Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Vitamin A : premier coup d’essai

Test du Vitamin A : premier coup d’essai

Vitamin A, un nouveau mobile, né d’une nouvelle marque (Vitamin) qui revendique être française.
Et pour cause, le fondateur est bien français, et l’entreprise créée pour l’occasion (DuneTek) est bien domiciliée dans l’hexagone (Paris 16ème).

En outre, la (petite) surcouche créée par la marque et installée sur ce mobile a été également créée par une société française.
De quoi permettre d’avancer, selon le créateur d’entreprise qu’est Quentin Lin, que le Vitanim A est un mobile tricolore.

Cependant, il s’agit d’un téléphone construit en Chine, et probablement commandé sur le catalogue d’une usine locale.
Rien de bien original sur ce point donc, car bien d’autres sont passés par la même stratégie (Wiko, Alcatel One Touch, etc.).

Le Vitanim A est un mobile commercialisé au prix client conseillé de 180€.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : au mieux, passe-partout

Vitamin A - vue 02Le design de ce Vitamin A peut être jugé tantôt comme passe-partout (face avant, pourtour chromé), tantôt comme laid (arrière arrondi en plastique brut).
Il est clair que l’on aura du mal à craquer pour l’esthétique de ce smartphone, d’autant plus que certains concurrents proposent désormais, à des prix similaires, du plastique soft-skin, du verre, du métal, etc.

Pour ce qui est de la prise en main, ce même cache-batterie qui n’est pas du meilleur goût, possède l’inconvénient d’être arrondi, et glissant…
Ainsi, pour éviter de faire chuter ce mobile, et pour pouvoir l’utiliser au mieux (écran 5 pouces oblige), il faudra impérativement utiliser ses 2 mains. 

Ce mobile est uniquement décliné en noir, probablement afin de permettre à la jeune société de réaliser des économies et éviter les risques de stocks.

  • Dimensions : 14,3 cm de long x 7,2 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 161 grammes

2. Image et son : de la HD de bon niveau

Vitamin A - vue 03Si la marque n’a clairement pas mis le budget dans le marketing et le design du mobile, elle a au moins le mérite de l’avoir placé dans ce qui est au final le plus important, le choix des composants.

On a donc la satisfaction de pouvoir regarder les films sur un écran confortable de 5 pouces, avec résolution HD.
L’image est donc tout à fait bonne avec des angles de vision tout à fait acceptables.

Pour ce qui est du son, l’écouteur et le jack 3.5 sont des composants ultra-standards qui remplissent correctement leur mission.
Et pour ce qui est du haut parleur dorsal, il procure un son mono, étouffé lorsque le téléphone est posé sur une table. Cependant, le son est un peu faible à mon goût, même en montant le volume au maximum.

  • Ecran : 5 pouces (IPS « full lamination ») avec résolution HD (1280 x 720p), soit donc une densité de 294ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : bon niveau

Vitamin A - vue 11Là aussi, bonne surprise. La marque ayant optée pour des composants qui permettent à ce mobile de réaliser un bon score sur Antutu.

La chose étant probablement liée à son processeur Mediatek, mais aussi et surtout, à son processeur graphique bien loin du vieillissant et obsolète Mali-400MP que l’on retrouve chez certains concurrents.

On remarquera que pour ce qui est de la mémoire de stockage, les 8Go fournis à la base se transforment en un bien plus modeste 5,6Go lors du premier démarrage. Mais fort heureusement, un emplacement micro SD permettra d’ajouter quelques Go supplémentaires bienvenus.

  • Antutu : 30.400 points | Epic Citadel : Plantage systématique.
  • Processeur : Quatre-coeurs 1,5GHz (Mediatek MT6732) | Mémoire vive : 1Go  | Processeur graphique : Mali-T760.
  • Mémoire de stockage : 8Go de mémoire qui se transforme en 5,6Go lors du premier démarrage. Emplacement micro SD disponible.

4. Connectivité : complète

Vitamin A - vue 14Là aussi, bon point pour le Vitamin A qui propose une bonne connectivité.
On passera très rapidement sur l’aspect quadribandes GSM, devenu un incontournable sur l’ensemble des smartphones du marché.

Pour ce qui est de la 3G, rien à redire, elle est complète et s’appuie sur la totalité des fréquences nationale.
Idem pour la 4G, qui est bien présente, et utilise les 3 fréquences françaises.

Et on retrouve toutes les autres normes habituelles : WiFi, bluetooth, aGPS, micro USB, micro SD (jusqu’à 32Go maximum), jack 3.5, radio FM, etc.

Les accroches sont bonnes, rien à remarquer à de ce côté, avec aucune déconnexion intempestive à reporter.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,336w/kg. C’est un score très bon score pour un mobile en 2015.

5. Système d’exploitation : Android surcouché maison

Vitamin A - vue 12Aussi tôt le téléphone sortie de sa boîte et allumé, une mise à jour est proposé (+ de 500Mo).
Mais soit, tant mieux, ça prouve que la marque semble donner un suivi à son système customisé.

Car oui, il s’agit bien d’un Android 4.4.4 (version « KitKat » donc) qui possède une surcouche nommée VitaOS (Vitamin + Operating System).

Sans être surprenante (loin de là) cette surcouche propose quelques bonnes petites choses supplémentaires, le tout avec une remarquable austérité visuelle.
Ce qui se ressent notamment pour la fonction « VitaNews » qui ressemble à un BlinkFeed de HTC, en plus sommaire.

On retrouve également d’autres fonctionnalités, telles que :
- VitaBouton qui permet de paramétrer un bouton flottant qui vient se superposer au reste de l’image affichée
- VitaMessage qui permet d’envoyer un message à un appelant auquel on a pas envie de répondre
- VitaSafe qui permet de bloquer l’accès au contenu et aux applications

Pour la petite histoire, la surcouche VitaOS a été développée par des membres/fondateurs d’Humanoïd, l’éditeur du site FrAndroid. Nos confrères indépendants donc, à qui nous souhaitons au passage nos salutations.

  • Système d’exploitation : Android 4.4.4 | Surcouche : VitaOS

6. Usage : pour tous

Vitamin A - vue 08Le Vitanim A est un téléphone qui se destine à tous, comme n’importe quel autre téléphone Android.
Il propose les mêmes fonctionnalités, et est customisable de la même manière grâce à son PlayStore habituel.

Pour le reste, les quelques applications/fonctionnalités apportées par la marque sont sympathiques, mais loin d’être transcendantes, et ne révolutionnerons pas l’usage du mobile.

On a donc ici un smartphone capable de faire fonctionner des gros jeux 3D, lire des mp3, lire des vidéos, envoyer des emails, surfer sur Internet en 4G, etc.

Un vrai smartphone complet donc, qui fera parfaitement ce qu’on lui demande.

  • Appareil photo dorsal :  13MP avec autofocus et flash LED. Voir un échantillon photo.
  • Appareil photo frontal : 5MP. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Extractible de 2.270 mAh. 1 heure de vidéo consommera 20-25% d’énergie.

En conclusion : un bon entrée de gamme, sans plus

Si l’on devait qualifier le Vitamin A en quelques mots, on pourrait par exemple le qualifier de « passe-partout ».
Son design est des moins intéressants, au mieux passe-partout pour certains, au pire laid et hors d’époque pour d’autres.

Cependant, le prix raisonnable inférieur à 200€, et ses performances intéressantes lui permettent d’avoir un bon rapport performances/prix.
Sans oublier sa connectivité complète, ce smartphone étant un 3G/4G disposant de toutes les fréquences nécessaires pour un fonctionnement optimal en France.

Donc, concrètement, on peut dire qu’il s’agit d’un bon mobile pour son prix.
Certes, loin d’être le plus séduisant de son segment (on citera à ce titre l’Archos 50 Diamond nettement plus réussi sur ce point, ou encore le Wiko Ridge) mais il rempli parfaitement son office.

  • Les plus : bonnes spécifications, prix correct, surcouche potentiellement prometteuse.
  • Les moins : surcouche (trop) minimaliste, design inintéressant (au mieux passe-partout, voire laid).

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Vitanim A.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

10 commentaires

  1. le mt6752 en 4 coeurs 32 bits a 1,5ghz????????? c est quoi ce délire??

  2. Bonjour.

    Le logo apposé sur la face arrière fait réellement toque. Il est évident que ce mobile a été « acheté » dans une usine chinoise tel quel et qu’ils ont sorti un bon vieux tampon pour y mettre leur marque. De plus, ce logo est énorme. Ca fait vraiment grossier et cheap. Les géants de la téléphonie sont bien plus discret sur ce point.
    Sur la face avant, l’absence de logo met aussi en avant le côté « acheté tel quel dans une usine chinoise ».

    Le côté « tampon » me gène. Wiko faisait comme ça tout au début mais très vite, ils ont fait de réels efforts puisque maintenant, le logo est chromé et bien souvent incrusté dans la coque (ce qui nécessite un usinage précis et spécifique aux mobiles Wiko donc). De plus, il est bien plus discret.
    Idem pour la face avant, le logo n’existait pas également chez Wiko sur les premiers modèles. Aujourd’hui, un petit logo est présent sur la face avant, positionné sous le verre. Là encore, cela veux dire que chez Wiko, les mobiles sont conçus pour eux dans les usines.

    Concernant le mobile en lui-même, ce Vitamin A fait tout de même un peu fragile.

    Si je devais acheté un mobile de cette marque, j’attendrai volontiers les prochains mobiles.

    Bonne journée

  3. il est disponible à 99euros est ce une affaire a ce prix?

  4. Bonjour,

    à 99 euros, ça parait pas trop mal,mais une question:
    GPS efficace ? fix rapide? bonne précision ?

    Merci de ta réponse

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>