Accueil » Diverses marques » Test du TP-Link Neffos C5A : un achat de raison

Test du TP-Link Neffos C5A : un achat de raison

???

Que les amateurs de gros flagships me pardonnent, le smartphone dont il est question dans cet article de test est un appareil low-cost affiché à 69,95 Euros (en cette fin du mois de janvier 2019).
Ce dernier m’a aimablement été envoyé par la marque et je l’en remercie.

Le TP-Link Neffos C5A est donc un mobile au prix raisonnable, tout comme ses spécifications techniques.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un design plaisant

???

Le Neffos C5A est un smartphone qui mise principalement sur son prix mais dont le design reste agréable à l’oeil.

La coque arrière est faite de plastique dur peint en gris métal et la prise en main est très bonne, tout comme la rigidité de l’appareil.
Le téléphone offre une bonne qualité d’assemblage. Aucun craquement ne se fait entendre.

L’avant est occupé à hauteur de 65,43% par l’écran.
Ce dernier est surmonté d’un écouteur, d’une caméra frontale accompagnée d’un flash LED, d’un capteur de proximité et de la marque Neffos.
Sous l’écran, on note la présence des 3 touches sensitives Android (pas rétroéclairées) Multitâche, Accueil et Retour.
Pas de LED de notifications donc.
Notez que le constructeur a eu la bonne idée d’inclure un film protecteur d’écran dans le packaging.

???

Retournons le mobile pour découvrir un capteur photo secondé d’un flash LED, les marquages Neffos et TP-Link ainsi que la grille du haut-parleur.
Une fois la coque arrière enlevée, on a accès à la batterie (amovible), aux deux emplacements SIM (1 mini + 1 micro) et au slot micro SD.

???

???

Alors que le flanc gauche est dénué de toute touche, le côté droit accueille quant à lui la touche de volume et le bouton d’allumage.

???

???

Sur la tranche supérieure, on note la présence d’un port mini-jack tandis qu’à l’opposé on retrouve une entrée micro (la seule) et un port micro USB.

  • Dimensions : 145,5 mm de long x 72,6 mm de large x 9,64 mm d’épaisseur | Poids : 159 grammes

2. Image et son : bonne diagonale, faible densité

???

L’écran du Neffos C5A ne suit pas la tendance actuelle, puisqu’il est (encore) au ratio 16:9.

Pour un écran doté d’un tel ratio, la diagonale de 5,0 pouces est devenue un standard depuis longtemps.
Cette diagonale reste suffisamment confortable aux yeux de nombreux utilisateurs.

Doté d’une faible résolution FWVGA, l’écran de notre smartphone chinois obtient par conséquent un faible densité d’affichage.
Avec moins de 200 pixels par pouce, il est certain que les amateurs de Full HD auront tendance à trouver que l’image manque de netteté.

La luminosité de 400 cd/m² reste quant à elle tout à fait bonne pour pouvoir consulter son smartphone en extérieur.

Les couleurs et les contrastes peuvent être qualifiés de satisfaisants.
Par contre, comme nous sommes ici sur un écran TN, il faudra regarder son mobile bien en face afin de ne pas perdre en visibilité d’image.

En ce qui concerne le son, le haut-parleur se trouve en position dorsale et offre une puissance relativement élevée de 106 db à la sortie.
Malgré tout, il ne sature pas lorsque le volume est porté au maximum.

L’écoute au casque est satisfaisante et en communication, le son reste clair mais manque un peu de puissance.

  • Ecran : 5,0 pouces (TN) avec résolution de 480 x 854 pixels, soit donc une densité de 197 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique

3. Performances : faibles mais cohérentes

???

Aucune surprise avec ce Neffos C5A dont les performances sont faibles, en totale cohérence avec son prix de vente.

On a donc ici un smartphone qui parvient à franchir les 21.000 points sur Antutu, sans pouvoir pour autant se vanter d’être un monstre de puissance.

Malgré tout, l’usage reste acceptable et la navigation dans les différents menus et bureaux reste fluide.
Il est quand même possible de faire tourner des grosses applications et de nombreux jeux 3D présents sur le Play Store.
N’espérez quand même pas pouvoir jouer à PUBG Mobile.

???

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, les 8Go revendiqués par le constructeur se transforment, dès le premier démarrage, en un plus raisonnable et limité 4,2Go.

Fort heureusement, il est possible d’ajouter une carte micro SD afin d’élargir cette mémoire.
Cependant, les applications ne pourront pas être installées sur cette même carte micro SD.

???

  • Antutu Benchmark (v7.1.4) : 21.434 points | 3D Mark (Ice Storm Extreme) : 1993 points
  • Processeur : Quad-core Mediatek MT6580M cadencé à 1,3GHz | Mémoire vive : 1Go  | Processeur graphique : Mali-400MP2
  • Mémoire de stockage : 8Go de mémoire qui se transforme en 4,2Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : pas de 4G

???

Malheureusement non, ce mobile n’est pas compatible avec les réseaux 4G LTE.
Malgré tout, on dispose d’une 3G+ efficace.

En outre, comme c’est généralement le cas chez les constructeurs chinois, ce terminal est double SIM (1 mini + 1 micro).
En plus de cela, un slot supplémentaire pourra accueillir une micro SD sans devoir sacrifier un des deux emplacements SIM.

Bien évidemment, le Neffos C5A est également doté des autres connexions indispensables sur un smartphone : du WiFi (b/g/n), du Bluetooth (4.0), du (A)GPS, un port mi-jack, un port micro USB 2.0 (pas OTG), et même de la radio FM.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G ou en WiFi.
Pour le GPS (seul), dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 2 secondes à ce smartphone avant d’obtenir un premier fixe (7 satellites).

Et pour ce qui est des sensors, on a bien la présence d’un accéléromètre et d’un capteur de proximité.
Par contre, pas de capteur de luminosité, pas de boussole et pas de gyroscope. Donc pas de Pokemon Go!

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,377 W/kg. C’est un excellent score pour un mobile premier prix sorti en 2018.

5. Système d’exploitation : un système d’avant hier

???

Bien que lors de la sortie officielle du Neffos C5A Android 8 Oreo était déjà présent sur de nombreux appareils, on doit se contenter ici de la version Nougat 7.0.

TP-Link dit avoir appliqué une surcouche nommée NFUI 7.0 sur l’OS de Google.
Cette dernière est si légère que je n’ai pas vu la différence avec de l’Android stock.
Ce n’est pas un mal car cela permet de bénéficier d’un système plus fluide qui prend moins de place dans la mémoire du smartphone.

???

On a donc bien ici le tiroir des applications cher aux amateurs de l’Android pur.

???

  • Système d’exploitation : Android Nougat 7.0 | Surcouche : NFUI 7.0

6. Usage : plutôt basique

Si ce smartphone est bien capable de faire tout ce qu’un téléphone mobile se doit de réaliser (appels, SMS, emails, consultation d’un site Internet, etc.), il est nettement moins à l’aise dès qu’il s’agit de jouer à de gros jeux 3D.

Malgré tout, pour ce qui est du divertissement, il est possible de lire des MP3 et des vidéos en 480p.
De quoi passer tout de même de bons moments.

Pour ce qui est de la qualité photo, disons qu’elle est propre tant que la luminosité reste suffisante.

Le capteur photo dorsal de 5 mégapixels ouvrant à f/2.0 est capable de filmer en 1080p à 30 FPS.

neffos c5a - vue 01

Le capteur frontal de 2 MP, accompagné d’un flash LED, permettra de réaliser quelques selfies pour poster sur les réseaux sociaux.

neffos c5a - vue 02

L’autonomie est quant à elle liée à une batterie extractible de 2300 mAh.
Dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, ce Neffos C5A sera capable de tenir environ 1,5 jour avant de demander à être rechargé.
Pas de charge rapide, mais un chargeur de 5V-1A fourni dans la boîte.

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 18% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est un peu mieux que les 20% habituellement constatés.

  • Appareil photo dorsal :  5 mégapixels avec autofocus et flash LED
  • Batterie : Extractible de 2300 mAh.

En conclusion : un appareil sans surprise

???

Il est difficile de s’enthousiasmer pour ce smartphone chinois low-cost qu’est le Neffos C5A.
Et pourtant, il s’agit malgré tout d’un bon mobile.

Certes, les performances sont faibles et cela limite l’usage du smartphone, notamment pour les jeux.
Mais les caractéristiques affichées sont en accord avec le tarif demandé.

Et si on ne pourra pas parler ici d’un achat « passion », on pourra parler d’un achat de raison.

Le TP-Link Neffos C5A est un mobile cohérent qui laissera certainement sur leur faim les amateurs de belles performances et de belles photos.
Reste que l’autonomie est tout à fait convenable.

Nous sommes donc ici en présence d’un mobile premier prix qui n’est certes pas bluffant, mais qui offrira une expérience décente à ses utilisateurs.

  • Les plus : prix bas, design plaisant
  • Les moins : écran TN, pas de capteur de luminosité, pas de boussole et pas de gyroscope

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>