Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Bluboo x2 : low cost, performant et glamour

Test du Bluboo x2 : low cost, performant et glamour

bluboo - vue 04

A côté des grands constructeurs chinois comme Huawei ou ZTE, il existe aussi un grand nombre de petits constructeurs qui ne sont pas spécialement connus en Europe et Bluboo est l’un d’entre eux.

Le smartphone que j’ai testé pour vous est le Bluboo X2, un mobile low cost, doté d’un grand écran et assez intéressant côté performances.

Après avoir renfloué les caisses de l’Etat (en m’acquittant de la TVA) et celles de DHL (en payant les frais de port), ce smartphone m’a coûté 133€.

Et oui, il faudra passer par la case import pour pouvoir acquérir ce Bluboo X2 qui n’est pas officiellement importé en Europe.

Alors, que vaut ce terminal chinois vendu à petit prix? La réponse dans ce test
.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : look sympa et bonne finition

Mais qu’elle est loin l’époque où les téléphones chinois à bas prix étaient dotés de carrosseries en plastique de piètre qualité qui craquaient de partout.
Bluboo est une marque qui montre ici un réel souci du détail, et cela se ressent dans la finition exemplaire pour un smartphone vendu à petit prix.

Le design du Bluboo X2 fait immédiatement penser au One Plus One ou à l’Oppo Find 7.
A ma connaissance, le terminal existe en 3 couleurs : gris, blanc et rose.
Sur les conseils de Paris Hilton et afin de bousculer un peu les habitudes, c’est cette dernière couleur que j’ai choisie pour le test.
Pour ceux qui poseraient la question : oui, on fait les mêmes pour hommes.

bluboo - vue 02

  • Face/avant :
    Un écran de 5 pouce au-dessus duquel on retrouve l’écouteur, les capteurs de luminosité/proximité, la caméra frontale et une LED de notifications.
    En dessous, les 3 touches sensitives « menu contextuel, accueil et retour ».bluboo - vue 08
  • Dos/arrière :
    On trouve dans le coin supérieur gauche un capteur photo entouré d’un anneau chromé et qui forme une légère excroissance, accompagné de son flash LED et d’un micro secondaire.
    Plus bas, la marque Bluboo et le marquage CE. Le haut-parleur prend place dans le coin inférieur droit.
    A noter que le X2 étant de construction monobloc, la batterie ne sera pas extractible.bluboo - vue 11
  • Côté supérieur :
    Le jack 3.5.bluboo - vue 10
  • Côté inférieur :
    Une entrée micro primaire et un port micro USB.bluboo - vue 12
  • Côté gauche :
    Le bouton On/Off et la touche de volume +/-.
    Personnellement, j’aurais préféré que ces deux touches soient placées sur le côté droit.bluboo - vue 09
  • Côté droit :
    Le tiroir métallique abritant les deux emplacements SIM (au format micro).
    Un « trombone » est fournit dans la boîte pour l’ouverture.

La prise en main est bonne. C’est limite, mais il est encore possible d’utiliser le téléphone à une main.
En effet, les dimensions restent acceptables : 144,7 x 71,3 x 6,9 mm. Le poids sur la balance étant de 130 grammes (construction « tout plastique », enfin presque!).

  • Flexion :
    On note une légère flexion de l’appareil.
  • Pression :
    Certains sites Internet communiquent sur la présence d’une Corning Gorilla Glass 3. J’en doute, car lors d’une forte pression exercée sur la dalle il est possible d’impacter l’écran.

Un design sympathique, une bonne finition et une prise en main plutôt agréable.

2. Image et son : HD embarquée

Même si le Bluboo est un smartphone qui mise sur les performances, l’écran n’est pas un point d’économie pour la marque.
On a donc ici un écran HD, certes en 720P, mais c’est déjà bien!

bluboo - vue 07

  • Écran :
    Un écran de 5 pouces, doté d’une résolution de 1280 x 720 pixels, soit une densité de 294ppp (Pixels Par Pouce ou encore PPI : Pixels Per Inch).
    L’image est d’une qualité satisfaisante et dotée d’une bonne luminosité. Pour ce qui est du contraste, les couleurs manquent peut être un peu de « peps » à mon goût.
    Reste que l’écran est tout à fait satisfaisant et on a plaisir à regarder une vidéo sur ce dernier.
  • Dalle tactile :
    Rien à redire sur cette dernière. Elle fonctionne parfaitement, s’agissant d’une dalle capacitive multipoint (5 points).
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Un haut-parleur de qualité tout à fait satisfaisante, qui comme toujours en raison de son emplacement à l’arrière du téléphone, présentera un son étouffé lorsque l’appareil est posé sur une surface plane.
    L’écouteur fournit, quant à lui, un son tout à fait correct. Rien à redire.
    Enfin, le jack 3.5 ne génère aucune déformation du son.
    A noter qu’un kit filaire avec écouteurs intra-auriculaires (basique) est fournit dans la boîte.

Un bon résultat donc, d’autant plus lorsque l’on prend en considération le prix de ce Bluboo X2.

3. Performances : ça envoie du pâté!

C’est sans doute le point le plus bluffant de ce smartphone. Un mobile vendu à bas prix (le prix d’une entrée de gamme) et qui pourtant propose des performances dignes d’un haut de gamme.
Le processeur octa-core n’y est pas étranger.

bluboo - vue 06

  • Antutu (v5.0) :
    29.547 points. De très hautes performances pour un mobile de 2014 vendu à bas prix.
  • Quadrant :
    14.259 points. Un peu moins généreux qu’Antutu, mais quand même très bon.
  • Epic Citadel :
    51,2 FPS en mode Haute Qualité. Le X2 présente une image très fluide.
  • 3D Mark (Ice Storm Unlimited) :
    5.877 points. Un score qui prouve que le mobile est capable de jouer à du gros jeu 3D.

Des performances élevées donc.
Le tout étant lié à un processeur octo-coeur Mediatek MT6592 cadencé à 1,7GHz, 1Go de mémoire vive et un processeur graphique Mali 450MP4. C’est d’ailleurs ce dernier qui permet au X2 d’être à l’aise en matière de graphisme 3D.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, les 16Go initiaux revendiqués par la marque se transforment en un peu plus de 12Go disponibles pour l’utilisateur lors du premier démarrage. Malheureusement, le fabricant à fait l’impasse sur la possibilité d’ajouter une carte micro SD.

Comme on l’a déjà dit, le Bluboo X2 est un mobile très performant, comme le prouvent les résultats des différents benchmarks. Le processeur 8 coeurs y est certainement pour quelque chose.
Malheureusement, Android dans sa version actuelle ne permet pas (encore) de gérer autant de coeurs.
De ce fait, malgré le potentiel de son processeur, le X2 ne se montre pas plus puissant qu’un bon quadricoeur comme, par exemple, un Qualcomm Snapfragon 800.

4. Connectivité : presque complète

Si l’on exclut la 4G (encore peu présente sur les mobiles chinois conçus pour la Chine) et le NFC, on dispose ici de toutes les normes nécessaires, d’autant plus que ce smartphone est dual-sim.

On a donc du WiFi b/g/n, du Bluetooth, une puce (A)GPS, un port micro USB OTG, un jack 3.5 et de la radio FM.

Côté connexion Web mobile, nous sommes ici en présence d’un mobile 3G (HSPA) qui possède les fréquences 850MHz et 2100 MHz.
Sachant qu’en France, les fréquences utilisées sont 900 et 2100 MHZ, il est donc possible que votre accroche 3G puisse, dans certaines zones, être insatisfaisante.

Pour ce qui est de la fonction téléphone/SMS (GSM donc), le X2 est un mobile quadribande.
Vous pourrez donc l’amener avec vous partout dans le monde et capter les réseaux locaux des pays dans lesquels vous serez en déplacement.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Le DAS de ce téléphone est inconnu.
    Et oui, cette norme européenne qui permet de valoriser la quantité d’ondes émises par un mobile n’a pas été mesurée sur cet appareil, ce dernier n’étant pas officiellement commercialisé en Union Européenne.
    Impossible donc de savoir si nous sommes en face d’un bon ou d’un mauvais mobile sur ce point.

Une connectivité satisfaisante donc, sauf dans les zones où la 3G se base sur la fréquence 900MHz et que ce Bluboo ne pourra donc pas accrocher.

5. Système d’exploitation : un Android surcouché

L’essentiel du marché est désormais dominé par le système d’exploitation de Google, Android.
Il existe bien évidemment d’autres OS comme Windows Phone ou iOS, mais il reste que lorsqu’un constructeur veut proposer un mobile pas cher, il opte nécessairement pour Android (système d’exploitation libre et presque gratuit pour les fabricants).

bluboo - vue 03

  • Système d’exploitation :
    Un Android Jelly Bean 4.2.2.
    Un très bon OS, connu par l’ensemble des constructeurs et une large partie des utilisateurs de smartphones.
    Rien à redire, ça marche parfaitement!
    Notons au passage que le X2 embarque en natif Google Play Store.
  • Surcouche constructeur :
    La surcouche dont bénéficie ce Bluboo X2 ressemble assez fort à l’Emotion UI de Huawei.
    On a donc ici un gros travail de la part du fabricant. C’est d’ailleurs l’un des atouts qui différencie le X2 d’autres smartphones low cost chinois.
    Bluboo à mis en place une surcouche graphique et fonctionnelle assez poussée.
    C’est beau, ergonomique et facile à utiliser. Par contre, côté applicatif rien de nouveau!
    L’originalité vient donc de l’absence de menu classique. Ce dernier est inclus sous forme d’un des panneaux d’accueil secondaires.
    De nombreux thèmes sont également disponibles.

Un système largement remanié par le constructeur et assez réussi.

6. Usage : perso, voire pro

Il est clair que le X2 est destiné à un public de geeks, accros aux mobiles performants, et capables de jouer la carte de l’import.
De fait, il y a très peu de chances de voir ce terminal acquit dans un but strictement professionnel, même si au final, il conviendra parfaitement à cet usage.

Ce smartphone est donc certainement un appareil qui sera destiné au surf, aux appels, aux textos, mais aussi aux jeux 3D, mp3, vidéos, etc…

  • Appareil photo :
    Un capteur de 8 mégapixels (interpolé à 13MP) accompagné d’un flash LED
    Le résultat est loin d’être bluffant mais reste acceptable.
    On retrouve une caméra frontale de 2Mp qui sera utile pour les selfies ou la visio.
    Échantillon photo : voiture miniature.???????????????????????????????
  • Autonomie :
    Une batterie de 1700 mAh (aie, ça risque de faire mal!).
    Une vidéo de 6 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) a consommé 2% de l’énergie contenue dans la batterie. Dès lors, on peut en conclure qu’une vidéo de 60 minutes aurait consommé 20% de cette même énergie. Ce n’est pas exceptionnel, mais cela reste correct.bluboo - vue 05

Côté photo et autonomie, des résultats acceptables, sans plus.

Conclusion : du bon pas cher

Le Bluboo X2 a tout pour plaire, ou presque.
Il est proposé à petit prix (133€), il est beau et bien dessiné (et en plus, il est glamour dans cette version rose), il est performant et il possède un grand écran de 5 pouces.
De plus, la marque vous offre gratuitement une coque de protection arrière en plastique translucide.

Reste qu’il faudra faire l’effort de passer par la case import pour pouvoir l’obtenir, et cela ne plaira pas à tout le monde…

Au chapitre des critiques, on pourrait inscrire l’absence de port micro SD. Reste que, le port micro USB étant OTG, il vous sera possible d’ajouter de la mémoire via un périphérique extérieur.
Autres critiques, l’absence de la bande 900MHz en 3G, l’absence du NFC et celle de la 4G.
Pour cette dernière, rappelons que les processeurs octa-core Mediatek ne sont pas pas compatibles avec la 4G.

Le Bluboo X2 est un smartphone à l’excellent rapport qualité/prix/performances et qui ne manque pas d’intérêt.

A vous maintenant de décider si vous êtes prêt à faire l’effort d’acheter ce mobile en import ou non.

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

3 commentaires

  1. Le GROS problème avec l’import est le SAV. Quand tout va bien, on est gagnant, mais en cas de panne, on peut perdre très vite le gain initial, voir même tout perdre.

    Le Sav c’est :
    - Vous avez une panne, on vous répond, c’est bien
    - Si on vous demande de le renvoyer sans trop chippoter, vous pouvez être content
    - Si le smartphone arrive a bon port, vous pouvez commencer a acheter un ticket de loto
    - Si on vous dit que le smartphone est effectivement pris sous garantie et que cela ne vous coutera rien, vous avez un bol monstrueux
    - Et si le smartphone vous revient réparé, alors là, vous êtes un cas « quasi » unique

    Entre le smartphone que l’on vous répare mais contre payement, ou celui qui vous revient comme vous l’avez envoyé (panne incluse), la listes des reproches au sav « import » est longue comme un jour sans pain….

  2. je le veux !!!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>