Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Samsung Galaxy A8s (2019) : une histoire d’O

Test du Samsung Galaxy A8s (2019) : une histoire d’O

???

Le Samsung Galaxy A8s (2019), présenté officiellement en Chine au mois de décembre 2018, est le tout premier smartphone à écran percé du constructeur sud-coréen.

S’il est également connu en Corée du Sud sous le nom de Samsung Galaxy A9 Pro, c’est bien le Galaxy A8s (SM-G8870) qui a les honneurs de cet article de test.

Vendu en ce début du mois de mars légèrement sous la barre des 400 Euros sur quelques sites de vente en ligne, ce smartphone inédit fait donc partie du segment « milieu de gamme ».

Mais que nous réserve ce Samsung Galaxy A8s? C’est ce que nous allons voir ensemble.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un appareil magnifique

???

Esthétiquement, il faut bien avouer que ce Galaxy A8s en jette!
La couleur noire aux reflets vert bleuté de notre exemplaire lui va à ravir.
Sachez quand même que ce mobile existe également en gris et en bleu.

Son boîtier allie contours en métal et dos en verre légèrement courbé.
Ce dernier prend rapidement les traces de doigts, mais le constructeur a eu la bonne idée de glisser une coque arrière en silicone transparent dans le packaging.

La prise en main est bonne et le téléphone ne glisse pas trop.

La face avant arbore un écran Infinity-O Display de 6,38 pouces au profil 2.5D.
Il est surmonté d’un écouteur et des capteurs de luminosité/proximité.
Si ces derniers sont bien cachés, il sont néanmoins bien présents.
La caméra frontale prend quant à elle place dans le coin supérieur gauche.
Pas de LED de notifications et pas de touches sensitives Android. Ces dernières étant intégrées à l’écran, elles sont donc tactiles.

???

Retournons le téléphone pour découvrir dans le coin supérieur gauche un module photo à 3 objectifs placés à la verticale et accompagnés d’un flash LED.
Plus bas, un lecteur d’empreintes digitales et le marquage Samsung.

???

???

Le flanc gauche accueille le tiroir SIM (2 nano SIM) ainsi que le bouton Bixby, alors que sur le côté droit on note la présence de la touche de volume et du bouton d’allumage.

???

???

La tranche supérieure du mobile fait place à un micro réducteur de bruit, tandis qu’à l’opposé on retrouve l’entrée micro primaire, un port USB-C et la grille du haut-parleur.

La vraie bonne nouvelle, c’est que le Galaxy A8s est étanche et certifié IP68.

  • Dimensions : 158,4 mm de long x 74,9 mm de large x 7,4 mm d’épaisseur | Poids : 173 grammes

2. Image et son : un bel écran borderless

???

L’écran Infinity-O Display qui équipe ce Galaxy A8s n’est pas fabriqué par Samsung mais bien par BOE, le plus gros fabriquant d’écrans en Chine.

Cet afficheur de 6,38 pouces au format 19.5:9, occupant la face avant à hauteur de 84,7%, n’utilise pas non plus la technologie Super Amoled.
Nous sommes donc ici en présence d’un écran de type IPS offrant une résolution Full HD+.

Les couleurs sont très belles, les contrastes sont bons et les angles de vue sont largement ouverts.
La luminosité est largement suffisante pour pouvoir consulter son mobile en extérieur.

???

Pour regarder des vidéos ou jouer à des jeux (quel beau pléonasme!), on a le choix de mettre l’image en plein écran (avec la caméra avant incluse) ou de placer l’image dans la « zone de sécurité » (conseillé pour jouer par exemple à PUBG Mobile).

Quoiqu’il en soit, on prendra un réel plaisir à regarder des vidéos sur un tel écran.

Le son délivré par le haut-parleur principal est puissant (114 db constatés à la sortie) et tout à fait bon.
L’écoute au casque est très agréable, mais pour cela il faudra passer par le port USB-C puisque ce smartphone ne comporte pas de port mini-jack. Malheureusement, aucun adaptateur USB-C vers mini-jack n’est présent dans la boîte.
Par contre, le constructeur fournit des écouteurs intra-auriculaires en USB-C de bonne qualité.
Enfin, en appel l’écouteur restitue un son correct mais pas vraiment cristallin.

  • Ecran : 6,38 pouces (IPS) avec résolution de 1080 x 2340 pixels, soit donc une densité de 404 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : très intéressantes

???

Les performances affichées par ce smartphone sud-coréen sont plutôt élevées.
Certes, elles ne sont pas au niveau d’un Galaxy S9, mais malgré tout ce Galaxy A8s affiche d’excellents scores sur les tests des applications de benchmark telles Qu’Antutu ou bien encore 3D Mark.

De fait, c’est un appareil qui sera à l’aise dans tous les usages, toutes applications, tous jeux 2D/3D.
Et en outre, à l’aise également en multi-tâches/multi-fenêtres, et cela notamment grâce à ses 6Go de RAM.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, les 128Go revendiqués par le constructeur se transforment en un peu plus de 112Go suite au premier démarrage et aux premières mises à jour.
Cette mémoire ne pourra cependant pas être élargie, puisque le Galaxy A8s n’intègre pas de slot micro SD.

???

  • Antutu Benchmark (v7.1.5) : 164.683 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 1842 points
  • Processeur : Octa-cœur Qualcomm Snapdragon 710 (2 x 2,2GHz + 6 x 1,7GHz | Mémoire vive : 6Go  | Processeur graphique : Adreno 616
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 112,24Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : une 4G chaotique

???

Le Samsung Galaxy A8s (2019) est un mobile à la connectivité très complète.

Tout d’abord, il dispose d’une 4G LTE de catégorie 15 (800 Mbps en download).
Cette dernière est dotée des fréquences B1, B3, B7 et B28. Malheureusement, ce smartphone est au départ destiné au marché chinois et doit donc se passer de la B20, la bande des 800 MHz.
Avant de vous lancer dans l’achat de ce Galaxy A8s, il faudra donc vous renseigner auprès de votre opérateur téléphonique si l’absence de la B20 sera handicapante pour vous, au risque de vous retrouver en 3G dans certaines zones.

???

Pour le reste, on a bien évidemment la panoplie des autres connexions telles que du WiFi (a/b/g/n/ac), du Bluetooth (5.0), du (A)GPS/Glonass/Beidou/Galileo, du NFC, un port USB-C (OTG), 2 emplacements nano SIM, etc.
Par contre, pas de port micro SD, pas de port mini-jack et pas de radio FM.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G et en WiFi.
Pour le GPS (seul), dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 13 secondes à ce Galaxy A8s avant d’obtenir un premier fixe (12 satellites).

Pour ce qui est des capteurs, là aussi nous somme gâtés, avec un accéléromètre, un gyroscope, une boussole, et les habituels capteurs de luminosité/proximité. De quoi donc faire de la réalité virtuelle/augmentée.
Mais surtout on retrouve un capteur d’empreintes digitales (situé au dos du terminal) et une fonction de reconnaissance faciale qui permet également de sécuriser et de déverrouillé rapidement le smartphone.

Enfin, le DAS (détail qui selon nous a son importance) est tout simplement excellent.
Comme toujours, Samsung fait partie des meilleurs élèves, si ce n’est le meilleur, sur ce sujet.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,24 W/kg à la tête.

5. Système d’exploitation : un Android surcouché, mais pas trop

???

Samsung possède clairement l’une des meilleures surcouches à l’heure actuelle qu’il soit possible de trouver sur le système d’exploitation de Google, à savoir Android, ici dans sa version Oreo 8.1.
Un système qui est déjà en lui-même très complet, mais qui grâce à Samsung gagne en style et en intuitivité.

???

En outre, nous sommes avec la surcouche Samsung Experience 9.5 à des années lumières du « too much » que le constructeur avait l’habitude de proposer avec TouchWiz.
De fait, on ne retrouve plus ici les dizaines d’applications inutiles que l’on avait précédemment.

???

On a donc du côté applicatif :
- des applications Microsoft, avec Word, Excel, PowerPoint, OneDrive et LinkedIn
- des applications Google (à télécharger sur le Play Store), avec Chrome, Gmail, Maps, Duo, etc.
- des applications Samsung telles que Email, MesFichiers, Health, Galaxy Apps, etc.

A savoir que chez moi, Google a systématiquement bloqué le fonctionnement de l’application Email prétextant que celle-ci n’était pas suffisamment sécurisée.

???

On appréciera également quelques nouveautés telles que la possibilité de dupliquer certaines applications à l’instar de la boîte email, et ainsi pouvoir gérer votre messagerie pro et votre messagerie perso simultanément.

???

On retrouve aussi Bixby, l’assistant vocal interactif de Samsung. Et bonne nouvelle, il est désormais opérationnel en Français.
Bixby est une femme et deviendra immédiatement votre copine puisqu’elle vous tutoie tout de suite.

Cependant, Bixby n’est pas forcément la plus intelligente.
En effet, à la question « Connais-tu Top For Phone? » Bixby m’a systématiquement répondu « Je n’ai pas bien compris, veux tu répéter? ».
Par contre à la question « Connais-tu Samsung? », Bixby m’a répondu « Oui, Samsung c’est un peu ma famille ».

Sachez également que les 3 touches Android peuvent être remplacées par un système de gestures plutôt pratique.
Par contre, on regrettera l’absence de la fonction Always On Display.

???

  • Système d’exploitation : Android Oreo 8.1 | Surcouche : Samsung Experience 9.5

6. Usage : globalement satisfaisant

???

Ce smartphone est capable de faire tout ce que l’on peut attendre de lui, à l’instar de tout smartphone qui se respecte.
De fait, il est possible de lire des MP3 et des vidéos, de surfer sur le web, d’envoyer/recevoir des SMS, et bien sûr de passer des appels.

Il est également tout à fait possible de jouer à de gros jeux 3D tels que PUBG Mobile (en haute qualité graphique), ainsi que de faire fonctionner toutes les grosses applications du Play Store.

Reste qu’il y a encore aujourd’hui deux usages qui permettent de distinguer les smartphones entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, elle est très bonne pour un smartphone qui n’est pas vendu au prix des ultra-haut de gamme.

A l’arrière, le Galaxy A8s dispose de 3 capteurs photo : un capteur principal de 24 mégapixels ouvrant à f/1.7, un capteur de 5 MP ouvrant à f/2.2 servant à mesurer la profondeur de champ et un dernier capteur « téléphoto » de 10 MP ouvrant à f/2.4.

Le capteur principal offre de beaux clichés. Ils bénéficient d’une reconnaissance de scènes possible grâce à l’Intelligence Artificielle.

samsung galaxy a8s - vue 03

Pour les photos en mode Portrait (Bokeh), on notera que la profondeur de champ est correctement gérée.

samsung galaxy a8s - vue 02

Le capteur principal est capable de filmer en UHD, en 1080p à 30 FPS et en mode ralenti.
Il bénéficie également d’une fonction anti-tremblements.

Enfin, le capteur frontal de 24 mégapixels ouvrant à f/2.0 permettra de réaliser de beaux autoportraits.
Notez que celui-ci peut être directement activé à partir de l’écran de verrouillage en effectuant un geste du doigt allant du coin supérieur gauche vers le centre de l’écran.

samsung galaxy a8s - vue 01

Ce capteur frontal est capable de filmer en 1080p à 30 FPS.

Pour l’autonomie, généralement bonne sur les Samsung de la gamme A, nous sommes ici sur du tout à fait satisfaisant.
En effet, dans le cadre d’un usage mixte raisonnable, ce Galaxy A8s tiendra facilement une journée et demie avant de demander à être rechargé.

La batterie est compatible avec la technologie de charge rapide 18 W, mais le chargeur fourni dans la boîte est un 5V/2A.

???

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 15% de l’énergie contenue de la batterie. C’est un peu mieux que les 20% habituellement constatés.

  • Triple appareil photo dorsal :  24 + 5 + 10 mégapixels
  • Batterie : Fixe de 3400 mAh.

En conclusion : un très bon smartphone, mais…

???

Le Samsung Galaxy A8s (2019) est clairement un bon smartphone, à l’aise dans toutes les situations (à quelques détails près).
Un terminal complet et performant qui donne globalement une réelle satisfaction à l’utilisateur.

Cependant, il a comme défaut principal de ne pas proposer la bande des 800 MHz, la fameuse B20, en 4G LTE.
Cela a pour conséquence de se retrouver parfois avec une connexion 3G dans certaines zones.
Espérons que ce problème se règle avec la commercialisation prochaine du Galaxy A9 Pro, le clone du A8s.

Même si on ne peut plus aujourd’hui considérer cela comme de réels défauts, on regrettera quand même l’absence de port micro SD et de port mini-jack.

La présence de Big Brother en permanence sur l’écran est un faux débat, tout comme celui de l’encoche : certains aiment, d’autres pas!
Finalement, c’est vous qui voyez…

  • Les plus : Bel écran (mais pas Super Amoled), excellente qualité de fabrication, USB-C.
  • Les moins : Pas de B20 en 4G, pas de slot micro SD, pas de port mini-jack, pas de LED de notifications.

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Un commentaire

  1. Cet A8s n’a de Samsung que le nom déposé dessus le phone et la boîte.
    On le voit de suite qu’il n’est pas fabriqué par Samsung.
    Heureusement qu’ils n’ont pas suivi cette tendance pour les vrai A série 2019 qui arrivent A30/A50 (le A10 est à part on dirait un M10 renommé) et qui sont bien plus réussi.

Répondre à Will Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>