existe également en gris foncé métal, en rose, en bleu pastel et en jaune.

Sur la face avant, on retrouve un écran de 5 pouces surmonté d’un écouteur, des capteurs de luminosité/proximité et d’une caméra frontale. Le logo Xiaomi (Mi) en lettres chromées prend place dans le coin supérieur gauche.

Sous l’écran, on retrouve les 3 touches rétroéclairées « Multitâche, Home et Retour ».

xiaomi mi4c - vue 05

Au dos du mobile, on note la présence d’un capteur photo entouré d’un anneau chromé, accompagné d’un flash dual-LED et d’une entrée micro secondaire.
Plus bas, on retrouve le logo Xiaomi en caractères chromés et la grille du haut-parleur.

xiaomi mi4c - vue 09

xiaomi mi4c - vue 07

La tranche supérieure du mobile accueille un jack 3.5 et un port IR, tandis que la tranche inférieure abrite une entrée micro primaire et un port micro USB de type C.

xiaomi mi4c - vue 06

Sur le côté gauche on trouve le tiroir servant à accueillir les deux cartes SIM (au format micro).

xiaomi mi4c - vue 08

Sur le côté droit, on note la présence de la touche de volume et du bouton power.

  • Dimensions : 13,81 cm de long x 6,96 cm de large x 0,78 cm d’épaisseur | Poids : 130 grammes

2. Image et son : un écran Full HD

xiaomi mi4c - vue 10

Même si par son prix le Mi4C est plutôt à considérer comme un smartphone de milieu de gamme, il est doté d’un écran de qualité supérieure.
Nous sommes donc ici en présence d’un écran IPS Full HD de 5 pouces, ce qui nous donne une très belle densité de 441ppp.

L’image et les couleurs sont belles, les angles de vue sont bons, tout comme les contrastes.
La luminosité est suffisante pour pouvoir envisager une utilisation en extérieur.

Le son en communication est clair, on comprend bien son correspondant.
Le son délivré par le haut-parleur est également clair et suffisamment puissant même si, étant donné sa position, il sera étouffé si le mobile est placé à plat sur une table.
Rien à redire en ce qui concerne le jack 3.5.

  • Ecran : 5 pouces (IPS) avec résolution 1920 x 1080 pixels, soit donc une densité de 441ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique

3. Performances : un smartphone très performant mais…

xiaomi mi4c - vue 12

Le Xiaomi Mi4C est un smartphone doté de très bonnes performances.
Le seul problème est qu’il monte vite en température, ce qui peut parfois affecter légèrement les performances (lors d’une phase de jeu avec de très gros jeux 3D, par exemple).
Ainsi, après avoir réalisé tous les benchmarks nécessaires à ce test et après avoir joué un peu à Asphalt 8, j’ai relevé une température du CPU de 74°C.

Toutefois il ne faut pas dramatiser, l’ensemble reste fluide!

Il est donc tout à fait possible de faire fonctionner tous les gros jeux 3D et toutes les grosses applications du moment.
De bons résultats obtenus grâce à des composants de qualité.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage (non extensible), nous avons ici 16Go dont 12Go sont disponibles pour l’utilisateur.

  • Antutu Benchmark (v5.7.1) : 55.144 points | Epic Citadel (Ultra High Quality) : 47,4 ips
  • Processeur : hexacore Qualcomm Snapdragon 808 (4 coeurs à 1,44GHz + 2 coeurs à 1,82GHz) | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Adreno 418
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 12Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : Une 4G incomplète

xiaomi mi4c - vue 17

Mobile chinois oblige, la connectivité 4G de ce Xiaomi Mi4C sera un problème majeur.
En effet, les fréquences utilisées en 4G par ce téléphone ne sont pas 100% concordantes avec celles dont nous disposons en France et en Europe.

Ainsi, même s’il s’agit d’un GSM quadribande, et même s’il s’agit bien d’un 3G doté des 2 fréquences nécessaires (900 et 2100 MHz), la 4G n’est que partielle.

Dans l’Hexagone, on utilise les fréquences 800,1800 et 2600 MHz en 4G et ce mobile ne dispose pas de la B20 (800 MHz).

Pour le reste, on a bien sûr tout ce que l’on est en droit d’attendre d’un smartphone moderne : du WiFi (a/b/g/n/ac), du Bluetooth 4.1, du (A)GPS/Glonass/Beidou, un jack 3.5, de la radio FM, 2 emplacements SIM (dual 4G), un port infrarouge, un port micro USB Type C (OTG), etc.

xiaomi mi4c - vue 02

Personnellement, je trouve que la présence d’un port micro USB de type C sur ce mobile est une contrainte.
En effet, si vous voulez recharger votre téléphone en déplacement, il vous faudra toujours vous munir du câble USB/micro ad hoc. De plus, nous n’avons pas encore ici un « vrai » USB Type C, puisqu’il est 2.0 et non 3.0.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G/3G/4G ou en WiFi.
Pour ce qui est du GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 4 secondes au Mi4C pour obtenir un premier fixe (10 satellites).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : Non communiqué par le fabricant.

5. Système d’exploitation : un Android à la sauce Xiaomi

xiaomi mi4c - vue 16

Si ce smartphone dispose d’un gros point fort, c’est clairement pour sa surcouche.
Car si ce terminal utilise un très classique Android Lollipop 5.1.1, ce dernier a été largement revu par Xiaomi grâce à sa surcouche maison MIUI, proposée ici en version 7.

xiaomi mi4c - vue 15

Si l’exemplaire de test qui m’a été fourni est bien doté d’une ROM internationale, les menus en français sont plutôt mal traduits. Il reste trop de traces d’anglais (heureusement, pas de chinois!).
Dieu merci, une ROM en français mieux traduite est disponible sur le site de MIUI France, mais cela demande quand même une étape supplémentaire qui ne sera pas à la portée de tous.

On a quand même droit au Google Play Store en natif.

xiaomi mi4c - vue 14

On notera parmi les bons points de la ROM MIUI 7 un look vraiment travaillé et sympathique, customisable via des thèmes disponibles sur le store spécifique à la marque.

xiaomi mi4c -vue 01

Notons également la présence de la fonction « double tape » pour déverrouiller l’écran et du « Edge Controls » qui permet de prendre une photo ou de revenir à l’écran précédent en tapant 2 fois sur le côté gauche ou le côté droit du mobile.

  • Système d’exploitation : Android Lollipop 5.1.1 | Surcouche : MIUI 7

6. Usage : un smartphone multifonctionnel

Si le Xiaomi Mi4C est clairement capable de faire tout ce qu’on lui demande, il le fera avec certaines particularités.
Ainsi, lire du MP3, regarder une vidéo, jouer à un jeu 3D, etc. est parfaitement possible.

Mais la 4G partielle (qui pourrait donc faire basculer le téléphone en 3G à certains endroits) pourrait décevoir les amateurs de surf à grande vitesse, ce qui est bien dommage.

Cependant, le Mi4C fait ce qu’on attend d’un smartphone proposé aux alentours de 200 Euros.

Le capteur photo dorsal de 13 mégapixels avec autofocus et flash LED fait du bon travail (voir échantillon photo).

xiaomi mi4c - vue 03

Les images bénéficient d’une bonne définition, les couleurs sont naturelles et offrent un bon rendu si vous prenez vos photos dans de bonnes conditions de luminosité.
Il faut également noter la présence d’un capteur frontal de 5 mégapixels qui permet de réaliser de beaux selfies.

Le Xiaomi Mi4C est équipé d’une batterie non extractible de 3080 mAh qui permettra, en usage normal, de dépasser largement la journée d’utilisation avant de devoir être rechargée.
Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 18% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est très bien!

xiaomi mi4c - vue 18

  • Appareil photo dorsal :  13 mégapixels
  • Batterie : Non-extractible de 3080 mAh.

En conclusion : un smartphone intéressant

xiaomi mi4c - vue 13

Le Xiaomi Mi4C est un appareil très équilibré dans tous les domaines et il pourra donc contenter de nombreux utilisateurs.

Il possède un beau design, une bonne qualité de fabrication, un très bel écran Full HD, de bonnes performances, un bon capteur photo et de bonnes accroches réseau.

Cependant, nous ne sommes pas dans un monde de Bisounours ou tout est parfait.
En effet, la 4G est partielle et on ne dispose pas d’emplacement micro SD.
De plus, la ROM en français est mal traduite.

Reste que pour un peu plus de 200 Euros HT, ce smartphone chinois présente un rapport qualité/prix/performance intéressant.

  • Les plus : Design, écran Full HD, bon capteur photo, surcouche MIUI 7
  • Les moins : 4G partielle, pas d’emplacement micro SD, ROM mal traduite

* Le nom des boutiques partenaires est cité à titre indicatif. Top For Phone est totalement indépendant et ne pourra donc être tenu responsable des délais de livraison et des défauts ou malfaçons rencontrés sur les différents appareils.

Galerie photos :

Autres :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

11 commentaires

  1. Bon écrit Alex :)
    Ce Xiaomi MI 4C est vraiment très très bien mais il manque toujours la 4G 800 Mhz. Le S808 est infecter par la « surchauffe » ce qui peut être ennuyeux.
    Sur mon G4 les coeurs A57 sont rarement maintenu à 1.8 Ghz, il sont fréquemment à 1.4 voir 1.3 Ghz par contre le GPU ce maintien à 450-500 Mhz ce qui est excellent.

    Donc hâte du futur MI 5 avec son Snapdragon S820 combo win :)

  2. En effet cette génération de phones sous s810 est à oublier.
    Merci à Qualcomm de nous avoir pourri les flagship de cette année avec un soc qui throttle plis que son ombre.
    Même les Z5 ont des problèmes malgré le système de refroidissement à base de heatpipe (plus efficace) apporté par Sony mais qui n’empêche toujours pas le s810 de throttler.

    • La meilleure solution reste celle de Microsoft. Le Liquid cooling :)
      L’année sera bientôt terminé, donc aurevoir S810 et ces problèmes. En 2016 on aura le S820, Helios X20 etc..

      • Le liquid cooling que M$ nous vente c’est juste un système de heatpipe (comme sur les Z5). Ils ne vont pas réinventer le « cooling » que nos PC utilisent déjà depuis pas mal de temps.

    • D’accord avec toi Manu, d’après les fuites, le S810 sur le Lumia 950 XL ne pose pas de problème de surchauffe grâce au refroidissement liquide. Mais wait and see, attendons les tests et les premiers retours.
      De toute façon, les flagships n’ont pas apporté d’innovations cette année, à part la surpuissance. Je pense que ces dernières années ont été l’ère des moyens de gamme, initiée par Motorola avec le Moto G, je pense que c’est le 1er (avec le Moto X Display) qui offrait des spécifications décentes à un prix correct.
      Et l’ensemble des marques a pris le train, aujourd’hui les S615 S808 sont très largement suffisants pour tout faire tourner encore pendant 2 ans, équipant des devices à des prix autour de 300/400€. C’est beaucoup mieux que le minimum syndical des téléphones à 200€ et en même temps c’est suffisant pour satisfaire même les plus exigeants.

    • Mais c est pas un 810 dans ce mi4c

      Il faut se renseigner avant d écrire n importe quoi dans vos commentaires

      C est un 808!!!

      • C’est deux coeur de s810
        Il a le même problème que le s810 juste que cela prend un peut plus de temps à chauffer et à throttler.

        • Rectification ayant un G4 je peux t’assurer que un bout de deux minutes j’ai les deux coeurs A57 qui passe à 1.3 Ghz voir 1.2 Ghz

          Par contre pour le GPU c’est vraiment bon il passe quasi la totalité du temps à 500 Mhz

  3. Un test qui n’en est pas un…

    « Pour le reste, on a bien sûr tout ce que l’on est en droit d’attendre d’un smartphone moderne : du WiFi (a/b/g/n/ac), du Bluetooth 4.1, du (A)GPS/Glonass/Beidou, un jack 3.5, de la radio FM, 2 emplacements SIM (dual 4G), un port infrarouge, un port micro USB Type C (OTG), etc. »

    Broder sur la spécification que tout le monde connais, c’est bien, mais tester c’est mieux…
    La radio FM n’existe pas en réalité sur le Mi4c…

  4. un telephone au top,
    je viens dans acheter un 2eme (comme ca j’en ai un d »avance)
    il prend de super photos,tres bonne autonomie et reseau 4g au top chez b@you
    je le recommande

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>