Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Sony Xperia XA : et si c’était celui-là…

Test du Sony Xperia XA : et si c’était celui-là…

sony-xperia-xa-vue-03

Le Sony Xperia XA est le deuxième modèle de la nouvelle gamme « X » à voir le jour.
Affiché à un tarif de 279 Euros en ce mois d’octobre 2016, il se positionne en tant que smartphone de milieu de gamme.

Ce mobile nippon propose des choses intéressantes et nous allons voir ensemble tout au long de cet article de test quelles sont ses qualités, mais aussi ses défauts.

Nous verrons également dans la conclusion si je vous recommande ou non le Sony Xperia XA à l’achat.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un smartphone élégant

sony-xperia-xa-vue-04

La première fois que j’ai ouvert la boîte de l’Xperia XA, je l’ai immédiatement trouvé élégant.
La couleur Noir Graphite de l’exemplaire de test lui va à ravir, mais sachez qu’il existe également en Blanc, en Or Lime et en Or Rose.

L’écran de 5 pouces, protégé par une vitre anti-rayures, occupe 71,8% de la face avant.
Il est surmonté d’un écouteur, du logo Sony aux lettres argentées, des capteur de luminosité/proximité et d’un capteur photo frontal.
Pas de touches sensitives, ces dernières étant intégrées à l’écran, elles sont donc tactiles.

sony-xperia-xa-vue-05

Le dos en plastique d’excellente facture est globalement plat, mais il vient s’arrondir sur les bords.
Dans le coin supérieur gauche, on y trouve un capteur photo entouré d’un anneau chromé, ainsi qu’un flash LED.
Plus bas, on remarque le logo NFC et le marquage Xperia.

sony-xperia-xa-vue-09

sony-xperia-xa-vue-07

Si une grosse partie de l’appareil est en plastique, les flancs sont eux en métal.
Celui de gauche accueille une trappe masquant les emplacements SIM et micro SD, alors que celui de droite est densément occupé par un bouton d’allumage circulaire chromé, la touche de volume et un bouton dédié à la prise de vue.

sony-xperia-xa-vue-08

sony-xperia-xa-vue-06

La tranche supérieure fait place à un port jack 3.5 et à une entrée micro secondaire, alors que la tranche inférieure abrite un port micro USB, l’entrée micro primaire et la grille du haut-parleur.

L’Xperia XA propose une nouvelle interprétation du design Sony contemporain.
Sa prise en main est bonne, mais le téléphone s’avère légèrement glissant.

  • Dimensions : 143,6 mm de long x 66,8 mm de large x 7,9 mm d’épaisseur | Poids : 137 grammes

2. Image et son : un écran HD borderless

sony-xperia-xa-vue-10

Le Sony Xperia XA propose un écran HD 720p, une résolution qui ramenée à la diagonale de 5 pouces procure une densité d’affichage de 294 pixels par pouces.
Certes, on est pas sur de la Full HD, mais on approche de très près les 300 pixels par pouce chers à nos yeux.
La dalle est placée derrière une vitre 2.5D qui procure une belle impression sous les doigts.
Elle bénéficie du Mobile Bravia Engine 2, mais se passe de la technologie Triluminos.

Mais le véritable morceau de bravoure de cet écran tient au fait que ses bordures latérales sont inexistantes : on a vraiment l’impression que les images viennent jusqu’à fleur des flancs du smartphone.

Les couleurs sont belles, les angles de vue sont tout à fait corrects, de même que le contraste.
Notons la présence d’un panneau de réglages très complet réservé à l’affichage.

Regarder une vidéo ou un film sur l’écran de ce mobile est donc tout à fait agréable.

Pour ce qui est du son, on notera la présence d’une technologie maison avec le mode Clear Audio+, un mode permettant d’améliorer la puissance et la finesse du son.
Ce dernier est notamment diffusé par le haut-parleur situé sur la tranche inférieure du smartphone. Il est clair et puissant.

De plus, de par l’emplacement du haut-parleur, le son ne sera pas étouffé lorsque le téléphone sera posé à plat sur une table.

Le son en communication est tout à fait satisfaisant, on comprend bien son correspondant.
Rien à redire concernant le jack 3.5, si ce n’est le fait que le kit piéton fourni dans la boîte est plutôt basique.

Une belle image et un bon son donc pour ce Sony Xperia XA.

  • Ecran : 5,0 pouces (IPS) avec résolution 720 x 1280 pixels, soit donc une densité de 294 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : intéressantes

sony-xperia-xa-vue-11

Avec son Xperia XA, le constructeur japonais a choisi de faire une infidélité à Qualcomm en équipant ce smartphone d’un processeur signé Mediatek.
Accompagné de 2Go de RAM, l’ensemble est plutôt convaincant avec une belle réactivité à l’usage.

Face aux benchmarks, le Sony Xperia XA a obtenu plus de 47.700 points sur Antutu et a même atteint le score de 66,4 FPS sur Epic Citadel en mode High Performance.
Inutile de vous dire qu’aucun jeu 3D actuel et aucune grosse application ne résiste à ce smartphone.
Les micro ralentissements demeurent rarissimes.

Pour le stockage, le constructeur nippon a opté pour un classique 16Go, dont environ 10,5Go disponibles pour l’utilisateur.
On notera la présence d’un slot micro SD qui pourra exploiter sans problème les cartes de 200Go.

Des performances sympathiques donc pour cet Xperia XA.

  • Antutu Benchmark (v6.2.1) : 47.772 points | Epic Citadel (Ultra High Quality) : 60,5 ips
  • Processeur : Octa-core Mediatek Helio P10 MT6755 64 bits (4 x 2GHz + 4 x 1GHz) | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Mali-T860MP2
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 10,5Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : très complète

sony-xperia-xa-vue-18

Notre mobile signé Sony comporte une connectivité plutôt classique en 2016, mais également très complète.
On en attendait pas moins!

Au risque de tomber dans l’évidence, je vais donc me permettre de confirmer que ce smartphone dispose bien de la 2G, de la 3G et de la 4G LTE de catégorie 4 (150 Mbps en débit descendant).

A cela s’ajoute une connexion GSM quadribande qui vous permettra d’emmener ce téléphone et émettre/recevoir des appels et des SMS partout dans le monde.

S’ajoute encore à cela les connexions classiques d’un smartphone moderne : du WiFi (a/b/g/n), du (A)GPS/Glonass, de la radio FM RDS, un emplacement nano SIM (une version dual-SIM existe également), un emplacement micro SD (carte non fournie), un port jack 3.5, un port micro USB 2.0 (OTG), du NFC, etc.

Au niveau des capteurs, on peut compter sur un accéléromètre, une e-boussole, un capteur de mouvements, et sur les habituels capteurs de luminosité et de proximité. Par contre, pas de gyroscope!

Pour ce qui est des accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 9 secondes au Sony Xperia XA avant d’obtenir un premier fixe (5 satellites).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,47 W/kg. C’est un score tout-à-fait honnête pour un mobile sorti en 2016.

5. Système d’exploitation : un Android M surcouché

sony-xperia-xa-vue-17

Comme toujours chez Sony, on retrouve le système d’exploitation de Google.

sony-xperia-xa-vue-12

La nouvelle version de l’interface utilisateur vient ici se plaquer sur Android Marshmallow 6.0.

sony-xperia-xa-vue-13

Au programme, on a de la couleur, des applications préinstallées mais pas toujours indispensables (fort heureusement elles sont désinstallables), mais également de petits plus comme la recherche parmi les applications.

sony-xperia-xa-vue-16

  • Système d’exploitation : Android Marshmallow 6.0 | Surcouche : Xperia UI

6. Usage : un smartphone multifonctionnel

sony-xperia-xa-vue-14

On survolera ici les usages standards proposés par n’importe quel smartphone moderne : lecteur MP3/vidéos, consultation d’emails et de pages Web, passer/recevoir des appels, envoi/réception de SMS, etc.
Même chose pour les jeux 3D, avec l’assurance de faire fonctionner la plupart des gros titres du moment sans aucun problème.

Reste donc la qualité des photos offertes par les 2 capteurs présents sur ce smartphone japonais.

A la manoeuvre de l’APN dorsal, on retrouve un capteur de 13 mégapixels couplé à un autofocus hybride (contraste et détection de phase) et à une optique lumineuse.
Ce capteur réalise de beaux clichés avec un bon piqué et un autofocus efficace.
Les prises de vues sont plutôt rapides, mais le traitement de l’image est assez lent.
L’application photo est complète et ergonomique. Elle dispose d’un mode manuel, mais le mode IA+ donne la plupart du temps toute satisfaction.

sony-xperia-xa-vue-01

Le capteur photo frontal de 8 mégapixels se montre lui aussi tout à fait à la hauteur.

sony-xperia-xa-vue-02

En ce qui concerne la vidéo, les deux APN avant et arrière sont capables de filmer en 1080p.

Pour ce qui est de l’autonomie, la batterie du Sony Xperia XA permettra, en usage « normal », d’utiliser ce mobile pendant une journée, sans plus!
Pour atteindre les 2 jours revendiqués par le constructeur il sera donc impératif de passer par le mode d’économie d’énergie maison Stamina.

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 20% de l’énergie contenue dans la batterie de notre Xperia XA. On est donc dans la moyenne!

Avec la série Z, Sony Mobile nous avait habitués à une autonomie plutôt au-dessus de la moyenne des autres smartphones.

Sur la nouvelle gamme X, celle-ci régresse et il est donc normal que nous ayons tendance à être très critiques sur ce sujet.
Cependant, on ne peut pas dire que l’autonomie de l’Xperia XA soit vraiment catastrophique puisque que l’on tient en moyenne 1 jour.

Notez également que notre smartphone nippon est compatible avec la charge rapide et qu’il est fourni avec un chargeur de 1,5A.

  • Appareil photo dorsal :  13 mégapixels avec autofocus et flash LED.
  • Batterie : Fixe de 2300 mAh.

En conclusion : une bonne série X

sony-xperia-xa-vue-15

Commercialisé à moins de 280 Euros en ce mois d’octobre 2016, l’Xperia XA est probablement le mobile le plus cohérent de la nouvelle série X de Sony.

Il présente un design élégant sublimé par les fines bordures de son écran, une excellente qualité de fabrication, une belle image, un bon son et de belles performances.
De plus, il réalise de belles photos.
Seule son autonomie moyenne d’une journée peut porter à critique.

Ce deuxième modèle de la nouvelle gamme Xperia X se révèle donc être un compagnon tout à fait agréable au quotidien.

Encore un peu de patience et son prix tombera probablement sous la barre des 250 Euros.

  • Les plus : Design élégant, belle image, qualité de fabrication, écran borderless.
  • Les moins : Autonomie, traitement de l’image un peu lent en photo.

Galerie photos :

Autres :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

4 commentaires

  1. Il est vrai qu’à 250 EUR ce téléphone est le meilleur rapport qualité-prix de Sony. Le côté sans-bord, donne un côté premium à ce téléphone, Beaucoup plus que le Xperia X compact qu’on facture 450 eur.

  2. Je le trouve bien moins intéressant que le M4 Aqua en son temps.

    Je rajouterais dans les moins : plus IP68 (l’un des plus gros défauts de cette gamme X avec l’autonomie)

    Sony est vraiment en perte de vitesse dans le mobile et ça se voit avec cette nouvelle gamme X qui est moins intéressant que la gamme qu’elle remplace (Z et M)

  3. Bonjour,

    Merci pour votre test qui encore une fois, est d’une très bonne qualité.

    Je suis très intéressé par ce Xperia XA mais j’aurais aimé savoir si ce smartphone dispose d’une led de notification sur la face avant ?
    J’ai beau lire et relire l’article mais je ne trouve pas la réponse.

    En vous remerciant d’avance pour votre réponse =)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>