Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Hisense Rock Lite : un entrée de gamme qui se veut résistant

Test du Hisense Rock Lite : un entrée de gamme qui se veut résistant

Si on pense hi-tech, et plus précisément smartphones, il est clair que Hisense n’est pas la première marque qui nous vient à l’esprit.
Cependant, le géant chinois est loin d’être un petit joueur, bien au contraire !

En effet, Hisense est tout de même le 3ème constructeur mondial de téléviseurs (2016) et le 4ème constructeur mondial frigo.
Car oui, Hisense fais non seulement du hitech, mais aussi de l’électroménager… et depuis quelques petites années, du smartphone.

De fait, la marque propose plusieurs modèles, dont le Hisense Rock Lite, un smartphone qui se veut résistant, et qui est proposé à un prix bas.
Car vendu au prix de 179,90€ (prix maximum conseillé lors de son lancement début 2018), il est clair que ce téléphone est un entrée de gamme.

Mais peut-être s’agit-il d’un entrée de gamme sympa…
Et c’est ce test qui nous permettra de le savoir.

Nous n’avons pas pu tester la résistance à la chute de ce mobile (pas de drop tests).
Cependant, nous avons pu tester que l’étanchéité du téléphone.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : baroudeur étanche

Hisense Rock Lite - vue 02Le Rock Lite est un mobile qui se veut résistant à la chute.
Du moins, c’est ce qu’indique la marque en indiquant notamment que les angles et côtés du téléphone ont été renforcés.

Même chose pour la vitre qui est revendiquée comme été « résistante » et en « verre trempée ».
Ce sans que l’on sache s’il s’agit d’une Corning Corilla ou autre Dragontrail.

De fait, impossible de vérifier la solidité de ce mobile, et de confirmer les propos de la marque.
Reste qu’on en s’en doute, aussi renforcé soit le téléphone, il y a nécessairement une limite à sa solidité.

Une solidité complétée par une étanchéité à l’eau et la poussière.
Le téléphone étant normé IP67, il pourra prendre l’eau (dans une certaine mesure : 1m de profondeur pendant 30mn).

On remarquera également les couleurs proposées.
Si ce téléphone est majoritairement doté d’une carrosserie noire, des liserés faisant le tour du mobile peuvent être colorés.

Il existe donc 3 coloris (bleu « Glacier Blue », vert « Lemon Green », rouge « Flame Red »).
La version testée ici étant la Glacier Blue.

Bon point : on apprécie le fait que la marque offre une vitre protectrice et une coque en silicone transparente.
De quoi vous éviter d’acheter ces accessoires… Reste que la présence de ces protections peut paraître surprenante car le téléphone est tout de même prétendument solide.

  • Dimensions : 14,7 cm de long x 7,2 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 00 grammes.

2. Image et son : raisonnablement entrée de gamme

Hisense Rock Lite - vue 05Le Rock Lite n’offre pas une image digne des meilleurs cinéma IMAX… certes.
Cependant, la qualité est tout à fait convenable pour un smartphone entrée de gamme.

De fait, on peut voir une vidéo sur ce smartphone, tout en disposant d’une image convenable.
Une image d’une netteté acceptable grâce à une densité de pixels proche des 300ppp.

La diagonale de l’écran peut cependant sembler « petite »… avec seulement 5 pouces.
Une diagonale réduire face à l’abondance de smartphone de près de 6 pouces commercialisés cette année… mais qui permet à ce smartphone d’avoir un encombrement réduit et une prise en main facilité.

Pour ce qui est de la luminosité, c’est par contre clairement faible.
Avec 270 nits au mieux, vous risquez d’avoir des difficultés lors d’une utilisation avec une forte lumière ambiante (exemple : en extérieur avec un fort soleil).

Quant au son, un écouteur classique permet d’écouter convenablement les conversations téléphoniques.
Et le mini-jack permet de brancher un kit piéton (ndrl : autre que celui fournit dans la boîte, car franchement pas bon).

Le haut-parleur (positionné au dos) offre un son relativement puissant, et qui peut dépasser les 100 décibels.
Il manque cependant de clarté, ce qui prouve que son usage ne sera que ponctuel.

  • Ecran : 5 pouces (IPS) avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 294ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : très modestes mais convenables

Hisense Rock Lite - vue 14Il est évident que le Rock Lite est loin, mais alors très loin, d’être une bête de course.
Nous sommes donc en présence d’un mobile dont les performances sont très modestes, la faute à un processeur qui est concrètement un entrée de gamme (certains diraient low-cost).

Et pourtant, ce smartphone parvient à faire fonctionner de manière toute à fait convenable de grosses applications, et des jeux 3D tels que Real Racing 3.

Par conséquent, même si les scores obtenus sur les applications de benchmarks telles qu’Antutu ne sont pas élevés, on reste ici en présence d’un mobile qui offre un bon agrément d’usage (ndrl : merci aux 2Go de mémoire vive – RAM).

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, il faut remarquer que les 16Go installés dans le Rock Lite se transforment vite en un plus petit 8,1Go.
Et cette perte de près de la moitié de la capacité est en partie liée à des applications natives-partenaires installées par défaut.

Et bonne nouvelle, si vous le souhaitez, vous pourrez ajouter vos applications et jeux sur la micro SD que vous pourriez ajouter.
Une carte micro SD permettant d’ajouter jusqu’à 128Go de mémoire supplémentaire.

  • Antutu (V7) : 36 000 points | 3D Mark (Ice Storm Extreme) :  2 400 points.
  • Processeur : Quatre coeurs 1,25GHz (Mediatek MT6737) | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Mali-T720.
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 8,1Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : satisfaisante

Hisense Rock Lite - vue 12Bonne nouvelles, ce smartphone est doté de toute la connectivité attendue sur un mobile moderne.
D’autant qu’en 2018, même le plus entrée de gamme des smartphones dispose désormais de la 4G.

Alors, on a bien ici une connexion 4G LTE (catégorie 4 : 150mpbs en téléchargement, 50mbps en envoi).
Une connexion dotée des fréquence B3/B7/B20 nécessaires en France. Cependant, la toute nouvelle B28 (qui a été récemment ouverte à 2 opérateurs : Free et Bouygues Telecom) n’est pas présente, chose qui n’a rien d’étonnant en ce début d’année 2018.

On retrouve également une connexion 3G+ (WCDMA)
Utile si votre opérateur ne vous offre pas la connexion 4G qu’il vous faut là où vous vous trouvez.

Mobile d’origine chinoise oblige, ce Rock Lite est doté de 2 emplacements pour cartes sim (format « nano » : en savoir plus sur les tailles de carte sim).
Cependant, si vous souhaitez ajouter une carte mémoire (micro SD), il vous faudra sacrifier le port n°2 pour carte sim.

A cela s’ajoutent les connexions : WiFi (a/b/g/n), Bluetooth (4.0), (a)GPS, micro USB (OTG), radio FM, mini-jack, etc.
Pour ce qui est de la carte micro SD, elle permettra d’ajouter jusqu’à +128Go de mémoire de stockage.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,79w/kg à la tête (1,86w/kg au corps). C’est un score acceptable pour un mobile commercialisé en 2018.

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : du Android stock… ou presque

Hisense Rock Lite - vue 13Hisense ne fait pas dans la surcouche… clairement pas.
De fait, le constructeur a ajouté à son mobile une version récente d’Android (Nougat, la version 7.0), laquelle n’a pas été personnalisée.

Ou si peu en fait. Car il y a bien quelques petites touches (on ne peut pas parler de modifications à ce niveau) apportées par la marque.
Par exemple, on retrouve quelques fonds d’écran et quelques applications partenaires installées nativement.

Du côté des applications (autres que les applications Google telles que des Youtube, Chrome, etc.) on retrouve notamment quelques applications partenaires.
Avec par exemple TouchePal 2018, Opera Max, Clean Master, etc.

A noter qu’on retrouve également, lors du premier démarrage, des panneaux listant des propositions d’applications à installer (ndrl : une bonne quarantaine et plus).
Des applications partenaires, qui permettent certainement à la marque Hisense d’obtenir quelques euros de plus. On ne peut pas leur en vouloir (d’autres constructeurs font la même chose), mais ça n’enlève rien à l’inutilité de la chose pour l’utilisateur.

REMARQUE : les plus avertis remarquerons que les icônes et menus de ce mobile ressemblent à ceux d’un Android 4.4 « KitKat ».
Étonnant, alors que le reste du système (fonctionnalités) est bien un Android 7.0 « Nougat ».

  • Système d’exploitation : Android 7.0 « Nougat » | Surcouche : Quasi-inexistante.

6. Usage : bonne autonomie, et qualité photo très passable

Hisense Rock Lite - vue 10Aussi entrée de gamme soit-il, ce Rock Lite offre toutes les fonctionnalités que l’on peut attendre d’un smartphone en 2018.
Même si, malgré tout, il est sur certains aspects en deçà de ce que peut proposer certains concurrents (exemple : effet cinéma procuré par l’écran inexistant).

Reste que 2 aspects permettent de réellement distinguer les smartphones entre eux.
On parle alors de qualité photo, et d’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, elle est très « modeste »…
Les capteurs (dorsal et frontal) peinent à offrir un résultat satisfaisant, et on reste dans une qualité de type « ça dépanne, pas plus ».

Cela étant notamment lié à un manque de netteté et de piqué des images.
Chose compréhensible malgré tout.

Pour ce qui est de l’autonomie, on appréciera la présence d’une batterie de très belle capacité de 3900mAh.
Un capacité très intéressante au regard de ce que peut proposer la concurrence qui propose généralement des batteries de 3000mAh.

Une capacité supplémentaire qui permet donc au Rock Lite de bénéficier d’un boost d’autonomie supplémentaire.
On apprécie également la recharger rapide (5v 2A) qui permettra de recharger ce téléphone de 0 à 100% en 2h environ.

  • Appareil photo dorsal :  8MP et flash LED (bouton spécifique pour la prise de vue). Filme en 720p@30fps. Voir un échantillon photo.
  • Appareil photo frontal : 5MP. Filme en 720p@30fps. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Non-extractible de 3 900 mAh. 1 heure de vidéo consommera 12-14% d’énergie.

En conclusion : entrée de gamme possiblement intéressant si…

Ce Hisense Rock Lite est un mobile intéressant, principalement pour son look original ainsi que sa résistance (non testée) et son étanchéité.
On ajoutera également un système d’exploitation quasi-stock (bien que quelques panneaux proposant des applications partenaires me semble inutile).

L’autonomie est satisfaisante, et permet à ce mobile d’arriver à près de 2 jours d’autonomie.
Et plus largement, ce smartphone permet de bénéficier des atouts d’un téléphone moderne.

Malgré tout, nous sommes loin d’être sur un téléphone parfait, entrée de gamme oblige.
Du coup, la qualité photo est décevante, les performances faibles…

Mais surtout, ce qui a été le plus gros point sombre de ce mobile réside sans son prix de lancement.
Proposé en début d’année au prix maximum conseillé de 179,90€, il est clair que nous n’aurions pas pu vous le recommander.

Cependant, le temps passe, et les prix chutent.
Et en Juillet 2018, le Hisense Rock Lite peut être trouvé à moins de 120€ (voir notre comparateur de prix), et là oui, nous pouvons vous conseiller son achat, si vous recherchez un mobile entrée de gamme endurci.

  • Les plus : look original (sans oublier la résistance + étanchéité), système d’exploitation quasi-stock, autonomie.
  • Les moins : qualité photo décevante, plateforme technique entrée de gamme, prix de lancement trop élevé.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de test du Hisense Rock Lite.
Voir la vidéo de déballage du Hisense Rock Lite.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo.

Un commentaire

  1. Je me demande pourquoi dès que l’on parle de phones endurci c’est toujours avec des config entrée de gamme avec des prix de moyen de gamme. Ça fait (trop) cher payé le côté « endurci » du phone… qui verra sa vitre si c’est du verre et non du plastique casser comme tous les autres.

    Mieux vaut acheter un phone dans les 200€ pour avoir quelque chose de bien et rajouter une coque de protection spécialement prévu pour (pour en trouver facilement mieux vaut prendre un phone connu et bien vendu)
    Au final on aura un phone mieux équipé pour mon cher.

    C’est ce que j’ai conseillé à un oncle mais apparemment il préfère acheter des phones endurcis type Crosscall qu’il a déjà casser plusieurs malgré leur côté endurci. A croire qu’il a deux mains gauches.

    Perso je ne mets pas de protection sur mes phones je trouve que ça les rend moches et plus encombrants.
    Je touche du bois mais j’ai jamais fait tomber de phone par terre ;)
    Par contre malgré ma prudence mes phones s’usent avec le temps (les coins en bas et le dos ainsi que des micro rayures sur le vitre)
    On va dire qu’ils se patinent même si ne sont pas en cuir ;D

    PS : un gros +1 pour le coup de gueule contre ces marques qui rajoutent des applications partenaires surtout quand elles en rajoutent beaucoup sur un phone avec très peu de mémoire de stockage et non désinstallable qui plus est :O

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>