Accueil » Tests & Comparatifs » Test du LG Xcam : pas le meilleur en photo, et alors ?

Test du LG Xcam : pas le meilleur en photo, et alors ?

Présenté pour la toute première fois à l’occasion du MWC16 qui s’est tenu à Barcelone en Février 2016, le LG Xcam (connu sous la référence LG K580) est un mobile présenté par le constructeur sud-coréen comme étant un photophone (comprendre : un mobile exceptionnellement doué pour la photo).

Un mobile dont le look est clairement inspiré par celui de son cousin, le LG G5 (l’aspect batterie extractible et modules en moins).
Lancé au prix de 349€ (juin 2016) on le retrouve désormais à 249€ et moins (grâce à notre comparateur de prix) en ce début d’année 2017.

Un prix agressif pour un mobile qui, sur le papier du moins, semble posséder de belles spécifications.
Mais est-ce suffisant pour en faire un bon mobile ? La réponse dans ce test du LG Xcam.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : élégant et poids plume

lg-xcam-vue-01Un design réussi et une finition de haut vol.
Le LG Xcam reprend de nombreux traits de style du LG G5, avec par exemple un dos en métal (revêtu d’un matériaux qui donne cependant le toucher du plastique), verre traité anti-rayure/anti-casss légèrement incurvé (ce que LG appelle l’effet « 3D Arc Glass Design), etc.

On remarquera d’ailleurs que le design est optimisé, l’écran de 5,2 pouces prenant place dans un châssis compact au possible, ce qui lui permet ainsi de représenter plus de 72% de la face avant du mobile.

La prise en main reste bonne, mais comme toujours, taper un SMS ne pourra se faire qu’à 2 mains… d’autant que le dos est très glissant.

  • Dimensions : 14,7 cm de long x 7,3 cm de large x 0,7 cm d’épaisseur | Poids : 118 grammes.

2. Image et son : image nette, mais luminosité limite

lg-xcam-vue-09L’écran offre une belle image en raison d’une densité de pixels élevée.
Ainsi, cet écran de 5,2 pouces est doté d’une résolution Full HD – 1080p, et dépasse donc allègrement les 300 pixels par pouce (le minimum pour que les pixels ne puissent se voir à l’oeil nu).

Reste que cependant, la gestion des couleurs manque de « peps » (on est en face d’un écran IPS de qualité, certes, mais loin sur ce point de ce que peut offrir un Super AMOLED).
Et pour la luminosité, on est en face d’un écran dans la bonne moyenne avec 300 à 350 nits (candela par m²). Classique pour un téléphone moyen de gamme, mais loin des 600 – 650 nits proposés par les mobiles ultra haut de gamme. Ainsi donc, la lisibilité au soleil pourrait en pâtir.

Le haut-parleur est placé au dos du mobile, offre un son avec une bonne puissance (100 db à la sortie, environ 80 db à 20cm).
Cependant, on pourrait lui reprocher un relatif manque de clarté (aigus – moyens – basses… tout à l’air au même niveau).

  • Ecran : 5,2 pouces (IPS) avec résolution Full HD (1920 x 1080 pixels), soit donc une densité de 424ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : très moyennes

lg-xcam-vue-14Le LG Xcam n’est clairement pas un téléphone qui mise sur ses performances pour séduire les possibles acheteurs… bien loin de là.
En effet, si les composants retenus sont globalement tout à fait adapté à un mobile moyen de gamme, ils montrent vite leur limite en jeux 3D.

Concrètement, rien à craindre du côté des applications. Elles fonctionneront parfaitement, et ce, y compris si vous en lancez plusieurs en simultané (multitâche).
Cependant, lorsqu’il s’agit de jouer à des gros jeux 3D, le téléphone est à la peine, en raison d’un écran 1080p offrant certes une belle image, mais nécessitant également que le téléphone soit bien doté pour proposer une image fluide (seulement 25 images par seconde sur Epic Citadel).

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, on peut féliciter l’honnêteté de LG qui est l’un des rares constructeurs à indiquer clairement la taille de la mémoire réelle disponible.
Ainsi, sur les 16Go revendiqués, seuls 9,5Go sont réellement disponibles pour l’utilisateur à la suite du premier démarrage et des premières mises à jour (chose que j’ai vérifié, en toute logique).

On notera également la présence d’un emplacement micro SD (pas de limite de taille pour la carte utilisée).
Reste que selon mes propres tests, il est impossible de déplacer une application/jeu sur cette dernière, alors que le téléphone est bien doté de la version Android 6.0 qui assure cette fonction en « natif ».

  • Antutu : 35.900 points | Epic Citadel (en mode ultra haute qualité) : 25,6 ips.
  • Processeur : Huit-coeurs 1,14GHz (Mediatek MT6753) | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Mali-T720.
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforment en 9,5Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète

lg-xcam-vue-16Bonne nouvelle… assez habituelle chez LG tout de même, car la connectivité est complète.
Si ce n’est l’infrarouge, ce mobile dispose d’une connectivité exhaustive.

On a ainsi de la 4G LTE (catégorie 4, avec B3/B7/B20, mais pas de B28 qui sera prochainement utilisée en France).
Et la 2G/3G est bien sûr de la partie (3G – HSPA).

A cela s’ajoutent les indispensables connexions que sont : WiFi (a/b/g/n/ac), bluetooth (4.2), NFC, micro USB (2.0), radio FM, jack 3.5, emplacement micro SD, emplacement carte sim (format nano), etc.

Pour ce qui est de capteurs, que les inconditionnels de Pokémon GO et de VR se rassurent, ce téléphone dispose de tous les capteurs nécessaires : gyroscope, accéléromètre, boussole, etc.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,562w/kg. C’est un score tout à fait correct, dans la bonne moyenne, y compris en 2017.

5. Système d’exploitation : Android façon LG

lg-xcam-vue-15LG aime surcoucher les systèmes d’exploitation de ses modèles.
Et à l’exception des « Nexus » qui lui sont commandés par Google, l’ensemble des smartphone Android du constructeur sud-coréen ont droit à la version maison de la surcouche (LG UX).

On a donc ici un système « à jour » en Android 6.0 (pas d’information fiable sur le passage possible en 7.0, qui à mon avis n’apporterait pas grand chose).
Et LG a donc modifié son design, son ergonomie, et ajouté quelques applications supplémentaires.

Pour le design, on retrouve des icônes et des fonds d’écran modifiés.
En outre, le magasin de thèmes disponible dans l’application LG SmartWorld permet de personnaliser encore plus son mobile.

Pour l’ergonomie, vous avez le choix entre un « launcher » classique, avec une ergonomie dans laquelle on retrouve une profondeur de navigation (par exemple, le très classique « chariot d’applications ») ou bien une ergonomie très à plat, où toutes les applications et jeux sont installés sur des panneaux d’accueil successifs.

Enfin, pour l’applicatif, pas d’applications révolutionnaires, d’autant que certaines sont très connues des utilisateurs de mobiles LG.
On retrouve donc ici, par exemple :
- Popout : un mode photo qui exploite les 2 capteurs dorsaux, pour mettre une photo « vignette » dans une photo « plein cadre ». Inutile à souhait.
- Economie d’énergie : permet d’accéder à une option d’optimisation, qui permet de réduire la qualité graphique des jeux pour optimiser l’autonomie (et au passage, certainement la fluidité d’image).
- Remote call : permet de donner la main à un agent du SAV de LG afin de pouvoir vérifier les problèmes éventuels de votre mobile.
- Apps désinstallées : permet de réinstaller les applications supprimées dans les 24 dernières heures.
- QuickMemo+ : la très bonne application de prise de notes de LG.
- Evernote, Facebook, Instragram : installée « par défaut »… pas sûr que ça soit très utile de les placer dans la ROM même.

  • Système d’exploitation : Android 6.0 « Marshmallow » | Surcouche : LG (version 5.0).

6. Usage : double-capteur photo dorsal

lg-xcam-vue-03Inutile de nous attarder sur les usages basiques offerts par l’ensemble des smartphones (appels, SMS/MMS/emails, lecture de page web, etc.), ou bien encore multimédia (lecteur mp3/vidéo, jeux…), même si en matière de jeux 3D, il faudra être très tolérant sur la fluidité d’image proposée sur les derniers titres à la mode.

Attardons-nous donc sur les 2 usages qui permettent de réellement distinguer les mobiles entre eux, à savoir d’une part la qualité offerte par les capteurs photo (d’autant qu’on parle ici d’un supposé photophone) ou bien encore l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, il y a certes de l’originalité avec ce double capteur dorsal.
L’un de 13MP destiné aux paysages et l’autre de 5MP destiné aux portraits (grand angle 120°).

Cependant, la qualité n’est pas au rendez-vous, ou du moins, elle est loin d’être bluffante.
A tel point que l’on peut se demander si les marketeurs de LG ne se sont pas un peu emballés sur les prétendues qualités de ce photophone.

Car que ce soit avec une très bonne lumière, les photos montrent toutes un bruit trop important et en faible luminosité ambiante, cela donne un résultat insatisfaisant.
Et il y a fort à parier que ce ne soit pas les capteurs eux-mêmes qui soient à blâmer plutôt que l’optimisation logicielle qui doit être ici perfectible.

Autre point : celui de la capture vidéo.
Car si le constructeur revendique la capacité de filmer en UHD (3840 x 2160 pixels), impossible pour moi de trouver autre chose qu’un réglage permettant de passer de HD (720p) à Full HD (1080p).

Pour ce qui est de l’autonomie, cette dernière s’est révélée être tout à fait correcte, à ma grande surprise.
En effet, je m’attendais, en raison de la présence d’une batterie de 2 520 mAh à avoir une autonomie faible. Il n’en est rien.

Le téléphone est donc parfaitement capable de dépasser une journée avant la recharge.
D’autant qu’il est doté d’un mode économie d’énergie (classique, cela reste une fonction de base d’Android).

En conclusion : un LG G5 light

Si le LG Xcam est un mobile sympathique par certains aspects, il n’est pas cependant le photophone que le constructeur revendique.
En effet, il s’agit d’un mobile qui, désormais en janvier 2017, est vendu à un prix tout à fait adéquat (moins de 250€ sur le web) et qui a tout de même de nombreux bons points.

Par exemple, il dispose d’un bel écran 1080p de 5,2 pouces, d’un design réussi avec une réelle optimisation de l’encombrement, de performances correctes, d’une connectivité complète, d’un système d’exploitation customisé juste ce qu’il faut, etc.

Cependant, l’argument phare qui est « c’est un phototophone » n’est pas au rendez-vous.
La qualité est correcte, si on prend en considération qu’il s’agit d’un smartphone. Mais si on met le Xcam en face ce qu’il est prétendument censé être (un super-téléphone pour les photos), on est forcément déçu.
Les photos manquent de netteté (de piqué), et les rares fonctions gadgets telles que « Popout » n’ajouteront aucun agrément à l’usage.

Le LG Xcam est donc un mobile tout à fait correct au regard de son nouveau prix bas, il s’agit bien d’un bon smartphone moyen de gamme si vous le prenez en tant que tel.
Mais ne le prenez pas pour ce qu’il n’est pas, et si vous êtes accro à la photo, prenez un bon appareil vieux photo reflex.

  • Les plus : look, prix bas (désormais…), écran 1080p, connectivité complète, surcouche agréable, autonomie tout à fait correcte.
  • Les moins : fluidité d’image (gros jeux 3D), qualité photo qui n’est pas digne d’un photophone.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du LG Xcam.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

Un commentaire

  1. Test qui semble poussif.
    Je t’ai senti très fatigué lors du test.
    Il faut te ménager l’année vient juste de commencer et il ne faudrait pas que tu nous claque « entre les mains » maintenant il y a encore plein de phones qui font sortir et notamment pendant le MWC qui arrive à grand pas ;)

    Ça devient urgent de recruter un nouveau pour mieux répartir le travail.
    Ça serait bien de faire un test (écrit ou vidéo) d’un membre genre une fois par mois dans une rebrique spéciale (je suis sûre que cela intéresserait certains membres et ça apporterait un vent de fraîcheur au site ou/et à la chaîne)
    C’est juste une idée qui vient de me traverser l’esprit à l’instant.

    Pour ce qui est du phone on va dire que l’année 2016 est à oublier pour LG.
    J’espère qu’ils seront rebondir pour cette année 2017.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>