Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Wiko Tommy 2 : quelques évolutions, et un prix en baisse

Test du Wiko Tommy 2 : quelques évolutions, et un prix en baisse

Wiko est une marque devenue prolifique, comme nous l’avons constaté au cours des 2 dernières années.
Une marque qui ne se repose jamais, et qui commercialise régulièrement de nouvelles versions, de nouvelles évolutions de ses précédents modèles à succès.

C’est donc bien le cas de nouveau avec ce Wiko Tommy 2 qui succède, en toute logique, au précédent Wiko Tommy que nous vous avions également présenté.
Un mobile qui vient s’ajoute au catalogue de la marque marseillaise, au sein de la gamme « Y », connue pour être une gamme de mobiles à petits prix (mais aux spécifications satisfaisantes).

Voici donc le test du Wiko Tommy 2, un mobile commercialisé depuis Juillet 2017 au prix maximum conseillé de 99,90€ (la première génération de Wiko Tommy avait été lancée au prix de 129,90€).
Et malgré ce prix bas, bonne nouvelle, on trouve tout de même de la 4G !

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : du tout plastique, mais soigné

Wiko Tommy 2 - vue 02Le Tommy 2 reprend à quelques petits détails près le look de son grand frère.
Les dimensions et le poids sont très proches, et globalement, mis à part quelques modifications telles que la découpe de la grille du haut parleur, les 2 mobiles sont quasi-identiques.

Cependant, si la ressemblance est très forte, ça n’est pas une mauvaise chose.
La prise en main étant tout à fait correcte. Même chose pour la finition (bien que l’on soit en présence d’un mobile « tout plastique »).

Le dos possède un léger effet granuleux voulu par la marque.
Ce sans doute afin de trancher avec le mauvais aspect perçu qu’aurait pu donner un plastique lisse.

Pour ce qui est des coloris, ce mobile est disponible en : noir (la version testée), vert, bleu, rouge, or, or rosé.

  • Dimensions : 14,5 cm de long x 7,3 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 159 grammes.

2. Image et son : satisfaisant pour ce niveau de prix

Wiko Tommy 2 - vue 05Le même écran de 5 pouces, avec une résolution 720p que nous avions trouvé sur la génération précédente.
Concrètement, il s’agit d’un point fort pour ce mobile proposé sous la barre des 100€, et qui offre un rendu tout à fait correct, et une image nette (on approche de très près les 300 pixels par pouce pour ne pas pouvoir les distinguer à l’oeil nu).

L’image est donc agréable à regarder.
Le contraste aurait mérité un peu plus de punch, mais cela reste tout à fait correct, à l’instar des angles de vision également acceptables.

La luminosité est on ne peut plus moyenne… avec environ 300 nits (autrement candelas par m² : cd/m²).
Un score tout à fait moyen. Certain haut de gamme dépassant les 600 cd/m², et certains low-cost pouvant arriver à un décevant 200-250 cd/m².

Cette luminosité moyenne qui ne se ressentira jamais, sauf en cas d’exposition au soleil.
Dans ce cas, l’image affiché risque d’être difficilement (voire pas du tout) visible.

Pour ce qui est du son, le haut-parleur situé au dos du mobile propose un niveau élevé de décibels : 110 db au maximum.
De quoi vous casser les oreilles. Quand à la qualité même du son de ce même, certains pourront lui reprocher un relatif manque de clarté.

Manque de clarté qu’on ne rencontre pas lors d’une écoute via l’écouteur, ou via un kit piéton placé sur le jack 3.5
Ces 2 composants ne souffrent d’aucune réel critique.

  • Ecran : 5 pouces (IPS TFT) avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 294ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : du low-cost acceptable

Wiko Tommy 2 - vue 13Est-il nécessaire de rappeler que le Wiko Tommy 2 est un mobile low-cost, et que de fait il ne faut pas s’attendre à ce qu’il soit une bête de course ?
Car de fait, il faut bien que l’impact du prix bas se ressente à un moment donné, et ce notamment sur les performances.

On a donc ici un mobile avec des performances faibles, mais logiques.
Or, malgré tout, il est possible de jouer à des jeux 3D tels qu’Asphalt 8 ou encore Real Racing 3.

D’ailleurs, il est intéressant de voir qu’une fois encore, le constructeur a opté pour un processeur de la marque Qualcomm.
Une marque réputée, plus « appréciée » que sa concurrente Mediatek, mais généralement plus chère également.

Pour ce qui est de la mémoire vive, 1Go de RAM est devenu de nos jours un minimum.
Et fort heureusement, car cela permet au téléphone de fonctionner tout à fait correctement en multitâches (on remarquera cependant une petite latence au sortir de la veille).

Enfin, la mémoire de stockage interne, limitée à 8Go sur le papier, devient un très léger 4,3Go disponible lors du premier démarrage (et 2,46Go à la fin des premières mises à jour).
Cela laisse donc peu d’espace pour les applications et les jeux que vous voudriez installer.

Fort heureusement, il est possible d’ajouter une carte micro SD dans ce téléphone, pouvant aller jusqu’à 64Go de capacité.
Un point intéressant, d’autant qu’il est possible d’installer les jeux et les applications sur cette dernière ! De quoi donner un sérieux coup de boost à moindre prix au Tommy 2.

  • Antutu (v6) : 24 900 points | Epic Citadel (ultra haute qualité) : 29,5 ips.
  • Processeur : 4 coeurs 1,3GHz (Qualcomm Snapdragon – MSM8909) | Mémoire vive : 1Go  | Processeur graphique : Adreno 304.
  • Mémoire de stockage : 8Go de mémoire qui se transforme en 2,46Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète avec de la 4G

Wiko Tommy 2 - vue 16L’un des points forts de ce smartphone repose sur sa connectivité.
En effet, pour un mobile vendu moins de 100€, il faut bien le remarquer, c’est très complet.

On notera donc la présence d’une connexion 4G LTE (150 mbps), accompagnée bien évidemment de la 3G+ (au cas où…).
Une connexion 4G LTE qui ne m’a montré aucun signe de déconnexion intempestive, aucun problème d’accroche (tout comme pour les appels – GSM).

Comme tous les mobiles Wiko, ou presque, le Tommy 2 est un « double sim » (format « micro »).
J’ai bien indiqué « ou presque », car la 1ère génération de Wiko Tommy n’était que simple sim.

Pour ce qui est des capteurs, on remarquera l’absence du gyroscope.
Point embêtant pour ceux qui voudraient faire de la « réalité virtuelle/réalité augmentée ».

Et bien sûr, ce mobile dispose de toutes les autres connectivités attendues sur un smartphone moderne : WiFi (b/g/n), bluetooth (4.1), micro USB (2.0, OTG), radio FM, jack 3.5, (a)GPS, etc.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,59 w/kg (à la tête). C’est un score tout à fait classique et acceptable pour un mobile de cette catégorie.

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : Android sympathiquement surcouché

Wiko Tommy 2 - vue 14Wiko a fait les choses de belle manière, en plaçant dans ce mobile la dernière version à date du système Android.
Nous sommes donc ici en présence de la version 7.1 « Nougat ».

Et la marque a également ajouté sa surcouche maison, laquelle a été optimisée au cours des 2 dernières années.
Un surcouche qui modifie non seulement le design, mais ajoute également son petit lot d’applications et de fonctionnalités.

Au registre des éléments significatifs que l’on peut remarquer, on a :
- 360 Security : un « optimiseur » de performances de votre mobile.
Personnellement, je recommande la suppression pure est simple de ce type d’application qui a pour habitude d’être un adware (notifications publicitaires).
- Ma Musique : un lecteur mp3 designé par Wiko.
Pas forcément indispensable car Google offre également un bon lecteur, et que le PlayStore en regorge, mais l’intention est louable de la marque de la marque.
- Final Fantasy XV, Kraken land, Mappy, Pages Jaunes : des applications et jeux, installés par défaut.
Une habitude prise par le constructeur de vous imposer ses partenaires. Par chance, vous pouvez supprimer ces éléments et libérer de la mémoire sur votre mobile.
- Phone Assist : un intéressant fourre-tout proposé par par la marque.
On y trouve un optimiseur de ROM (suppression de fichiers inutiles), un gestionnaire de notifications, un mode économie d’énergie, etc.

  • Système d’exploitation : Android 7.1 « Nougat » | Surcouche : Wiko.

6. Usage : nette amélioration de l’autonomie

Wiko Tommy 2 - vue 15Inutile de nous attarder sur les usages basiques couverts par tous les smartphones dignes de ce nom, dont le Wiko Tommy 2.
En effet, appels/SMS/MMS/email, surf sur le web mobile, jeux (2D, mais aussi  3D, etc.) tout est correctement maîtrisé.

Reste alors les 2 habituels usages que nous considérons, au sein de la rédaction de Top For Phone, comme de réels élémeents de différenciation.
D’une part, la qualité photo, d’autre part l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, il est clair qu’aucune comparaison ne peut être soutenue face à des ultra-haut de gamme vendu 600€ et plus.
Non, le Tommy 2 n’est pas un photophone, et cela se ressent dès les premières prises de vues.

Reste que la qualité est tout à fait descente pour un mobile commercialisé à ce prix.
Même si dans l’absolu, un appareil photo compact à 100-150€ arrivera à faire bien mieux.

L’autonomie est quant à elle une bonne surprise.
Si celle de la première génération de Wiko Tommy laissait à désirer (probablement en raison d’une surconsommation générée par le système d’exploitation et certaines applications) il semble que ce soit de l’histoire ancienne.

En effet, on arrive à atteindre 1 jour d’autonomie avant de devoir charger le mobile…
Certes, c’est standard, mais ça n’en reste pas moins un minimum agréable.

En conclusion : quelques évolutions, et un prix en baisse

Si le Wiko Tommy 2 n’offre que de faibles et rares évolutions par rapport à la première génération, il n’est est pas moins un smartphone intéressant.
Certes, aucune raison pour vous d’acquérir cette v2 si vous avez déjà la précédente version…

Cependant, si vous êtes un nouvel acquéreur, et que vous recherchez un smartphone pas cher (difficile de trouver de bons mobiles à moins de 100€) tou en conservant une expérience satisfaisante, alors oui, ce Wiko Tommy 2 est fait pour vous.

Il s’agit donc d’un achat de raison, et non pas de passion, mais qui offre une configuration homogène pour un tarif low-cost.
Reste que certains points sont encore perfectibles… tels que le DAS qui est selon moi bien trop élevé (tout en restant dans la norme légale bien évidemment).
Mise à jour du 19/07/2017 : le DAS à la tête de ce mobile est parfaitement acceptable, avec 0,59 w/kg.

  • Les plus : prix bas (et en baisse par rapport au 1er Tommy), configuration homogène, 4G LTE, applications et jeux installables sur la micro SD
  • Les moins : performances faibles de nos jours, mémoire interne disponible trop faible, DAS très élevé.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Wiko Tommy 2.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

3 commentaires

  1. Bonjour,

    Ecran : 5 pouces (IPS TFT) avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 294ppp.

    Je pensais que IPS et TFT sont deux technologies différentes. Quelle est la réaction de l’écran lors d’un appui prononcé ?

    J’hésite entre l’Xperia E4 et le Wiko Tommy

    Merci d’avance

  2. J »ai ne question concernant les wiko gamme « low cost » tel que Tommy Sunny Lenny ect…
    J’ai ete voir chez orange, et la vendeuse ne tenait pas à que j’achete ce wiko
    Elle m’à dit que pour les mises à jours et les applications la mémoire n’était pas suffisante, qu’une carte mémoire ne suffirait pas, que ce tel était un nid à emmerde blablabla
    Je voulais savoir : en installant environ 6 applications et en stockant 1000 photos ( qui sont sur ma carte mémoire de 16gd ) -> ce smartphone serait il bon pour moi ?
    J »ai un budget qui ne doit pas dépasser 130€ et j’aime faire de bonn’es photos :-) ( j’ai un iphone 4s et je ne veut pas d’iphone xD, trop,dégoûté de la,pomme )

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>