Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Sony Xperia M4 Aqua Dual : le photophone étanche

Test du Sony Xperia M4 Aqua Dual : le photophone étanche

Le Sony Xperia M4 Aqua Dual (autrement connu sous la référence E2333) est l’un des derniers nés du constructeur nippon.
Un mobile qui se classe d’emblée dans le segment des moyen de gamme, avec un prix de lancement de 299€ (mais au grès des opportunités, on arrive à le retrouver chez les e-marchands à moins de 270€ en août 2015).
Concrètement, il s’agit d’un téléphone judicieusement placé entre les « Xperia E » (entrée de gamme) et les « Xperia Z » (haut de gamme).

Ce Xperia M4 Aqua Dual propose alors de nombreuses originalités, ou à minima, de bons points.
On citera notamment l’étanchéité du mobile, ainsi que la très bonne qualité photo offerte par ses capteurs.

Mais est-ce bien suffisant pour faire face à la concurrence, de plus en plus rude ?

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : Sony pure style

Sony Xperia M4 Aqua Dual - vue 05Sony fait partie des marques qui ont su imposer un style, un design tellement fort que d’un modèle à l’autre, il est toujours possible d’identifier la marque.
Le Xperia M4 Aqua Dual ne déroge donc pas à la règle avec un design reconnaissable au premier coup d’oeil.

La prise en main est acceptable, même si on pourra trouver la position des boutons physiques un peu particulière (le contrôle de volune et on/off sont tout de même bizarrement placés, et conviendra mieux aux gauchers qu’aux droitiers).
Quant aux dimensions du M4, elles imposent de l’utiliser à 2 mains dès que l’on souhaite utiliser le clavier.

Autre point que l’on remarque au premier coup d’oeil : le mobile possède des trappes.
Ces dernières servant à rendre ce smartphone étanche à l’eau et à la poussière (norme IP65/68).
Cependant, et c’est une excellente nouvelle, les connecteurs micro USB et jack 3.5 ne sont pas cachés derrière ces mêmes trappes, et sont malgré tout étanches… et par conséquent, librement accessibles.

Ce smartphone est disponible en 3 versions couleurs : blanc, noir ou rouge-rosé (appelé « Corail »)

  • Dimensions : 14,5 cm de long x 7,3 cm de large x 0,7 cm d’épaisseur | Poids : 135 grammes.

2. Image et son : bonne diagonale, petit HD

Sony Xperia M4 Aqua Dual - vue 07Si l’écran propose une diagonale confortable (devenue un standard de nos jours), et s’il propose une bonne gestion des couleurs et de la luminosité (surtout de la luminosité), les plus critiques d’entre nous constaterons que l’écran n’est pas Full HD (1080p) mais « uniquement » HD (720p).

Reste que l’image est tout à fait belle pour un mobile moyen de gamme.
Et on peut donc avoir plaisir à regarder des vidéos et jouer à des jeux 3D.

Pour le son, on retrouve le meilleur de la technologie Sony adaptée aux mobiles.
Avec notamment les fonctions ClearAudio+, ClearBass, xLoud qui permettront de booster le son (notamment les basses) et d’améliorer globalement la qualité du sob proposé.

Notons également la qualité de son offerte par le haut-parleur, lequel est judicieusement placé sur la tranche inférieure du mobile. Le son offert est puissant. Reste que pour certains, il y a un léger manque de clarté (distinction des aigus-moyens et des moyens-basses).

  • Ecran : 5 pouces (IPS) avec résolution HD « ready » (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 293ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono sur la tranche inférieure. Écouteur classique.

3. Performances : tout à fait bonnes

Sony Xperia M4 Aqua Dual - vue 17Le Xperia M4 Aqua Dual, est un mobile doté de bonnes performances.
Des performances dignes d’un bon moyen de gamme en 2015, ce que l’on peut d’ailleurs constater grâce à l’application de benchmark Antutu.

Il est donc tout à fait possible de faire fonctionner les gros jeux et les grosses applications, sans aucun ralentissement.
Un résultat fluide obtenu grâce à des composants de qualité et de marque (processeur Snapdragon 615, 2Go de mémoire vive, etc.)

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, j’entends déjà les utilisateurs crier au scandale (bon, ok, j’exagère, mais si peu).
Car les 16Go revendiqués par le constructeur deviennent un bien plus modeste (mais toujours acceptable) 11,5Go disponibles pour installer les jeux, les applications et ajouter les photos et les vidéos.

Cependant, et fort heureusement, ce mobile dispose d’un emplacement micro SD.
Et le constructeur indique que cet emplacement permet d’ajouter des cartes allant jusqu’à 200Go (on se souviendra de la SanDisk microSD 200Go).

  • Antutu : 31.900 points | Epic Citadel : 47,1 ips (en mode « ultra haute qualité »).
  • Processeur : 4 coeurs 1,5GHz + 4 coeurs 1,0GHz (Qualcomm Snapdragon 615 – MSM8939) | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Adreno 405.
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 11,1Go lors du premier démarrage.
    A noter que ce mobile existe également en version 8Go. Emplacement micro SD disponible sur les 2 versions.

4. Connectivité : complète et exhaustive

Sony Xperia M4 Aqua Dual - vue 09L’un des nombreux points forts de ce smartphone réside dans sa connectivité.
On passera alors très rapidement sur la connexion GSM qui, en toute logique, est quadribandes (vous pourrez émettre et recevoir vos appels et SMS dans le monde entier).

Ce qui nous intéresse ici c’est la belle connexion 4G LTE (et donc également 2G/3G) offerte par le constructeur.
Et qui a montrer lors de mon test/mon usage une bonne accroche.

A cela s’ajoute naturellement tout ce que l’on est en mesure d’attendre sur un smartphone moderne : WiFi (a/b/g/n + DNLA + hotspot), bluetooth (4.1), aGPS/GLONASS, NFC, micro USB (2.0), jack 3.5 (CTIA), radio FM-RDS, etc.

Seules peuvent manquer pour les plus exigeants, et amateurs de haut de gamme, le port infrarouge (que j’ai dû utiliser en tant que particulier 2 ou 3 fois en plus de 15 ans).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,605w/kg. C’est un score tout à fait acceptable pour un mobile commercialisé en 2015.

5. Système d’exploitation : Android surcouché

Sony Xperia M4 Aqua Dual - vue 16Comme toujours, le système d’exploitation de Google a été retenu.
Android est donc proposé ici, et dans une version à jour (5.0 « Lollipop »).

Un système customisé par Sony, avec sa surcouche maison habituelle.
Une surcouche efficace, qui apporte des applications et surtout des fonctionnalités supplémentaires… mais qui a pris un sérieux coup de vieux pour ce qui est du look.

En effet, la surcouche Sony n’a pas changé (sur le plan du design) de manière significative au cours des 2 dernières années, et ça se ressent.
Le look semble donc un peu « daté » au regard de la tendance « material design » offerte par Google et certaines marques.

Pour ce qui est des applications et fonctionnalités apportées par le constructeur nippon, on remarque :
- Musique (anciennement nommé « Walkman ») : un lecteur mp3 optimisé.
- Album : un galerie optimisée, elle aussi.
- Vidéo : un lecteur vidéo, mais qui n’est pas des plus bluffant. Le format .avi n’étant pas pris en charge par exemple.
- Playstation : qui permet de « synchroniser » son smartphone avec une PS4.
- What’s new : une sorte de mix entre l’univers PlayStore et des applications Sony.
- Neoreader : un lecteur de QR codes.
- Track ID : un shazam-like pour connaître le titre d’une musique que vous êtes en train d’écouter.
- PartyShare : qui vous permet de partager une playlist.
- FileCommander : un gestionnaire de mémoire amélioré.
- Dessin : pour laisser votre créativité s’exprimer… en dessin.
- Movie Creator : permet de faire des petits montages de vidéos/photos.

  • Système d’exploitation : Android 5.0 « Lollipop » | Surcouche : Sony.

6. Usage : tout ce que l’on attend d’un smartphone

Sony Xperia M4 Aqua Dual - vue 14Inutile de nous attarder sur les usages parfaitement maîtrisés par ce smartphone que sont la fonction « appel » et « SMS ».
Idem pour les « MMS » et les « emails » ou bien encore le navigateur internet.

Là aussi, même chose pour la lecture de mp3 et de vidéos, que vous passiez par les applications natives (qui seront probablement trop limitées en codecs pour votre usage) ou que vous passiez par des applications disponibles sur le PlayStore (dont notamment la très bonne VLC).

Les jeux sont également une simple formalité pour ce mobile, capable de faire fonctionner tous les gros jeux 3D du moment (et de doute que les jeux qui sortiront dans les 2 prochaines années puissent le faire craquer). Même chose pour les grosses applications.

La photo est confiée à des capteurs maison. Le capteur dorsal étant un Exmor RS de 13MP notamment.
Et le capteur frontal étant un 5MP.

L’autonomie est liée à une batterie de 2.400 mAh tout à fait adaptée à un mobile de cette catégorie.
Cependant, mauvais point, cette même batterie est « figée » dans le mobile et ne peut pas être extraite.

Relativement à cette même autonomie, on remarque la présence du mode « Stamina » (et « Ultra-Stamina ») si cher à Sony.
Un mode que l’on aurait pu appeler plus humblement « économie d’énergie » et qui permet d’ajouter de précieuses heures avant l’extinction… pour peu que vous acceptiez de sacrifier les performances du mobile.

En conclusion : un bon photophone, étanche de surcroît

Quand un constructeur tel que Sony veut créer un nouveau mobile, il prend en considération toutes les demandes des consommateurs, analyse leurs besoins, etc. le but étant d’y répondre au mieux.

Le Soy Xperia M4 Aqua Dual répond à de très nombreuses attentes du marché.
Ainsi, il s’agit d’un bon photophone (y compris en mode Selfie), performant (capable de faire du gros jeux 3D), avec de la 4G, et qui est de surcroît étanche. L’autonomie est quant à elle satisfaisante.

On est donc bien en présence d’un bon mobile, issu d’une grande marque (avec tout ce que cela suppose de sérieux et de qualité pour ce qui est de la fiabilité et longévité) avec un vrai support/Service Après-Vente si nécessaire.

Certains pourraient reprocher à ce mobile son prix un peu trop élevé au regarde des performances (prix de lancement : 299€) mais qui à mon sens est parfaitement justifié.

Alors peu de reproches peuvent être formulés.
On pourrait citer par exemple le dos en imitation verre qui est en plastique et sera certainement sensible aux rayures.
Ou bien encore la batterie inamovible (téléphone unibody), sans parler de la surcouche graphiquement vieillissante.

Concrètement, le tableau n’est donc pas rose à 100%, mais on est bien ici en présence d’un très bon mobile, que l’on peut parfaitement vous recommander.

  • Les plus : le design typique Sony, les performances, la connectivité, l’étanchéité, les capteurs photo.
  • Les moins : le design (dos en plastique et non en verre), la surcouche logiciel au look daté.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Sony Xperia M4 Aqua Dual.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

14 commentaires

  1. Attention à ne pas prendre la version 8Go car il ne reste que 1,25Go de libre.

  2. Très bon test (écrit et vidéo)

    Un très bon phone avec un beau design et de belle perf que je recommande pour ceux qui n’ont pas les moyens de se prendre un Z autant plus qu’avec son design similaire il peut faire l’illusion. Certes c’est du plastique (comme pour les Z compact) mais du bon plastique qui ne fait pas chip. Oui le dos va se rayer (ils auraient du le faire en dépoli pour que ça se voit moins) mais c’est aussi le cas sur les Z avec le dos en verre qui se raye aussi (moins facilement mais il se raye)
    Une astuce : mettre un film protecteur sur le dos en taillant une encoche pour l’APN.

    Perso je trouve les boutons bien placé comme pour les Z série. En général on le tient des deux mains en mode paysage pour prendre des photo et dans ce cas le bouton photo tombe bien sous le doigt. Pour les selfie on appuie en général sur l’écran.
    en effet les photo sont très bonne pour les Mp utilisés.

    L’écran est bon même si certains regretteront du FHD mais le 720p est suffisant sur du 5″. De plus cela améliore les perf et l’autonomie.

    Pas de double HP frontaux mais l’HP n’est pas au dos mais sur la tranche du bas c’est déjà ça.

    Petit astuce :
    Pour accélérer le chargement dans Asphalt 8 et éviter les pub, il faut passer en mode avion juste avant (ça permet en passant de voir la réactivité du passage au mode avion) par contre ne pas oublier de le désactiver pour la suite du test.

    En ce qui concerne la version « 8″ Go (qui en passant n’aurait pas du exister et qui a fait un bad buzz sur ce modèle) on aura peu de chance de tomber dessus si on achète dans le commerce car cette version est réservée pour les opérateurs.

    Présence de la radio FM qui est de plus en plus rare et plus utile que l’IR qui ne sent à rien. Au début sur les tel il servait pour transférer des fichiers (en prenant une éternité) entre tel mais depuis il y a eu le bluetooth et le Wifi qui font bien mieux.

    En effet la surcouche de Sony a pris un coup de vieux depuis. Mais cela va un peu changer car Sony a fait une refonte de sa surcouche sur les derniers Xperia annoncés.
    Par contre c’est vrai que ça devient vite rageant de voir autant d’applications inutile et doublons sur le phone qui prend beaucoup de place pour rien (c’est pire chez d’autres marque comme Samsung par exemple)

    HS
    Oui VLC s’appelait VLC média player à ces début. C’est qu’en suite ils ont simplifié le nom.
    HS/

    Perso j’aurais aimé voir une batterie avec une capacité un peu plus grosse (2600/2800 mAh aurait été parfait pour avoir une autonomie digne d’une copie de Z-serie)
    La batterie descend (trop) vite quand on tire sur le s615 (même s’il utilise des core A53)
    La batterie est inamovible comme sur tous les Xperia ce qui facilite l’étanchéité d’ailleurs.
    En parlant l’étanchéité Sony a bien fait de supprimer les caches sur le port micro USB et prise casque qui devenait pénible d’ouvrir à chaque recharge autant plus que leur connecteur dock aimanté n’était pas terrible.

    Annoncé au départ à 299€ il a vu son prix descendu très vite à 279€ (prix actuel) avec une offre de remboursement de 30€ pour le mois de septembre ce qui le ramène à 249€ (prix encore plus attractif pour le coup).

    Très bon phone pour un très bon test que j’attendais depuis sa sortie (mois de Juin).
    Merci Marco pour ce test très complet.

    PS : Je l’ai conseillé à une amis qui avait fait tomber son ancien phone dans l’eau. Elle l’a pris en noir et non en corail (qui en passant doit bien plaire aux femmes). Elle en est ravi. Elle peut prendre des appels dans sa salle de bain maintenant sans devoir essuyer ses mains ou quand elle fait la vaisselle (parfait utilité de l’étanchéité sur un phone)

  3. Avez vous noté que sur certains m4 aqua dual, la restauration des données de son compte Google est impossible ?

    • Non, je n’ai pas remarqué ça… au contraire, j’ai (de mémoire) l’impression que ça s’est bien/normalement passé sur ce point.
      Reste que là, tu me mets le doute… et que j’ai déjà renvoyé le téléphone (je ne peux donc plus vérifier).

      • En fait le téléphone demande de restaurer par Nicolas ou par compte Google. Le hic c’est que, si le compte est bien reconnu, aucune applications n’est telechargee. Mon xperia m4 aqua dual est en 5.0. J’ai un z3 compact en 5.0.2 et la restauration fonctionne correctement. Je me demande si c’est pas Sony qui n’a pas implémenté un élément dans le processus de restaurer des comptes Google…

  4. Bonjour,
    Je suis Lise des Oubliés du Sav de Wiko.
    Petite critique de ton test sur 2 points essentiels :
    - Aucune info sur cardiaquesim !
    J’ai contacté Sony qui m’a assurée que les 2 modems étaient bien LTE/4G
    - La compatibilité ANT+ (une habitude chez Sony, rarissime chez les autres) qui permet la gestion des périphériques sportifs comme les ceintures cardiaques utilisées par les cyclistes et les runners.

    Aux vues de toutes ses qualités, son prix est forcément une bonne affaire !

  5. bonjour, quelqu’un peut-il confirmer / infirmer le pb de restauration des données de compte Google ?

    dommage pour l’ODR râtée de septembre, j’avais éliminé ce modèle pour ses soucis d’autonomie je crois… mais les mauvais coments étaient peut-être bien sur la version 8Go

    photo : j’ai lu pas mal de coments moyens d’utilisateurs: « photos fades », « mise au point lente », quel est votre avis ?
    il tient comment en autonomie si on l’utilise en appareil photo toute la journée (en voyage par exemple) ?

    merci !

  6. D’accord avec toi pour la surcouche qui date un peu Marco, et comme tu le dis c’est sur le plan de l’esthétique.
    Car Sony se « contente » de mettre en avant ses 2 ou 3 applis de musique, vidéo et jeux.
    Comme ils sont un des rares constructeurs à être proche de l’Android stock, que devraient-ils faire pour modifier leur surcouche ?
    A part modifier les couleurs des thèmes et les icônes, mais finalement ça ne servirait pas à grand chose puisqu’on peut déjà les modifier avec le play store.
    ils ne vont quand même pas proposer des fonctionnalités supplémentaires, ce ne serait plus proche du stock.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>