Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Yezz Monaco 4.7 : le look avant tout

Test du Yezz Monaco 4.7 : le look avant tout

Yezz est une marque que j’ai déjà eu l’occasion de vous présenter à de nombreuses reprises, et ce suite au lancement d’un nombre important de mobiles fonctionnant sous Android : la gamme Yezz Andy.

Cependant, il n’y a pas qu’Android dans le monde du smartphone, il y a aussi iOS… et Windows Phone.
Or, Windows Phone étant un système créé par Microsoft, et étant donné que Yezz est une marque américaine, il était logique de voir se créer une certaine synergie entre les 2 marques.

Ainsi sont apparus 3 nouveautés, annoncées en Mars 2014, mais commercialisées depuis peu en Europe.
Dont notamment le Yezz Monaco 4.7, commercialisé en décembre 2014 au prix client conseillée de 249,99€.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : ultra-finesse et compacité

Yezz Monaco 47 - test 02Le Yezz Monaco 4.7 est un mobile fin (avec moins de 8mm d’épaisseur) et élégant (cache-batterie effet cuir… en vrai cuir de pétrole cependant).

Un mobile compact également, qu’il est parfaitement possible de tenir et d’utiliser à une seule main.

Pour ce qui est de la rigidité, la finesse de ce mobile n’aide pas… le châssis étant donc un peu trop souple.
Et ce malgré la présence d’une vitre Dragon Trail qui a tout de même tendance à rigidifier le tout.

Ce Monaco 4.7 est un mobile disponible en 3 coloris : noir, rouge ou blanc.
Or ça tombe bien, car les 3 coloris sont à disposition grâce à des caches-batterie fournis avec le mobile dans la boîte de base.
C’est d’ailleurs une des particularités de Yezz : offrir des accessoires (cf la vidéo de déballage).

  • Dimensions : 13,5 cm de long x 6,7 cm de large x 0,7 cm d’épaisseur | Poids : 120 grammes.

2. Image et son : bonne qualité

Yezz Monaco 47 - test 05L’image est de bonne qualité sur ce téléphone en raison d’un écran lumineux et contrasté.
La densité de pixel supérieure à 300ppp permet donc d’afficher une image nette et précise.

L’écran compact de 4,7 pouces (d’où le nom de ce smartphone) ne plaira pas aux amateurs de phablet tant cette diagonale est devenue trop raisonnable en 2014, mais il favorise la prise en main et l’utilisation à une seule main du coup.

Pour ce qui est du son, rien à redire.
On est en présence d’un grand classique, avec un son de bonne qualité, mais dont le haut-parleur mono est toujours en place arrière (dos du mobile).

Et forcément, cela donnera un son étouffé dès que le mobile sera posé sur une table en mode main-libre.

  • Ecran : 4,7 pouces IPS avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc 312ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : adaptées et suffisantes

Yezz Monaco 47 - test 06On le sait, au jeu du mobile « qui a la plus grosse (performance) » les Windows Phone sont moins bien dotés que les mobiles Android… mais à juste titre.

Tout simplement car, pour fonctionner avec ce système peu gourmand et efficace, inutile de mettre un processeur 8 coeurs et 3Go de mémoire vive…

Ainsi, ce qui pourrait sembler être des spécifications faibles pour un Android sont tout à fait adaptées à un Windows Phone qui, de fait, ne consomme pas 500-600Mo de mémoire vive simplement pour démarrer et avoir un panneau d’accueil.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage interne, aïe !
Car les 8Go revendiqués par le constructeur ne sont qu’un maigre 5,6Go réellement exploitables par l’utilisateur.
Mais heureusement, un emplacement micro SD permet d’ajouter quelques Go bienvenus (certains diront : indispensables).

  • Antutu : 10.800 points.
  • Processeur : Quatre-coeurs 1,2GHz (Qualcomm Snapdragon S200) | Mémoire vive : 1Go  | Processeur graphique : Adreno 302
  • Mémoire de stockage : 8Go de mémoire qui se transforme en 5,6Go lors du premier démarrage. Emplacement micro SD (jusqu’à 128Go).

4. Connectivité : acceptable

Yezz Monaco 47 - test 14Bon, pas de 4G… et c’est sans doute l’un des points faibles de ce téléphone, à une époque où les opérateurs et les constructeurs se battent pour imposer cette norme.
On a cependant un 3G+ (HSPA) adapté à l’hexagone car bi-bande (ndlr : ouf, c’est pas comme les mobiles chinois).

Pour ce qui est du GSM, il s’agit d’un quadribandes que vous pourrez emporter avec vous partout dans le monde, de quoi donc rendre ce mobile « international ».

On retrouve également les incontournables WiFi, bluetooth, aGPS/GLONASS, micro USB, micro SD, jack 3.5, double emplacement sim, etc.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0.529w/kg ce qui permet à ce mobile de se classer dans la bonne moyenne en cette fin d’année 2014.

5. Système d’exploitation : Windows Phone à jour

On est tout ici en présence de l’un des meilleurs système d’exploitation qui soit, surtout si on prend en compte son efficacité « productive ». A savoir l’efficacité pour les professionnels.

Pour les particuliers, c’est toujours du très bon, surtout avec cette version 8.1 qui est une belle évolution… à laquelle il manque malheureusement toujours des jeux.

Car si Windows Phone est un système qui dispose désormais des plus grandes applications (Facebook, Twitter, Skype, YouTube, etc.), on est toujours aussi peu gâté en gros jeux vidéo.

  • Système d’exploitation : Wndows Phone 8.1

6. Usage : pour tous, sauf les gamers

Yezz Monaco 47 - test 12Mon appréciation des Windows Phone n’est donc pas bouleversée ici.
Il s’agit d’un téléphone fait pour tous, à l’exception des gamers, en raison du manque de jeux 3D (alors que le mobile peut très bien les faire fonctionner).

Concrètement, c’est un mobile plutôt typé pro, en raison de son système d’exploitation.
Mais son emplacement double-sim permet de conjuguer vie pro (sur une sim) et vie perso (sur une autre).

Parallèlement à cela, on peut parfaitement lire des mp3/vidéos, aller sur internet, utiliser le moteur de recherche accessible par une touche directe, envoyer des emails, lire des SMS, etc.

Quant à la photo, soyons franc, même si l’autofocus est bon et que le capteur est un 13.1MP, la qualité est clairement passable, même avec un super-éclairage… dommage.

Et pour ce qui est de l’autonomie, elle est plutôt « moyenne ». On arrivera cependant probablement à atteindre une journée avant la recharge, de manière répétée, en usage normal.

  • Appareil photo dorsal :  13,1MP avec autofocus et flash LED. Échantillon photo.
  • Batterie : Extractible de 1.720 mAh. 1 heure de vidéo consommera 25-30% d’énergie.

En conclusion : Un bon Windows Phone efficace

Oui, le Yezz Monaco 4.7 est un bon smartphone, efficace.
Un mobile productif qui plaira aux professionnels et aux non-gamers.

Élégant il est aussi doté d’une finesse impressionnante (d’ailleurs, il me semble qu’il s’agit du plus fin Windows Phone au monde).
Compact, il est pratique et peut être utilisé à une seule main.

Comme toujours Yezz fourni des accessoires sympathiques (coques, flip cover, etc.).
Mais est-ce bien suffisant pour compenser un prix un peu trop élevé (250€ en décembre 2014) ? Surtout sur un marché sur lequel une marque s’est imposée comme LA référence légitime : Nokia (devenue Microsoft Lumia).

Un mobile que l’on peut recommander, mais qu’il aurait plus agréable de voir proposé à un tarif plus agressif (exemple : 199€).
Car, vous l’aurez compris, son principal défaut est lié à son prix…

  • Les plus : Windows 8.1. Accessoires fournis. Ultra-finesse.
  • Les moins : Pas de 4G. Un peu cher.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Yezz Monaco 4.7.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

3 commentaires

  1. Oui car a ce prix là perso je préfère prendre le Lumia 735 et au pire y rajouter des accessoires a reviendra toujours moins chère et plus attractif car le Smartphone sera plus puissant et plus solide…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>