Accueil » Tests - LG » Test du LG Q7 : le bon grain et l’ivraie

Test du LG Q7 : le bon grain et l’ivraie

???

Il y a un peu plus d’un an, TFP testait pour vous le LG Q6.
Aujourd’hui, c’est à son successeur que nous allons nous intéresser : le LG Q7.

Le constructeur sud-coréen a t’il écouté les utilisateurs en corrigeant les principaux défauts du Q6?
C’est ce que nous allons notamment voir ensemble tout au long de cet article de test.

La première chose que l’on reprochait au Q6, c’est son prix trop élevé à sa sortie.
Si ce même reproche aurait pu être fait au LG Q7 au début de sa commercialisation européenne à la fin du mois de mai 2018, ce n’est plus du tout le cas en cette fin du mois de décembre.
De 349 Euros, on est passé aujourd’hui à 178 Euros sur le plus connu des sites marchands en ligne.

Il est clair que cette forte diminution de prix influencera fortement la conclusion de ce test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un smartphone étanche

???

Globalement, le LG Q7 reprend le design de son grand frère le G7, avec des contours en aluminium anodisé et un dos en verre.

L’avant est occupé à plus de 78% par un écran de 5,5 pouces au ratio 18:9 recouvert par une vitre 2.5D.
Celui-ci est surmonté d’un écouteur, d’un capteur photo frontal, des capteurs de luminosité/proximité ainsi que d’une LED de notifications.
Pas de touches sensitives Android. Ces dernières étant intégrées à l’écran, elles sont donc tactiles.

???

Retournons le téléphone pour découvrir un capteur photo accompagné d’un flash LED.
Plus bas, le lecteur d’empreintes digitales, le marquage Q7 et le logo LG.

???

Le flanc gauche accueille les deux touches de volume ainsi que le tiroir SIM/micro SD (1 nano SIM + 1 micro SD).

???

Le côté droit fait place quant à lui au bouton d’allumage.

???

???

Sur la tranche supérieure, on retrouve un micro réducteur de bruit, alors qu’à l’opposé on note la présence d’un port mini-jack, d’un port USB-C et de la grille du haut-parleur.

Grâce à ses dimensions raisonnables, le Q7 peut être utilisé à une seule main.
La prise en main est agréable et l’appareil ne glisse pas hors de la main.
Par contre, le dos en verre de notre exemplaire de test de couleur Aurora Black prend très rapidement les traces de doigts. Le fabricant en est certainement conscient puisqu’il fournit une lingette dans la boîte.

Mais la bonne nouvelle, c’est que ce LG Q7 est conforme à la norme IP68 et qu’il supporte donc un bain de 30 minutes sous 1,5 mètre d’eau. Une caractéristique que n’avait pas son prédécesseur, le Q6.

Si notre smartphone de test est de couleur Aurora Black, sachez que ce terminal sud-coréen existe également en Maroccan Blue et en Lavender Violet.

  • Dimensions : 143,8 mm de long x 69,3 mm de large x 8,4 mm d’épaisseur | Poids : 145 grammes

2. Image et son : un très bel écran

???

Le Q7 est doté d’un écran sans encoche de 5,5 pouces demeurant fidèle à la technologie IPS.

La dalle adopte une résolution Full HD+ au format 18:9, ce qui optimise le ratio surface d’affichage/dimensions globales du terminal. Nous sommes donc ici sur un écran FullView.
De plus, ce format permet de couper l’écran en deux afin d’exécuter deux applications simultanément.

Cette dalle offre une belle finesse d’affichage et un contraste plutôt élevé.
Sa luminosité de 436 cd/m² est plutôt bonne, tout comme ses angles de vision.

On prendra donc plaisir à regarder des vidéos sur un tel écran.

Comme sur beaucoup de smartphones, le son est ici véhiculé de 3 manières différentes : via le haut-parleur principal, via la prise mini-jack et via l’écouteur.

S’il reste relativement puissant (114 db mesurés à la sortie), le son qui sort du haut-parleur principal n’a rien de réjouissant. Il se concentre exclusivement sur les hauts médiums.

L’écoute au casque m’a laissé un peu sur ma faim. On ne peut pas dire que l’expérience est vraiment mauvaise, mais le son m’a semblé trop plat. Il manque de relief.

Enfin en appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 5,5 pouces (IPS) avec résolution de 1080 x 2160 pixels, soit donc une densité de 442 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : peut mieux faire

???

LG a choisi d’équiper son Q7 d’un processeur Mediatek MT6750s, une puce habituellement intégrée à des smartphones d’entrée de gamme.

Celui-ci est secondé par 3Go de RAM et par un GPU Mali-T860MP2.

Du côté des benchmarks, il ne faut donc pas s’attendre à des scores de ouf.
Ce LG Q7 a ainsi obtenu des scores de près de 54.000 points sur Antutu et de près de 5950 points sur 3D Mark (Ice Storm Extreme).

Lors des sessions de jeux 3D un peu gourmands, les ralentissements sont monnaie courante.
J’ai même été au regret de me trouver face à un “plantage” lors d’une séance de jeu sur Real Racing 3.
Je ne me suis donc pas hasardé à lancer PUBG Mobile.

Je ne pense pas que le problème des ralentissements soit vraiment liés au processeur, mais bien à un problème logiciel.

Pour le stockage, on est sur un tout à fait classique 32Go dont 19,4Go sont réellement réservés à l’utilisateur.
Fort heureusement, une carte micro SD pourra facilement être installée afin d’élargir cette mémoire (+2TB)

???

  • Antutu Benchmark (v7.1.0) : 53.916 points | 3D Mark (Ice Storm Extreme) : 5948 points
  • Processeur : Octa-core Mediatek MT6750s (4 x 1,5GHz + 4 x 1,0GHz) | Mémoire vive : 3Go  | Processeur graphique : Mali-T860MP2
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforme en 19,4Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : très complète

???

Côté connectivité, le constructeur a mis les petits plats dans les grands.

On a donc ici de la 4G LTE VoLTE de catégorie 6 (300 Mbps en download) intégrant les bandes B20 et B28, ce qui permet une utilisation totale de ce smartphone partout en France, et plus largement en Europe.

A côté de cela, on a bien sûr de la 3G+ et de la 2G.

Comme tout smartphone digne de ce nom, le LG Q7 propose la panoplie de toutes les autres connexions que sont : le WiFi (b/g/n), le Bluetooth 4.2, le (A)GPS/Glonass, 1 emplacement SIM, un slot micro SD, un port USB-C (OTG), un port mini-jack, la radio FM, le NFC, etc.

Concernant les accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura seulement fallu 2 secondes au Q7 avant d’obtenir un premier fixe (4 satellites).

Au niveau des sensors, en plus des habituels capteurs de luminosité et de proximité, on a bien un accéléromètre, une boussole et un gyroscope. De quoi faire de la réalité virtuelle/augmentée.
Mais la bonne nouvelle, c’est la présence d’un lecteur d’empreintes digitales au dos du terminal qui s’est montré aussi réactif qu’efficace. Par contre ici, pas de reconnaissance faciale pour déverrouiller le téléphone.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,35 W/kg. C’est un très bon score pour un mobile sorti en 2018.

5. Système d’exploitation : un système à jour

???

Le Q7 tourne sous Android Oreo dans sa version 8.1.
Etant donné qu’Android Pie 9 est encore très peu répandu, on peut dire que nous avons affaire ici à un système à jour.

Le fabricant a ici ajouté sa surcouche maison LG UX 6.0, ce qui amène une customisation de l’OS de Google sur les 3 points que sont l’esthétique, l’ergonomie et l’applicatif.

???

On a donc un relooking avec des fonds d’écran et des icônes modifiés, le tout personnalisable grâce notamment à un magasin de thèmes disponible dans l’application LG SmartWorld.

???

Par défaut, il n’y a pas de tiroir des applications. Tous les écrans sont donc des bureaux.
Toutefois pour les inconditionnels, il est possible de changer les choses en allant faire un petit tour dans le menu des paramètres.

???

Une des principales caractéristiques de l’interface LG UX 6.0 est son menu des paramètres divisé en 4 thématiques facilitant grandement les recherches : Réseau, Son et notification, Ecran et Général.

???

On y trouvera des options d’économie d’énergie, de confort visuel pour réduire la fatigue oculaire, de paramétrage de raccourcis via les touches physiques et bien entendu le célèbre KnockOn qui met en veille ou réveille le smartphone en tapotant 2 fois sur l’écran.

  • Système d’exploitation : Android Oreo 8.1 | Surcouche : LG UX 6.0

6. Usage : de belles photos de jour

???

Malgré ses quelques ralentissements relevés plus haut, le LG Q7 est quand même un smartphone bon à tout faire.
La puissance est suffisante pour gérer toutes les fonctions de base au quotidien.

A côté de cela, il y a encore aujourd’hui deux aspects qui permettent de différencier les mobiles entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

En ce qui concerne la photo, la fiche technique reste basique avec un simple capteur dorsal de 13 mégapixels ouvrant à f/2.2.

En pleine luminosité, la qualité des clichés est appréciable.
Par contre, la moindre baisse de luminosité apporte du bruit et une baisse des détails significative.

lg q7 - vue 02

Notez que ce capteur arrière est capable de filmer en 1080p à 30 FPS.

L’APN frontal de 8 mégapixels ouvrant à f/1.9 permettra lui de réaliser de beaux autoportraits.

lg q7 - vue 01

Il est également capable de filmer en 1080p à 30 FPS.

Dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, la batterie de 3000 mAh permettra à ce mobile de tenir une grosse journée avant de demander à être rechargée. Ce n’est donc pas mauvais, mais pas excellent non plus.

La batterie est compatible avec la technologie de charge rapide.
Avec le chargeur de 9V/1,8A fourni la boîte, il faudra environ 2 heures pour passer de 0 à 100%.

???

Une vidéo de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 24% de l’énergie contenue dans la batterie.
C’est un peu moins bien que les 20% habituellement constatés, mais on reste dans la norme.

  • Appareil photo dorsal :  13 mégapixels avec autofocus et flash LED
  • Batterie : Fixe de 3000 mAh.

En conclusion : intéressant… pour 180 Euros

???

Il est clair qu’à 349 Euros, au moment de sa sortie au mois de mai 2018, ce LG Q7 était beaucoup trop cher et je ne vous l’aurais certainement pas conseillé à l’achat.
Mais aujourd’hui, en cette fin du mois de décembre de la même année, son tarif ayant baissé de presque 50%, vous pouvez l’ajouter à votre liste d’achat. On est sur une bonne affaire.

Avec ce Q7, le constructeur a corrigé tous les “défauts” présents sur le Q6, à savoir : la présence d’un dos en verre, l’ajout de la certification IP68, l’ajout d’un lecteur d’empreintes digitales et enfin, l’ajout d’un port USB-C avec la recharge rapide.

Si vous ne recherchez pas un smartphone pour faire du gros jeu 3D, ce LG Q7 pourra faire l’affaire.

  • Les plus : Design élégant, qualité de fabrication, certification IP68
  • Les moins : Quelques ralentissements, pas de déverrouillage au moyen de la reconnaissance faciale

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *