Accueil » Tests & Comparatifs » Test du OnePlus 6 : le tout puissant

Test du OnePlus 6 : le tout puissant

En 2014, la marque chinoise OnePlus surgissait on ne sait d’où.
Son objectif : proposer des smartphones capables de tenir tête aux mobiles ultra haut de gamme des marques premium mais à un prix largement inférieur.

Certains analystes prédisaient un crash rapide à cette nouvelle marque venue de l’Empire du Milieu, mais voilà, quatre ans plus tard OnePlus est toujours là!

Après le très réussi 5T, la firme nous propose le OnePlus 6, un appareil vendu à partir 519 Euros sur le site officiel de la marque.

oneplus 6 - vue 04

Mais ce OnePlus 6 est-il toujours un « flagship killer »?
C’est ce que nous allons voir ensemble tout au long de cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : place au verre

oneplus 6 - vue 05

Le OnePlus 6 marque l’arrivée de la société chinoise dans le marché « tendance » des écrans FullView à encoche.
On a donc ici un afficheur de 6,28 pouces surmonté d’un écouteur, d’une LED de notifications, des capteurs de luminosité/proximité et d’un capteur photo frontal.
Cet écran occupe 83,46% de la face avant.

oneplus 6 - vue 10

Si les contours sont en aluminium, le dos du terminal fait quant à lui appel au verre.
Tout comme la face avant, celui-ci est protégé par une vitre Corning Gorilla Glass 5.

Trois déclinaisons sont proposées : Midnight Black, Silk White et Mirror Black, comme c’est le cas pour notre exemplaire de test.
Les deux premières disposent d’une finition mate, tandis que la troisième présente un rendu glossy.

Le module photo, placé à la verticale, est accompagné d’un flash LED dual-tone, d’un lecteur d’empreintes digitales de forme +/- rectangulaire et du logo OnePlus.

oneplus 6 - vue 08

oneplus 6 - vue 09

La tranche supérieure fait place à un micro réducteur de bruit, alors qu’à l’opposé on trouve la grille du haut-parleur, un port USB-C, l’entrée micro primaire et un port jack 3.5.

oneplus 6 - vue 06

Le flanc gauche est occupé par le tiroir SIM (2 nano SIM) et par la touche de volume.
Le fabricant a une nouvelle fois fait l’impasse sur le port micro SD.

oneplus 6 - vue 07

Sur le côté droit, on retrouve le curseur d’alerte et le bouton d’allumage.

L’assemblage du terminal est rigoureux, avec un profil suffisamment courbé pour permettre une prise en main confortable.

On regrettera que OnePlus n’avance toujours pas de conformité avec une quelconque norme d’étanchéité, même si le démontage du produit par iFixit atteste de la présence de joints en caoutchouc.
D’un autre côté, il est vrai que le coût de l’obtention d’une certification augmenterait inévitablement le prix de vente du smartphone.

  • Dimensions : 155,7 mm de long x 75,4 mm de large x 7,75 mm d’épaisseur | Poids : 177 grammes

2. Image et son : que du bon

oneplus 6 - vue 11

OnePlus a ici opté pour un écran Full HD+ au format 19:9 intégrant la technologie Optic Amoled.
On retrouve donc les qualités liées à ce type de technologie, à savoir un contraste infini et des noirs parfaits.

L’afficheur du OnePlus 6 est lumineux (525 cd/m²) et résiste particulièrement bien aux reflets lorsque le téléphone est utilisé en extérieur.
Le rendu des couleurs se montre précis et naturel.
Différentes calibrations sont supportées.

Regarder des vidéos sur un tel écran sera un vrai plaisir.

Pour les utilisateurs allergiques à l’encoche, sachez qu’il est tout à fait plaisir de la masquer en allant faire un petit tour dans le menu des paramètres.

Le son est véhiculé de 3 manières : via le haut-parleur situé sur la tranche basse du mobile, via le port mini jack et par le biais de l’écouteur.

Le son diffusé par le haut-parleur est clair et puissant (111 db constatés à la sortie).
Personnellement, j’ai trouvé l’écoute au casque très bonne. Cependant, certains de mes confrères testeurs ont rapporté le manque de puissance de la sortie casque lorsque le smartphone est couplé avec un dispositif d’écoute trop énergivore.
Enfin, le son restitué par l’écouteur est également très satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,28 pouces (Optic Amoled) avec résolution de 2280 x 1080 pixels, soit donc une densité de 402 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : une mécanique musclée

oneplus 6 - vue 17

A l’intérieur de ce OnePlus 6, on retrouve le surpuissant Qualcomm Snapdragon 845.
Couplée à 6 Go de RAM sur notre appareil de test, cette puce roxe du panda, avec pour exemple un score de près de 264.800 points sur Antutu.

Autant vous dire qu’utiliser ce smartphone est un vrai plaisir tant l’expérience procurée est fluide.
Aucune grosse application et aucun gros jeu 3D présent sur le Play Store ne lui fait peur.

Une nouvelle fois, le constructeur chinois tourne le dos à la possibilité de glisser une carte micro SD.
Il faudra donc faire avec la mémoire embarquée qui est de 64Go sur l’exemplaire testé.
Les 53Go disponibles suffiront dans la plupart des cas, mais les amateurs de multimédia et de vidéos pourront à terme se sentir à l’étroit. Il leur est donc conseillé d’opter pour la version 128Go.

oneplus 6 - vue 16

  • Antutu Benchmark (v7.0.8) :264.791 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme OpenGL ES 3.1) : 4.637 points
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 845 (4 x 2,8GHz + 4 x 1,7GHz) | Mémoire vive : 6Go  | Processeur graphique : Adreno 630
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 53Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : une 4G future proof

oneplus 6 - vue 19

Le OnePlus 6 s’appuie sur un modem 4G LTE de catégorie 16 (1,0 G0/s en download), ce qui en fait bien un appareil future proof.
De plus, il bénéficie de toutes les « bonnes » fréquences pour une utilisation complète dans l’Hexagone, et plus largement dans toute l’Europe. Comprenez donc là que la B20 et la B28 sont de la partie.

Et bien sûr, on a aussi de la 2G et de la 3G+.

A côté de cela, on a bien évidemment le pack complet de toutes les autres connectivités que sont : le WiFi (a/b/g/n/ac), le Bluetooth (5.0), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo, 2 emplacements nano SIM, un port mini jack, un port USB-C (OTG), le NFC, etc.
Par contre, pas de radio FM, pas d’infrarouge et pas de slot micro SD.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il n’aura fallu que 2 petites secondes à ce smartphone pour obtenir un premier fixe (17 satellites).

Au niveau des sensors, à côté d’un accéléromètre et des habituels capteurs de luminosité/proximité, on a bien une boussole et un gyroscope, et donc la possibilité de faire de la réalité virtuelle/augmentée.
Mais surtout, on a un lecteur d’empreintes digitales qui se montre très efficace et très rapide et qui ne se trouve pas trop près du capteur photo dorsal, ce qui évite de laisser des traces de doigts sur l’objectif.
Le capteur photo frontal pourra également être mis à profit pour déverrouiller très rapidement le smartphone.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 1,33 W/kg. C’est un score très élevé pour un mobile sorti en 2018.

5. Système d’exploitation : une bouffée d’oxygène

oneplus 6 - vue 15

Le OnePlus 6 tourne sous OxygenOS dans sa version 5.1.7, une interface basée sur Android Oreo 8.1 combinant esthétisme, ergonomie et réactivité.
Elle comblera tout aussi bien les utilisateurs avancés en quête d’un maximum de possibilités de réglage que l’utilisateur lambda.

La force d’OxygenOS est d’offrir un système à la fois proche d’un Android stock, mais permettant une grande personnalisation.

oneplus 6 - vue 13

On dispose donc bien d’un tiroir d’applications à dérouler depuis le bas de l’écran.
On a également un panneau déroulant mêlant raccourcis et notifications.

oneplus 6 - vue 14

Le système offre des fonctions sympa, comme par exemple la possibilité de modifier le thème des menus : blanc ou noir.
Ajoutons à cela des fonds d’écran spécifiques et une application « 1+ » donnant directement accès au forum de la marque.

On appréciera le fait que OnePlus n’ait pas chargé son interface d’applications inutiles.

Signalons également que les 3 touches Android présentes à l’écran peuvent être masquées et remplacées par un système de gestures.

  • Système d’exploitation : Android Oreo 8.1 | Fork : OxygenOS 5.1.7

6. Usage : de belles photos

oneplus 6 - vue 12

Oublions les usages de base d’un smartphone pour nous concentrer sur les deux points qui permettent encore aujourd’hui de différentier les mobiles entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

Le OnePlus 6 est équipé d’un double capteur photo arrière d’origine Sony : 16 mégapixels (f/1.7) + 20 mégapixels (f/1.7).
En plein jour, les résultats obtenus sont tout à faits bons. L’exposition est bonne, la reproduction des couleurs impeccable et le piqué est net et précis. Le contraste est également bien maîtrisé.

oneplus 6 - vue 03

Comme c’est souvent le cas sur un smartphone, de nuit les résultats sont un peu moins reluisants mais restent tout à fait corrects.

oneplus 6 - vue 01

Le mode « portrait », assuré par le second capteur de 20 mégapixels, souffre des mêmes faiblesses que presque tout les smartphones concurrents, à savoir un détourage en demi-teinte et un bokeh artificiel, donnant au final l’impression d’un sujet « coupé-collé » sur un fond flou.

Capable de filmer en 4K à 60 FPS (avec stabilisation), le OP6 bénéficie d’un mode « slow motion » à 480 images/seconde en 720p.
Ce nouveau mode se montre flexible et facile à utiliser.

oneplus 6 - vue 02

Le capteur avant de 20 mégapixels (f/2.0), également d’origine Sony, présente les mêmes qualités et les mêmes défauts que le capteur principal. Il prend de beaux clichés en plein jour avec un joli contraste qui met le sujet en valeur, mais dès que la lumière vient à manquer, le grain s’installe.
Signalons que l’APN frontal est capable de filmer en 1080p à 30 FPS.

La batterie de ce smartphone haut de gamme présente une capacité de 3300 mAh qui, dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, vous octroiera une autonomie de 1,5 jour avant de devoir passer par la case recharge.
Pour une utilisation soutenue, compter plutôt sur 1 journée.

Grâce à la technologie de recharge rapide maison Dash Charge, votre smartphone regagnera 50% de batterie en seulement 30 minutes, à condition d’utiliser le chargeur et le câble fournis dans la boîte.

oneplus 6 - vue 21

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 15% de l’énergie contenue dans la batterie.

  • Appareil photo dorsal :  16 + 20 mégapixels
  • Batterie : Extractible de 3300 mAh.

En conclusion : un terminal au top

oneplus 6 - vue 18

Le OnePlus 6 n’est certainement un smartphone parfait. D’ailleurs, cela n’existe pas!
Mais après l’avoir testé, je peux vous affirmer que pour moi il fait partie du Top 5 de cette année 2018.

Certes, il pourrait être encore meilleur en photo et il aurait pu intégrer un emplacement micro SD, mais pour un peu plus de 500 Euros TTC, on dispose d’un smartphone « ultra haut de gamme » au prix d’un « haut de gamme ».

Vous l’aurez donc compris, je ne peux pas faire autrement que de vous recommander ce OnePlus 6 à l’achat.

  • Les plus : Qualité de fabrication, écran Amoled, puissance.
  • Les moins : Pas de slot micro SD, DAS élevé.

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>