Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Samsung Galaxy S5 : le constructeur sud-coréen met le paquet

Test du Samsung Galaxy S5 : le constructeur sud-coréen met le paquet

La gamme S de Samsung, c’est la démonstration de force du constructeur sud-coréen.
D’année en année, le constructeur a donc su faire évoluer ses mobiles, et il faut avouer que le S1, dont on trouvait qu’il était bon (à l’époque) est tout de même à des milliers de lieux du S5.

La Samsung Galaxy S5 (ici il s’agit de SM-G900F) est juste une brute ! Un monstre de puissance, auquel rien ne manque.
Quoi ? Vous vous attendiez à ce que je fasse durer un peu le suspense ? Non, pauvre fou.

Le S5 est un monstre, le genre de mobile qui, lancé sur un marché, est là pour anhiler la concurrence.
Car Samsung ne fait pas dans la finesse : la concurrence doit être éradiquée, et le S5 est le missile nucléaire créé dans ce but.

Vous pouvez acheter ce mobile au meilleur prix sur le site de notre partenaire, Materiel.net, que nous tenons à remercier pour le prêt de ce mobile. Pour acheter ce mobile, il vous suffit de cliquez sur le lien suivant : Samsung Galaxy S5 pas cher.

1. Esthétique : plutôt beau, mais encore plastique

Samsung Galaxy S5 - vue 03D’année en année, la gamme Galaxy s’améliore, du moins quant à la qualité de fabrication et le niveau de finition.
Et même si on est loin du tout aluminium proposé par certains concurrents (qui à parlé du HTC One M8 ?), on a clairement avec le S5 une progression par rapport au S4, et sans commune mesure par rapport au S3.

Cependant, et malheureusement devrai-je dire, on est encore et toujours sur un dos en plastique et un cadre au look faussement métal.

  • Face/avant :
    Un très bel écran de 5.1 pouces, au-dessus duquel on retrouve le marquage Samsung ainsi que l’écouteur et plusieurs capteurs (luminosité, proximité). On retrouve également un appareil photo frontal utile pour les selfies et la visio. Sans oublier une LED de notification discrètement placée dans le coin supérieur gauche.
    En dessous, le bouton physique « Accueil », et 2 touches sensitives rétroéclairées « Retour » et « Multitâches ».
  • Dos/arrière :
    On retrouve le capteur photo qui forme une légère excroissance ainsi que son flash LED. Et à côté de ce dernier, le capteur « cardio ».  On retrouve également le marquage Samsung et un haut-parleur.
    Le cache-batterie pouvant être retiré (c’est l’avantage d’avoir un mobile construit en plastique) permet d’accéder à la batterie amovible ainsi qu’aux emplacements de la carte sim (format micro) et de la carte mémoire (micro SD).
  • Côté supérieur :
    Le jack 3.5 est accompagné notamment de l’entrée micro secondaire ainsi que d’un port infrarouge.
  • Côté inférieur :
    L’entrée micro primaire figure à gauche d’une trappe sous laquelle on retrouve le connecteur USB (USB 2.0/USB 3.0).
  • Côté gauche :
    Le bouton de contrôle de volume +/-.
  • Côté droit :
    Le bouton on/off.

Un mobile de taille conséquente (je rappelle qu’il s’agit d’un phablet) et qui pourrait nécessiter pour les petites mains d’être utilisé… à 2 mains (les dimensions précises étant : 142 x 72.5 x 8.1 mm).
Cependant, côté poids, on est sur quelque chose qui reste acceptable, avec un raisonnable 145 grammes.

  • Flexion :
    Bon, il est clair que le S5 est plus souple que son concurrent direct taïwanais… mais on reste sur quelque chose qui reste acceptable une fois de plus. Bien que je déconseille tout de même de s’asseoir avec ce dernier dans la poche arrière de son jean.
  • Pression :
    La dalle tactile de ce très haut de gamme s’appuie sur une vitre Corning Gorilla Glass 3 ! Le must.
    C’est solide, anti-rayures et anti-casse (bon, y’a des limites tout de même) et c’est probablement elle qui contribue à ce la rigidité (test de flexion) du mobile.
  • Etanchéité :
    Oui, le S5 est étanche. Alors certes, il ne faut pas faire de la plonger avec, mais il est IP67.
    Selon le constructeur « un appareil certifié IP67 est totalement protégé contre la poussière et résiste à l’eau jusqu’à 1m de profondeur pendant 30 minutes« 

Un smartphone élégant, agréable à prendre en main, et dont le défaut devient une qualité : le dos en plastique permettant alors d’avoir une batterie extractible.

A noter qu’il est proposé en 4 versions couleurs pour l’heure : blanc (la version testée), bleu, doré, noir.

2. Image et son : tout bonnement parfait

Samsung Galaxy S5 - vue 22« Wouahhhh ! », c’est la première chose qui m’est venue à l’esprit en regardant l’écran du Samsung Galaxy S5.
L’image est belle, contrastée, lumineuse… en clair, IRRÉPROCHABLE !

  • Écran :
    Un écran de 5.1 pouces, Super AMOLED, 16 millions de couleurs.
    Doté d’une résolution Full HD, soit donc 1920×1080 pixels, il affiche une densité exceptionnelle de 432PPP (Pixels Par Pouce ou encore PPI : Pixels Per Inch).
    Alors oui, l’image est belle, profonde, contrastée et lumineuse. Et les angles de visions sont impressionnant !
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Le son procuré par le haut-parleur est juste « Puissant ». Oui, il envoie fort si vous le mettez à 100%.
    Reste que comme toujours, son principal défaut est d’être à l’arrière du mobile ce qui rend le son étouffé si le mobile est posé sur une table.
    Pour ce qui est de l’écouteur, rien à redire, il fonctionne parfaitement. Et même chose pour le jack 3.5.

Du très beau !
Non, ne cherchez pas, aucune critique ne peut être faite sur cet écran. Aucune.

3. Performances : fast and furious

Samsung Galaxy S5 - vue 19Ça pulse, ça envoie du lourd, ça coupe du bois…
Autant de manières de dire que ce mobile est une bête de course. Il figure dans le très haut du panier, avec des scores atteint par de très rares concurrents.

  • Antutu (v) :
    (-) 34.000 points. Un score qui ne trompe pas. On est clairement en présence d’un ultra-haut de gamme 2014.
  • Quadrant :
    (+) 24.000 points. Un score de dingue.
  • 3DMark :
    (-) 18.300 points. Ohhh ! C’est énorme ! Les jeux 3D (même les plus gros) fonctionneront sans problème.
  • Epic Citadel :
    (+) 59ips (Images Par Seconde, ou encore FPS : Frames Per Seconde). C’est fluide… super-fluide.

Des performances liées à des composants haut de gamme tels qu’un processeur quatre-coeurs 2.5GHz  (Qulacomm Snapdragon S800), un processeur graphique Adreno 330 et 2Go de mémoire vive.

Côté mémoire de stockage, on a 2 versions au choix avec au choix : 16Go de mémoire de stockage interne (la version testée), ou bien encore 32Go.

A noter que sur les 16Go de la version testée, seuls 12Go sont disponibles lors du premier démarrage… oups.
Mais heureusement, l’emplacement micro SD permettra d’ajouter jusqu’à 128Go de mémoire (ce que je n’ai pu vérifier, car je n’ai qu’une modeste carte 64Go pour mes tests).

4. Connectivité : y’a tout dedans

Samsung Galaxy S5 - vue 11Ce smartphone est fait pour vous suivre partout dans le monde ! Il s’agit d’un GSM quadribandes.
A cela s’ajoute une connexion web mobile 4G LTE, le must.

Mais bien sûr, on retrouve aussi TOUTES les normes de connectivité du moment, et bien plus encore, avec du WiFi (a, b, g, n, a/c, etc.), du bluetooth (4.0, A2P, etc.), du NFC, un emplacement micro SD (jusqu’à +128Mo de mémoire), un jack 3.5, un emplacement pour carte sim (format micro), un port micro USB (3.0) et du MHL. Sans oublier une puce (a)GPS/GLONASS.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Il s’agit d’une « norme » qui permet de valoriser la quantité d’ondes émises par un téléphone lors de son fonctionnement (notamment en appels). Plus cette valeur est élevée, plus le risque potentiel pour la santé (en cas d’utilisation longue et répétée) est élevé.
    L’Union Européenne impose donc que tous les constructeurs désireux de commercialiser leurs produits dans la zone UE ne dépassent pas le « score » de 2W/kg.
    Le DAS du 0,56W/kg, un bon score, mais au dessus d’un Samsung Galaxy Note 3 ou bien même de la génération précédente : le Samsung Galaxy S4.

Alors là aussi, rien à redire, on est en face d’un mobile auquel on ne peut rien reprocher.

D’autant que le Samsung Galaxy S5 propose une fonctionnalité inédite : afin d’accélérer le téléchargement, le téléphone couple la connexion 4G et la connexion WiFi !

5. Système d’exploitation : Android surcouché façon « Flat Design »

Samsung Galaxy S5 - vue 16Comme toujours, le Samsung Galaxy S5 est doté d’un système d’exploitation Android. Rien d’étonnant, ça va même de soit.
Mais ce qui est intéressant ici, c’est que le S5 propose la dernière version de cet OS (Operating System)

  • Système d’exploitation :
    On a donc ici la version d’Android nommée « KitKat », soit donc la version 4.4.2.
    Un système complet, performant, efficace, ultra-personnalisable… sans aucun doute l’un des meilleurs du marché (et pour certains : le meilleur).
  • Surcouche constructeur :
    Samsung aime Android, Samsung connaît Android (et Google) depuis des années… et Samsung sait customiser (et donc surcoucher) Android.
    On a donc ici LA référence absolue en matière de surcouche, quelle soit graphique, fonctionnelle ou bien même applicative, et il s’agit de « TouchWiz » dans sa dernière version, laquelle présente un design très tendance, le « Flat Design » pourrait-on dire.
    Alors bien évidemment, outre les animations, fonds d’écran, icônes, etc. qui rendent ce système très agréable à utiliser, on retrouve une tonne de fonctionnalités (cf les vidéos ci-dessous).
    Et notamment le S Health qui permet de suivre votre actualité sportive, S Voice (qui est une sorte de Reconnaissance Vocale à la Google), une sécurisation par empreinte digitale, etc.
    - voir la vidéo de présentation du mode enfant du Samsung Galaxy S5
    - voir la vidéo de présentation du lecteur d’empreintes du Samsung Galasy S5
    - voir la vidéo de présentation du mode économie d’énergie du Samsung Galaxy S5
    On pourrait passer des heures à détailler ne serait-ce qu’une moitié des fonctionnalités de ce système re-pensé par Google.
    Mais le mieux reste de regarder les vidéos de tests réalisées par Top For Phone.

Du très bon là aussi. On pourrait même dire du sans faute.
Certains vont naturellement reprocher à Samsung d’en faire trop, d’avoir une surcouche trop lourde et trop complexe, d’autres diront qu’elle est la plus complète et riche du marché.

6. Usage : bon à tout faire

Samsung Galaxy S5 - vue 05Oui, le S5 est à l’aise en tout.
Bien sûr, que ce soit pour appeler, envoyer des SMS/MMS, lire des emails, lire une page web, etc.
Mais aussi pour lire ses mp3, regarder des vidéos via le Play Store ou YouTube, etc.
Sans oublier pour jouer, même aux plus gros jeux 3D ! Car rien ne peut faire craquer cet ultra haut de gamme capable de faire fonctionner toutes les applications et tous les jeux disponibles sur Android.

  • Appareil photo :
    Un capteur dorsal de 16MP et un capteur frontal de 2MP.
    Le capteur principal, accompagné d’un flash LED, dispose d’un autofocus remarquablement malin et qui sait faire la mise au point. Les photos obtenues sont bonnes, parmi les meilleurs clichés possibles sur un smartphone 2014.
    Échantillon photo : figurine de motard.
  • Autonomie :
    Une batterie de 2.800mAh (modèle EB-BG900BBE) qui dans l’absolu, devrait permettre à votre mobile de dépasser allègrement la journée avant d’être rechargé.
    Sauf que… et bien au regard de sa puissante, de ses fonctionnalités, je vous vous mets au défi de ne pas rester scotché dessus toute la journée, et donc, forcément, de réduire l’autonomie qui fondra comme neige au soleil.
    Alors, idée maline du constructeur sud-coréen, un mode « ultra-économie d’énergie » permet de réduire au minimum la consommation de ce dernier, et d’allonger le temps avant le fatidique 0% de batterie.

Oui, ce mobile sait tout faire (ok, pas le café ni les nœuds de cravate, mais on est pas loin). Il est bon sur tous les plans.

Conclusion : ultra-haut de gamme de dingue

Que vous dire ? Heum… laissez-moi réflechir.
Est-ce que je vous le recommande ? Oui, non ?

Bien sûr que je le recommande ! Sans aucune hésitation !
Enfin, si, une… celle que va vous donner votre banquier. Car à plus de 600€, la bête fait payer ses performances.

Mais c’est le prix à payer pour ce qui est l’un des meilleurs smartphones phablets du marché.
Alors certes, vous n’aurez pas un mobile exclusif, car il s’en vend par millions (à croire que la crise n’existe plus depuis longtemps), mais vous aurez une valeur sûre qui vous accompagnera quelques années avant de tomber dans l’obsolescence.

(#troll) De quoi vous faire patienter avant que vous ne craquiez pour le S6 ou bien le S7… ;)

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Samsung Galaxy S5.
Voir le test du Samsung Galaxy S4.
Voir la vidéo de présentation du Samsung Galaxy S5 et de la Samsuns Gear Fit.

Vous pouvez acheter ce mobile au meilleur prix sur le site de notre partenaire, Materiel.net, que nous tenons à remercier pour le prêt de ce mobile. Pour acheter ce mobile, il vous suffit de cliquez sur le lien suivant : Samsung Galaxy S5 pas cher.
La gamme S de Samsung, c’est la démonstration de force du constructeur sud-coréen. D’année en année, le constructeur a donc su faire évoluer ses mobiles, et il faut avouer que le S1, dont on trouvait qu’il était bon (à l’époque) est tout de même à des milliers de lieux du S5. La Samsung Galaxy S5 ...

Vue d'ensemble des tests

Esthétique - 90%
Image & Son - 100%
Performances - 100%
Connectivité - 100%
Système d'exploitation - 100%
Usage - 90%

97%

Réussite totale !

Résumé : Tout bonnement parfait, ou presque. On regrettera le plastique omni-présent. Mais le téléphone montre une bien meilleure rigidité que le S3 et le S4. Pour le reste, ce phablet est une bête de course ! Puissant, le S5 est complet. Toutes les connectivités sont là, et c'est le mobile bon à tout faire.

User Rating: 4.03 ( 6 votes)
97

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

13 commentaires

  1. Très bon test écrit! ^^
    Petit fail par contre c’est pas un S800 mais un S801 le processeur il me semble :)

  2. Un peu floue l’image du motard, dommage…

  3. Euh… Ce serait possible un jour d’avoir un son qui ne se fait pas continuellement la malle ???
    C’est à chaque vidéo, et en plus, c’est de plus en plus souvent (et donc de plus en plus énervant…) !!!
    On va quand même pas se cotiser pour t’en offrir un, non plus, hein ?

  4. …Pardon, un micro… :-)!

  5. Alors voila je viens de lire le teste mais je note qu’il manque le sens critique de l’objet on ne lui trouve aucun reproche alors que pourtant on pourrais facilement lui en trouvé.
    La mauvaise dissipation de la chaleur ce qui fait que le téléphone passe en mode sécurité pour faire baissé la chaleur du proc et ralentie énormément le téléphone.
    Le fait que le capteur d’empreinte digital ne soit pas vraiment super dans le sens ou l’on doit faire glisser son doigt dessus et qu’il ne marche pas tout le temps.
    Mais aussi le capteur cardiaque qui serait plus un gadjet d’un réel capteur précis.

    Je me demandais aussi si comme sur les autres écran AMOLED de Samsung les noir était bien profond ? car si je me souviens bien c’était un des défaut de ces écrans il y a quelque temps.
    (je n’ai aucune haine contre Samsung ou autre marque de téléphone mais je pense qu’il est important de mettre en avant les Defaults de ce téléphone)

  6. Bonjour, je vais recevoir prochainement un S5, il semble que sur celui ci contrairement a mon Wiko Stairway le réveil ne se met pas en marche si le téléphone est éteint. Est ce vrai, y a t-il une parade? Merci d’avance pour vos réponses.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>