Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Wiko Sublim : un smartphone pour vous, mesdames…

Test du Wiko Sublim : un smartphone pour vous, mesdames…

Wiko a décidé d’étoffer sa gamme de téléphones « girly » (comprenez : à destination d’un public féminin).
Après avoir lancé sur le marché les Wiko Venia, Wiko Duelle, etc. la marque a annoncé lors du Medpi 2013 le Wiko Sublim.

Un smartphone destiné à ces dames, et qui sur fond de smartphone « moderne » et « dans le coup » présente un design ultra-girly, avec notamment la présence de cristaux Zirconium Swaroski.

Alors, qu’en est-il ? Le « Sublim » est-il si sublime que sont nom l’indique ? Est-il performant ou bien ne mise-t-il que sur son design ?
Commercialisé au prix de 189€ en juillet 2013, ce test va nous permettre de mesurer le véritable rapport qualité+performances/prix !

Nouveau : découvrez une communauté spécialement dédiée aux mobilles Wiko (WikoAndCo).

Les meilleures offres du moment :

1. L’esthétique : girl-powaaa

Le moins que l’on puisse dire, c’est que d’entrée de jeu, ce téléphone affiche clairement sa prétention : cibler un public féminin !
Et pour cause, le bouton accueil en place sur la face du mobile présente les fameux cristaux Swaroski dont s’enorgueilli l’importateur français.

  • Face/avant :
    On retrouve un écran de 4 pouces, surmonté d’un écouteur, d’une caméra frontale (VGA) et des capteurs de luminosité/proximité.
    En dessous, 2 touches sensitives rétroéclairées (menu contextuel + retour) et un bouton physique « Accueil » entouré de Zirconium.
  • Dos/arrière :
    Le capteur photo 5MP accompagne de son flash LED, lequel trône en bonne place, créer une excroissance.
    On retrouve également le marquage Wiko et un haut parleur dont la grille de protection est découpée en forme de fleur.
    A noter que le cache-batterie peut être retiré et permet d’accéder à une batterie (1.600mAh) ainsi que les emplacements des 2 cartes sim (format « classique ») et l’emplacement de la micro SD (jusqu’à +32Go de mémoire de stockage).
  • Côté supérieur :
    On retrouve le bouton power ainsi qu’un jack 3.5 (format OMTP).
  • Côté inférieur :
    L’entrée micro primaire y a sa place.
  • Côté gauche :
    Un bouton de contrôle de volume +/-.
  • Côté droit :
    Rien… non, rien de rien.

Un mobile girly, disponible en 2 coleurs : blanc (la version testée) ou noir.

  • Flexion :
    Le résultat est satisfaisant, même s’il est possible de donner une certaine courbure au mobile en cas de forte torsion.
    Le châssis et la carrosserie en plastiquent sont donc dotés d’une bonne rigidité.
  • Pression :
    La dalle tactile s’enfonce légèrement en cas de (très) forte pression et vient impacter l’écran.
    Rien de véritablement étonnant en soit, car cette dalle n’est absolument pas traitée anti-rayures, anti-casse ou quoi que ce soit.
    Certes, il s’agit d’une vitre, mais elle n’est pas la plus rigide qui soit. Le résultat reste cependant convenable.

Le Wiko Sublim en raison de son écran 4.0 pouces se prend donc parfaitement en main, grâce à des dimensions raisonnables (128,5mm x 65,5mm x 11mm) pour un poids tout aussi raisonnable (138 grammes avec la batterie) qui ne viendra donc pas déformer le sac à main…

2. L’image et le son : qualité acceptable

On est loin du HD avec l’écran du Wiko Sublim… de même qu’on est loin d’un ghetto-blaster avec son haut-parleur…
Reste que le résultat obtenu est cohérant au regard du prix (inférieur à 190€) et du positionnement du mobile (entrée de gamme/low-cost).

  • Ecran :
    Il s’agit d’un écran de 4.0 pouces. Quelques chose qui paraît presque petit en comparaison de l’écran du Wiko Cink Five par exemple.
    Mais cela permet au téléphone d’être utilisable d’une seule main, au pouce, et surtout de présenter malgré une faible définition (WVGA : 800 x 480 pixels), une densité de pixels acceptable (233ppp).
    Résultat satisfaisant (mais loin d’être bluffant) sur le contraste + luminosité + gestion des couleurs.
  • Dalle tactile :
    Il s’agit d’une dalle tactile capacitive multipoints.
    Réactive, aucune remarque négative n’est à formuler. Une dalle qui fait bien son travail en soit, mais dont on aurait apprécié qu’elle fusse une Corning Gorilla ou autre DragonTail du genre.
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Le haut-parleur procure un son convenable. Certes, il manque de puissance (ou plutôt, de basses, car le volume peut être poussé à fond) mais c’est là le mal de tous les Smartphones (à de rares exceptions).
    Pour l’écouteur, ce dernier fourni une bonne qualité de son lors des conversations téléphoniques. Il sera difficile de prétexter de ne pas entendre son interlocuteur correctement (à moins d’être dans une zone mal couverte, telle qu’un sous-sol de bunker).
    Enfin, le jack 3.5 délivre un son standard et conforme à votre titre mp3 pour peu que vous utilisiez un casque/écouteurs compatible avec la norme OMTP (par opposition à l’autre norme : CTIA). Un grand classique chez Wiko qui a donné certaines surprises aux novices en 2011-2012…

Concrètement, il est donc tout à fait possible de profiter d’un bon film ou bien d’un bon album mp3 sur ce mobile.

3. Les performances : modestes

Le Sublim aurait-il misé sur son look plutôt que sur ces performances… c’est ce que pourrait se dire au regard des scores sur les différents benchmarks.

  • Antutu :
    (+)6.300 points. C’est le score d’un petit moyen de gamme…
  • Quadrant :
    (-)2.700 points. Là aussi, on est sur le score d’un petit moyen de gamme…
  • Epic Citadel :
    (+)31fps (Frames Per Secondes). Bon, ça reste convenable et au-dessus du minimum acceptable de 24fps…

Tout cela est lié à un triptyque de composants dont on aurait aimé qu’ils soient plus puissants : processeur (CPU) double-cœur Cortex A9, processeur graphique (GPU) PowerVR SGX531, mémoire vive (RAM) de 512Mo.
Et c’est probablement ce dernier point qui vient pénaliser les performances de ce smartphone.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, bon point !
Certes, la mémoire initiale est faible (4Go de ROM dont seulement 2.6Go sont disponibles) mais fort heureusement un emplacement micro SD vient palier au problème (jusqu’à +32Go de mémoire).
Et à cela, ajoutons que Wiko est un importateur qui sait (et c’est heureux pour l’utilisateur comme nous) s’affranchir des limitations de Google-Android. Ainsi, il est possible de placer ses applications + jeux sur la carte mémoire.
Chose que certains concurrents ne font pas… Clairement, un véritable avantage pour les utilisateurs de mobiles Wiko !

4. La connectivité : satisfaisante

La connectivité reste généralement un point fort pour Wiko (si on excepte des problèmes de jeunesse avec le fix satellitaire).
On obtient donc ici un mobile quadribandes et 3G+ (HSDPA).

A cela s’ajoutent le WiFi, Bluetooth, micro USB, micro SD, jack 3.5 (OMTP), DNLA, etc.
Au final, seuls les « accros » pourront regretter l’absence de 4G et de NFC… mais nous ne sommes pas sur les mêmes ordres de prix affichés par des mobiles moyen-haut de gamme…

  • Double-sim : comme toujours chez Wiko
    Un grand classique chez l’importateur marseillais. Le Sublim, comme tous les mobiles Wiko, est un double sim.
    Cela veut dire que selon vos besoins, vous pouvez parfaitement utiliser ce téléphone avec 1 ou 2 cartes sim.
    Sachant que pour les pointilleux, ce double-sim est un stand-by : impossible de décrocher 2 appels en simultané sur chacune des cartes sim.
    Pour le reste, l’outil de configuration et de gestion est l’outil « de base » proposé par Android, et c’est tant mieux, car ce dernier est simple et efficace.
  • Accroche réseau et DAS : heum…
    Bon, pour ce qui est de l’accroche réseau, rien à redire. Le mobile fait bien son travail.
    Pour ce qui est du DAS, c’est sans doute le point faible du mobile. Et sans être catastrophique (loin de là) le Débit d’Absorption Spécifique de ce mobile est un peu élevé au regard des mobiles commercialisés en 2013 : 0,979w/kg (norme max à ne pas franchir dans l’UE : 2w/kg).

Un mobile satisfaisant donc sur ce point.

5. Le système d’exploitation : Android à la mode girly

Wiko affirme avoir travaillé sur l’interface graphique du Wiko Sublim, et c’est vrai, car on retrouve une surcouche graphique assez typée (selon l’importateur : Ultra feminine interface).

  • Système d’exploitation :
    Il s’agit d’un bon Android 4.1.1. Un système largement maîtrisé par les constructeur, et qui ne pose donc aucun problème d’intégration.
    Complet et performant, il est également personnalisable (applications, jeux, films, musiques, livres, thèmes, etc.) via le Play Store/Google Play (offre légale de téléchargement proposée par Google).
  • Surcouche constructeur :
    Bon, c’est simple, ici, exit le fonctionnel. La surcouche n’est que graphique. Et à cela s’ajoute le fait qu’il s’agisse principalement d’un habillage (fond d’écran, icônes) que de véritables effets 3D.
    On obtient donc un intéressant contraste entre le panneau de menu (fond blanc, retravaillé) et les fonctions de ce même menu (exemple : Gestion de la double sim) en fond noir à la mode « Android de base ».

Clairement un bon système, légèrement remanié par le constructeur, mais sans que cela n’ajoute vraiment grand chose.
Bon point ou mauvais point ? Je dirai bon point. Car au final, une petite surcouche graphique ne vient pas pénaliser ce mobile aux performances moyennes.

6. L’usage : pro, perso… les 2…

L’avantage d’un mobile « double sim » sera toujours d’être un mobile polyvalent permettant de gérer 2 lignes téléphoniques et donc, pourquoi pas, une ligne pro et une ligne perso.
Reste que ce mobile, totalement typé, sera probablement destiné à un marché de particuliers. Je doute de le voir intégré dans une flotte de mobiles pro. même si techniquement il pourrait être parfaitement adapté.

  • Divertissement : musiques et films
    Des applications de base telles que Play musique, Play films, etc. permettent de lire vos films et vos mp3 préférés.
    Au pire, si le format de vos fichiers n’est pas pris en charge, le Play Store vous proposera des applications (parfois gratuites) pour lire les formats non reconnus alors.
  • Divertissement : jeux 2D et 3D
    Clairement, même si ce mobile a des performances modestes, il est tout à fait possible de jouer à des jeux 2D et 3D… tels que Temple Run 2 ou bien encore Asphalt 7 (voir Modern Combat 4).
  • Appareil photo : qualité très passable
    La photo n’est clairement pas le sujet sur lequel ce smartphone se sent à l’aise.
    Le 5MP, bien que doté d’un bon autofocus, donne une image manquant de finesse et de netteté. Il s’agira donc d’un appareil photo « de dépannage ». Idem pour la caméra frontale VGA qui permettra de faire un peu de visio via Skype par exemple.
    Echantillon photo : voiture miniature à la lumière du jour.

Un téléphone qui bien que polyvalent reste plutôt un outil « ludique » que « professionnel/productif ».

En conclusion, le Wiko Sublim est un mobile original, destiné à un publique féminin

Un publique qui, s’il se concentre sur le design, sera parfaitement satisfait.

Reste que les geeks seront probablement déçu(e)s par un mobile doté de performances en retrait par rapport à un Wiko Cink Five (sans parler de l’écran 5 pouces HD) pourtant commercialisé au même prix.

Un choix cornélien donc, entre design et performances… mais au final, est-ce vraiment utile d’avoir une bête de course dans son sac à main pour pouvoir appeler ses copines et écouter ses mp3 ? (propos parfaitement machiste que j’assume ;p)

Galerie photos :

Autre :

Vidéo de déballage du Wiko Sublim.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

17 commentaires

  1. A ce prix là, ça ressemble à une farce.

  2. Bonjour Marco,
    je vois que tu a intégré temple run 2 au test :-D il devait fortement larguer je pense (en augmentant les graphisme à fond dans les options)?

  3. C’est très NUL, Une femme a besoin de faire des photo, elle utilise même son smartphone pour faire miroir !
    5mpx arrière , et VGA avant ….

    Aussi toujours les même couleur Blanc et Noir …
    Pour une clientèle féminin il faut du couleur , genre ROSE, VERT POMME, TURQUOISE, ROUGE,

  4. C’est pour quant le wiko testostérone?,le mobile pour ceux qui en ont dans le pantalon.
    C’est une idée comme une autre…..

  5. Bonjour Marco.

    Le test vidéo est très bon en soi mais je pense que ce smartphone est plus destiné aux continents ou aux pays tels que l’Asie, l’Inde ou la Russie ou les femmes aiment ce côté « bling bling ».
    Pas sûr que la plupart des femmes de chez nous apprécient réellement!
    De plus , les « specs » de cet appareil ne sont pas terribles.

    A+

    Alex

  6. Je les et il et nul beaucoup de beug

  7. Qu’en je vrai écrire des message il beug ou qu’en je suis au téléphone il fait des drôle de bruit je ne peu pas aller sur internette j’ai de la bateri il s’etin tout seul la wiifi ne marche pas

  8. M-Christine Giordani

    Merci pour cette analyse. J’ai acheté le Wiko Slim, mais avant même que je ne le reçoive, je l’ai annulé à cause de ses dimensions uniquement. Il est bien trop grand pour mes poches de jupes-shorts-pantalons…(dans mon sac, je ne l’entend pas sonner en environnement bruyant).
    Donc je me « rabats » sur celui-ci qui a le max (mais pas toutes) les caractéristiques que je souhaite.
    Je regrette en effet le peu de capacité de l’appareil photo, et ça c’est le GROS PROBLEME de la plupart des smartphones de cette taille!!

    D’autre part, j’ai un peu d’appréhension envers le SAV, si quelqu’un a un retour sur leur disponibilité, professionnalisme, amabilité??
    Merci

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>