Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Umi Hammer : sympathique chinois pas cher et 4G

Test du Umi Hammer : sympathique chinois pas cher et 4G

Le Umi Hammer est un mobile chinois commercialisé parmi tant d’autres, dans une avalanche régulière de smartphones pas chers, et pas forcément intéressants…
Mais ça n’est (peut-être) pas le cas de ce mobile, du moins si on s’attarde sur ses spécifications. Car pour moins de 120€ HT, il y a visiblement tout ce qu’il faut.

Car oui, il s’agit bien d’un mobile chinois, qu’il faut importer (ndlr : comme toujours) mais qui présente une connectivité adaptée à l’Europe et notamment à la France, avec de la 3G et 4G « toutes fréquences ».
Ce qui est déjà rare pour un mobile de l’empire du milieu…

Mais est-ce suffisant pour faire de ce mobile un bon mobile ?
C’est ce que nous allons logiquement vérifier à l’occasion de ce test.

Ce téléphone nous a été fourni par myefox.fr que je tiens à remercier à cette occasion.
Vous pouvez naturellement acheter l’Umi Hammer sur ce site, à un prix inférieur à 120€ HT (mai 2015).

1. Esthétique : bien beau mais…

Umi Hammer - vue 06Le Umi Hammer est un beau mobile, oui.
Avec un look sympathique, un design élégant, le tout avec un cadre en métal (qui fait classe pour un mobile vendu à un prix aussi pas).

Un design étudié, certes, mais avec une finition perfectible, notamment sur les boutons, qui montrent un peu de jeu.
Et quant au cache-batterie extractible (et oui, n’en déplaise au grande marques, c’est donc tout à fait possible) on peut craindre qu’il ne soit trop fragile et que les picots qui lui permettent de rester en place ne cassent si vous êtes un adepte du « j’ouvre-referme-ouvre-… » le téléphone.

Côté coloris, ce Hammer est disponible en 2 couleurs : blanc (la version testée) ou noir.

Pour ce qui est de la prise en main, rien à redire.
Phablet oblige, il sera nécessaire d’utiliser ce téléphone avec ses 2 mains, mais rien de bien étonnant donc.

En outre, la marque elle-même revendique que ce mobile est « super-solide ».
Si c’est effectivement le cas sur le cadre-châssis en métal, l’écran présente un manque de rigidité tel qu’il me laisse penser qu’un choc pourrait facilement le casser.

  • Dimensions : 14,4 cm de long x 7,2 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 160 grammes (vérifiés).

2. Image et son : écran HD

Umi Hammer - vue 03Pas de Full HD (1080p) ici mais cependant une tout à fait satisfaisante HD Ready (720p).
L’écran possède donc une bonne qualité d’image, grâce à une dalle IPS lumineuse et relativement bien contrastée.
On a donc plaisir à regarder une vidéo.

Pour le son comme toujours, le haut-parleur unique diffusera un son mono, qui sera en outre étouffé si le téléphone est posé sur une table.
La faute à son positionnement au dos de l’appareil. Notons en outre le son extrêmement grésillard fourni par ce dernier.

Quant au jack 3.5 et l’écouteur, pour le coup, ils fournissent des sons de bonne qualité.
Au plus précisément : conforme à ce que l’on doit avoir sur un smartphone moderne.

  • Ecran : 5 pouces (IPS) avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 293ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : tout à fait bonnes

Umi Hammer - vue 11Sans être LA bête de course de l’année 2015 avec un score Antutu à plus de 50.000 points, le Hammer dispose de bonnes performances.
Comme en témoigne notamment son score sur Antutu, et le nombre d’images affichées par seconde sur Epic Citadel.

On a donc ici un mobile capable de faire fonctionner toutes les applications et jeux 3D.
Un test avec Asphalt 8 aura été concluant, le jeu ayant parfaitement fonctionné en mode qualité graphique « élevé ».

Pour ce qui est de la mémoire, le 16Go revendiqué par le constructeur se transforme en un 12,7Go disponible pour l’utilisateur lors du 1er démarrage.
Fort heureusement, on dispose d’un emplacement micro SD (la marque revendique un +32Go max).

  • Antutu : 31.900 points | Epic Citadel : 48 ips (mode « Ultra haut qualité »)
  • Processeur : Quatre-coeurs 1,5GHz (Mediatek MT6732) | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Mali T760
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 12,7Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète et 4G

Umi Hammer - vue 10Bonne nouvelle, qui mérite d’être soulignée tant cela est rare sur un mobile chinois, le Umi Hammer est bien un 3G/4G « toutes fréquences ».
Du moins, toutes fréquences pour le France.

On a donc de la 3G 900MHz et 2000MHz (qui permet d’utiliser la fréquence française 2100MHz).
Et pour la 4G, on a bien les bandes B3, B7 et B20 (vérifié avec le « code ingénieur » : *#*#3646633#*#*)

S’agissant d’un double sim (comme c’est fréquemment le cas sur les mobiles de conception chinoise), on notera que si l’on veut profiter de la 3G/4G, il faudra mettre la carte sim adéquate dans l’emplacement 1.

Et bien évidemment, à côté de cela, on retrouve toutes les connexions que l’on est en mesure d’attendre : WiFi, bluetooth, micro USB, micro SD, jack 3.5, aGPS, etc.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : Inconnu, malheureusement… car non vérifié par la marque.

5. Système d’exploitation : sans surprise, de l’Android

Umi Hammer - vue 13Une fois encore, un smartphone chinois « à faible coût », passe par la présence d’un système d’exploitation Android.
Mais bonne nouvelle, ce dernier est adapté au marché français, car doté du Play Store, qui permettra alors de télécharger toutes les applications nécessaires.

A cela s’ajoute une légère surcouche principalement esthétique (fond d’écran notamment).
Et quelques applications… non traduites et donc en chinois (et comme je ne lis pas le chinois…).

N’oublions pas également une fonction apparue depuis quelques mois sur les smartphones chinois : le « Gesture sensing ».
Si on excepte le fait que cette fonctionnalité n’est pas traduite elle aussi (mais qu’elle est en anglais), elle reste intéressante, permettant notamment de décrocher un appel en posant le téléphone contre l’oreille.

Idem pour la fonction « Smart wake » qui permet de sortir le téléphone de sa veille en traçant une lettre sur l’écran éteint.
Par exemple, un « C » pour allumer le mobile et le passer en mode « appareil photo ».

  • Système d’exploitation : Android 4.4.4 « KitKat » | Surcouche : Aucune.

6. Usage : pour tous

Umi Hammer - vue 04Globalement, ce mobile est un bon à tout faire qui conviendra de fait à tous les utilisateurs.
Reste que son circuit d’approvisionnement (import) le réservera certainement à une clientèle de particuliers désireux d’avoir un téléphone élégant et bien « spéqué ».

L’Umi Hammer est donc capable de lire des vidéos, ainsi que des mp3.
De surfer sur internet en 4G, d’écrire un SMS et recevoir un appel, etc.

Seul l’appareil photo est une véritable calamité.
Le capteur de 13MP me donne toute l’impression d’être interpolé au regard de la très mauvaise qualité photo offerte. (ndlr : confirmation obtenue ! Il s’agit bien d’un 8MP interpolé à 13MP)

En effet, même si l’autofocus est précis et efficace, et le flash LED tout à fait réactif, les clichés obtenus sont surexposés… et pas qu’un peu.
Et pourtant, les conditions lors de la prise de la photo sont idéales (avec un éclairage « studio »).

  • Appareil photo dorsal :  13MP 8MP interpolé à 13MP, avec autofocus et flash LED. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Extractible de 2.250 mAh. 1 heure de vidéo consommera plus de 30% d’énergie [?!].
    (ndlr : nous allons probablement procéder à la « dé-stickerisation » de la batterie pour vérifier sa capacité réelle)

En conclusion : bon smartphone chinois

L’Umi Hammer est un bon mobile, sur presque tous les plans.
Capable de convenir aux besoins de l’ensemble des utilisateurs.

Proposé à un prix bas, celui d’un entrée de gamme, il propose néanmoins de belles spécifications.
Cependant, tout n’est pas rose.

On pourra d’ailleurs citer à ce titre son très mauvais capteur photo dorsal, qui ne mérite qu’à peine ce nom.
Sans oublier sa faible autonomie, probablement plombée par un écran très énergivore.

Malgré tout, si on excepte le DAS non mesuré (ce qui est pour moi un élément fortement rédhibitoire comme vous vous en doutez) ce Hammer est un bon mobile.

  • Les plus : prix bas, design sympathique, cadre et châssis métal, bonnes performances.
  • Les moins : quelques petits détails de finition, import obligatoire, DAS non testé, capteur photo.
  • On a pas du tout aimé : les mensonges sur la taille de batterie (plus petite qu’indiquée) et le capteur photo dorsal (interpolé)

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Umi Hammer.
Acheter le Umi Hammer sur la boutique de myefox.fr

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

11 commentaires

  1. La batterie est de 1750 mAh en vrai.

    • En effet, il y a une rumeur sur ce point que je veux vérifier moi-même, comme indiqué dans l’article :
      « ndlr : nous allons probablement procéder à la « dé-stickerisation » de la batterie pour vérifier sa capacité réelle »

      Affaire à suivre ;)

  2. Ouais pas mal ce mobile ;)

    Par contre l autonomie… En effet c est a suivre de près!

    • « En effet c est a suivre de près! »

      Et ça n’est pas tout.
      Mon pressentiment sur le capteur photo était juste. Il ne s’agit pas d’un 13MP mais d’un 8MP interpolé…

      Encore une fois de plus, cela prouve qu’on ne peut pas croire bêtement les (petits) constructeurs chinois, qui ont vite fait « d’améliorer » (sur le papier) les spécifications de leurs mobiles.

  3. C’est juste dégueulasse ces constructeurs qui se permettent de tromper les consommateurs. C’est clairement du vol !! Payer un produit pour avoir des capacités moindres que ce qui était annoncé. Je suggère à TFP pour le futur de faire une blacklist (repertorier dans les archives) des marques qui se foutent de notre gueule, ça évitera ainsi de perdre votre temps à tester des mobiles « mythos » et d’informer au préalable les potentiels acheteurs.

    Honte à umi !! et c’est loin d’être le seul qui trompe à tort et à travers, récemment c’était Ulefone bref tout ça pour dire qu’à mon avis toutes les nouvelles marques chinoises qui fleurissent chaque semaine n’en valent clairement pas la peine si ça n’a pas la même envergure que les Xiaomi, Meizu, Zoppo, ZTE et consorts passez votre chemin, fuyez…

    • Ça me rappelle un peu le kingzone z1 qui était censé faire 3500mah et qui n en faisait que 2500… Ahlala ces marques chinoises… Pourtant umi j pensais que c était une marque plutôt sérieuse…

    • 100% d’accord avc toi!!!!!ce genre de constructeur devrait etre »blacklisté »!!!!!!..ne devenons pas leurs pigeons!!!!

    • Je partage ton avis.
      Concernant les marques « blacklistées », inutile d’en faire la liste ici. Mais Umi en fait désormais partie, ainsi que d’autres (Ulefone, etc.)

      A bientôt.
      Marco – Top For Phone

      PS : reste que le Hammer est un bon mobile dans l’absolu, mais comme toi (et comme nous tous) je trouve honteux qu’un « constructeur » mente sur ses spécifications.

  4. Slt,je rejoins tout les commentaires precedents pr dire que c’est honteux et foireux que de mentir sur l specs du telephone!!!!!!!…l’utilisateur est au final totalement biaisé sur sn telephone!!!!!!..1liste de tout l constructeurs agissant comme ça serait la bienvenue!!!!!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>