Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Samsung Galaxy A8+ : un « A » majuscule

Test du Samsung Galaxy A8+ : un « A » majuscule

samsung galaxy a8+ - vue 03

Vous trouvez le Galaxy A8 trop petit, Samsung a pensé à vous et l’a accompagné du Galaxy A8+, un smartphone doté d’un écran de 6 pouces, placé à cheval entre le milieu de gamme et le haut de gamme.

Comme bien souvent chez Samsung, depuis sa sortie au mois de janvier dernier, le A8+ a bien baissé de prix.
En ce mois de juillet 2018, il est possible de le dénicher sur le Net à un tarif proche des 365 Euros TTC.
Par contre, il vous faudra absolument passer par des boutiques en ligne puisque le terminal n’est pas officiellement importé en France ni en Belgique.

Comme son nom de code (SM-A730F/DS) l’indique, le A8+ remplace le Galaxy A7 de 2017 et est ici présenté dans sa version dual-SIM.

Depuis son arrivée sur le marché, la gamme A rencontre un énorme succès commercial grâce à des smartphones très homogènes dotés d’une excellente autonomie.

Ce Galaxy A8+ m’a t’il également convaincu et vais-je vous le recommander à l’achat?
La réponse est dans cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un air de ressemblance

samsung galaxy a8+ - vue 10

Lorsqu’on a pour la première fois ce Galaxy A8+ sous les yeux, on se dit qu’il ressemble très fort au Galaxy S9/S9+ pourtant sorti après lui.

Les matériaux utilisés dans sa fabrication sont les mêmes, avec un dos en verre et des contours en aluminium anodisé.
La seule différence est que l’on a pas ici le côté « edge » du Galaxy S9, mais on dispose tout de même d’un écran protégé par une vitre Corning Gorilla au profil 2.5D.

L’afficheur occupe 75,73% de face avant et est surmonté d’un écouteur, d’une LED de notifications, des capteurs de luminosité/proximité et de 2 capteurs photo.
Au bas, pas de touches sensitives Android. Ces dernières étant intégrées à l’écran, elles sont donc tactiles.

samsung galaxy a8+ - vue 05

Le dos en verre courbé, également protégé par un revêtement Corning Gorilla, intègre un capteur photo (accompagné d’un flash LED) en dessous duquel on trouve un lecteur d’empreintes digitales de forme rectangulaire.
Ce dernier est bien placé et tombe naturellement sous l’index.
Plus bas, on note la présence de la marque Samsung ainsi que la mention « Duos » qui prouve que ce mobile est bien double SIM.

samsung galaxy a8+ - vue 06

Le flanc gauche accueille la touche de volume ainsi que le tiroir servant à recevoir la SIM 1 au format nano.

samsung galaxy a8+ - vue 07

Sur le côté droit, on trouve la grille du haut-parleur ainsi que le bouton d’allumage.

samsung galaxy a8+ - vue 08

La tranche supérieure du mobile fait place à un tiroir servant à accueillir la nano SIM 2 et la carte micro SD, ainsi qu’à un micro réducteur de bruit.

samsung galaxy a8+ - vue 09

A l’opposé, on note la présence d’un port USB-C, d’une entrée micro primaire et d’un port mini jack.

Avec des dimensions de 159,4 x 75,7 x 8,3 mm pour un poids de 191 grammes, le Samsung Galaxy A8+ est un grand et lourd smartphone.

La finition est parfaite et on est ici en présence d’un très bel appareil.
Malheureusement, de nombreuses traces de doigts ne manqueront pas d’apparaître sur son dos en verre, surtout si vous choisissez la version noire comme je l’ai fait pour l’exemplaire qui a servi à ce test.
Vous pourrez toujours vous tourner vers d’autres couleurs comme le Gris Orchidée, le Gold ou le Bleu.

samsung galaxy a8+ - vue 04

Afin d’éviter de vous retrouver avec des tas de traces de doigts sur le dos du mobile, Samsung fournit une coque de protection arrière en plastique cristal dans le packaging. Et ça, c’est vraiment très rare de la part de ce fabricant.

La bonne nouvelle sur ce Galaxy A8+, c’est qu’il est conforme à la norme IP68 et qu’il résistera donc à un bain forcé de 30 minutes sous 1,5 m d’eau.

2. Image et son : une image superbe

samsung galaxy a8+ - vue 11

Le grand écran Infinity Display de 6 pouces au format 18.5:9 s’appuie bien entendu sur la technologie Super Amoled que la marque sud-coréenne maîtrise à la perfection.

En matière de résolution, on a droit ici à de la Full HD+, ce qui nous donne une densité de 411 pixels par pouce, largement suffisante pour offrir une finesse extrêmement confortable aux utilisateurs.

Une nouvelle fois, c’est un sans faute! Samsung nous propose ici un écran très réussi avec toutes les qualités liées à l’Amoled : des couleurs naturelles, des noirs profonds et une excellente lisibilité à l’extérieur.
De plus, les angles de vue sont largement ouverts.

Regarder une vidéo sur l’écran du A8+ sera donc un réel plaisir.

Comme sur de nombreux smartphones, le son est véhiculé de 3 manières : via le haut-parleur (ici situé sur la tranche droite du mobile), via le port mini jack et enfin, à travers l’écouteur.

Le haut-parleur principal délivre un son clair et relativement puissant, puisque j’ai mesuré 115 db à la sortie.
L’écoute au casque est relativement agréable et les écouteurs fournis dans le packaging sont de bonne qualité.
En appel, l’écouteur restitue un son tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,0 pouces (2220 x 1080 pixels).
  • Son : Mini jack et haut-parleur. Écouteur classique

3. Performances : des composants efficaces

samsung galaxy a8+ - vue 16

Pour animer son Galaxy A8+, Samsung a choisi un processeur maison gravé en 10 nm, composé d’un double cœur Cortex-A73 cadencé à 2,2GHz pour les tâches les plus gourmandes et de 6 cœurs Cortex-A53 cadencés à 1,6GHz pour les autres tâches.

Couplée à 4Go de RAM, cette puce offre une excellente fluidité au Galaxy A8+.

samsung galaxy a8+ - vue 20

Le circuit graphique Mali-G71 est suffisamment musclé pour faire face aux jeux les plus gourmands.

samsung galaxy a8+ - vue 22

Ainsi, PUBG se lance en qualité graphique moyenne et est parfaitement jouable.

samsung galaxy a8+ - vue 21

En ce qui concerne nos benchmarks habituels, ce Galaxy A8+ a ainsi obtenu un score d’un peu plus de 116.100 points sur Antutu et le score maximum sur 3D Mark (Ice Storm Extreme).

Pour le stockage, le constructeur a retenu un duo de 64Go de mémoire interne (51,6Go environ de disponibles) et un emplacement micro SD (+400Go).
Contrairement à la solution largement adoptée par la concurrence, cette éventuelle carte mémoire ne prendra pas la place de la seconde carte SIM. On a ici affaire à un véritable smartphone double SIM.

  • Antutu Benchmark (v7.0.9) : 116.109 points | 3D Mark (Ice Storm Extreme) : Max
  • Processeur : Exynos 7885 Octa (2 x 2,2GHz + 4 x 1,6Ghz) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Mali-G71
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 51,6Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : que demander de plus?

samsung galaxy a8+ - vue 19

Le modem radio du Galaxy A8+ se conforme au standard 4G LTE de Cat 11, ce qui correspond à 600 Mbits de débit maximal théorique en download.
Cette 4G prend en compte la B20, mais également la B28, la bande des 700 MHz.

Bien entendu, on a également de la 2G et de la 3G+.

A côté de cela, on trouve l’éventail de toutes les autres connectivités que sont : le Bluetooth (5.0), le (A)GPS/Glonass/BDS, le WiFi (a/b/g/n/ac), le NFC, 2 emplacements nano SIM, un slot micro SD, la radio FM, un port USB-C (OTG), un port mini jack, etc.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 10 secondes au Galaxy A8+ avant d’obtenir un premier fixe (14 satellites).

Au niveau des sensors, ce smartphone est bien doté d’un accéléromètre, d’une boussole et d’un gyroscope, ce qui permettra de faire de la réalité virtuelle/augmentée.
Mais le plus intéressant, c’est la présence d’un lecteur d’empreintes digitales qui s’est montré rapide et efficace.
Sachez que votre Galaxy A8+ pourra également être déverrouillé via la technologie de reconnaissance faciale et que cela fonctionne plutôt bien.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,32 W/kg. C’est un très bon score pour un mobile sorti en 2018.

5. Système d’exploitation : un Android surcouché

???

On retrouve ici l’OS de Google dans sa version Nougat 7.1.1.
Même si le constructeur a annoncé que son Galaxy A8+ serait mis à jour vers Android Oreo, force est de constater que cela n’est toujours pas le cas en ce mois de juillet 2018, en tout cas sur l’appareil qui a servi à faire ce test.

Toutefois, une information émanant de SamMobile affirme que le déploiement de la mise à jour vers Android Oreo pour les Galaxy A8 et A8+ vient de débuter en Russie.
Espérons qu’elle arrive rapidement jusqu’à nous.

Bien qu’à l’usage cela ne changera pas grand chose, c’est un peu dommage!

samsung galaxy a8+ - vue 17

Le constructeur a ici ajouté l’une des dernières versions de sa surcouche nommée Samsung Experience 8.5.

samsung galaxy a8+ - vue 12

Avec elle, on est à des années lumière de la gourmandise et de la tonne d’effets spéciaux que TouchWiz proposait autrefois.
On a donc une interface simple d’utilisation, fluide et proposant peu d’applications natives inutiles.
De plus, vous avez le choix de ne pas installer certaines de ces applications lors de la première configuration, et vous pouvez également les supprimer.

Parmi les fonctions ajoutées par Samsung, on peut relever un dossier sécurisé permettant de stocker des fichiers ou d’installer des applications dans un espace protégé.
Il est également possible d’installer 2 comptes distincts sur des applications comme Facebook ou Instagram.

samsung galaxy a8+ - vue 14

Notez qu’on a bien ici un tiroir d’applications. Ce dernier peut être déroulé d’un geste du doigt du bas de l’écran vers le haut.

samsung galaxy a8+ - vue 24

Si le bouton d’accès direct à Bixby a disparu par rapport aux Galaxy S8 et S8+, on peut parfaitement accéder au système d’Intelligence Artificielle de Samsung en glissant le doigt vers la droite sur l’écran.

samsung galaxy a8+ - vue 25

On a donc accès à l’application Bixby Vision qui permet d’obtenir des renseignements sur un objet en le scannant, ou encore d’accéder sur une page Amazon proposant des articles comparables à l’objet scanné.

  • Système d’exploitation : Android Nougat 7.1.1 | Surcouche : Samsung Experience 8.5

6. Usage : belles photos, bonne autonomie

samsung galaxy a8+ - vue 15

Passons au-dessus des usages de base d’un smartphone pour nous attarder sur les deux aspects qui permettent encore aujourd’hui de distinguer les différents mobiles entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

Le dos de ce Galaxy A8+ accueille un capteur photo de 16 mégapixels couplé à une optique très lumineuse (f/1.7) qui se passe de stabilisation optique.

Dans de bonnes conditions d’éclairage, le terminal est capable de réaliser de belles photos, avec un autofocus précis et réactif.
La lumière est bien gérée, tout comme le rendu des couleurs.
Les scènes plus complexes (contre-jours, manque de lumière) permettent de cerner rapidement les limites de cet APN.
Le traitement numérique se fait alors trop ressentir et l’autofocus semble parfois être à la peine.

samsung galaxy a8+ - vue 01

En vidéo, le A8+ fait l’impasse sur la 4K mais qu’importe, puisqu’en 1080p, les résultats obtenus sont très corrects (si le sujet filmé ne bouge pas trop).

Ce smartphone venant couronner la gamme A met l’accent sur les selfies.
En effet, il dispose d’un double capteur photo frontal. Le premier est un 16 mégapixels associé à une optique standard lumineuse avec une ouverture de f/1.9, alors que le second se contente de 8 mégapixels.
Son optique grand angle qui ouvre également à f/1.9 permet de réaliser des groufies sans avoir un bras de 2 mètres de long.

Dans les faits, on obtient de très bons résultats, mais on constate que la différence entre les deux optiques n’est pas énorme, d’autant plus que la qualité de prise de vue se fait nettement en faveur du capteur de 16 mégapixels.

samsung galaxy a8+ - vue 02

Le capteur de 8 mégapixels est aussi utilisé pour la fonction Portrait qui joue sur la profondeur de champ (effet Bokeh).

L’application Photo est intuitive et agréable à utiliser.
Avec l’arrivée de la mise à jour sous Oreo, elle devrait être revue et ressembler à celle du Galaxy S9.

samsung galaxy a8+ - vue 27

La gamme A constitue sans nul doute une référence dans le domaine de l’autonomie et ce n’est pas ce Samsung Galaxy A8+ qui viendra nous prouver le contraire.

Dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, vous pourrez employer sans problème votre smartphone pendant une journée et demie.
En usage plus modéré, vous pourrez même atteindre les 2 jours d’autonomie.

samsung galaxy a8+ - vue 18

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 15% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est nettement mieux que les 20% habituellement constatés.

Cependant, même si ce Galaxy A8+ doté d’une « grosse » batterie de 3500 mAh offre une excellente autonomie, la différence avec le Galaxy A8 équipé d’une batterie de « seulement » 3000 mAh n’est pas vraiment significative.

Notez que le Samsung Galaxy A8+ est compatible avec la technologie de recharge rapide et qu’il vous faudra environ 1h50 pour passer de 0 à 100% de charge avec le chargeur de 5V/2A présent dans la boîte.

  • Appareil photo dorsal :  16 mégapixels avec autofocus et flash LED
  • Batterie : Fixe de 3500 mAh.

En conclusion : un excellent choix

samsung galaxy a8+ - vue 23

Si vous trouvez l’écran du Galaxy A8 trop petit et si vous trouvez les Galaxy S8+ et S9+ trop chers, ce Samsung Galaxy A8+ est le smartphone qu’il vous faut.

Pour un tarif d’environ 365 Euros TTC, vous aurez droit à un excellent écran Super Amoled de 6 pouces au format 18.5:9, à une qualité de fabrication irréprochable, à de belles performances, à une bonne autonomie et à des photos de qualité.

De plus même s’il est doté d’un port USB-C, ce Galaxy A8+ ne fait pas l’impasse sur le port mini jack.
Vous pourrez également installer une carte micro SD dans un slot dédié tout en gardant de la place pour 2 cartes SIM.
Et, cerise sur le gâteau, ce Samsung Galaxy A8+ est étanche.

Quand on sait qu’il sera bientôt mis à jour vers Android Oreo, que demander de plus?

  • Les plus : Qualité de fabrication, écran, qualité photo, USB-C, étanchéité.
  • Les moins : Toujours sous Android Nougat 7.1.1 (pour ce moment)

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de test du Samsung Galaxy A8.

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

2 commentaires

  1. Samsoul de voir que certains modèles de la marque (et pas que chez Samsung d’ailleurs) ne soient pas dispo dans tel ou tel marché et on ne sait pas vraiment pourquoi.

     » que demander de plus?  »
    Qu’il soit officiellement dispo dans le monde entier.

    • J’imagine que pour certaine rien logistique ou de coup surtout, ils prennent ne pas prendre de risque.
      Cela étant dit, je suis d’accord avec toi ^^

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>