Accueil » Tests & Comparatifs » Test de l’Asus Zenfone 3 Max (ZC520TL) : grosse batterie à bon prix

Test de l’Asus Zenfone 3 Max (ZC520TL) : grosse batterie à bon prix

Asus est un constructeur extrêmement prolifique, capable de renouveler toute sa gamme en quelques semaines, et ce avec plusieurs modèles en simultané.
Et c’est aussi un constructeur qui a la fâcheuse tendance à donner des noms avec lesquels on se perd (Zenfone 3, Zenfone 3 Max, Zenfone 3 Ultra, Zenfone 3 Deluxe…).
Ce qui en soit devient embêtant pour le consommateur car on a très rapidement du mal à savoir quel est le modèle le plus adapté à son usage, les noms des mobiles manquants cruellement de clarté.

Et bien, ce qu’il faut savoir de l’Asus Zenfone 3 Max que je vous présente ici, est qu’il s’agit d’un téléphone entrée de gamme, avec des spécifications qui sont « sur le papier » relativement moyennes et standards, et une très grosse batterie qui est probablement l’un de ces points forts.

Un mobile qui a été lancé au prix maximum conseillé de 249€ (octobre 2016).
Un prix qui a rapidement chuté, puisqu’on arrive désormais à trouver ce téléphone à moins de 200€ sur le web (janvier 2017), ce qui en fait peut-être une bonne affaire.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : full metal

Asus Zenfone 3 Max - vue 03Comme souvent chez Asus, la finition est un point fort.
Le look est une réussite, avec un mobiles tout en arrondis (certains compareront sans doute ce design à celui d’une marque californienne).

Un smartphone construit en métal (carrosserie et châssis) et à la finition parfaite (pas de craquement lors de l’utilisation, une bonne rigidité, etc.).
Et pour parfaire le tout, le constructeur à placé sur la face avant une vitre, avec effet 2.5D, qui permet d’avoir des côtés plus arrondis et donc plus doux au toucher.

Le design est optimisé, l’écran occupant plus de 75% de la face du mobile.
On a donc des bords droit et gauche plutôt fins, avec 2,25mm d’épaisseur autour de l’écran.

Du côté des coloris, 4 choix sont disponibles : gris clair (la version testée), gris foncé, doré, rose.
Cependant, il me semble très difficile de trouver la version dorée… et encore plus rare (que je n’ai vu en vrai d’ailleurs) la version rose.

Pour les inconditionnels de notifications, oui, ce mobile est bien doté d’une LED, très discrètement placée dans l’angle supérieur droit.

  • Dimensions : 14,9 cm de long x 7,4 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 148 grammes.

2. Image et son : du HD qui manque de Full

Asus Zenfone 3 Max - vue 09L’écran disponible sur ce mobile possède une bonne diagonale de 5,2 pouces.
Une diagonale agréable à l’usage, même si comme toujours, il faudra saisir ses messages à 2 mains (sinon, gare à la chute du téléphone).

La luminosité est élevée. La marque revendique d’ailleurs 400 nits (là où certains concurrents sont à 300, et des hauts de gamme à 600-650).
Du coup, oui, ce boost de luminosité est appréciable lorsqu’on utilise le téléphone au soleil. Et bonne nouvelle, mon propre test à permis d’atteindre le 500 nits !

La gestion des couleurs est tout à fait correcte, même si à mon avis un peu fade.
Bien loin de ce que l’on peut retrouver sur des écrans Super AMOLED.

Du coup, le seul point faible que je trouve à cet écran est sa résolution qui bien qu’elle soit 720p (HD ready) est en deça de ce que proposent certains concurrents.
En effet, cela se ressent (si peu, mais…) sur la netteté de l’image qui passe en dessous des 300ppp fatidiques.

Enfin, pour le son, on remarquera la présence (assez classique) d’un haut-parleur en position dorsale.
Ce dernier offrant un son puissant qui atteint les 100 db à la sortie même.

  • Ecran : 5,2 pouces (IPS) avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 282ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : très (trop) raisonnables

Asus Zenfone 3 Max - vue 16Le temps passe, et comme le savez, d’année en année les smartphones deviennent plus puissants.
Enfin, ça, c’est la théorie. Car certains on parfois quelques mois voire quelques années de décalage.

Le Zenfone 3 Max en est la parfaite illustration.
Ainsi, les composants retenus pour ce mobile (je parle ici de processeur et processeur graphique) sont datés. Et par conséquent, de nos jours, ils apparaissent clairement comme anciens, et peu performants.

Mais rassurer, ce mobile arrive malgré tout à faire tourner de gros jeux 3D.
Peut-être pas les derniers gros hits à la mode, mais un Asphalt 8 passe parfaitement. Ce qui est possible car l’écran ne permet pas d’afficher plus de 720 pixels sur ton plus petit côté.

Pour ce qui est du multitâches, là c’est une toute autre histoire.
Car ce mobile est doté de 3Go (!) de mémoire vive. De quoi assurer un fonctionnement confortable.

Et en toute logique, ce smartphone est doté d’une mémoire interne de 23,3Go en lieu est place du 32Go annoncé par la marque.
Mais, rassurez-vous, ce mobile dispose d’un emplacement micro SD permettant d’ajouter encore plus de mémoire à ces 23Go que je trouve déjà bien confortables.

  • Antutu : 29.700 points | Epic Citadel : 28 ips.
  • Processeur : Quatre-coeurs 1,3GHz  (Mediatek MT6737) | Mémoire vive : 3Go  | Processeur graphique : Mali-T720.
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforme en 23,2Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète, ou presque

Asus Zenfone 3 Max - vue 18Oui, ce téléphone est bien 4G, le constraire aurait été étonnant de nos jours.
Et le Zenfone 3 Max proposé même de la 4G LTE (cat. 4), accompagnée de la 3G (HSPA+).

A cela s’ajoute un double emplacement pour carte sim (attention, si vous ajouter une carte micro SD, vous empêcherez l’ajout de la carte sim n°2).
Les formats étant : « micro » pour la première, et « nano » pour la deuxième.

Naturellement, on retrouve la batterie d’autres connectivités habituelles, avec : WiFi (b/g/n), bluetooth (4.0), aGPS,  jack 3.5, micro USB (2.0, OTG), radio FM, emplacement micro SD (+32Go max).
Cependant, pas de NFC ni d’infrarouge.

Pour ce qui est des capteurs, tous sont là sauf le gyroscope, indispensable pour faire profiter de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée.
Dommage pour certains, accessoire pour d’autres.

Enfin on notera la présence d’un excellent capteur d’empreintes.
Ce dernier est efficace et rapide, et permet de déverrouiller le téléphone en en 0,3 secondes et d’ajouter des raccourcis (un usage par empreinte digitale paramétrée dans le téléphone).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,302w/kg (score « à la tête »). C’est un score dans la très bonne moyenne. Asus à donc vraisemblablement fait des efforts de ce côté.

5. Système d’exploitation : surcouche « à la carte »

Asus Zenfone 3 Max - vue 17Asus est une marque qui aime Android (bon, normal, aucun smartphone Windows n’existe chez eux), et qui aime ajouter sa propre surcouche.
Et pas n’importe laquelle, car il s’agit de ZenUI 3.0

Une surcouche que j’ai eu l’occasion de vous présenter à de nombreuses reprises, celles des précédents tests de mobile de la marque.
Et c’est une surcouche qui habituelle est complète, très complète… voire lourde et « too much ».

Bonne nouvelle ! La marque a décidé de vous offrir la possibilité d’une configuration « sur-mesure »
Ainsi, lors de la première installation, plutôt que de vous retrouver avec une tonne d’applications partenaires installées par défaut, la marque vous propose plusieurs panneaux dans lesquels vous n’aurez qu’à faire vos choix.

Mais rassurez-vous, la marque taïwanaise n’a pas oublié ses bonnes vieilles habitudes, et vous avez tout de même la dose d’applications spécifiques.
Des applications qui s’ajoute à une personnalisation qui porte sur le design avec des fonds d’écran et des icônes modifiées, et des applications « de base » (tels que Messageries, ou encore Contacts) qui ont été re-deisgnées.

Au registre des applications nouvelles, on a donc :
- Thèmes : qui permet de personnaliser son mobile en téléchargeant des… thèmes.
- ZenMotion : permet de gérer des mouvements, et notamment le mode « une main » (ou l’affichage sur l’écran est réduit).
- Game Genie : cette application peut se lancer automatiquement en jeu, et par exemple de stream des session de jeux sur mobile.
- Asus Mobile Manager : un fourre-tout dans lequel on retrouve un suivi de la data consommée, un mode économie d’énergie, un gestionnaire de RAM et de ROM, le gestionnaire des notifications, etc.
- PhotoCollage : vous pouvez faire des montages rigolos avec vos photos.
- MiniMovie : permet de créer des petits films avec vos photos et vidéos.

  • Système d’exploitation : Android 6.0 « Marshmallow » | Surcouche : ZenUI 3.0.

6. Usage : une bonne batterie, une bonne qualité photo

Asus Zenfone 3 Max - vue 06Inutile de nous attarder sur les usages proposés par tous les smartphones (appels, SMS/MMS/emails, navigation web, lecture de mp3/vidéos, etc.).
Ni même sur la capacité de ce Zenfone 3 Max à faire fonctionner de gros jeux 3D.

Il reste donc 2 usages sur lesquels les smartphones se distingues désormais les uns des autres.
D’une part, la qualité photo, et d’autre part l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, Asus nomme cette fonction de manière tout à fait humble : « Pixelmaster ».
Ce qui désigne une capacité théorique à proposer de belles photos, et ce par le biais d’options de traitement logicielles innovantes.

Et globalement, c’est le cas. La qualité offerte par le capteur frontal est tout à fait correcte (du moment qu’il s’agit de prendre des selfies).
Et pour ce qui du capteur dorsal, le 13MP prend également de bonnes photos (autofocus rapide, ce qui est un vrai plus, même si on peut lui reprocher de parfois papillonner un peu trop).

Cependant, le mode original vient notamment de la capacité qu’à le Zenfone 3 Max à prendre une série de plusieurs photos afin de constituer une photo dont la résolution va à 52MP.
Cette fonction, là aussi modestement appelée « Super Résolution » par la marque montre un bon rendu, même si l’intérêt semble relativement faible au final (quel usage ?).

Autre bon point de ce mobile, sa batterie de 4.100 mAh.
Une batterie dont la capacité est au-dessus du très habituel 3.000 mAh proposé par certains concurrents et qui propose un gain d’énergie significatif, et donc une belle autonomie.

Il est donc parfaitement possible de dépasser le 1 jour avant la recharge, voire même d’accrocher de manière confortable les 2 jours.
Une bonne nouvelle s’ajoute au fait que le mobile accepte la recharge rapide.

Et enfin, cerise sur le gâteau, un câble USB OTG permet à ce mobile de devenir une véritable batterie externe et, si besoin, de recharger un mobile avec ce propre Zenfone 3 Max.
C’est tout de même la classe que de pouvoir recharger le téléphone d’un(e) copain(ine) avec son propre téléphone !

En conclusion : un bon Asus, comme toujours

L’Asus Zenfone 3 Max est donc un bon mobile, qui en offre pour son argent.
Mais la concurrence étant rude sur le segment des entrée/moyen de gamme, il y a inévitablement des points qui peuvent apparaître comme étant des faiblesses… et d’autres des forces.

Au registre des points que l’on peut qualifier de sympathiques, on citera notamment la qualité photo, tout fait convenable (pas bluffante, mais intéressante, et notamment originale avec des fonctions telles que le mode Super Résolution).
On citera également l’excellente autonomie grâce à la batterie de 4.100 mAh qui permet en outre au Zenfone 3 Max de recharger d’autres mobile.

Bien évidemment, a connectivité n’est pas en reste, on retrouve notamment tout ce qu’il faut dont une connexion 4G LTE.
Ainsi qu’un capteur d’empreintes digitales.

Reste donc les performances, qui malheureusement semblent un peu légères (moins de 30.000 points sur Antutu, là où des concurrents franchissent les 56.000 points), ce qui heureusement est compensé par une mémoire de stockage interne de 23,2Go exploitables.

Même chose pour l’écran, dont on regrettera qu’il ne soit que HD (720p) et non pas Full HD (1080p), mais qui là aussi dispose d’un bon point : celui d’une luminosité qui peut être très forte avec près de 500 nits.

Il s’agit donc bien d’un mobile que l’on peut vous recommander, d’autant que son prix à très rapidement chuté à moins de 200€.

  • Les plus : bon prix, grosse batterie, design « premium », capteur d’empreintes efficace, mémoire de stockage internet (23Go), mémoire vive (3Go).
  • Les moins : écran « seulement » 720p, performances relativement modestes (processeur et processeur graphique).

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage de l’Asus Zenfone 3 Max.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

7 commentaires

  1. C’est un bon phone pour qui vise l’autonomie sans se soucier des perf.
    C’est bien là le problème quand Asus nous sort un Zenfone 3 Max on est en droit à s’attendre à un Zenfone 3 auquel on lui a greffé une plus gros batterie.
    Mais pour avoir encore plus d’autonomie Asus a dégradé les perf du Zenfone 3 du coup ce n’est plus vraiment un Zenfone 3 d’ailleurs le design est complètement différent.
    Je trouve que c’est du mensonge de vendre ce modèle en temps que Zenfone 3.
    Je n’ai rien contre ce phone il est bon mais c’est juste le nom trompeur qui me dérange.

    Il y a un Asus Zenfone 3s Max (ZC521TL) qui doit sortir avec une config un peu plus musclée et une batterie de 5000 mAh. (Peut être qu’il sera au MWC)

  2. Bonjour à tous,

    Après une grosse déconvenue concernant la gestion du dual-SIM dans le Moto G4 Play que je venais d’acheter (cf. Commentaires dans la page du test), j’hésite entre cet Asus Zenfone 3 Max et le Wiko UFeel (pas Prime pas Lite…).
    Vu mon expérience Wiko, j’aurais tendance à croire que l’Asus serait peut-être plus fiable avec en plus une grosse batterie et une mémoire intégrée de stockage de 32Go.
    Mais le Wiko a des chances de mieux répondre à mes attentes de gestion optimale du dual-SIM, comme j’ai pu le connaître dans feu mon Wiko Cink Peax.

    Qu’en pensent ceux qui connaissent ces deux appareils ou au moins l’un des deux ?

    Merci.

  3. Salut

    Je consulte Top for phone très souvent pour mes achats de téléphones et je suis content de trouver un test pour le zc520tl d’Asus, une marque que j’apprécie particulièrement en PC.
    Acheté pour un cadeau d’anniversaire, ma mère est ravie de la beauté du téléphone et de son autonomie mais comment activer la 4G ? Arrivé dans les paramètres supplémentaires, les éléments sont grisés. Y’a t il une mise à jour à faire ou une manipulation particulière ?

    Merci pour votre réponse.

    Nono

    • Bonjour ! Je pense que la réponse à cette question sera positive, mais sait-on jamais… Le forfait comprend-il tout simplement l’option 4G ? Et l’espace est-il bien couvert par la 4G ?

  4. Acheter wikon c est se tirer une balle dans le.pied

  5. Bonjour,

    Petit retour sur ce téléphone après 5 mois d’utilisation.

    J’ai été au départ très déçu par ce téléphone, il y avait une latence importante pour l’ouverture d’un logiciel, si bien que j’avais presque envie de m’en séparer, heureusement, rapidement 1 mise à jour est venu mettre un terme à ce très gros défaut.

    Les qualités :

    - Look sympa, avec une tenue de premier ordre, malgré qu’il soit dans une poche tous les jours, il n’a pas de rayures autan sur l’écran que sur le reste du téléphone, aucune déformation.
    - Une accroche réseau et 4G sans défaut, même parfois dans des endroits ou j’avais eu des problèmes par le passé.
    - La tenue de la batterie dans le temps :
    72 heures exclusivement avec le téléphone, avec des appels court et modérées.
    48 heures avec la 4G ou la Wifi ouverte.
    n’étant pas joueur sur téléphone, je n’ai aucun avis.
    - La possibilité de pouvoir branché une clé USB, j’ai même pu faire des recherche sur un disque dur de 1TO

    Les moins :

    - Un nombre de logiciels ayant aucune utilité, il est toujours dommage de ne pas pouvoir les retirer.
    - Un double SIM avec 2 cartes de différence coupures.
    - Pour moi un faux double SIM, car si on veux rajouter une carte mémoire, il faut choisir, en l’achetant je pensais qu’il y avait un emplacement pour la carte mémoire.
    - La batterie que l’on ne peux remplacer, ( je le savais lorsque je l’ai acheté )
    - La disposition excentré pour le rechargement.

    Enfin pour le prix payé, 185€, j’ai 1 téléphone de bonne facture, quand serait-il si j’étais joueur ? Par contre il a pris une bonne maturité après les 3 mises à jour système.

    Bon Week end à tous.
    Daniel

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>