Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du TP-Link Neffos C5 Max : bel écran mais performances légères

Test du TP-Link Neffos C5 Max : bel écran mais performances légères

Si TP-Link est une marque connue dans le monde informatique pour ses solutions réseaux (modem, routeurs, swtichs…), il en est tout à fait autrement dans le monde du smartphone.
Reste que TP-Link bénéficie d’une excellente réputation grâce à ces produits, et on peut naturellement espérer qu’il en sera de même pour nouveautés mobiles.

La marque a donc lancé deux nouveautés, d’une part le TP-Link Neffos C5, et d’autre par le TP-Link Neffos C5 Max.
Et il s’agit ici du test de ce dernier. Le C5 Max étant un mobile entrée de gamme proposé à un prix agressif (179,90€ prix maximum conseillé – novembre 2016).

Cependant, si les spécifications semblent élevées pour un mobile vendu à moins de 200€, on est en droit de se demander si au global, l’usage et bon…
Et ça tombe bien, puisque il s’agit ici du test de ce C5 Max.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : du très (trop) sage

tp-link-neffos-c5-max-vue-04La finition du C5 Max est tout à fait correcte.
En outre, bien que ce mobile soit un « tout-plastique », il bénéficie malgré tout d’une bonne rigidité.

Pour ce qui est du design, on est loin d’être en face d’un mobile look excentrique à la Gaudi ou bien encore épuré à la Starck.
Du coup, si la face du mobile présente quelques bonnes idées, le dos est quant à lui totalement « classique ». Un style « china » que l’on a déjà vu à outrance depuis fin 2014.

Un mobile avec une bonne prise en main, mais au dos glissant à l’extrême… ce qui va vous amener à devoir le prendre fermement.
Ce pour éviter la chute. Et dans tous les cas, pour l’utiliser lors de la saisie à deux mains de vos messages.

Pour les coloris on a le choix entre du noir (la version testée) et du blanc.

  • Dimensions : 15,2 cm de long x 7,6 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 161 grammes.

2. Image et son : bel écran Full HD

tp-link-neffos-c5-max-vue-07L’un des points forts de ce mobile porte sur son bel écran 1080p.
Un écran Full HD donc, avec en prime une belle diagonale d’écran de 5,5 pouces, le tout offrant un « effet cinéma » tout à fait sympathique.

La luminosité est tout à fait satisfaisante, ainsi que le contraste (ratio 1600:1).
L’écran offre donc une image agréable, bien que l’on soit clairement en dessous de ce que peut offrir un écran Super AMOLED.

Pour ce qui est du son, le haut-parleur (placé au dos du mobile) offre un son de qualité correcte et à la puissance suffisante.
Pas de quoi sonoriser une soirée entre amis malgré tout… ce qui est tout à fait logique.

  • Ecran : 5,5 pouces (IPS) avec résolution Full HD (1920 x 1080 pixels), soit donc une densité de 401ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : très moyenne, en toute logique

tp-link-neffos-c5-max-vue-18Lorsqu’une marque conçoit un mobile, elle réfléchie aux composants qui peuvent l’équiper, et ce en tâchant de rester dans une une fourchette de prix de revient acceptable.
Et en lorsqu’une marque conçoit un mobile entrée de gamme, les composants qui sont généralement les plus impactés par ce choix sont les CPU-GPU-RAM…

Pas d’échappatoire donc pour ce TP-Link Neffos C5 Max qui a des composants entrée de gamme…
Or, ce « moteur » technique va être mis à rude épreuve sur les jeux 3D, car l’écran est quant à lui un 1080p.

Concrètement, si le constructeur a le mérite d’avoir placé un très bel écran dans ce téléphone, il faut bien prendre en compte que ce dernier permettant d’afficher une image Full HD, sa gourmandise technique est en hausse sur les jeux…
Or, les composants sont sous-adaptés… et cela conduit à avoir une image qui reste fluide, certes, mais à la limite du 25 images par seconde fatidiques.

La mémoire de stockage interne passe de 16Go à 8,1Go disponible lors du premier démarrage et les quelques mises à jour.
Cela peut sembler peut pour les utilisateurs gourmands et désireux d’installer de nombreux jeux 3D… mais pour les autres (ceux qui installent un ou deux jeux, et quelques applis telles que Facebook et autres) cela sera tout à fait suffisant.
D’autant qu’il est possible d’ajouter une micro SD, qui malheureusement ne pourra pas recevoir les jeux et les applications.

  • Antutu : 38.200 points | Epic Citadel (ultra haute qualité) : 27,5 ips.
  • Processeur : Huit coeurs 1,3GHz – 64 bits (Mediatek MT6753T) | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Mali-T720MP3.
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 8,11Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : 4G LTE en place

tp-link-neffos-c5-max-vue-16Bonne nouvelle, car la marque n’a pas fait d’économies sur les composants liés à la connectivité.
Ainsi, on a bien ici une connexion 4G LTE, complétée d’une connexion 2G/3G (HSPA+ pour être précis).

A cela s’ajoute le fait qu’il s’agisse bien d’un mobile double sim (format « micro ») qui, bonne nouvelle, permettent tous les 2 d’avoir de la 4G.
Ca a peut-être l’air d’un détail inutile, mais encore de nombreux constructeurs proposent des mobiles double-sim ou seul le premier emplacement permet d’avoir de la 4G.

Autre bonne nouvelle, ces 2 emplacements pour cartes sim n’obligent pas l’utilisateur à choisir entre double sim ou sim+carte micro SD.
Du coup, vous pouvez ajouter 2 cartes sim, et une micro SD (jusqu’à +32Go max).

A cela s’ajoutent les connexions habituelles dont le : WiFi (b/g/n), bluetooth (4.0), aGPS/GLONASS, radio FM, jack 3.5, micro USB (2.0, mais pas d’OTG), etc.
Et les accroches sont tout à fait bonnes (pas de déconnexion intempestive).

Du côté des capteurs, on notera l’absence du gyroscope… donc pas de « réalité augmentée ».
Mais par contre, rassurez-vous, il y a bien une boussole et un accéléromètre. Vous pourrez donc jouer à Pokémon Go ;)

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,44w/kg. C’est un score tout à fait correct pour un mobile conçu et commercialisé en 2016.

5. Système d’exploitation : pas à jour, dommage

tp-link-neffos-c5-max-vue-17Ce C5 Max dispose d’une version Android qui, si elle n’est pas has-been et parfaitement fonctionnelle, n’est pas à jour.
La principale conséquence négative et que, cette version 5.1 ne permet pas, contrairement à la version 6.0, d’installer les jeux/applications sur la micro SD.
Mais pour le reste, il s’agit d’une très bonne version d’Android que nous avons pu utiliser tout au long de 2015 et 2016.

Une version d’Android sur laquelle une petite surcouche a été appliquée.
Elle apporte quelques modifications au look (fonds d’écran, icônes… et un magasin de thèmes).

A cela s’ajoute la désormais habituelle modification « à la chinoise » où la profondeur de navigation disparaît, et où par conséquent, toutes les applications et les jeux sont installés sur les panneaux d’accueil.

Enfin, on retrouve quelques applications significatives telles que :
- Musique : un lecteur mp3 au look revu. Plus agréable au regard que VLC, mais moins efficace.
- Album : une galerie elle aussi au look revu. Mis à part un coup de peinture, pas grand chose de transcendant.
- Gestion du système : un vaste fourre-tout dans lequel on retrouve un « nettoyeur de fichiers temporaires », un « nettoyeur de mémoire vive », le mode « économie d’énergie », un « suivi de la consommation de data », un « gestionnaire des autorisations des applications », un « gestionnaire des notifications ».
- Lecteur de Vidéos : un lecteur mp3 au look revu. Plus agréable au regard que VLC, mais moins efficace.
- Explorateur de fichiers : là aussi une application dont le look a été revu.

  • Système d’exploitation : Android 5.1 « Lollipop » | Surcouche : TP-Link.

6. Usage : globalement correct

tp-link-neffos-c5-max-vue-16Comme tous les smartphones dignes de ce nom, ce C5 Max vous permettra de lire des mp3/vidéos, de jouer à des jeux 2D (et 3D, avec une fluidité relative), d’envoyer des SMS/MMS/email, etc.
Et de nos jours, il y a principalement deux usages sur lesquels les mobiles se distinguent entre eux, à savoir d’une part la qualité photo, et d’autre part l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, elle est passable.
Car si l’autofocus du capteur dorsal est rapide et efficace, le capteur a du mal à gérer la luminosité, y compris dans des conditions de studio.
Et que ce soit le capteur dorsal ou frontal, on a l’impression de couleurs « baveuses ». Sans pour autant arriver à un résultat catastrophique.

Du côté de l’autonomie, on est dans les standards…
Ni mauvais ni bon, ce mobile est capable de tenir 1 journée avant d’être rechargé.

En conclusion : sympathique entrée de gamme mais…

Concrètement, le TP-Link Neffos C5 Max est un mobile sympathique dont la plus intéressante caractéristique est aussi… sa faiblesse.
En effet, son écran 1080p, que l’on trouve rarement sur un mobile à moins de 160€, demande forcément de bonnes ressources matérielles dès lors que l’on veut faire du gros jeux 3D.

Or ce téléphone a des composants (processeur, mémoire vive, processeur graphique) sous-dimensionnés pour offrir une image très fluide lorsqu’on veut jouer à un jeu vidéo doté de gros graphismes (éléments 3D, textures gourmandes, etc.).

Pour le reste, ce mobile est globalement bien conçu, même si on aurait préféré trouver une version 6.0 d’Android et non 5.1.
Ce qui devient dommage car on ne peut pas alors installer les applications/jeux sur une possible micro SD que l’on aurait ajouté.

Peut-on dire qu’il s’agit d’un bon mobile ? Oui, si votre usage est principalement celui des emails/pages web/applications sociales/lecteur mp3+vidéos.
Mais dès que vous voudrez jouer à des gros jeux 3D (rassurez-vous, les jeux à la Pokémon GO ne posent pas de problème) la chose sera compliquée car vous aurez alors une image fluide certes, mais à son minimum possible.

  • Les plus : prix bas, écran offrant une belle image, connectivité complète.
  • Les moins : Android 5.1 (parce que la 6.0 est déjà répandue), performances faibles (pour les gros jeux 3D).

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du TP-Link Neffos C5 Max.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>