Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Huawei P10 : les amateurs de portraits vont l’adorer

Test du Huawei P10 : les amateurs de portraits vont l’adorer

Successeur du P9, le Huawei P10 a été officialisé lors du Mobile World Congress 2017 de Barcelone et présenté en France à la fin du mois de mars 2017.

Proposé au prix de 599 Euros lors de son lancement, on arrive cependant à le trouver sous la barre des 450 Euros en ce mois de juillet 2017.

huawei p10 - vue 05

Comme c’était déjà le cas avec son prédécesseur, le P10 mise beaucoup sur la photo et sur son partenariat avec Leica.

huawei p10 - vue 04

Voyons ensemble si le contrat est respecté.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un joli design sans extravagance

huawei p10 - vue 06

Doté d’un boîtier entièrement en aluminium, le P10 arrondi les angles.

Plutôt compact, le téléphone est très agréable à prendre en main mais s’avère un peu glissant.

Si la déclinaison Graphite Black ici testée est la plus classique, sachez que le P10 existe également en Mystic Silver, Rose Gold, Dazzling Gold, Dazzling Blue et Greenery.

La face avant arbore un écran 2.5D de 5,1 pouces occupant 71,2% de sa surface. Ce dernier est protégé par une vitre Corning Gorilla Glass 5.
Il est surmonté d’un écouteur, d’une LED de notifications, des capteurs de luminosité/proximité et d’un capteur photo frontal.
Le lecteur d’empreintes digitales déserte la face arrière et se retrouve intégré au bouton Home sensitif présent sous l’afficheur.
A condition de l’avoir paramétré comme tel, le bouton Home peut également intégrer les fonctions Menu et Retour.
Sinon, les 3 trois touches tactiles Android prendront place dans l’écran.

huawei p10 - vue 08

huawei p10 - vue 09

Les flancs accueillent à gauche le tiroir dédié à la nano SIM et à la micro SD, et à droite la touche de volume et le bouton d’allumage. Ce dernier est facilement repérable car il possède un effet diamanté et des contours anodisés en rouge.

huawei p10 - vue 10

Sur la tranche supérieure, on note la présence d’une entrée micro secondaire.

huawei p10 - vue 11

En bas, l’utilisateur retrouvera avec bonheur un port jack 3.5, en sus d’un port USB-C. Ajoutons égalent à cela l’entrée micro primaire et la grille du haut-parleur.

huawei p10 - vue 07

Si on retourne le mobile, on note la présence d’un bandeau en verre accueillant le double capteur photo, le flash dual-LED, l’autofocus laser et la mention Leica.

Le Huawei P10 bénéficie d’une excellente qualité de fabrication, mais on ne peut pas dire que l’ensemble fait preuve d’une grande originalité.

  • Dimensions : 145,3 mm de long x 69,3 mm de large x 7,0 mm d’épaisseur | Poids : 145 grammes

2. Image et son : une belle image

huawei p10 - vue 12

Le P10 est doté d’un écran Huawei LTPS Neo de 5,1 pouces.
Sa résolution ne franchit pas le cap de l’Ultra HD et reste en 1080 x 1920 pixels.
Le choix fait par le fabricant chinois n’est pas dénué de sens, car les très hautes résolutions entraînent certains inconvénients comme l’augmentation du prix de vente ou encore une consommation énergétique plus importante de l’écran.

Avec 570 cd/m², ce dernier se montre très lumineux et correctement contrasté.
Le rendu des couleurs est réglable via le menu des paramètres.
Quant aux angles de vue, ils sont largement ouverts.

On prend donc un réel plaisir à regarder des vidéos sur un tel écran.

Certains de mes confrères testeurs n’ont pas été emballés par le son restitué par le haut-parleur.
Personnellement, je le trouve très clair et relativement puissant.
Même chose pour le son au casque. A ce sujet, signalons que les écouteurs fournis dans la boîte du P10 sont de très bonne qualité.
En appel via l’écouteur, on comprend très bien son correspondant.

  • Ecran : 5,1 pouces (LTPS Neo) avec résolution Full HD, soit donc une densité de 432 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : rien ne lui résiste

huawei p10 - vue 14

Huawei est un constructeur qui fabrique ses propres processeurs, et il s’en sort d’ailleurs très bien!

C’est donc sans surprise qu’il a équipé son P10 d’un SoC maison HiSilicon Kirin 960, une puce qui officie déjà sur le Mate 9.
Celui-ci, accouplé à 4Go de RAM offre une excellente fluidité au smartphone qui s’affranchit avec une facilité impressionnante de toutes les tâches, y compris les plus gourmandes comme les gros jeux 3D.

Face aux benchs, le P10 obtient un score de plus de 142.950 points sur Antutu et de 60,5 FPS sur Epic Citadel en mode Ultra High Quality.

En ce qui concerne le stockage, notre exemplaire de test embarque 64Go dont 52,7Go sont réellement exploitables.
Si cela ne vous suffit pas, il vous sera toujours possible de glisser une carte micro SD d’une capacité de 256Go au mieux.

  • Antutu Benchmark (v6.2.7) : 142.956 points | Epic Citadel (Ultra High Quality) : 60,5 ips
  • Processeur : Octa-core HiSilicon Kirin 960 (4 x 2,4GHz + 4 x 1,8GHz) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Mali-G71MP8
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 52,7Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : tout ce qu’il faut

huawei p10 - vue 22

La version du P10 ici testée est une version simple SIM (VTR-L09), mais sachez qu’il existe également une déclinaison double SIM.

Ce smartphone signé Huawei est bien évidemment 2G/3G+, mais aussi et surtout 4G LTE.
Et à propos de la 4G, le P10 a les honneurs du nouveau modem maison qui est désormais compatible avec la norme LTE de catégorie 12.
Cela lui permet de prendre en charge des débits maximum théoriques de 600 Mbits en download et 150 Mbits en upload.

Pour le reste, WiFi (a/b/g/n/ac), Bluetooth (4.2 LE), (A)GPS/Glonass/BDS/Glalileo, USB-C (OTG), NFC, radio FM, slot micro SD (non fournie), un emplacement SIM, port jack 3.5, etc., tout y est!

En ce qui concerne les capteurs, on a la batterie des incontournables (luminosité, proximité, accéléromètre, boussole, gyroscope, compteur de pas, etc.), mais on a surtout un lecteur d’empreintes digitales qui prend place sous l’écran.
Il est efficace et très rapide.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS (seul), dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 77 secondes au P10 avant d’obtenir un premier fixe (12 satellites).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,96 W/kg. C’est un score plutôt élevé pour un mobile sortie en 2017, mais toutefois inférieur à notre barre psychologique de 1W/Kg.

5. Système d’exploitation : un OS à jour et customisé

???

L’utilisateur du P10 aura face à lui un duo formé d’Android Nougat 7.0 et de l’interface maison EMUI 5.1.
L’ensemble conjugue simplicité et richesse fonctionnelle.

huawei p10 - vue 21

Les utilisateurs les plus avancés apprécieront sans nul doute les nombreuses possibilités de personnalisation offertes.

huawei p10 - vue 17

Il est ainsi possible de retrouver le tiroir des applications, d’appliquer des thèmes complets, des fonds d’écran, etc.

huawei p10 - vue 15

Au niveau applicatif, le constructeur a ajouté plusieurs applis liées à des partenariats (Facebook, Booking, Instagram, TripAdvisor, Todoist, etc.) mais heureusement, elles peuvent être désinstallées.

huawei p10 - vue 18

Dans tous les cas, l’interface est parfaitement fluide.

huawei p10 - vue 20

  • Système d’exploitation : Android Nougat 7.0 | Surcouche : EMUI 5.1

6. Usage : l’effet Leica

huawei p10 - vue 19

Comme d’habitude, je vous épargnerai ici les usages de base de tout smartphone moderne pour me concentrer sur les deux aspects qui peuvent aujourd’hui encore faire la différence, à savoir la qualité photo et l’autonomie.

En s’associant avec Leica, la photo est un royaume que Huawei est bien décidé à conquérir avec son P10.

Ce dernier reprend ainsi les éléments du Mate 9 avec un capteur monochrome de 20 mégapixels et un capteur couleur de 12 mégapixels.
Le principe de fonctionnement est identique : le capteur de 12 mégapixels capture en couleur et le second revêt plusieurs fonctions.
Tout d’abord, il permet de réaliser nativement des clichés en noir et blanc.
Il est aussi utilisé pour apporter des informations supplémentaires au capteur couleur lors de la prise de clichés polychromiques.
Et enfin, il est mis à contribution pour jouer avec la profondeur de champ (effet Bokeh).

Avec une ouverture de seulement f/2.2, les optiques du P10 sont un peu moins lumineuses que celles proposées par la concurrence.

???

En pratique, on retrouve avec bonheur le formidable rendu des photos noir et blanc.
Elle offrent de nombreux détails et un piqué unique.

1huawei p10 2

De plus, il est désormais possible de modifier à posteriori la profondeur de champ. Les amateurs de portraits apprécieront!

???

Pour le reste, les couleurs sont agréables à l’œil. La gestion de la lumière est précise et rapide, tout comme l’autofocus.
En revanche, les limites du P10 en basse lumière arrivent plus vite qu’avec les cadors de certains concurrents.

Le capteur frontal de 8 mégapixels est associé à une optique plus lumineuse (f/1.9) et permet de réaliser de beaux autoportraits.

Ce smartphone signé Huawei est capable de filmer en 4K. La stabilisation se montre efficace avec une fluidité globale très satisfaisante.

Le Huawei P10 est doté d’une batterie de 3200 mAh. Dans le cadre d’un usage mixte raisonnable, elle permet au terminal d’être utilisé pendant une journée et demie avant de devoir être rechargé.

huawei p10 - vue 23

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé entre 12 et 15% de l’autonomie contenue dans la batterie.

Le P10 étant compatible avec la technologie de charge rapide, une recharge complète prendra environ 80 minutes.

  • Appareil photo dorsal :  12 mégapixels + 20 mégapixels.
  • Batterie : Fixe de 3200 mAh.

En conclusion : un très bon haut de gamme

huawei p10 - vue 13

Que dire de ce Huawei P10 sinon que nous sommes en présence un excellent smartphone typé haut de gamme.

Il présente une excellente qualité de fabrication, un bel écran, de bonnes performances et de très bons capteurs photo.

La seule chose qu’on pourra lui reprocher, c’est d’être moins bon que certains autres smartphones typés ultra haut de gamme en basse luminosité.

A 450 Euros, il constitue un bon choix mais pourrait se voir court-circuité par son cousin le Honor 9, proposé à un tarif encore plus intéressant.

  • Les plus : Excellente qualité de fabrication, très belles photos N&B.
  • Les moins : Qualité photo en basse luminosité.

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

7 commentaires

  1. Bonjour Alex,
    Bon test écrit, dans l’attente peut-être d’un test vidéo par Étienne ou Marco.
    Ton exemplaire de test comporte un slot nano sim + un slot SD card, est-ce qu’on peut remplacer la SD card par une 2è Sim ? Comme tu dis qu’il existe un double sim, ça veut dire qu’on peut lui mettre 2 sim + 1 SD card ?

  2. Pour le son, tu le trouves correct, contrairement à d’autres testeurs. Donc je suis persuadé que certains (beaucoup de ?) testeurs ont des idées préconçues et ne décrivent pas forcément la réalité, preuve en est pour le son de ce P10. Ce qui est valable pour d’autres marques bien sûr.
    C’est dommage, qu’on aime ou qu’on n’aime pas telle marque ne devrait pas influencer les testeurs et leurs analyses, ils ne sont plus objectifs et disent ce qu’ils pensent, pas ce qui est. Ce qui se passe trop souvent.

  3. Dans l’ensemble ce P10 est un très bon smartphone,
    Pour un prix nettement inférieur à celui des cadors du marché, il répond à tous les besoins et tous les usages (les miens du moins) quoique je l’aurais préfère en 5,5p.
    Il ne manque plus que la certification IPxx, une f/1.9 ou f/1.8 et Huawei passera n° 2 derrière Samsung.

  4. Bonjour, pas encore tester mais j’aimerais l’avoir je le kiffe déjà ça sait sur

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>