Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Wiko Kar 2 : un basique loin d’être cheap

Test du Wiko Kar 2 : un basique loin d’être cheap

Dans le royaume des mobiles « basiques » (autrement appelés Feature Phones en anglais) il est intéressant de constater que certaines marques en proposent plus que d’autres, pour des prix toujours aussi bas !

Et c’est clairement le cas de Wiko, l’importateur marseillais qui, une fois de plus, lance sur le marché hexagonal un mobile « pas cher », et qui pourtant possède (sur le papier) d’intéressantes spécifications.

Alors, certes, inutile de s’attendre à un mobile sous Android capable de faire fonctionner des jeux 3D à la Modern Combat 4, mais tout de même, le Wiko Kar 2 (la 2ème génération d’un mobile que nous avions testé en 2012 : le Wiko Kar) est un mobile sympathique.

D’autant qu’il est proposé à un prix agressif (moins de 46€) sur la boutique de notre partenaire : Materiel.net (que je remercie pour nous avoir prêté ce mobile).

1. Esthétique : soignée, en nette amélioration

Wiko a beau être une marque qui essaye de monter en gamme sur ses smartphones (voir les tests des Wiko Stairway et Wiko Darkside) il n’en reste pas moins que les basiques ne sont pas délaissés.
Et ainsi, depuis la première génération de « Kar », on remarque une nette amélioration des standards de fabrication et de qualité.

  • Face/avant :
    On retrouve l’écran de 2.8 pouces surmonté d’un écouteur.
    En dessous, le marquage Wiko et un clavier 10 chiffres complété d’un pad 4 directions et de touches décrocher/raccrocher.
  • Dos/arrière :
    Un capteur photo 2MP avec double flash LED, le marquage Wiko, un haut-parleur.
    Le cache-batterie en aluminium peut être retiré (difficilement, il y a un coup à prendre) et permet d’accéder à la batterie, aux emplacements des 2 cartes sim et de la micro SD.
  • Côté supérieur :
    On retrouve un jack 3.5
  • Côté inférieur :
    Le port micro USB qui permet de recharger le mobile.
  • Côté gauche :
    Rien.
  • Côté droit :
    Rien.

Un basique aux dimensions généreuses (129,5 x 55,5 x 11 mm) et au poids conséquent (119 grammes).
On notera la très bonne finition et notamment le cache-batterie en aluminium (oui, en métal, pas en plastique) qui contribue au sentiment de qualité perçu.

  • Flexion :
    On notera l’excellente rigidité du mobile. Il ne plie pas, c’est un bon point.

Rien à redire, pour un basique, le résultat obtenu est tout à fait sympathique !
A noter que le Wiko Kar 2 n’est disponible qu’en noir.

2. Image et son : bel taille d’écran, pour un basique

Il est clair que l’un des points forts (et originalités) du Wiko Kar 2 repose sur son grand écran (ndlr : enfin bon, pour un basique).
En effet, en lieu est place d’un habituel 1.8 pouces, le Kar 2 propose un 2.8 pouces… et ça, ça fait la différence.

  • Ecran :
    Un écran de 2.8 pouces doté d’une résolution adaptée de 320 x 240 pixels, et en prime, il est couleur.
    Globalement, l’image est de bonne qualité (toutes proportions gardées) et permettra une bonne lecture des SMS, une bonne navigation dans le menu… et rien d’autre (puisque le mobile ne propose pas grand chose d’autre en fait).
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Le haut-parleur donne un son plutôt convenable mais qui, nécessairement, sera étouffé lorsque le téléphone est posé sur une table.
    L’écouteur fourni également un son tout à fait normal, rien à signaler sur la qualité du son en appel.
    Quand au jack 3.5, sans être franchement mauvais, il a tendance à fournir un son légèrement étouffé…

Le résultat est globalement satisfaisant. Même si au final l’écran n’aura pas de réelle utilité si ce n’est d’améliorer la lecture des messages (pas de lecteur vidéo, pas de jeux, etc.).

3. Performances : pardon ?

Bon, est-il utile de rappeler que ce mobile n’a pas été conçu comme étant une bête de course destinée à faire du gros jeu 3D ?
Donc, inutile de s’attarder sur ce point, on ne pourra parler ni de performances (pas de score Antutu à fournir) ni de CPU-GPU-RAM, etc.

Tout au plus peut-on évoquer la mémoire de stockage interne (très faible : 1/2 Mo !) et l’emplacement micro SD qui permettra (carte mémoire non fournie) d’ajouter jusqu’à +8Go (validé avec une carte micro SD HC 8Go class4 de la marque Sam***g).

4. Connectivité : double sim… et gros DAS

Point de WiFi, de GPS, de NFC, etc.
Mais par contre, on retrouve du micro USB, du micro SD, du jack 3.5 et surtout du Bluetooth 3.0 (utile pour connecter une oreillette sans fil).

Bon, pour le reste, c’est pas la fête, puisqu’on a ici un mobile GSM bi-bandes (attention donc aux réseaux des pays dans lesquels vous allez vous balader, qui éventuellement ne seront pas exploitables par le mobile) et GPRS (oui, pas de 3G).

On notera également la présence d’un tuner FM (nécessite de brancher le kit piéton en guise d’antenne).

Mais quoi qu’il en soit, la grosse force de ce mobile réside dans sa gestion de 2 cartes sim (dual sim en anglais).

  • Double-sim :
    Comme tous les téléphones Wiko, le Kar 2 est un « dual-sim » (double-sim). Et comme d’habitude, il est « stand-by » (2 appels reçus sur chaque carte sim ne peuvent aboutir en simultané, l’un basculera sur le répondeur).
    La gestion des droits des cartes sim est disponible via le menu du mobile (« Paramètres ») mais se résume à peu de choses (passer en mode avion l’une ou l’autre des sim, etc.).
  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Il s’agit d’une « norme » qui permet de valoriser la quantité d’ondes émises par un téléphone lors de son fonctionnement (notamment en appels). Plus cette valeur est élevée, plus le risque potentiel pour la santé (en cas d’utilisation longue et répétée) est élevé.
    L’Union Européenne impose donc que tous les constructeurs désireux de commercialiser leurs produits dans la zone UE ne dépasse pas le « score » de 2w/kg.
    Et pour le coup, ouch, le Wiko Kar 2 a un DAS très élevé de 1,706w/kg. Il s’agit du 2ème plus mauvais mobile testé en 2013 par mes soins, sur ce point (on se souviendra du plus mauvais : le Thomson TH-1035M).

Pour ce qui est de l’accroche réseau GSM et de la qualité en conversation (voix entendu et voix émise) rien à redire.
C’est un téléphone qui fait bien son travail de téléphone…

5. Système d’exploitation : 100% propriétaire

Point d’Android sur ce mobile, mais un système d’exploitation (Operating System ou encore OS en anglais) propriétaire.
Exploitable via un menu présentant 18 sections, chacune proposant différentes options :

  • Contacts : permet de gérer… ses contacts et donc son répertoire.
  • Appels : permet de gérer les appels reçus, émis, etc.
  • Profil audio : permet par exemple de basculer le mobile en sonnerie « vibreur ».
  • Musique : qui est un lecteur mp3 tout à fait banal.
  • Messages : afin de lire ses emails…
  • Appareil photo : permet d’utiliser… le capteur photo.
  • Facebook : et oui ! Mais bon, l’expérience utilisateur est plus que passable (voire même mauvaise en fait).
  • Bluetooth : pour gérer cette connexion sans fil.
  • Paramètres : permet de gérer les options de son mobile.
  • Radio FM : pour écouter… la radio sans avoir besoin de connexion web.
  • Java : pour régler le son et quelques autres paramètres des applications java.
  • Jeux : un petit jeu 2D… sans prétention.
  • Alarme : de quoi vous réveiller le matin…
  • Lecteur multimédia : si vous avez envie de lire (ndlr : mouais, mauvaise idée) une vidéo sur ce mobile.
  • Internet : un navigateur Wap.
  • Gestionnaire de fichiers : pour connaître la mémoire de son mobile (le 1/2Mo interne) et de l’éventuelle carte micro SD insérée.
  • Boîte à outils : quelques outils (calculatrice, etc.).
  • Agenda : pour connaître la date du jour et vos rendez-vous marqués.

Un OS très simple à appréhender et utiliser, avec une phase d’adaptation de 10mn tout au plus.
Les fonctions sont intuitives, et on peut féliciter la marque pour le nommage de ces dernières (certains constructeurs concurrents devraient s’en inspirer !).

6. Usage : pro, perso… ou simplement « mobile de dépannage »

Les mobiles dual-sim, on le sait, sont généralement polyvalents et permettent de gérer une carte sim pro et perso en même temps.
Reste que le Kar 2 est un mobile « basique » qui se destine probablement à une clientèle qui n’a pas envie de (ou ne peut pas) dépenser beaucoup d’argent dans son mobile

  • Appareil photo :
    Un tout petit capteur photo frontal de 2MP… de qualité très « bof »…
    Ce dernier propose néanmoins un double flash LED (original sur ce type de mobile) mais qui ne contribue en rien à l’amélioration de la qualité de l’image.
    Clairement, les photos prises avec le Wiko Kar 2 serviront à changer le fond d’écran du téléphone… sans plus…
  • Autonomie :
    Une batterie de 950mAh. Plusieurs jours d’autonomie seront offerts par ce mobile.
    C’est un réel point fort, qui vous évitera de passer par la case « chargeur » quasi-quotidienne des smartphones actuels.

Fonctionnellement, pas grand chose à reprocher à ce mobile… qui conviendra à un usage basique

Conclusion : mouais… pas mauvais, mais le D.A.S. est trop élevé !

Le Wiko Kar 2 est un mobile « basique » et pourtant loin d’être cheap en raison d’une bonne qualité de fabrication et d’un dos en aluminium qui ajoute à la qualité perçue par l’utilisateur.
L’écran de belle taille ajoute également au confort d’utilisation et les grandes touches permettent d’avoir une bonne saisie (merci également au mode T9).

Pour ce qui est de la connectivité, on retrouve le désormais très habituel double-sim (du moins chez Wiko) avec une bonne gestion des droits.
Mais cependant, bon sang, que le DAS est élevé ! Clairement bien trop élevé !

Même si l’utilisateur lambda ne prête pas attention à ce type de sujet (à tord ou raison, je ne rentrerai pas dans ce débat) il s’agit, ne serait-ce que pour moi (dans ma propre utilisation) d’un point rédhibitoire…

A vous donc de faire votre propre bilan.
D’un côté, un mobile sympathique double sim, à petit prix, plutôt bien fait, et qui n’en propose guère plus.
D’un autre côté, ce même mobile, au DAS bien trop élevé…

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Wiko Kar 2.
Acheter le Wiko Kar 2 sur le site de notre partenaire, Materiel.net

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

14 commentaires

  1. Bonsoir.

    Merci pour ce test complet et très explicatif, bien détaillé niveau connectivité ça fait plaisir comme d’habitude. =+)

    par compte le DAS lui et vraiment très mauvais comme tu l’as ci bien stipulé dans le test pour il y à d’autre Smartphone de 2012 qui avaient aussi un mauvais DAS.

    Je me demande par compte à quoi peut servir du double flash led sur ce genre de  » Smartphone  » bon ceci dit la finition en aluminium en vraiment très sympa, par compte moi j’ai toujours du mal à adhéré l’aspect double SIM.

    Bonne chance pour les tests suivant, bonne continuation et j’ai hâte de voir la vidéo top-for-phone répond à tous trop IMPATIENT. 8+)

    A++

  2. 1, 706 W/Kg!!! Mais tu captes dans le désert caché dans un abri anti atomique avec un score pareil! :D

  3. Mouais…

    Pour 30 euros de plus ya le wiko ozzy!

  4. bonjour, je voudrais désactivé le t9 pour l’écriture des sms, parce que a chaque fois que je veux écrire un sms le t9 est activé. une autre méthode que d’appuyé 3 fois sur # l’or de l’écriture du sms? merci

  5. Bonjour, je viens d’acquérir ce gsm, de toute ma blondeur intérieure, je n’arrive pas à trouver comment activer le haut parleur en mode conversation et la « lampe de poche »
    Quelqu’un peut-il m’aider?
    Merci.

  6. Merci! Pour activer le haut-parleur en cours de communication :

    Appuyer sur la touche en dessous d’HP ON en bas à gauche de l’écran.

    Nous restons à votre disposition pour toutes informations complémentaires.

    En vous remerciant, toute l’équipe Wiko vous souhaite une agréable journée.

  7. Salut, j’ai un wiko lubi 2 mais je ne suis pas completement satisfait des « performances »

    en effet, on ne peut envoyer des mms, domage

    est-ce que l’on peut envoyer des mms avec le wiko car 2 ????

  8. par ailleurs, est-ce que le wiko kar 2 qui est équipé d’un « flash led » puissant d’après la vidéo permet d’éclairer son chemin à la manière d’une torche comme sur le wiko lubi2 ???

    Et enfin, sur le telephone le plus basique de WIKO à savoir le lubi 2, on peut mettre une carte micro SD jusqu’à 32 GO, pourquoi sur le KAR 2 qui est un « peu mieux » ne peut-on pas mettre de carte micro SD supérieure à 8 GO ????

    étonnant non?

  9. dernière question :
    peut-on oui ou non consulter internet même si cela est galère et aller par exemple sur le site pagesjaunes.fr car il est pratique dans mon métier de rechercher des coordonnées téléphoniques.

    merci

  10. Bonjour, je viens d acheter un wiki k 3,cependant la taille de la police est très petite, comment puis je l augmenter ?

  11. Bonjour comment augmenter la saisie des sms de mon wiko kar3 et recevoir mes sms plus grand merci

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>