Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Sony Xperia Z3 Compact : petit mais costaud

Test du Sony Xperia Z3 Compact : petit mais costaud

De tous les constructeurs qui proposent des déclinaisons « mini » de leurs modèles haut de gamme, Sony est  seul à ne pas revoir leurs la fiche technique à la baisse.

A côté d’un Sony Xperia Z3 doté d’un écran de plus de 5 pouces, le constructeur nippon a décidé de sortir pour la deuxième fois une édition compacte de son flagship.

Après le Sony Xperia Z1 Compact (le Sony Xperia Z2 n’ayant pas eu de déclinaison plus petite), voici le Sony Xperia Z3 Compact.

Les meilleures offres du moment :

Esthétique : élégant et étanche

Sony Xperia Z3 Compact - vue 01Le Z3 Compact reprend les lignes de son grand frère. A savoir un design rectangulaire et symétrique avec deux faces parallèles en verre.
Visuellement, rien de bien nouveau, on a vraiment à faire à une version réduite du grand frère Z3 .

On constate tout de même une légère baisse du niveau de finition avec des contours en plastique en lieu et place de l’aluminium du Sony Xperia Z3.
Alors certes, le plastique est de bonne qualité, mais cela reste du plastique.
Choix surprenant du constructeur d’ailleurs, lorsqu’on se rappelle que le Z1 Compact avec bien un cadre en métal.

Comme toute la lignée Xperia Z, ce Z3 Compact est résistant à l’eau et à la poussière, avec une certification IP65/IP68.
Et naturellement, pour garder cette résistance, on retrouve des caches qui viennent protéger les différents ports de smartphone.

Sur la tranche droite du smartphone se trouve toujours les boutons pour l’allumage et de déverrouillage accompagnés des boutons du réglage du volume. On et remarque encore et toujours la présence d’un bouton pour l’appareil photo (ndlr : et c’est un bon point).
Sur la tranche gauche se trouvent cette fois toutes les principales connectiques derrière des trappes. Port micro USB, micro SD ou encore nano sim (ndlr : oui, on a bien écrit « nano », et pas « mini » ni « micro »).
La tranche supérieure abrite aussi la prise jack 3,5mm ouvert et étanche ainsi qu’un micro.
Enfin, rien de spécial sur la tranche inférieure.

Rien à redire pour ce qui est de la prise en main. Dimensions : 127 x 64,9 x 8,6 mm | Poids : 129 grammes.

Image et son : « que » du 720p

Sony Xperia Z3 Compact - vue 06Bien que Sony essaye de proposer une version compacte sans compromis, une taille plus réduite impose certain changements.
La taille de l’écran diminue logiquement ainsi que sa résolution.
On retrouve donc ici un écran de 4,6 pouces doté d’une résolution HD Ready (1280 x 720 pixels), et  n’ont pas Full HD (1920 x 1080 pixels) comme celle du Z3.

Nous avons toujours le droit aux normes de Sony Triluminos et X-Reality, ainsi qu’à une dalle IPS pour de très bon angles de vision et contrastes.

Pour l’audio le Z3 Compact reprend la même démarche que le Z3, deux haut-parleurs en façade. un son stéréo assez bon, même s’il reste légèrement de dessous de ce que propose HTC par exemple.

Performances : la même chose… ou presque

capture-ecran-sony-xperia-z3-compact-02La fiche technique reste quasiment la même.
Ce smartphone dispose dispose d’un processeur quad-core Quanlcomm Snapdagon 801 cadencé à 2,5GHz accompagné de 2Go de Ram, contre 3Go sur le Z3. Et on retrouve toujours un Andreno 330 pour la puce graphique.
Des spécifications très similaires, même s’il on constate la perte d’un Go de RAM lors du passage en version compacte.

Pour le reste, le tout reste identique. On a toujours un capteur de 20,7MP avec de 2MP en frontal, une batterie de 2.600 mAh et encore une mémoire interne de 16Go uniquement.

Avec des configurations très proches, les résultats des benchmarks sont sans surprise !
On est dans le haut du panier avec des scores de haut de gamme de fin 2014.

Connectivité : complète, avec de la 4G

Ce Z3 Compact propose les dernières connectivités actuelles avec le menu classique : 4G, Wi-Fi, Bluetooth 4.0, GPS et NFC. L’éternelle absente, la recharge sans fil, qui aurait été un vrai plus pour un smartphone étanche afin d’éviter d’avoir à ouvrir a chaque fois un cache pour le recharger.

Les connectiques restes aussi classiques. On dispose d’un port micro USB 2.0 (MHL), un port micro SD (jusqu’à 128Go), le dernier standard de carte SIM est pris en charge avec un port nano SIM, et puis un port jack 3,5mm (CTIA) qui reste ouvert et étanche.

Logiciel : aucune suprise

capture-ecran-sony-xperia-z3-compact-07C’est la dernière version en date d’Android qui tourne dans le Z3 Compact, Android KitKat (4.4.2).
Sony devrait mettre a jour toute la gamme Xperia Z vers la version « Lollipop » (5.0) dès que possible.

La surcouche est celle déjà connue depuis longtemps (trop ?) maintenant et est toujours aussi efficace.
On a donc une surcouche ultra légère dont la réactivité n’est plus à prouver, tout fonctionne parfaitement. Les fans de surcouches très fonctionnelles risquent tout de même d’être déçus avec cette surcouche légère qui n’apporte aucune fonctionnalité avancée.
En revanche cela permet à Sony de proposer un système très fluide qui ne prend pas énormément d’espace de stockage contrairement à certains concurrents.
Malgré tout, petite déception pour le testeur que je suis, sur le fait de retrouver encore et toujours la même surcouche depuis des années. Même si la logique voudrait qu’il n’y ai pas lieu d’être déçu avec une aussi bonne expérience, voir toujours la même surcouche risque peut-être d’en lasser quelques-uns.

A l’usage ce smartphone correspond a tous les types d’attentes, sauf peut-être les demandeurs de grands écrans mais ça n’est clairement pas le public visé ici.
Sony à réussi à réellement mettre une configuration haut de gamme dans un appareil compact. L’expérience reste globalement la même que sur son grand frère, voire meilleure grâce à son format réduit qui tient mieux en main.

Sony continue malheureusement à proposer du 16Go de mémoire interne sur ses flagships (en français : un porte-étendard). On espère avoir enfin un jour au moins du 32Go voire plus.

L’appareil photo reste le même avec un capteur de 20,7MP. Les clichés sont bons et la fonction de zoom sans perte en 8MP est très bien pensée. Le mode vidéo est compatible en mode manuel en 1080p maximum. La fonction 4K est disponible dans le menu des différents modes. Ces modes proposent une sélections d’options, comme de la réalité augmentée en passant par la possibilité de streamer ses vidéos.

Échantillon photo : photo d’un composant PC.

L’autonomie du Z3 était convaincante, ce Z3 Compact fait encore mieux. C’est une des très bonnes surprises qui plus est.
Le terminal offre une des meilleure endurance du marché et le mode stamina permet de pousser son autonomie encore plus loin.

En conclusion : go !

A l’heure du bilan, on notera que le Sony Xperia Z3 Compact reprend tous les principaux points positifs du Sony Xperia Z3 (alias « le grand frère ») avec un petit plus : celui de les réunir dans un boitier compact.

Les smartphones haut de gamme dotés d’écran de 5 pouces et plus se multiplient et bien que nous recommandions le Z3 (ndlr : un ultra-haut de gamme réussi !), il faut admettre qu’il existe beaucoup d’autres très bons concurrents.
C’est là où le Z3 Compact tire son épingle du jeu, tant trouver un smartphone aussi excellent dans les 4 pouces est devenu mission impossible !

On regrettera cependant la limitation imposée par les 16Go de mémoire de stockage interne.
Choix décevant d’autant si on prend en compte que ce mobile peut faire des vidéos 4K.
Cela suppose donc l’achat supplémentaire d’une carte micro SD.

On sera également déçu par le choix du plastique composant le cadre du mobile, alors que le Z1 compact avait bénéficier de l’élégance de l’aluminium.

Alors, oui, nous vous recommandons ce terminal sans aucune hésitation, vu son excellente fiche technique et du surtout car il est le seul dans sa catégorie.
Il faut aussi mentionner que le Z3 Compact coûte près de 200€ de moins que son grand frère pour des spécifications égales.

Si vous cherchez un smartphone haut de gamme et plus compact que les flagships actuels, foncez !

Galerie photos :

A propos de Raphaël pour Top For Phone

Arrivé en 2014 au sein de l'équipe, je suis un passionné de hi-tech, et plus particulièrement de Smartphones (que je teste). En outre, je couvre pour vous les événements et salons pro.

2 commentaires

  1. Il parait que l’écran serait fragile  » self cracking screen » assez fréquents!
    En avez-vous entendu parler?
    Cordialement

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>