Accueil » Diverses marques » Test du Vivo Y85 : il a presque tout bon

Test du Vivo Y85 : il a presque tout bon

???

On connaît plus la marque chinoise Vivo par ses smartphones haut de gamme que par ses mobiles d’entrée ou de milieu de gamme.

Le Vivo Y85 rentre dans cette dernière catégorie, puisqu’en cette fin du mois de janvier 2019, il est possible de le retrouver à moins de 220 Euros sur certains sites de vente en ligne.

La question est de savoir si la marque faisant partie du groupe BBK Electronics (Vivo, Oppo, OnePlus) est aussi forte dans la fabrication de ses smartphones typés « milieu de gamme » que dans celle de ses appareils haut de gamme.

La réponse se trouve dans cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un appareil élégant

???

Le Vivo Y85 existe en 3 couleurs : Rouge, Or et Noir.

Notre exemplaire de test se pare d’un noir laqué du plus bel effet… qui prend extrêmement vite les traces de doigts et la poussière.
Afin d’éviter ces désagréments, le fabricant a eu la bonne idée d’inclure une coque de protection arrière en silicone transparent dans la boîte.

Le dos et les contours du terminal sont en polycarbonate, mais la qualité de fabrication est excellente, de même que la prise en main.

La face avant est occupée à hauteur de 84% par un écran à encoche de 6,22 pouces.
Celui-ci, au profil 2.5D, est protégé par une vitre Corning Gorilla ainsi que par un film posé en usine.

Cet afficheur est surmonté d’un écouteur, des capteurs de luminosité/proximité et d’une caméra frontale.
Tout ce petit monde prend place dans l’encoche.
Pas de LED de notifications et pas de touches sensitives Android. Ces dernières étant intégrées à l’écran, elles sont donc tactiles.

???

Retournons le téléphone pour découvrir un module photo à 2 objectifs placé à la verticale.
Celui-ci est accompagné d’un flash LED.
Plus bas, le lecteur d’empreintes digitales, la marque Vivo et la mention « Designed by Vivo ».

???

???

Sur le côté gauche, on retrouve le tiroir SIM/micro SD (2 nano SIM + 1 micro SD) alors que le flanc droit accueille la touche de volume et le bouton d’allumage.

???

???

Si la tranche supérieure est vierge de tout orifice, à l’opposé on note la présence d’un port mini-jack, d’une entrée micro (la seule), d’un port micro USB et de la grille du haut-parleur.

  • Dimensions : 155,22 mm de long x 75,24 mm de large x 7,7 mm d’épaisseur | Poids : 152 grammes

2. Image et son : un très bel écran HD+

???

Le Vivo Y85 est équipé d’un écran LTPS FullView au ratio 19:9.

Certes avec une résolution de 1520 x 720 pixels nous n’atteignons pas les 300 pixels par pouce nécessaires pour ne pas pouvoir distinguer les pixels à l’oeil nu, mais seul un oeil vraiment exercé pourra s’en rendre compte.

L’image et les couleurs sont belles, les contrastes sont bons et les angles de vue sont largement ouverts.
La luminosité est nettement suffisante pour pouvoir consulter son smartphone en extérieur.

On prendra donc plaisir à regarder des vidéos sur un tel écran.

Un détail m’a cependant agacé. Le fait que l’écran en mode vidéo tâche de cacher l’encoche dans un bandeau noir, lequel a des angles droits alors que les angles opposés de l’image sont arrondis.

Sur ce smartphone, le son est véhiculé de 3 manières : via l’écouteur, via le haut-parleur principal et via le port micro USB.

En appel, le son restitué par l’écouteur est clair et suffisamment puissant. On comprend bien son correspondant.
Le son diffusé par le haut-parleur principal est également clair et relativement puissant (107 db constatés à la sortie).
Quant à l’écoute au casque, elle est agréable à condition de virer le kit piéton basique fourni par le fabricant.

  • Ecran : 6,22 pouces (LTPS) avec résolution Full HD+, soit donc une densité de 270 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : suffisantes

???

Ne nous trompons pas, l’Y85 n’est pas une Formule 1 et ses performances n’ont rien de comparables avec celles que l’on peut obtenir avec le Vivo Nex S… qui lui est un haut de gamme.

Malgré tout, il est relativement performant et ce grâce à la présence de composants techniques offrant un bon confort d’usage.

En effet, le Vivo Y85 est capable de faire tourner toutes les grosses applications, mais également les gros jeux 3D à la mode tels que PUBG Mobile.

???

Face à nos benchmarks habituels, le Y85 a ainsi obtenu un score d’un peu plus de 78.000 points sur Antutu et d’un peu plus de 8000 points sur 3D Mark (Ice Storm Extreme).

Notre smartphone venu de l’Empire du Milieu est également à l’aise en multitâche, cela étant lié à l’importante quantité de RAM offerte (4Go).

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, nous avons ici un classique 32Go dont 22Go sont effectivement dédiés à l’utilisateur.
Cependant une carte micro SD pourra facilement être ajoutée, et ce sans devoir se priver du second emplacement SIM.

  • Antutu Benchmark (v7.1.4) : 78.052 points | 3D Mark (Ice Storm Extreme) : 8045 points
  • Processeur : Octa-core Mediatek Helio P22 MT6762 cadencé à 2,0GHz | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : PowerVR Rogue GE8320
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforme en 22Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : une question de bandes

???

Le Vivo Y85 est un smartphone qui au départ n’est pas destiné au marché européen.
Dans le cas présent, il doit se passer des bandes B20 (800 MHz) et B28 (700 MHz) en 4G LTE (ici de catégorie 6 – 300 Mbps en download).
Selon les opérateurs, il se pourrait donc que dans certaines zones vous vous retrouviez avec de la 3G+.

???

Fort heureusement, nous ne rencontrerons pas ce problème avec les réseaux 2G/Edge et 3G/3G+.

Pour le reste, nous disposons bien du pack comprenant toutes les autres connexions que peut compter un smartphone digne de ce nom, à savoir : le Bluetooth (4.2), le WiFi (a/b/g/n), le (A)GPS/Glonass/Beidou, un port micro USB 2.0 (OTG), 2 emplacements nano SIM, un slot micro SD, un port mini-jack, la radio FM, etc.
Pas de NFC donc.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine il aura fallu 48 secondes au Vivo Y85 avant d’obtenir un premier fixe (6 satellites).

Au niveau des sensors, on a bien un accéléromètre, une boussole, un gyroscope et les habituels capteurs de luminosité/proximité.
La bonne nouvelle c’est qu’on dispose d’un lecteur d’empreintes digitales aussi rapide qu’efficace.
Le smartphone peut également être déverrouillé par le Face Unlock, mais dans ce cas j’ai trouvé que le déverrouillage était ici un peu lent.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 1,016 W/kg. C’est un score très élevé pour un mobile sorti en 2018.

5. Système d’exploitation : un Android customisé

???

Le Vivo Y85 tourne sous FunTouch OS 4.0, un fork basé sur Android Oreo 8.1.
FunTouch OS a été décrié par de nombreux testeurs, mais personnellement je le trouve agréable à utiliser.

???

L’OS de Google est ici complètement revisité. Nous sommes sur une interface à la chinoise où tous les écrans sont des bureaux. Il n’y a pas de tiroir des applications.

???

On est sur un système ultra paramétrable, notamment par des fonds d’écran et par des thèmes.
On a également la possibilité de remplacer les 3 touches Android habituelles par un système de gestures.

Notez également que le Centre de Contrôle est accessible d’un mouvement du doigt partant du bas de l’écran vers le haut.
Cela peut être un peu déconcertant, car avec Android on a plutôt l’habitude de balayer l’écran de haut en bas pour avoir accès à ces mêmes raccourcis.

???

Un petit passage dans le menu des paramètres vous permettra d’activer Jovi, L’Assistant Intelligent de Vivo.
Ce dernier interviendra notamment au sein de l’application photo.

  • Système d’exploitation : Android Oreo 8.1 | Fork : FunTouch OS 4.0

6. Usage : une bonne autonomie

???

Le Vivo Y85 est bien entendu capable de passer/recevoir des appels et d’envoyer des textos.
Avec lui, vous pourrez aussi écouter des MP3, regarder des vidéos, surfer sur le Net et faire du jeu 2D/3D.

Mais il y a encore aujourd’hui 2 aspects qui permettent de distinguer les mobiles entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

Pour ce qui est de la photo, lorsque la luminosité se montre suffisante, le capteur principal arrière de 13 mégapixels ouvrant à f/2.2 produit des clichés tout à fait satisfaisants.
Bien entendu, comme c’est souvent le cas, le résultat se gâte si la lumière vient à manquer.

vivo y85 - vue 03

Le Y85 est capable de filmer en 1080p à 30 FPS.

L’APN principal est secondé par un autre capteur de 2 MP ouvrant à f/2.4.
Ce dernier sert à mesurer la profondeur de champ et à donner un effet bokeh.
Là aussi, les clichés obtenus sont de bonne qualité.

vivo y85 - vue 01

A l’avant, nous retrouvons un capteur photo de 16 mégapixels ouvrant à f/2.0 qui permettra de réaliser de beaux autoportraits.

vivo y85 - vue 02

En ce qui concerne l’autonomie, dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, le Vivo Y85 sera capable de tenir 2 jours avant de demander à être rechargé.

Le terminal est compatible avec la technologie de charge rapide. Un chargeur de 5V/2A est d’ailleurs fourni dans le packaging.

???

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 11% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est nettement mieux que les 20% habituellement constatés.

  • Appareil photo dorsal :  13 + 2 mégapixels avec autofocus et flash LED.
  • Batterie : Fixe de 3260 mAh.

En conclusion : bon à tout faire

???

Indépendamment du fait qu’il fasse l’impasse sur la bande des 800 MHz en 4G LTE, le Vivo Y85 devrait pleinement vous satisfaire.

Il affiche un design plaisant, une bonne qualité de fabrication, une belle image, des performances suffisantes pour faire tourner la plupart des gros jeux 3D du moment et offre une bonne autonomie.
De plus, il fait des photos tout à fait satisfaisantes si la luminosité est suffisante.

Certains déploreront le manque de NFC, mais pour le reste, à moins de 220 Euros nous sommes ici en présence d’un bon smartphone.

Galerie photos :

Autres :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>