Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test de l’Energy Phone Max 2+ : du très bon pour son prix

Test de l’Energy Phone Max 2+ : du très bon pour son prix

Energy Sistem est une marque espagnole que j’ai déjà eu l’occasion de vous présenter à de multiples reprises, à l’occasion de tests de tablettes, de casques bluetooth… mais surtout de smartphones (voir les tests).
Et la marque vient justement de lancer un nouveau modèle, l’Energy Phone Max 2+ au prix très agressif de 159€ (prix maximum conseillé – novembre 2016).
Or, à la lecture des spécifications, on peut se dire que ce mobile est intéressant… mais qu’en est-il lors de l’utilisation ?

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : design réussi, finition sympa

energy-phone-max-2-plus-vue-02L’un des points forts de ce mobile repose certainement sur son look, avec cadre métal, et dos en plastique « soft-skin ».
Le Max 2+ est beau (du moins, selon mes goûts), et présente une très bonne finition.

La prise en main reste correcte, même s’il est clair que pour taper les SMS, il faudra se servir de ses 2 mains.
On remarquera cependant une relative souplesse du châssis ainsi que de la vitre.

Une vitre qui, possède un intéressant traitement oléophobique qui permet de réduire l’apparition des traces de doigts.
Mais on aurait aimé avoir ici un traitement anti-rayure/anti-casse, et rien ne confirme que ce soit le cas.

Autre point qui peut avoir son intérêt : le cache-batterie peut être retiré.
Cela permet d’accéder à 2 emplacements pour cartes sim, ainsi qu’à l’emplacement pour micro SD… et aussi la batterie, qui malheureusement est « figée » et ne peut pas être extraite (à moins de diviser le mobile).

Pour ce qui est des coloris, ce smartphone est disponible en… une seule version, celle testée.

  • Dimensions : 15,1 cm de long x 7,5 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 160 grammes.

2. Image et son : belle diagonale, et HD

energy-phone-max-2-plus-vue-10Le Max 2+ est un mobile qui possède de belles spécifications, dont l’écran.
Un écran de 5,5 pouces, qui offre donc un effet cinéma intéressant…

La résolution est également un bon point, car s’il s’agit d’un 720p, et que la densité de pixels est relativement faible (267 pixels par pouce bien en dessous de 300 nécessaires pour avoir une image nette).
La gestion des couleurs est bonne, mais pour ce qui est de la luminosité, il faudra la booster à 100% pour être à l’aise.

Et si certains pourraient penser qu’une résolution 1080p aurait été préférable, c’est effectivement ce que l’on pourrait se dire.
Cependant, le téléphone étant tout de même un entrée de gamme, les composants (CPU-RAM-GPU) n’auraient pas permis d’afficher des graphismes 3D de manière confortable et fluide.

Pour ce qui est du son, la marque revendique que celui procuré par le haut-parleur offre un son puissant, et lui a même donné le nom de « Xtreme Sound ».
Ce en raison de la présence de 2 haut-parleurs placés côte-à-côte.

Or, il faut reconnaître que le son procuré est alors puissant, et de qualité.
Même si le haut-parleur étant placé à l’arrière, il procura un son étouffé si le mobile est posé dos sur une table.

  • Ecran : 5,5 pouces (IPS) avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 267 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : entrée de gamme amélioré

energy-phone-max-2-plus-vue-12Le processeur Mediatek installé dans ce mobile ne peut pas faire des miracles… mais offre des performances décentes, pour un mobile entrée de gamme.
La configuration offrant un un score légèrement meilleur que le trop classique 25K points Antutu.

Concrètement, ce mobile arrive donc à faire fonctionner des titres 3D tels qu’Asphalt 8, et ce de manière fluide.
Reste qu’avec de gros jeux 3D venant de sortir, il pourrait en être autrement.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, les 16Go revendiqués par le constructeur fondent, dès le premier démarrage, en un moins de 9Go disponibles.
Dommage… mais fort heureusement, un emplacement micro SD permet d’ajouter quelques giga-octets bien utiles.

D’autant que cette mémoire micro SD peut être utilisée pour installer et stocker les applications et les jeux.
Une bonne manière de booster la mémoire interne de votre mobile, car après tout, une carte micro SD de 32Go vaut de nos jours moins d’une vingtaine d’euros.

  • Antutu : 33.700 points | Epic Citadel (ultra haute qualité) : 35,3 ips.
  • Processeur : Quatre-coeurs 1,3GHz – 64 bits (Mediatek MT6735) | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Mali-T720MP2.
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 8,7Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète, avec la 4G

energy-phone-max-2-plus-vue-07Ce téléphone est bien doté d’une connexion web mobile, et celle-ci est une connexion 4G LTE.
Cela suppose également que ce téléphone est 2G/3G.

Côté appels et SMS, ce téléphone est bien un quadribandes que vous pourrez emmener autour du monde.
Et en outre, il est double sim ce qui permettra de gérer 2 cartes sim en simultané (cependant, pas de recevoir des appels en même temps).

En toute logique, ce smartphone proposé également toutes les connectivités attendues par l’utilisateurs : WiFi (b/g/n), bluetooth (4.0), a-GPS,  radio FM, micro USB (2.0), emplacement micro SD (+128Go maximum) et jack 3.5 (CTIA).

Pour  ce qui est des capteurs, on notera l’absence de gyroscope, ce qui empêchera donc de faire de la Réalité Virtuelle ou bien encore de la Réalité Augmentée avec ce mobile.
Mais on notera également, ce qui est bien plus embêtant, l’absence de boussole…

A noter pendant le test des problèmes « d’instabilité » de la carte micro SD, probablement plus lié à la carte elle même qu’au mobile.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,558w/kg. C’est un score tout à fait correct pour un mobile conçu et commercialisé en 2016.

5. Système d’exploitation : à jour, avec une légère surcouche

energy-phone-max-2-plus-vue-11Rien d’étonnant à retrouver un système d’exploitation Android sur ce téléphone.
Et bonne nouvelle, ce dernier est « à jour ». Nous avons donc ici la version 6.0 « Marshmallow » (oui, je sais, la version 7.0 existe, mais elle est trop peu répandue encore).

Un système d’exploitation sur lequel la marque a appliqué une légère surcouche qui mise sur une légère modification du design, et un peu de fonctionnel/applicatif.
Ainsi, au registre des (rares) ajouts, on trouve :
- Activation Intelligence (dans « Paramètres ») : permet d’activer des gestes. Par exemple, un double-tap sort le téléphone de veille, une lettre tracée sur l’écran éteint peut lancer une application de votre choix.
- Energy Music : un lecteur mp3, mais qui n’apporte pas grand chose face à un VLC tout aussi performant (mais moins beau).

  • Système d’exploitation : Android 6.0 « Marshmallow » | Surcouche : Energy Sistem.

6. Usage : une expérience tout à fait correcte

energy-phone-max-2-plus-vue-04On passera rapidement sur les usages de base que tout smartphone digne de ce nom est capable d’offrir (appels, SMS/MMS/email, navigation internet, etc.).
De même pour les jeux 3D, car ce téléphone a les performances suffisantes pour assurer, là aussi, une bonne expérience avec une image suffisamment fluide.

Reste alors 2 usages sur lesquels les smartphones se distinguent encore entre eux.
A savoir d’une part la qualité photo et d’autres part l’autonomie.

Pour ce qui est de qualité photo, bonne surprise pour un téléphone entrée de gamme, car elle est tout à fait satisfaisante.
Ainsi, le capteur photo dorsal a un autofocus efficace et rapide, et les photos réalisées ont un bon piqué, et un rendu acceptable des couleurs (pas d’aberration choquante).
Même chose pour le capteur frontal qui là aussi offre une bonne qualité, pour peu qu’il y ait suffisamment de lumière.

Pour  ce qui est de l’autonomie, elle est tout à fait bonne. Ce mobile pourra parfaitement dépasser 1 journée avant d’être rechargée, voire même 2 jours si vous avez une utilisation modérée.
La batterie de 3.500 mAh semble donc jouer son jeu, mais malheureusement, le Max 2+ ne dispose pas de recharge rapide… ce qui va rendre longue la recharge de 0 à 100% (environ 3h30-4h00).

En conclusion : très bon pour son prix

L’Energy Phone Max 2+ est donc un mobile convaincant pour son prix, et qui offre un réel plaisir d’usage.
De nombreux bons points sont présents, et les quelques concessions imposées sont tout à fait acceptables.

Par exemple, si on prend en compte son design, il est tout à fait réussi, avec un bon niveau de finition.
Cependant, on remarquera la légère souplesse du châssis et l’absence de vitre traitée anti-rayure/anti-casse (mais qui a tout de même un traitement oléophobique).

Même chose pour l’écran, qui par chance est un 720p.
Ainsi, on bénéficie d’une bonne qualité d’image, et qui ne pénalisera pas la fluidité d’image, car les composants internes (CPU-GPU-RAM) sont tout de même des entrée de gamme.

En effet, les composants sont exploités au maximum.
De fait, le score Antutu n’est pas brillant… mais l’image en jeux 3D est suffisamment fluide, et on en demande pas plus.

Pour la connectivité, bonne nouvelle, car on a bien de la 4G.
Et pas de problème de déconnexion intempestive.

Le système d’exploitation et à peine surcouché… et c’est tant mieux.
Cela permet de le rendre moins gourmand en RAM et ROM.

Enfin, bonne surprise pour l’autonomie et la qualité photo offerte…
Car à ce prix, on aurait pu s’attendre à une vraie catastrophe.

Ce mobile est donc globalement une réussite (si on prend en considération son prix bas).
D’autant que la marque proposé une garantie de 36 mois, un bon point qui pourrait faire la différence.

  • Les plus : design, connectivité, écran 720p, Android 6.0, 4G LTE, garantie 36 mois, prix bas.
  • Les moins : pas de recharge rapide, vitre et châssis souples, luminosité de l’écran.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage de l’Energy Phone Max 2+.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>