NEWS
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du TP-Link Neffos C7 : du bon pour pas cher

Test du TP-Link Neffos C7 : du bon pour pas cher

Le Neffos C7 est un mobile commercialisé par la marque TP-Link, leader mondial des solutions réseau (telles que des hubs, switchs, etc.).

Une marque que nous vous avons déjà présenté précédemment (voir les autres tests), et qui lancé au cours des 2 dernières années d’intéressants mobiles entrée de gamme tels que ce tout nouveau C7 (également connu sous la référence TP910A).

Un smartphone entrée de gamme, certes, mais doté de bonnes spécifications (au regard de son prix).
Commercialisé au prix maximum conseillé de 159,90€ (lors de son lancement en février 2018), ce mobile semble donc être un bon plan comme on les aime, chez TopForPhone.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : sobriété et bonne finition

Neffos C7 - vue 02Le Neffos C7 est un mobile qui présente bien, et qui est doté d’un bon niveau de finition.
Et si l’on remarque l’absence d’originalité du design, on pourra malgré tout retenir les bons choix retenus lors de la conception tels que la vitre 2.5D ou encore le dos du mobile qui offre un effet métal très convaincant.

La prise en main reste correcte, si on prend en considération les dimensions généreuses de ce mobile.
Un mobile qui, en outre, est décliné en 2 coloris : or (appelé « Sunrise Gold ») ou argent (appelé « Cloudy Grey »).

Le capteur d’empreintes digitales placé au dos du mobile tombe plutôt bien sous l’index et permet de le déverrouiller rapidement et efficacement.
Et à noter que le dos de l’appareil ne se retire pas, la batterie est donc figée, et les cartes sim (ou micro SD) sont à insérer via une trappe situé sur la tranche gauche.

  • Dimensions : 15,4 cm de long x 7,7 cm de large x 0,8 cm d’épaisseur | Poids : 157 grammes.

2. Image et son : résultat tout à fait correct

Neffos C7 - vue 03Bien que ce téléphone soit un entrée de gamme vendu à petit prix, il faut reconnaître que l’image proposée reste de bonne qualité.
L’écran de 5,5 pouces offre une belle diagonale, tout en offrant une bonne luminosité (jsqu’à 500 nits mesuré par mes soins, là où la marque reste plus timide avec un score revendiqué de 450 nits).

Cependant, la netteté d’image, en raison d’un nombre de pixels par pouce inférieur à 300ppp, pourrait sembler dégradée.
Malgré tout, l’image proposée reste agréable, et il est tout à fait possible de regarder confortablement des vidéos.

Pour ce qui est du son, le haut-parleur placé sur la tranche inférieur offre un son de bonne qualité, et puissant (jusqu’à 110 décibels).
Et rien à signaler relativement au mini-jack et l’écouteur.

  • Ecran : 5,5 pouces (IPS), ratio 16:9 avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 267ppp.
  • Son : mini-jack et haut-parleur sur la tranche inférieure. Écouteur classique.

3. Performances : modestes

Neffos C7 - vue 14Ce téléphone n’est pas une bête de course, mais il parvient malgré tout à faire fonctionner les grosses applications et les gros jeux.
Reste que, assez étonnamment, je n’ai pas pu obtenir de score via Antutu, l’application ne parvenant pas à finaliser son test.
Et je n’ai pas pu installer le jeu Real Racing 3 (mais bien Asphalt 8) car ce dernier n’apparaît pas dans le PlayStore.

Cependant, le test réalisé via 3D Mark laisse penser que ce Neffos C7 s’en sortir très bien dans les gros jeux 3D.
(sauf peut-être des titres à venir tels que PUBG ou bien encore Fortnite)

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, les 16Go revendiqués par la marque se transforment en un plus raisonnable 10,1Go.
De quoi installer, malgré tout, un bon nombre de jeux et applications.

En outre, ce mobile dispose d’un emplacement micro SD.
Cependant, vous ne pourrez utiliser cette dernière que pour y placer les fichiers de type photo, musique, vidéos… car impossible d’y installer les jeux et applications

  • Antutu (v7) : l’application plante systèmatiquement | 3D Mark (Ice Storm Extreme) : 5 400 points.
  • Processeur : 8 coeurs, dont 4 x 1,5GHz et 4 x 1,0GHz (Mediatek MT6750) | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Mali-T860.
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 10,1Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : satisfaisante

Neffos C7 - vue 13Le C7 offre une connexion 4G LTE (cat. 4 150mbps en down et 50mbps en up) avec fréquences B3/B7/B20.
Cependant, pas de fréquences  B28 (exploitée par Free et Bouygues), qui pour l’heure est encore rarement proposée par les constructeurs pour leurs modèles destinés à la France.

Outre la 4G LTE, ce mobile propose également une connexion 3G+.
On ne sait jamais, votre opérateur pourrait ne pas offrir de la 4G là où vous vous trouvez (ndlr : et on ne parle pas de vos vacances dans le Larzac).

Comme souvent (et ça devient de plus en plus standard de nos jours), ce mobile est doté de 2 emplacements pour cartes sim (format « nano »).
Et il faudra sacrifier le second si vous souhaitez ajouter une carte mémoire micro SD (jusqu’à +128Go).

On retrouve également ici du WiFi, du bluetooth, une puce aGPS/GLONASS, une radio FM (le kit piéton et alors utilisé en tant qu’antenne), micro USB (avec fonction OTG), etc.

Pour ce qui est des capteurs, bonne nouvelle, on trouve un gyroscope, un accéléromètre, une boussole, etc. de quoi faire plaisir aux inconditionnels de VR (« réalité virtuelle ») et d’AR (« réalité augmentée »).

Le C7 est également doté d’un capteur d’empreintes digitales, rapide (seulement 0,2 seconde pour déverrouiller le mobile selon la marque).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,42w/kg à la tête (1,57w/kg au corps). C’est un score tout à fait correct pour un mobile commercialisé en 2018.

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : Android surcouché

Neffos C7 - vue 15Android est ici proposé dans sa version 7.0 « Nougat ».
Une version modifié par la marque, via une surcouche nommée NFUI (version 7.0).

Un très bon système d’exploitation, qui cependant perd ici 2 fonctions natives que sont l’installation des applications/jeux sur la micro SD, et le multi-fenêtres (écran divisé en 2).

Reste que cette surcouche apporte aussi son lot de modifications ergonomiques, de design, et fonctionnelles.

Pour ce qui est du look, on a des fonds d’écran et des icônes modifiés, et une application « Thèmes » permet de modifier cela.

L’ergonomique est également modifié, car on note ici l’absence profondeur de navigation (pas de menu, pas de « chariot d’application »), comme c’est souvent le cas sur les surcouches chinoises.

Toujours de l’ordre des modifications ergonomiques, la marque à ajouté des gestes et autres raccourcis (réglable dans les paramètres du mobile).
Tels que l’ajout d’un bouton flottant, un double-tap pour réveiller le mobile, etc.

Pour les applications, on notera la présence de :
- Smart WLAN, afin de créer/rejoindre facilement un réseau du type
- Kasa, une application spécifique TP-Link uniquement compatible avec les appareils de la marque
- Tether, qui permet aussi de se connecter à un appareil de la marque

  • Système d’exploitation : Android 7.0 « Nougat » | Surcouche : NFUI 7.0.

6. Usage : correct et adapté

Neffos C7 - vue 07Le C7 est un mobile qui offre une bonne expérience utilisateur…
Il faut comprendre par là qu’il est possible de l’utiliser de manière agréable dans l’ensemble pour l’ensemble des usages qu’un smartphone peut offrir.

On peut donc lire des mp3, regarder des vidéos, aller sur le web, lire des emails, envoyer des SMS/MMS, etc.

On peut également jouer à des jeux 3D (tels qu’Asphalt 8).
Cependant, il est clair que les nouveautés 2018 (à l’instar de Fortnite et de PUBG) risquent de mettre à mal ce mobile (ndlr : déjà qu’ils mettent à mal des Samsung Galaxy S9).

La qualité photo est correcte… pour un mobile entrée de gamme.
Les couleurs ont tendance à tirer sur le jaune-orangé selon moi, et on peut parfois constater un certain manque de netteté (et encore plus de piqué).

Reste que si l’on prend en considération de le prix de ce smartphone, il est clair que la qualité photo est dans les bons standards et que le C7 ne mérite pas de critique excessive sur cet usage.

L’autonomie est tout à fait correcte, et ce mobile parviendra aisément à dépasser le 1 jour avant de devoir être rechargé (à moins que vous ne soyez rivés H24 dessus).

Ce qui est dû à une batterie de taille convenable (3 000 mAh, ce qui est un grand standard pour ce type de mobile), même si certains concurrents ayant mis l’accent sur ce point ont des batteries qui atteignent les 4 000 mAh (tout en étant également 70 à 100€ plus chers).

Pour ce qui est de la recharge, dommage que celle-ci ne soit pas rapide.
De fait, recharger ce mobile de 0 à 100% prendra plus de 2 heures.

En conclusion : un entrée pas cher et efficace

Le Neffos C7 est un mobile entrée de gamme convaincant, qui en offre pour son prix.
De fait, c’est un mobile qui offre un usage tout à fait satisfaisant.

On pourra excuser les quelques « bugs » (qui n’en sont qu’à moitié) tels que l’impossibilité de faire fonctionner correctement Antutu, ou bien de télécharger Real Racing.

On apprécie donc le rapport satisfaction/prix et on regrettera la difficulté à trouver ce mobile en boutique (heureusement, le web et là pour vous permettre de l’acheter en ligne grâce à notre comparateur de prix).

  • Les plus : son prix bas et attractif, la configuration proposée cohérente, l’usage est globalement satisfaisant (bonne expérience pour l’utilisateur).
  • Les moins : ce C7 reste un entrée de gamme et suppose des concession (vs un ultra-haut de gamme), difficile à trouver en boutique.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du TP-Link Neffos C7.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>